29/11/2011

Et donc, cette Triumph Tiger 1200 Explorer, kesako ??

triumph-tiger-explorer_front-895x594.jpgFaisons connaissance ...
"Age, sexe, ville" (comme sur MSN) :
*vient juste de sortir du ventre de sa mère native d'Hinckley;
**garçon ou fille ? C'est suivant affinités. C'est UNE moto mais c'est UN (pseudo) TRAIL. Ce qui est sûr c'est qu'il ou elle n'est pas "bi" comme la teutonne d'en face, si vous voyez de qui je veux parler, mais ... carrément "tri", ce qui ouvre d'autres perspectives plus alléchantes ...
"Les chiffres clés"
1215 cc - Alésage/course : 85x71.4 mm - 137 chevaux à 9.000 tr/min - 121 Nm à 7.850 tr/min
L = 2248 mm - l = 962 mm - Empattement = 1530 mm
Hauteur de selle = 837 à 857 mm
Poids : 259 kg "TPF" (oufti, gros bébé dites-donc !)
Ces deux derniers paramètres semblent définitivement exclure les nains sous le mètre septante ou soixante-dix pour les plus petits encore ;-)) d'autant que le centre de gravité doit se situer ... euh ... à une certaine hauteur !
Double disque AV = 305 mm, 4 pistons - Simple disque ARR = 282 mm
Chasse / angle de chasse : 105.5 mm - 23.9°
Débattements suspensions = 190 mm AV, 194 mm ARR
Pneus = 110/80 R 19 AV, 150/70 R17 ARR : comme sur un(e) DL de 67 chevaux. Bien pour le portefeuille et aussi pour la maniabilité!
Réservoir de 20 litres pour l'essence et ... de 4.5 litres pour l'huile.
Prix : pas vu encore mais devrait s'aligner intelligemment sur la concurrence avec l'un ou l'autre équipement en standard plutôt qu'en option.
Voilà donc pour la première approche, toute en chiffres. On voit déjà clairement à quoi on a affaire et la photo publiée auparavant corrobore tout cela.
Justement, au niveau du look, si la Tiger 800 singeait déjà (en beaucoup mieux !!!) la GS de même cylindrée, l'Explorer pompe presque tous les canons esthétiques de la GS 1200, sans la finesse qu'arrive malgré tout à afficher la Tiger dans sa version 800, mais avec un "équilibre général" plus harmonieux malgré tout. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais il me semble que ces "canons" font plutôt penser à la "dicke Bertha" qu'à la sculpturale Claudia, non ?
Et de finesse, il n'en est plus trop question ici puisque le "visuel" confirme le verdict de la balance : 49 kg séparent une Tiger 800 d'une 1200 à la technologie embarquée bien plus high-tech il faut tout de même le souligner.
A suivre ...
A noter que, dans les faits, la GS est une "fausse grosse" puisqu'elle n'affiche que 229 kg TPF ...
Suit maintenant une partie de la traduction de ce que j'ai lu sur le site de l'EICMA à propos de cette nouveauté. Déjà elle est annoncée, et ce n'est que logique, comme le modèle de pointe de la gamme "Adventure" de la marque. Elle arrive dans les traces du succès de la Tiger 800, ben tiens, modèle qui est devenu leader des ventes en Europe dans le segment des 800, un témoin important qu'elle passe à la Tiger Explorer qui se présente avec une riche dotation de série et qui est prête à redéfinir les canons, encore eux, du segment "tourisme". A commencer par le performant moteur 3 cylindres de 1200cc, avec une transmission à cardan inédite, commandée par le nouveau système ride-by-wire à l'accélérateur, qui inclut également un "cruise control" et le "traction control", tout cela de série ainsi que l'ABS déconnectable !! Un important contenu technologique servi par un robuste châssis inspiré de la 800 mais renforcé et un élégant monobras ... Et si tout cela ne suffisait pas, TRIUMPH a d'ores et déjà pensé aux plus exigeants avec toute une série d'accessoires (miam, miam) réalisés sur mesure pour la Tiger Explorer : des valises latérales rigides ou souples, selle réglable en hauteur, celle du passager l'étant également, chauffantes l'une comme l'autre, poignées chauffantes, ordinateur de bord, bulle réglable, top-case avec alimentation intégrée pour mettre en charge des appareils pendant le trajet, etc ... J'avoue que dans cette liste tout n'est pas accessoire et qu'il y a des éléments qui font partie de la dotation d'origine, je n'ai pas fait le tri.
Pour alimenter tout ce bazar électrique et électronique, un puissant alternateur de 950W veille au grain !
Dernier détail pour mettre un peu de couleur dans le récit : trois teintes seront au catalogue 2012, le bleu, le noir et le gris, des tons passe-partout plutôt décevants et pas de blanc pourtant très à la mode en 2 comme en 4 roues ...
On voit néanmoins très bien que TRIUMPH a eu pour objectif de mettre tous les atouts de son côté pour faire de cette Tiger 1200 Explorer une concurrente redoutable aux gros trails déjà sur le marché avec en ligne de mire, c'est évident, l'incontournable 1200 GS qui, POUR L'INSTANT, est toujours la référence ou, en tout cas, le modèle à suivre, les chiffres de vente en attestent.
Reste que tous ceux qui ont essayé de rivaliser avec elle ont certes produit d'excellentes machines, je pense à la fantastique DUCATI Multistrada 1200, la robuste YAMAHA Super Tenere 1200 et la sous-estimée MOTO GUZZI Stelvio par exemple, avec un grand "V", n'est-ce pas cher François, mais ils n'ont jamais rencontré qu'un succès d'estime, je ne crois pas me tromper en affirmant cela.
Sera-ce différent pour l'Explorer ? Bien malin qui pourra le dire mais ce qui est certain c'est que la nouvelle arrivée a intérêt à faire jouer à fond sa seule véritable grosse différence, son moteur 3 cylindres qui devra se montrer sous son meilleur jour, avec le punch et la souplesse qu'on lui connait à tous les étages, façon Street et Speed Triple, le gras en plus : elle ne doit pas décevoir les fans de la marque comme l'a un peu fait le moteur de la 800, un peu trop "sage" au regard de certains !!
Voyez ce petit bout de film qui accompagne, avec un fond musical très "rollingstonien", le lancement du modèle.
Tiens, pourquoi n'avoir pas jugé bon de sortir, à l'instar du modèle 800, une version XC avec jantes à rayons, roue AV de 21 pouces et, pourquoi pas, un plus grand dépouillement pour gagner des kilos ?? En 2013 ??

18:06 Écrit par Alberto | Commentaires (6)

Phrase du jour ...

De véritables acteurs économiques, les banques sont devenues des ... intermittentes du spectacle !!
Navrant d'ailleurs, le spectacle auquel elles s'adonnent !
Quoi ?? Il y a belle burette qu'une banque "ça donne plus" Monsieur, ça prend et ça joue à la roulette russe !!!
Ouais, Monsieur, et nos avoirs, c'est plutôt les montagnes russes ...

11:40 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Triumph explore ...

triumph_Tiger_Explorer_1200_02.jpgLa voilà donc la moto qu'Henri attendait !!!
A mon avis, il n'est pas le seul car, à ce qu'on m'a dit, il y a déjà un tas de demandes d'essais qui sont parvenues chez BAILLLEUX ...
Alors qu'en pensez-vous de cette véritable, avec un grand "V", nouveauté de la marque d'Hinckley ?
"Demain", hum, je vous questionne sur toutes ses caractéristiques et vous avez intérêt à tout savoir sur cette machine qui promet beaucoup sur papier : je serai sévère lors de la correction !

