01/12/2011

Un salon peut en cacher un autre ...

triumphadonf_salon_2011_IMG_15191.jpgEt oui, on vient juste d'entendre le grincement des portes du salon de Milan qui se refermaient et voilà que s'ouvrent, aujourd'hui, celles du salon de Paris : on a de justesse évité de créer des courants d'air, une bonne chose pour nos sinus notamment en ces temps de rhumes et autres grippes.
En ce qui nous concernent, chers lecteurs, c'est purement et simplement du réchauffé étant entendu que nous avons ensemble parcouru toutes les marques et toutes les nouveautés, qu'elles soient importantes ou ... pas ou, à tout le moins ... moins !!
Espérons que l'un ou l'autre constructeur aura eu la bonne idée de garder l'une ou l'autre surprise sous le pied : je reste donc vigilant et scrute pour vous les sites spécialisés avec l'oeil de lynx qui me caractérise :-)
Pour clôturer, provisoirement, le chapitre TRIUMPH, voici quelques liens que mon abonnement à la newsletter de "triumphàdonf" m'a permis de suivre :

- le stand TRIUMPH sous toutes ses coutures ;

- le compte-rendu de la conférence de presse de J.L. Mars, D.G. Triumph France ;

- une galerie de photos de la nouvelle Tiger Explorer 1200 toute équipée.

En y regardant de plus près, outre les importantes différences déjà relevées par rapport à la 800 (moteur 1200, cardan, ride-by-wire, "total self control", cruise et traction for instance ...) on constate par exemple que :
- les repose-pieds passager sont boulonnés au cadre et non plus soudés, ce qui avait fait tiquer quelques amateurs de chutes en tout genre
- la boucle arrière du cadre intègre mieux le système de fixation des valises latérales et, surtout, les poignées passager qui ne ressemblent plus à des anses d'égouttoir à spaghetti ;-)) sur une desquelles mon tibia droit est déjà venu s'éclater d'ailleurs ...
- TRIUMPH a compris que pour faire défiler toutes les infos disponibles via l'ordinateur de bord, il était bien plus simple de le faire à partir d'un bouton marqué "i" à portée du pouce gauche. Sur la 800, il faut lâcher la poignée et appuyer sur les 2 boutons intégrés au tableau de bord, une ineptie en soi, François !!
Petite déception, le cockpit justement : il est un copié/collé de celui de presque toutes les TRIUMPH (hors vintage et custom) et j'avoue que j'aurais préféré un élément plus lisible. En effet, le cadran à côté du compte-tours analogique est un peu étriqué et lire l'heure par exemple demande deux yeux de lynx alors que je n'en ai qu'un ;-))
Bon, justement, je vais le fermer celui-là, et l'autre avec (clin d'oeil en passant) et tant qu'à faire, je vais LA fermer tout court !
Bonne nuit !!

00:16 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.