00:07 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

25/11/2011

Triumph : la Speed Triple ... en quatrième vitesse !!

triumph-speed-triple-r-1.jpgC'est parti !
Après la Street Triple et la Daytona 675, c'est au tour de la Speed Triple de prendre l'R !!!
Pour l'occasion, elle se pare de suspensions Ölhins, une fourche NIX30 de 43mm et un élément arrière TTX36, ce qui se fait de mieux dans le genre semble-t-il, les deux étant évidemment totalement réglables.
En outre, pour réduire au minimum les masses non suspendues, la Speed R se voit dotée de jantes PVM à 5 branches en aluminium forgé, quelque 1,7 kg plus légères que les jantes montées en standard, tout bénéfice pour un meilleur équilibre de la partie cycle ainsi que pour plus d'agilité et de précision pour un pilotage de référence !
Le freinage n'a pas été oublié puisque la Speed R s'équipe de pinces radiales monobloc Brembo à 4 pistons, issues directement de l'expérience acquise par Brembo en Moto GP. L'ABS est disponible en option. Freins et jantes amélioreraient les prestations de freinage de 5% par rapport au modèle de base.
Quelques éléments en carbone font également leur apparition, notamment les écopes de radiateur ...
La Speed R sera disponible dans les teintes métallisées "Phantom Black" et "Crystal White", complétées par un cadre et d'autres détails de couleur rouge ;-), c'est fait exprès, c'est pour voir si vous êtes concentrés, avec toujours la fourche ... en or !
Voilà de quoi en faire un véritable placement ;-))
Vous pourrez l'acquérir à partir de mars 2012 à un prix qui devrait être supérieur de 2.000 à 3.000 € par rapport à la "basique".
Voilà justement une machine qu'on peut qualifier de "basique" dans l'approche, toute centrée qu'elle est sur le plaisir du pilotage, même si elle s'équipe de ce qui se fait de mieux pour arriver à ses fins !!!

Tiens, pour parler d'autre chose ;-), je suis passé chez BAILLEUX hier. Lors du souper de clôture de saison, Monsieur et Madame se sont plaints de ne plus me voir ...
"Avant, vous veniez tous les jours ou presque et là, on ne vous voit plus !", ce à quoi j'ai répondu :
"Tiens, on ne se tutoie plus ?" en faisant la bise à l'un et à l'autre ...
En fait, j'ai été prendre rendez-vous pour fixer LE DERNIER ACCESSOIRE que j'avais commandé et que je n'ai pas encore fait placer : le "protège-radiateur". Ils l'ont reçu depuis belle burette et Claude trépigne d'impatience à l'idée de l'installer ;-)))
Je dépose Blanchette jeudi, s'il ne neige pas ...
Cette blanche neige là, je l'attends de pied(s) ferme(s) cette année : j'ai acheté la pelle ad-hoc, j'ai rentré une palette de sel de déneigement et j'ai acheté 4 pneus "étudiés pour" à l'intention de la Jetta de madame, pendant que mon cher patron, merci patron, s'est décidé à délier les cordons de la bourse de sa société pour en faire monter sur "ma" Golf également.
Tout vient à point, comme le steak, à qui sait attendre !!!
Loi de la vexation, vous allez voir qu'on va avoir un hiver caniculaire ;-))

23:58 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Appel à témoins ...

Ce n'est pas dans mes habitudes de faire passer des "annonces" dans ce blog mais une fois n'est pas coutume et puis ça touche quelqu'un qu'on connaît bien et qu'on apprécie.
Voici ce que notre champion DIDIER de RADIGUES a publié sur facebook aujourd'hui :

Appel à témoins : Ce matin, le réveil aura été plus dur que les autres jours parce qu'en me levant, j'ai dû constater qu'on était venu me cambrioler et m'arracher toute ma collection de casques, de trophées, de combinaisons et de souvenirs de ma carrière!!! Si vous avez des informations à ce sujet ou que vous avez entendu parler de quelque chose qui vous semble étrange, vous pouvez toujours m'en avertir à l'adresse mail suivante trophees27@gmail.com. De tout coeur merci. Pourriez-vous aussi faire tourner ce message?

Voilà, si vous connaissez quelqu'un qui connaît quelqu'un qui aurait entendu quoi que ce soit au sujet de cette malheureuse affaire, ici en Belgique ou par-delà les frontières de notre petit royaume, n'hésitez surtout pas à vous manifester à l'adresse indiquée !!
Finalement, le monde des motards est un "petit monde" où tout se sait un jour ou l'autre !!!!

12:54 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

24/11/2011

Autre "nouveauté" Triumph, la ... Tiger !!

TIGER 1050 2012.jpgIl n'y a pas qu'une Tiger chez TRIUMPH, il y en a une meute : on a la 800, en version "normale" et en "XC", la 1050, en version "normale" et "SE" et la Tiger 1200 Explorer dont ... nous reparlerons plus tard !!!
En attendant, sachez que la 1050, la "sportive" du lot, se présentera en 2012 avec un nouveau look (encore) plus sportif, un nouveau tarage des suspensions, de nouveaux coloris et graphismes ainsi que des modifications de détail !
En matière de suspension, l'hydraulique a été revue pour améliorer le débattement, le ressort du mono-amortisseur est plus rigide de 29% et présente maintenant un indice de charge qui passe de 108 à 139 N/mm. Le résultat est un toucher de route qui s'annonce plus réactif lorsqu'on est seul et plus confortable en duo, avec un meilleur contrôle lors des freinages à pleine charge.
La seconde nouveauté concerne le guidon, en aluminium anodisé noir, plus bas de 20 millimètres : il rend la position de conduite plus chargée sur l'avant.
Esthétiquement, quelques petites retouches sont destinées à rendre les Tiger et Tiger SE plus sportives.
De nouveaux graphismes sur les flancs, de nouveaux clignoteurs et un "déchromage" de certains éléments pour s'aligner sur la tendance du moment qui préfère la finition satinée. Les jantes, les flasques de disques avants, les étriers de freins et d'autres détails reçoivent une finition noire. Les repose-pieds du pilote et du passager sont vernis au graphite, les silencieux et d'autres détails autrefois chromés sont maintenant réalisés en acier à finition satinée, du satinage artistique en quelque sorte ;-)
Les coloris vont du noir lustré pour la 1050 au rouge, blanc "two-tone" et noir mat/graphite pour la 1050 SE ABS. Bonne nouvelle, les prix ne changent pas. Pour rappel, la SE inclus dans son prix l'ABS, les valises latérales peintes, la béquille centrale et les pare-mains.
Au sein de la gamme Tiger, elle s'affirme comme un modèle un peu à part, que ce soit esthétiquement comme "philosophiquement", en étant ouvertement et uniquement axée sur le tourisme ... sportif !

00:58 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

22/11/2011

Triumph, nous y voilà enfin !!!

Ben oui, alors que "certains" me voyaient bien commencer par elle, je l'ai laissée pour la fin, une façon comme une autre de la mettre en évidence et de faire languir ... "certains" lecteurs. Cela dit, "ils" n'ont certes pas attendu que j'en parle pour s'informer et tout savoir sur ce que cette marque mythique nous propose de neuf pour l'année 2012 à venir ...
Encore une fois, je vais laisser ce qu'on peut considérer comme la Nouveauté, avec un grand "N", pour la fin, un peu à la façon d'un film qui se termine avec le panneau "The End" et le générique qui suit !
Entre nous, c'est à dessein que je viens d'évoquer le cinéma, c'est pour faire une brillante transition ;-) avec le modèle qui suit, la Bonneville Steve McQueen Edition !!
TRIUMPH STEVE McQueen EDITION.jpeg
Voici le texte qu'on peut lire, toujours sur le site de "Dueruote.it" qui m'a servi tout au long de cette revue, et que j'ai traduit mot pour mot :
"L’association entre Triumph et Hollywood continue. (?)
En fait, pour 2012 il y a une grande attente pour l’édition limitée de la moto qui célèbre l’icône du cinéma américain, Steve McQueen. Une série de seulement 1100 unités pour rendre un juste hommage à la star qui a tant aimé les motos de la marque britannique et a contribué à les faire connaître dans le monde entier. Basée sur la classique Bonneville T100, la Steve McQueen sera vendue au niveau international. Caractérisée par une série de pièces spéciales, le design entier est inspiré par la Triumph Trophy TR6 que la-grande-evasion.jpgMcQueen a chevauchée lors des célèbres scènes trépidantes du film « La grande évasion ». Elle sera équipée d’un robuste pare-moteur et d’une livrée aux couleurs de style militaire, "Matt Khaki Green". Immanquable également le logo Triumph imprimé sur le réservoir alors que le cache latéral est enrichi par la signature de l’acteur. La Steve McQueen se distingue également par l’inévitable selle monoplace et par le porte-paquet noir, coordonné avec le corps des phares et une série d’autres composants, tous mats, y compris les jantes et les moyeux, le guidon, les ressorts arrières, les rétroviseurs et les supports du garde-boue avant. Enfin, pour confirmer la provenance de la moto, chaque Steve McQueen sera numérotée avec une plaque sur le guidon et les propriétaires recevront également un certificat d’authenticité !

D'ores et déjà un "collector" comme on dit aux impôts ... ou au Trésor ;-))

23:12 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Show must go on !

Pas plus tard qu'hier, on a réglé le sort de SUZUKI et de la sympathique marque SYM, le "way point" suivant devrait logiquement être marqué d'un "T", avec ou sans nuage de lait, un "T" comme TRIUMPH, mais laissons le meilleur pour la fin voulez-vous ?
The B.E.S.T. for the end will you ??
B.E.S.T. ??? Bikes Extremely Smart, Triumph ...
Ouais, bon, c'est un peu tiré par les o-rings, j'en conviens !
Et donc, si on laisse un instant le "T" de côté, le temps qu'il infuse, on tombe à pieds joints sur la marque aux trois diapasons, LALALA, YAMAHA.
Et là aussi, comme chez SUZUKI, on est en droit de faire la moue car il n'y a guère de nouveautés fracassantes et/ou véritablement intéressantes et/ou véritablement attendues.
Pas de nouvelle FJR pour concurrencer les vaisseaux amiraux teutons, pas de TDM actualisée pour jeter un pavé dans la mare des pseudos trails, ...
Citons quand même une importante évolution du scooter sportif TMax qui passe à ... 530 cc, avec un couple qui augmente de 10 %, 1000 tours plus bas, une nouvelle transmission par courroie en Kevlar au lieu de la double chaîne précédente, une fourche en aluminium et deux finitions, Sport et Touring.
Lorsque nous allions assister à une des étapes du Dark Dog Tour dans les environs de Pévy, j'ai vu passer des TMax à bord desquels des pilotes, tous sliders dehors, n'amusaient pas le terrain, croyez-moi !! J'ai comme l'impression que HONDA, avec son Integra, n'a pas inventé grand chose en définitive, je me trompe ?
YAMAHA R1 2012 50TH ANNIVERSARY.jpgIl y a aussi, une R1 revue et corrigée mais ici, contrairement aux nippons d'en face, les ingénieurs n'ont pas hésité à profiter des bienfaits de l'électronique : ride-by-wire, 3 "mapings" qui gèrent les lois d'ouverture des soupapes-papillons, "traction control" réglable sur 6 niveaux d'intervention, etc ... L'amorto arrière est plus long et plus soft et d'origine, on a droit à des pots Akrapovic (adieu ...).
Cela dit, là non plus, on ne peut pas dire que le dessin de la boucle arrière, avec ces pots qui débordent de partout, soit particulièrement réussie, question de goût bien entendu !
En photo ici, la version "50th anniversary" avec ses couleurs particulières ...

21:42 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

21/11/2011

Le retour ... du retour au salon !

Après le "S" de SUZUKI, logiquement ça devrait être le "T" de ... euh ... TRIUMPH, par exemple !!
Oui, mais non, c'est aller un peu vite en affaire car, dans les "S", on a aussi la marque SYM !
Rien à voir avec le comique à la "tronche en biais" et, il faut bien l'avouer, marque presque exclusivement dédiée aux scooters. Mais alors, pourquoi l'évoquer ? Et bien ... parce que : jugez plutôt !
SYM GTS Joymax.jpg
Alors ? Elle valait bien le détour non ?
Votre attention, s'il-vous-plaît !
Héééé, Hoooo !!!! C'est par ici que ça se passe ...
Signalons tout de même une nouvelle Wolf SB 250 Ni, une "naked" de 250 cc et 25 chevaux à 4.000 €, peut-être le genre de machine que nous serons contraints de conduire une fois que nous aurons atteint les 77 ans ...
A noter également un scooter Maxsym en 400 et 600 cc, ainsi qu'un GTS Joymax (voir photo) qui outre des noms bien sympathiques, laissent entrevoir beaucoup de plaisir ... à leur guidon !

23:24 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Retour au salon ...

Je continue la promenade dans les allées du salon.
Kawasaki, c'est fait, KTM aussi, KYMCO j'oublie parce que les nouveautés ne concernent que des scooters, les marques Moto Guzzi et MV Agusta, ont déjà été évoquées parce qu'italiennes et donc mises à l'honneur en début de visite du salon.
Pour ne pas froisser mes amis d'Outre-Quiévrain, citons tout de même PEUGEOT qui présente un scooter à 3 roues, avec une calandre façon "grande gueule" comme celle arborée jusqu'ici par les bagnoles marquées du lion, calandre qu'elles abandonnent petit à petit d'ailleurs, il n'y a qu'à voir celle de la nouvelle 508 ainsi que celle de la future 208 ...
Peugeot c'est fait, Piaggio j'en ai déjà parlé, et bien, nous voilà chez SUZUKI, une marque qui m'était chère jusqu'à il y a peu ...
SUZUKI GSX-R 2012.jpgMalheureusement, il faut bien dire qu'une fois encore, la déception est le sentiment qui prédomine : rien à se mettre sous le clavier, juste une gnègnème resucée de la GSX-R 1000 alors qu'on sait tous pertinemment que les hyper-sportives n'ont plus la cote qu'autour des circuits fermés et qu'elles sont ... en perte de vitesse partout ailleurs.
Et encore, le mal ne serait pas là, car il faut bien un "porte drapeau" dans toute gamme de produits, une locomotive qui tire tous les wagons ... vers le haut (?), un modèle qui concentre tout le savoir faire d'une firme quelle qu'elle soit ... Et bien, hélas, la maison d'Hamamatsu va à contre courant de l'ère "high tech" et de la mode qui sévit partout ailleurs : apparemment pas d'ABS ni de contrôle de traction pour la nouvelle Gex.
Alors bien entendu, les puristes applaudissent, en criant "haro sur le tout éléctro", mais c'est vrai aussi qu'il y en a encore pour pleurer les bons vieux carbus et les barbours huileux ...
Je ne prendrai pas partie pour l'une ou l'autre école, étant comme toujours partisan du juste milieu ;-), ni trop ni trop peu, soulignant malgré tout qu'il faut apprendre à vivre avec son temps, mais s'il y a un point où je rejoins les quelques commentaires que suscite cette "nouveauté", émanant d'italiens particulièrement sensibles aux belles choses, n'est-ce pas, c'est la laideur du nouveau pot 4 en 1, à la tubulure biscornue en sortie de carénage et au silencieux à peine regardable, sans compter que le design général ne change quasiment pas. Il y a même un gars qui dit qu'elle a déjà l'air vieille !
Avouez que pour un porte-drapeau, il y a comme un flottement, non ??
Evidemment la Gex est un mythe, et on ne touche pas à un mythe et, en plus, çà n'enlève rien à la qualité fondamentale de la machine qui, paraît-il, vaut toutes les MV AGUSTA et autres DUCATI du monde, une fois qu'on les met face au chrono ... Mais, mais, le look c'est quand même un des principaux nerfs de la guerre dans ce monde où le superficiel tend de plus en plus à prendre le pas sur les vraies valeurs, mon bon monsieur ;-)))
Puis-je me permettre ICI de rappeler à votre bon souvenir une certaine V-Strom DL 650, qui n'est plus tout-à-fait (Thierry) une nouveauté mais ... presque : une machine que vous pouvez, ou devez acheter les yeux fermés, c'est vous qui voyez, et en toute confiance tant elle vous enchantera !!!!
L'autre jour j'ai même fait un saut chez mon ancien concessionnaire pour la voir en vrai, mais il n'y en avait pas dans le show-room. De toute façon, comme il le disait, "Ce n'est pas avec "ça" que je ferai du chiffre" ... Les affaires ne vont pas bien, manifestement !
Cela étant, si dans le secteur du "2 roues", ça semble patiner ferme chez SUZUKI, ce ne serait apparemment pas le cas chez les 4 roues.
Je viens d'acheter le "Moniteur de l'Automobile" (ouais, beurk je sais !!) et voici ce que j'y ai lu :
Chez SUZUKI, les tiroirs sont pleins jusqu'en ... 2023 !
Si la marque nippone affrontera l'année 2012 sans réelle grande nouveauté, hormis quelques restylages (Splash, Jimmy, Grand Vitara) et séries spéciales (Alto 99 g CO2/km, Swift Sport, bicolore et 4x4), les années suivantes seront nettement plus riches, à commencer par le remplacement du SX4 en 2013. Le nouveau venu gagnera 25 cm en longueur pour tenter de concurrencer le crossover NISSAN Qashquai. De quoi libérer la place dans le segment B à un plus petit crossover qui jouera en 2010, dans la cour de la Mini Countryman. 2014, ce sera aussi l'année de la nouvelle citadine Alto. Elle sera suivie de la Splash en 2015, de la Swift en 2016 et d'un Grand SUV - probablement le Grand Vitara - en 2017. Les plans connus s'arrêtent là, mais le programme est déjà écrit jusqu'en ... 2023 !
SUZUKI envisage donc l'avenir sur le long terme. La preuve en images avec cette usine indienne où sont fabriqués 1,3 millions de SUZUKI chaque année. Sur le même terrain, sont déjà réalisées les fondations pour 3 autres usines. De quoi porter la production à 7,5 millions de véhicules par an à l'horizon 2020.

Désolé pour cette longue et probablement inutile digression, mais voilà qui prouve que quand SUZUKI veut, SUZUKI peut !
Donc, les petits gars, on vous attend au tournant avec autant de projets dans le domaine qui nous intéresse ...

22:24 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

20/11/2011

"K" fé racing ...addendum !

S'agissant peut-être de notre dernière sortie de l'année entre potes-modèles, j'ai estimé qu'il fallait revenir dessus et comme j'ai pratiquement tout dit la fois passée, pourquoi, me suis-je dit, pourquoi donc ne pas donner le lien vers la prose et le compte-rendu de François ?
Voilà qui est fait !
Etant donné que j'ai failli lui piquer les photos pour les ajouter à mon album, à l'insu de son plein gré, voilà qui ne sera plus nécessaire !
Pour le Tripy, comme je l'ai raconté au café "Le Derby" le jour "j", il ne me restait plus qu'à cliquer sur "acheter" pour en devenir propriétaire mais ... il a suffi d'une seconde d'hésitation pour ... me faire économiser 648 € !
Affaire à suivre ;-)
Dans un premier temps, je vais me réinscrire sur "Skype" pour assister à une session vidéo sur le sujet : tous les mardis, sauf exception, entre 18 et 19 heures, il est possible de suivre une information sur le site Tripy. Bon à savoir, n'est-ce pas ?

19:42 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

KTM

KTM 690 DUKE.jpgAlors que BMW, via le rachat de la marque HUSQVARNA, tente de venir jouer dans la cour de la catégorie des "supermotards" excellemment représentée par la marque autrichienne KTM , celle-ci par contre, s'essaye de plus en plus aux motos plus routières et voyageuses, sans pour autant qu'elles vendent leur âme au diable ...
On en a eu la preuve avec l'arrivée de la 990 SM T et on en a la confirmation avec cette 3ème génération de 690 DUKE .
Evidemment, les "purs et durs", crient déjà au scandale, mais ceux-là ne se rendent pas compte que tout constructeur est amené à élargir son offre sous peine de ... mort, "pure et simple" !
Combien se sont détournés de la marque en disant : "Ouille ouille, trop tape-cul, t'as vu la planche qui sert de selle ? C'est pour les p'tits excités, ça !"
Les préjugés ont la vie dure, autant que la selle d'une KTM ;-))
Les temps changent et la clientèle motarde mûri avec le temps ! Et combien s'y remettent à 40 balais et plus si affinité ? Il faut composer avec cette nouvelle donne et KTM l'a bien compris : on ne peut qu'applaudir à cette orientation complémentaire !!!!!
Cette longue digression pour en arriver à dire que voilà finalement une machine plutôt intéressante ...
L'orientation est définitivement plus "naked" que "supermotard", moins rebelle, plus confortable et plus accessible (-3cm de hauteur de selle).
Certes le coeur n'est qu'un monocylindre mais il est donné pour 70 chevaux et avec un poids limité à 150 kg, il n'y a vraiment pas de crainte à avoir en matière de performances pures. Suspensions WP, freinage radial, ABS 9M+ développé pour la 990 SM T par Bosch, le meilleur ABS du moment paraît-il et intervalles d'entretiens espacées à 10.000 km. Réservoir de 14 litres, set de valises latérales et top-case déjà disponibles : je crois que j'ai trouvé la moto idéale pour toi, cher Didier "S". !!!
Ah oui, si tu veux plus calme et plus léger, il y a une 200 DUKE qui fait 126 kg pour 26 chevaux ...
Une petite vidéo commentée par l'intarissable journaliste italien de "Due Ruote" ? Allez, on se fait plaisir !!

01:18 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

19/11/2011

H, I, J, K ...

On passe sur HYOSUNG qui présente une petite cylindrée sportive, la GD 125 EXIV ainsi que sur ITALJET qui se met également au 125 cc avec une Enduro et une Supermotard et à l'électrique, avec le scooter "Velocifero" ...
Ouille, ouille, l'électrique !! Faudra y passer un jour, mais, ça me hérisse, comme si je mettais les doigts dans la prise et je préfère ne pas y penser !!!
H, I, J, K, on arrive tout naturellement à KAWASAKI , une marque très dynamique, qui n'hésite pas à modifier ses produits après à peine un ou deux ans, pour répondre aux attentes du public !
KAWA ER6-F 2012.jpgC'est ainsi que cette année encore, on a droit :
- à des nouveaux coloris pour les "Z", 750 et 1000;
- une importante refonte de la ER-6n , avec en plus d'un look plus agressif, un nouveau cadre et une nouvelle fourche, une nouvelle selle plus confortable, un ABS plus léger de dernière génération, un pot revu, un maping électronique corrigé pour éviter le phénomène on/off à la coupure et remise des gaz, ainsi qu'un travail sur le couple, une instrumentation plus lisible, une vraie refonte quoi, alors que le dernier lifting remonte à peine à 2009 si je ne m'abuse;
- idem, même chose pour la version "f" comme "fairing" : la ER-6f bénéficie évidemment des mêmes évolutions avec en sus, un pare-brise réglable manuellement. L'ancienne instrumentation, digitale, est jetée aux orties et fait place à un solution plus esthétique et autrement plus lisible.
Que du bon pour ces deux modèles.
Mais ça ne s'arrête pas là, la ZZR 1400 , missile sol-sol de la maison de Kobe, voit son carénage retouché, le tarage de ses suspensions redéfini et les réglages moteur affinés : pour rappel, le 4 pattes fourni 200 chevaux et 16.6 kgm à 7.500 tr/min. ABS, multi-maping de la gestion électronique, contrôle de traction sont évidemment de la partie.
KAWA VERSYS 1000.jpgMais le clou du spectacle si je puis dire, la cherry on the cake, la moto que personne n'attendait, la surprise du chef, c'est la nouvelle VERSYS 1000 !!!
Depuis l'abandon de la KLV 1000 qui n'était qu'une copie conforme de la DL 1000 V-Strom de Suzuki, rappelez-vous, KAWASAKI n'avait plus rien à proposer face aux gros trails des marques concurrentes.
Qu'à cela ne tienne, Etienne ! Les ingénieurs et les commerciaux se sont réunis autour d'une table et, se sachant limités dans le budget de recherche et développement, ils ont tout simplement puisé dans la banque d'organes de la marque. Le quatre pattes de la "ZX 1000" et son cadre, la base esthétique de la VERSYS 650 et une nouvelle et très imposante boucle arrière en tubes d'aciers, façon "GS", pour supporter 220 kilos de charge, avec une très large double selle qui paraît très accueillante à l'oeil : reste à voir pour le postérieur ;-))
Je ne sais pas ce que vous en pensez mais question look, je trouve personnellement qu'autant la version 650 dégage de la légèreté, autant la 1000 fait dans le lourd et le pataud, la faute à une trop grande largeur, imposée il est vrai, par l'espace occupé par le 4 cylindres, du coup tout le reste en pâti et a dû s'adapter, la fourche avant bien écartée et la costaude boucle arrière déjà évoquée, ainsi qu'un pot d'échappement omniprésent mais placé bas, facilitant ainsi l'installation de valises latérales de même capacité.
Cela étant et mine de rien, cette machine est une première mondiale dans la mesure ou c'est la toute première fois qu'on monte un 4 cylindres sur un ... semblant de trail !! Et si on prend la peine de se pencher sur le (gros) berceau, on constate qu'il ne lui manque rien à cette VERSYS qui met dans le mille : cartographie réglable sur 3 modes, "traction control", ABS, pare-brise ajustable, 118 chevaux à 9.000 tr/min, 102 Nm à 7.700 tr/min, un poids encore défendable de 239 kg tous pleins faits et un prix qui ne devrait pas dépasser les 13.000 €, ce qui est loin des 15.000 € et plus généralement affichés par la concurrence !

23:54 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

"H" comme "h"acun son tour (!)

"H" comme Harley-Davidson, Honda et HUSQVARNA .
Qu'on soit néophyte ou amateur de la chose à deux roues, cette marque n'a jamais évoqué jusqu'ici que des motos de cross, la boue et les roues à tétines ...
Mais, depuis 2007, elle est passée sous le giron, petit patapon, de la marque BMW, encore elle !
Par curiosité, j'ai été lire l'un ou l'autre truc concernant les origines de cette marque et, si elle était suédoise au départ, il faut savoir qu'elle a été rachetée en 1987 par CAGIVA et que la production avait été transférée en Italie.
HUSQVARNA Nuda900.jpgBMW s'est d'ailleurs engagé à la maintenir là-bas, au grand soulagement des salariés de l'usine !
Et donc, pour justement ... sortir de l'ornière dans laquelle la marque s'est un peu empêtrée, BMW a décidé de l'ouvrir à des horizons plus larges, d'où la naissance de la NUDA 900 (R) .
Avec cette machine, BMW cherche manifestement des poux à la marque KTM et à ses Duke et Superduke.
On a affaire à une espèce de "supermotard" avec une carrosserie minimaliste qui ne renie pas le design caractéristique de la marque au "H".
Par contre, pour ce qui est de la base mécanique, on retrouve le bicylindre parallèle(s) de la 800 GS porté à 900 cc et le cadre de cette même 800 GS, les suspensions sont d'ailleurs à débattement long. Comme pour cette dernière, le réservoir est reporté sous la selle mais pas de coffre à casque en lieu et place du réservoir, les aspects pratiques ont été ... rangés au placard sur ce modèle qui, au final, offre un look agressif, qui plaît ou pas d'ailleurs, et une certaine exclusivité. Il existe un modèle "R", avec suspensions Öhlins, frein radial monobloc et quelques pièces de carbone. En France, comme en Italie, les tarifs vont de 9.990 € à 11.590 € suivant qu'on prenne ou pas l' "R" !!

18:31 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Hamammamiatsu !!

Article à lire ICI !!
On le sentait venir ...
Quand on a appris qu'Alvaro BAUTISTA avait signé chez Gresini (je l'avais pressenti !), on n'y croyait déjà plus.
C'est Randy DE PUNIET qui va être déçu, lui qui avait pu essayer la machine bleue lors des essais à Valence, après la dernière course de la saison. Il espérait être engagé par le team Rizla ...

00:43 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

18/11/2011

On continue l'inventaire ...

... des nouveautés présentées au Salon de Milan.
Petite charentaise et mise au point concernant les éventuelles erreurs et/ou omissions que pourraient comporter (ou non !) cet inventaire.
Il n'a bien évidemment pas la prétention d'être exhaustif et je vous invite à surfer sur tous les sites dédiés, "S" ou "R" n'est-ce pas, à la chose motocycliste, en fonction de vos aspirations et affinités : voilà qui devait être dit !
J'étais à l'arrêt au stand de la marque tokyoïte HONDA qui donnait à voir, outre la Crosstourer déjà évoquée, trois nouveaux engins, tous trois mus par un bicylindre de 700 cc, qui n'a apparemment rien à voir avec l'ancien 650 poussé à 700cc qui équipait et équipe toujours d'ailleurs, la Transalp et la Deauville ...
Honda-Integra.jpgCe qui est assez particulier ici c'est que la base technologique commune a d'abord donné naissance à un "engin" que HONDA appelle un "scooting motorcycle", baptisé Integra . Les journalistes de "Due Ruote" l'ont essayé et ils confirment que cette définition n'est pas usurpée : l'Integra n'est pas un maxi-scooter de plus, sa précision de conduite, l'absence d'oscillations, la rigidité du châssis, la tenue de la fourche et la stabilité au freinage ne laisseraient planer aucun doute là-dessus. C'est leur conclusion et on peut, à mon avis, leur faire confiance, les italiens savent de quoi ils parlent, eux qui ont inventé le scooter, comme les chinois ont inventé les pâtes, et non, ce n'est pas l'inverse !
Il faut dire justement que le cadre et les éléments roulants (roues de 17") appartiennent plus au monde de la moto que du scooter. En plus de ça, cette boîte DCT (dual clutch transmission) permet plus de fantaisie et de dynamisme au guidon que les variateurs plus ou moins continus.
La preuve ultime est qu'à partir de cette base donc, HONDA a extrapolé deux vraies motos, la NC 700 S et la NC 700 X.
Honda-NC700S-6.jpgLa NC 700 S est la "naked" de la famille.
Un look de sage roadster, avec comme particularité, le choix entre cette boîte DCT (optionnelle) et une boîte classique pour les vrais motards sectaires que nous sommes ;-)) qui préfèrent jouer du pied gauche que du pouce !
Autre trait particulier, un réservoir reporté sous la selle avec, à la place du "bocal classique", un large espace pour caser un casque intégral, à la manière de la BMW Scarver qui, soit dit en passant, a été un flop commercial pour la marque bavaroise, un flop de plus diront les mauvaises langues ...
Enfin, signalons la possibilité d'équiper le NC700 S d'un freinage combiné C-ABS.
A côté de cette version "S", il y a également la NC 700 X , le "X" étant toujours synonyme de "cross" et partant de trail ou assimilé !
HondaNC700X20121.jpgEt de fait, on retrouve les mêmes caractéristiques sur cette variante, avec toutefois des suspensions à plus grand débattement, une position plus droite et un pare-vent plus protecteur, avec un look se rapprochant du Crossrunner.
Voilà pour l'aspect ... positif des descriptifs et de se réjouir qu'un constructeur ne pense pas qu'à l'esbroufe avec des motos intelligemment pensées et destinées aux motards soucieux des coûts et qui ... comptent les utiliser au quotidien en tant que moyens de locomotion utile.
Mais, mais, parce qu'il y a un mais, deux mais même si je compte bien, n'est-ce pas, pourquoi ne pas avoir poussé le bouchon un peu plus loin, comme Maurice le poisson rouge de la pub car, voilà des machines dont la puissance "culmine" à 47,6 bourrins pour la 6 vitesses et à 51,8 chevaux pour la version DCT + C-ABS, pour des poids qui s'étalent tout de même de 211 et 227 kg en ordre de roulage ! Pas grand chose d'excitant derrière ces chiffres même si, en pseudo compensation, la consommation est annoncée à 3,8 L aux cent bornes.
Ok, l'objectif manifeste est de proposer des machines sages, intelligentes, pas chères, adaptées au futur permis A2 européen, avec un bagage technologique enviable et là, il est atteint, comme la tarte du même nom, c'est sûr.
Mais je reste perplexe ...
Quelque part, voilà des modèles qui auraient pu avantageusement remplacer les éternelles vieillissantes CB 500/600, Transalp ainsi que la Deauville si seulement ils avaient annoncé des puissances plus, disons, attirantes. Gageons qu'HONDA nous prépare une version 800 de ce moteur, avec une septantaine de canassons, qu'elle installera dans ces modèles aux "appellations d'origine contrôlées" !!
HONDA CBR 1000 RR.jpgAttention, HONDA ne fait pas que dans le "politiquement correct". Le constructeur a dans son catalogue une certaine CBR 1000 RR (on rugit rien qu'à le dire !!) qui, outre un look plus agressif, a également reçu son lot d'améliorations qui touchent notamment son amortisseur arrière aux propriétés revues pour coller la roue arrière au bitume, ses jantes plus légères, son instrumentation plus claire et plus complète et son embrayage encore adouci, tout ça sur un missile qui offre 178 chevaux pour 2 quintaux en ordre de ... marche : là, le Maurice, il reste bouche bée dans son bocal tandis que les amateurs de sensations fortes se frottent déjà les nageoires et sont heureux comme des poissons dans l'eau !!!!!!!

23:34 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

17/11/2011

EICMA news, on continue ...

Après avoir fait le tour des marques italiennes, j'ai entrepris de faire celui de toutes les autres marques dans une certaine logique qui ne semble pas plaire à tout le monde ;-)
Pour une fois que j'essaye d'avoir de l'ordre et de la méthode, il faut qu'on m'adresse des reproches ! M'enfin !!
Donc, après la lettre "B" comme BMW, on arrive ... tout naturellement à la lettre "H" comme Harley-Davidson, Honda et Husqvarna.
HD FLD DYNA SWITCHBACK.jpgVoici la traduction du texte qui accompagne la nouvelle Harley-Davidson, la FLD Dyna Switchback.
"La dernière née de la maison est une moto versatile, attentive aux exigences du motard expérimenté, qui utilise sa moto en ville mais qui, le week-end venu, veut pouvoir rêver à fuguer !"
Ouais, on peut coller ce texte à TOUTES les motos sauf que, sauf que, peu de motards aiment la ville et n'y roulent que contraints et forcés, en général pour des raisons purement professionnelles ...
En fait, tous les motards aimeraient travailler aux champs !
Alors que cache ce terme "switchback" ? En fait rien de bien nouveau dans la mesure où ce "concept" existait déjà sur certaines machines de Milwaukee. Il consiste à transformer, en deux coups de cuillères à pot, un roadster des villes en voyageuse au long cours : quelques secondes suffisent en effet pour enlever ou installer le grand pare-brise et les sacoches latérales sans que ne subsiste la moindre trace de disgracieux supports et autres cadres métalliques auxquels accrocher les-dits éléments. Esthétiquement intéressant quand on voit ce que trimballent parfois certaines machines comme appendices disgracieux, une fois les valises au vestiaire ... Et donc, la nouveauté c'est que ce concept est, cette fois, appliqué sur un châssis DYNA, plus agile, avec un moteur 1690 cc plus coupleux et joueur. L'engin fait tout de même 320 kg mais la selle n'est qu'à 695 mm du sol, un rêve !!!
Il est question d'un "produit intelligent", et c'est bien là l'inquiétant, rencontrera-t-il son public ?
Je taquiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine ;-))))

En matière de produits intelligents, s'il y a une marque qui se distingue de la masse, c'est bien HONDA .
Et cette année, force est de reconnaître que la marque nippone a fait un sérieux effort en la matière, grise bien évidemment, jugez plutôt !
HONDA CROSSTOURER-11.jpgOn commence avec la CrossTourer qu'on peut considérer, sans se tromper je pense, comme la remplaçante de la Varadero, mais avec un bagage technologique autrement plus classieux et moderne. Elle est mue par le V4 1200 cc de la VFR, recalibré pour fournir plus de Newton-mètres aux régimes usuels sans négliger toutefois une puissance bien sympathique puisque fixée à 129,2 chevaux. Cette puissance est transmise par un cardan, adieu donc la grasse chaîne, on a le choix d'une boîte normale ou d'une boîte séquentielle à double débrayage, on dispose du contrôle de traction et du système de freinage combiné avec antiblocage C-ABS, une exclusivité de la maison. Les roues sont à rayons, l'ample pare-brise est réglable, la selle est large, la boucle arrière intègre un porte-paquet et des poignées passager intégrant les fixations pour les valises latérales. Hélas, tout cela se paie sur la balance : le poids en ordre de marche, ou de roulage si vous préférez, culmine tout de même à 275 kg !!
Cette machine n'est plus un trail et n'est pas une GT, elle est à cheval sur plusieurs catégories en définitive, semant ainsi le trouble dans l'esprit du motard lambda.
Encore faudrait-il qu'il en ait un ... d'esprit !
Je taquiiiiiiiiiiiiiiiiiiine encore ;-))))
Il reste encore à parler des toutes nouvelles NC700 S et NC700 X , qui utilisent toutes deux la base du tout aussi nouvel engin appelé Integra. J'ai écrit "engin" parce qu'apparemment ce n'est ni un scooter ni une moto, c'est quelque chose qui se situe quelque part entre les deux. HONDA avait déjà tenté le coup avec son "DN-01" il y a quelques années, sans rencontrer le succès.
On en reparle ...

23:51 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Alors cet EICMA ?

BMW F800R EICMA 2011.jpgEt oui, alors cet EICMA ?
Avez-vous pris le temps de faire le tour des sites qui traitent de l'évènement ?
Avez-vous une idée + ou - précise des "nouveautés" que vous croiserez la saison prochaine sur les routes de France, de Navarre et d'ailleurs ?
* Oui - Non ?
Personnellement, j'y suis allé d'une énumération presque exhaustive des nouveautés transalpines dans une précédente note en vous promettant un "tour rapide" des autres marques ...
Pour rester neutre et ne pas accorder plus d'importance à l'une plutôt qu'à l'autre, je vais encore utiliser le classement par ordre alphabétique, une façon comme une autre de montrer que j'ai des lettres, monsieur !
La première marque non italienne à respecter cet ordre n'est autre que la Bayerische Motoren Werke, mieux connue sous le nickname "BMW", prononcé "bé aime wouai" chez nous, ouais !
On va dire que cette année est une année de transition pour la marque : pas de nouveautés fracassantes comme les 1600 GT et GTL, sorties l'an dernier, nouveaux navires amiraux de la maison bavaroise, équipés de fantastiques 6 cylindres et au comportement presque sportif.
Attention toutefois, et là c'est tout nouveau, la marque se lance "enfin" dans le scooter haut de gamme, avec des C600 et C650 GT équipés tous 2 de 650 cc forts de 60 chevaux mais lourds de respectivement 248 et 258 kg.
Il s'agit en fait d'alternatives aux grosses GT justement, pour ceux qui préfèrent les baignoires sur roues aux vraies motos !
Dans ce domaine, il faut signaler :
- la F800R légèrement modifiée au niveau des écopes de radiateur;
- la G 650 GS (le mono) en version "Sertao" (remplaçante de l'ancienne appellation "Dakar" : bonjour l'Amérique du Sud );
- la R1200 GS "RALLYE" : une version un peu "clownesque" de la GS, avec un arrière cadre rouge qui tranche avec le blanc du réservoir, et quelques options montées d'origine.
C'est pratiquement tout pour la prestigieuse marque allemande sauf à signaler une K1300 R Special et une K1300 S Pack HP.
La grosse révolution à venir sera bien entendu l'arrivée du refroidissement liquide sur les légendaires "flat twin" de la marque ...

* Biffez la mention inutile en évitant, autant que possible, le marqueur indélébile ... (C'est celui qui dit qui est !)

00:29 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

13/11/2011

Café racing ...

2011-11-13 12.22.28.jpgVoilà une manière très correcte de résumer notre sortie motarde du jour !
Un truc hyper-motardement important néanmoins, c'est que nous étions tous là, tous les 5, soudés comme autant de doigts de la main !
François était en effet absent lors de nos 2 dernières sorties ainsi que Jacques, qui ... sortait d'une opération au dos !!
Nous avions rendez-vous derrière la gare de Dinant et c'est au "Derby" que nous avons pris notre première jatte de café, offerte par Jacques pour fêter son retour aux affaires : merci Jacques !!!
Petit retour en arrière, pour confirmer qu'il faisait vachement froid ce matin : le thermostat d'ambiance affichait une température extérieure de 3°C et, même si la sonde est située plein nord, il reste néanmoins que ça jette un froid ...
Je dois avouer que j'ai hésité à prendre le guidon, car en plus de cette température dissuasive, il vous faut savoir que la nuit fut un peu agitée, la faute à un repas un peu trop arrosé la veille, ponctué par un limoncello offert par la maison.
Rappelez-vous, nous avons fêté les BAILLEUX, heureux concessionnaires TRIUMPH de Gerpinnes.
Second petit retour en arrière.
Nous étions finalement 19 à table et nous avons passé une excellente soirée en leur compagnie, dans une très bonne ambiance : aurait-il pu en être autrement, je vous le demande ? Nous nous sommes promis de réitérer la chose et pas forcément en clôture de saison !

Finalement, je me suis persuadé que ça serait peut-être la dernière occasion cette année pour un "caprice à 5" et, m'habillant chaudement, j'ai pris mes clics et mes clacs, le casque et les gants élégants, sans oublier de ... prendre la route !!!
En atteignant les vallées de la Molignée puis de la Meuse, j'en suis presqu'arrivé à regretter d'être là : le paysage était plombé par une espèce de purée de pois, un épais brouillard à couper au couteau. Vous avez déjà essayé de couper des petits pois au couteau ? Pas drôle, hein ??
En plus de ça, j'avais les doigts gelés. Faut aussi vous dire que, dans la précipitation, j'ai enfilé les gants habituels sans même prendre la précaution d'emporter ceux d'hiver. On n'a que le mal qu'on se fait !!!
J'en suis venu à regretter de ne pas avoir opté pour les poignées chauffantes. Elles sont facturées 199 € (hors montage) ce qui n'est pas exagéré, même si ça fait près de 20 € par doigt ;-))))). Il y a d'autres accessoires "totalement inutiles" dont j'ai fait les frais et desquels j'aurais pu me passer, Didier "S" est là pour me le rappeler à chaque sortie ...
Il n'a toutefois pas fallu longtemps pour me réchauffer : en même temps que le biscuit qui l'accompagnait, j'ai trempé mes doigts dans le bon café ;-)
Arrivés au bout du premier lot de nouvelles que nous avions à partager, nous nous sommes levés, ce que le brouillard avait eu la bonne idée de faire également, de sorte que ce sont des routes ensoleillées que nous avons empruntées tout au long de ce road-book.
Attention : "tout au long" n'est pas vraiment le terme approprié car, en tout et pour tout, j'ai parcouru 191 kilomètres aujourd'hui. Sachant qu'il en a fallu +/- 50 pour rejoindre Dinant ce matin, et presqu'autant pour revenir d'Hastière en fin de journée, faites le calcul : le "parcours commun", comme on dit à l'ADEPS, ne dépassait pas les 100 bornes.
C'était voulu ! Il s'agissait de la première vraie sortie de Jacques et il fallait le ménager, ce que nous avons fait de bon coeur, je crois !!
Voici les photos du jour, extraites de mon GSM Samsung Galaxy 5, GT-I5500, turbo diesel à injection.
Le road-book provenait d'un Moto 80 et Didier nous l'avait transmis en annexe à un e-mail. C'était un fichier ".TRB", destiné aux TRIPY (I et II) et seulement déchiffrable par eux, ce qui ne me laissait encore une fois pas d'autre choix que de suivre l'un ou l'autre de mes 4 acolytes, ce dont je ne me plaindrai aucunement croyez-le bien !!! Je préfère être bien au chaud en deuxième, troisième, voire quatrième ou dernière position, en bas du podium, peu me chaut ;-))
Quoi qu'il en soit, il faut saluer le gars qui a "pondu" ce road-book car, non seulement il était très bien fait, référençant notamment les spots touristiques à voir, mais en plus et surtout, il nous a permis de sillonner des toutes petites routes que nous ne connaissions pas encore, une gageure sillon si on pense aux innombrables kilomètres que nous avons déjà parcourus et si on veut bien se rappeler qu'il "ne s'agissait que" d'une virée dans la Province de Namur, toute proche !!!
Une bien belle province, qui mérite le détour, encore et encore !!!
Retour sur Dinant pour le repas du midi, en terrasse s'il vous plaît, à la Taverne de Wiertz où nous lézarderons jusqu'à plus de 14 heures : au menu, 4 steaks aux sauces diverses (Roquefort pour moi) et 1 moule marinière pour Henri.
Repus nous repartirons pour une seconde ronde avec arrêt photo au Château de Vêves et arrêt resto au Tea Room Kempinaire à Hastière-par-delà. Là, café pour Jacques, lait russe pour Henri, croûte aux framboises, gaufre Mikado et crêpes à la cassonade arrosées de café pour Didier, François et moi.
Il ne restait dès lors plus qu'à rejoindre nos pénates. Henri et François partirent les premiers, quant à moi, je suivis Jacques et Didier jusqu'à Ermeton s/Biert puis je bifurquai vers Biesmerée, Mettet, Biesme, etc ...
Même si j'ai les phares ad hoc, mon capitaine, je dois avouer que je ne suis pas d'une très grande franchise dans le noir, surtout dans ces campagnes où les routes ne bénéficient ni d'éclairage public, ce qui est compréhensible ni même de bandes blanches centrales ou latérales réfléchissantes pour bien les dessiner, ce qui l'est beaucoup moins à mon sens ...
Et donc, au final, 191 km et 3H42' de roulage exactement, une consommation de 5,5 L qui aurait sans doute pu être moindre mais, c'est plus fort que moi, il faut que de temps en temps je pousse le trois pattes dans les hauts régimes pour ... ramoner le catalyseur !

21:58 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

12/11/2011

EICMA, ma chè ?

Je projetais de vous faire la liste exhaustive, par marque, des nouveautés présentées au salon de Milan mais, je me suis dis que ça allait être très fastidieux et furiousement chiant ;-))
J'avais pourtant trouvé le filon sur le site "Due Ruote" où elles sont répertoriées mais, entre nous, beaucoup d'entre elles n'ont de "nouveauté" que le nom même si tous les constructeurs ou presque, y sont allés avec des retouches de style par ci, des nouveaux coloris par là, des améliorations techniques, de confort, mais somme toute, de détail !!
Je me concentrerai dès lors sur les véritables nouveautés et peut-être aussi sur ... hum ... quelques modèles qui ont été revus dans le détail mais qui méritent qu'on s'y attarde, sinon le tour serait trop vite fait !
Pour le tout court terme, sachez que je m'apprête à rejoindre quelques membres du groupe "Riders Association of Triumph" au restaurant où nous offrirons le repas à notre concessionnaire chéri et à sa femme chérie, pour les remercier tous deux de nous accueillir quelques dimanches par an, les bras ouverts et chargés de mignardises, en leur belle concession remplie de belles motos ;-))
Et demain matin, rendez-vous avec les copains, les éternels copains, ceux avec qui je roule depuis juillet 2000, d'abord avec la Freewind, ensuite avec la V-Strom et maintenant avec la Tiger 800.
La météo s'y prête même s'il fera bien frais le matin : avant de partir, il faudra bien se couvrir !!!
Joyeux Noël ;-))))))))))

18:29 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

11/11/2011

A tout seigneur ...

Ducati_1199_Panigale_st1pz.jpg... tout honneur : le salon se tenant à Milan, il est logique de commencer par les nouveautés transalpines, me semble-t-il, "mi sembra", non, no ??
Tant qu'à faire, autant continuer dans cette même logique et y aller par ordre alphabétique, no ??
Bèh, mi sa di si !!
Andiamo avanti !!

APRILIA
- SVR 850 : c'est un !! scooter !! qui ressemble à une RSV4 avec un bi de 76 chevaux ... Le T-MAX n'a qu'à bien se tenir !

BENELLI
- Caffènero 250 (nouveau scooter au goût corsé, what else ?)
- Tre K Amazonas (le trail routier voit son assiette abaissée ainsi que sa selle et une électronique revue pour plus d'économie)

BIMOTA
- DB10 : base de l'Hypermotard de DUCATI, look plus "pointu", bras oscillant maison, plus de carbone, moins de kilos et plus d'euros !
- DB9 Brivido (Frisson) : une "Diavel ultra-light" comme on dit sur Moto-Station avec un look autrement plus agressif exempt de rondeurs, le moteur 1198cc Ducati et 162ch, du carbone à tous les étages et ... 177kg à sec !!

BORILE
Résurrection avec 4 machines, une BR500 Richi, une Bastard, une B450 Scrambler et une Multiuso annoncée pour l'an prochain. Cette marque propose des produits "vintage" de grande qualité à la diffusion très limitée.

DUCATI
- 1199 Panigale (voir photo) : la superbike du futur ! On en reparle après si vous voulez bien.
- Diavel cromo et AMG : 2 variantes qui viennent enrichir la gamme du cruiser déjà bien connu.
- 848 EVO Corse Special Edition (plus "méchante" avec des emprunts technologiques à la nouvelle 1199 + DTC et DQS
- Streetfighter 848 : ce n'est certes pas un "downsizing" de la 1098 mais une moto complètement repensée dans le corps et l'esprit et ce n'est pas moi qui le dis ;-)
- Multistrada Touring 1200 S : nouveau coloris "racing" et nouvelle selle plus confortable
- Hypermotard 1100 EVO SP : ergonomie revue, suspensions améliorées et poids contenu.

MOTO GUZZI
Rien de bien neuf chez "MG" où la "V7" est à l'honneur ce qui, Didier "S" ne me contredira pas, ne nous rajeunit certes pas. Son coeur, entendez son moteur, existait déjà alors que je n'avais pas encore 20 ans, c'est vous dire !
Trois modèles : la "Base" toute de noir vêtue, la V7 Special (plus axée tourisme) et la V7 Racer (plus axée sur ... le café ... des sports) avec tout de même, une puissance et un couple augmentés de 10 % !!

MV AGUSTA
- Brutale 675 : sculpturale "naked" 3 cylindres, des sorties d'échappement belles à vous damner un saint, 115 chevaux et un prix totou rikiki de 8.990 € pour une moto améliorée en tous points
- F3 : même coeur, robe vaporeuse, technologie de pointe et 11.990 €.
F4 R "Corsa corta" : le 4 cylindres de la RR descend sur la ... version de base !
Ne cherchez plus : voilà les 3 plus belles motos du salon, tout le reste c'est du pipeau ;-))

PIAGGIO
Outre la "Quarantasei" (46), qui n'est encore qu'au stade de concept mais qui est annoncée pour 2012, il y a la nouvelle gamme de scooters X10 en 125, 350 et 500 ainsi que le nouveau Beverly 350 Sport Touring.
Que des "scoot" chez PIAGGIO mais il faut savoir que PIAGGIO c'est aussi Aprilia, Derbi, Gilera, Laverda et Moto Guzzi : de quoi satisfaire bien des passionnés !

19:14 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

09/11/2011

EICMA 2011 !!

Vespa46Eicma.jpgEICMA ? Esposizione Internazionale del Ciclo e Motociclo ...
Ah ? Et le "A" alors ?
Le "A" ?
Et bien le "A", bien qu'étant la dernière lettre de cette abréviation, il s'agit de la première lettre de l'alphabet, comme quoi les derniers sont parfois les premiers, cela soit dit entre charentaises bien entendu, elle signifie "Accessori" ou accessoires pour ceux qui ne sont pas familiers de la langue de Dante !
Alors qu'un bel anticyclone s'installe sur notre petit territoire, promettant de beaux jours ensoleillés jusque dimanche inclus et ouvrant probablement quelque espoir de sortie motarde, c'est une pluie de nouveautés qui s'abat sur le nord de l'Italie, et sur Milan plus particulièrement.
Après la Ligurie et la Toscane qui ont terriblement souffert des intempéries accompagnées d'inondations et de nombreuses images de désolation, c'est avec le sourire par contre qu'on accueille cet autre type de pluie ...
Ok, je ne suis pas trop fier de cette entrée en matière mais ... on ne peut pas toujours être brillant ;-) à moins sans doute, j'émets un doute car je ne connais pas toute leur oeuvre, à moins disais-je, de s'appeler François-René de Chateaubriand ou Dani Brillant peut-être !
J'ai perdu la tête d'puis qu'fais d'la motocyclette ...
Bon, bon ...
Cette pluie de nouveautés là, je me propose dans les prochaines notes d'y revenir, au goutte à goutte !!
L'Italie étant, par excellence, le pays du scooter, cette première photo de la "Vespa quarantasei" s'imposait : il s'agit d'un "proto" qui devrait arriver sur le marché en 2012 ...
Belle ligne épurée ... comme on dit chez Mousseline.
Ok, ok, on ne va pas non plus en faire un gratin !

23:37 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

07/11/2011

Valence, la der des der !

Simoncelli tribute 2011 valencia.jpgHaro sur Alvaro !!!
Le pilote Suzuki a fait un "strike" dès le premier virage du dernier grand prix à Valence : il s'est mis par terre, tant pis pour lui, mais, dans le mouvement, il a emporté avec lui DE PUNIET, ROSSI et HAYDEN, tous trois sur Ducati et qui, tous trois, pouvaient espérer quelque chose hier. Ils s'étaient respectivement placés 4ème, 6ème et 7ème sur la grille de départ, et on attendait tous qu'ils animent la dernière course de l'année.
Et bien non, patatras, 4 pilotes dans le bac à sable après 10 secondes de course.
Même si les images nous ont fait frémir, avec Didier de Radiguès, on a certainement été des milliers à espérer qu'on sorte le drapeau rouge. Personne n'était blessé fort heureusement, signe de croix à l'appui, et en plus, les machines furent rapidement dégagées : il n'y avait dès lors aucune raison de stopper la course !!
Il s'est fallu de peu que je quitte mon fauteuil, c'est vous dire si j'étais dégoûté !!!!
Seulement voilà : on s'est vite rendu compte que les deux pilotes Repsol, DOVIZIOSO et PEDROSA allaient, à eux seuls, assurer le spectacle, l'un comme l'autre voulant accrocher cette troisième place au Championnat à leur palmarès, derrière les intouchables LORENZO et surtout STONER.
Je me suis donc rassis, bon comme le pain que je suis (pfff), et croyez-moi, je ne l'ai pas regretté car, non seulement le duel entre l'italien et l'ibère a tenu toutes ses promesses, mais en plus un troisième larron, "big BEN", du team Yamaha factory, est venu mettre de l'ordre dans tout ça. Bénéficiant sans doute du meilleur équilibre de sa M1 par rapport aux motos du HRC, il a profité des quelques gouttes de pluie qui sont venues perturber la fin de course pour passer d'abord PEDROSA qui a lâché prise aussitôt, puis DOVIZIOSO qui a d'abord essayé de s'accrocher mais qui n'a pas voulu tenter le diable, préférant assurer sa position, puis enfin STONER qui avait senti le vent mais qui se loupa lors d'un freinage et qui dû laisser passer SPIES !!
Et voilà notre ami Ben en tête de la course, qui l'eut cru quelques gouttes plus tôt !!
En plus de ça, PEDROSA en perdition se faisait inexorablement rattraper par les 2 rookies de l'année, ABRAHAM et CRUTCHLOW, à la lutte pour le titre du meilleur rookie of the year justement !!!
Suspens à tous les étages alors qu'on avait craint une course totalement insipide, décapitée dès l'entame par la boulette d'Alvaro !!
Quand est-ce que ces gamins vont apprendre qu'une course se gagne à l'arrivée et pas au départ ???
Finalement, KC STONER (and The Sunshine Band), qui ne renonce jamais, qui n'avait en outre rien à perdre, n'a pas calculé : il s'est craché dans les gants pourtant déjà humides, il s'est mis dans la roue de SPIES et, à la sortie du dernier virage avant la ligne d'arrivée, qu'il a négocié comme un champion qu'il est, il a pu ouvrir en tout grand de sorte qu'il a sauté la M1 sur la ligne pour 15 millièmes de secondes !!!!!
Arrivé sous le podium où l'on range les machines, il est presque venu s'excuser auprès de son pote SPIES, en disant que ce n'était pas lui mais SA MACHINE qui voulait gagner à tout prix ;-)))
Finalement, une très belle course même si elle a laissé tous les ducatistes sur leur faim : juste ce qu'il fallait pour aiguiser un peu plus encore les appétits pour la saison prochaine ;-))

PS : lisez les explications de BAUTISTA concernant le strike qu'il a réussi avec sa première boule ! Donc, DOVIZIOSO qui, je vous le rappelle, était devant lui, est venu toucher la roue avant de la Suzuki avec la roue arrière de sa Honda. Andrea était sans doute en train de reculer ! Tss, tss, Alvaro : on a bien vu que tu as changé 3 ou 4 fois de ligne pour essayer de te glisser entre les HRC en oubliant que ta machine était moins fine qu'une feuille de papier à cigarette ....

21:25 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

06/11/2011

Explorer III

Warm up Moto GP à Valence ?

1. HAYES (!!!!!) - 2. AOYAMA (!!!!) - 3. STONER
4. DOVIZIOSO - 5. HAYDEN - 6. CAPIROSSI
7. SPIES - 8. ROSSI - 9. DE PUNIET
10. CRUTCHLOW - 11. BAUTISTA - 12. ABRAHAM
13. ELIAS - 14. BARBERA - 15. PEDROSA
16. NAKASUGA

De nouveau, une météo incertaine, capricieuse et ... improbable est venue perturber la séance d'où ce résultat plutôt ... étonnant !
La course devrait pareillement être influencée par cette même météo.
Course à suivre assurément.
En 125, ZARCO est tombé au second tour et il ne sera dès lors pas élu Président !
En Moto2, BRADL est assuré du titre suite au forfait de MARQUEZ.
En Moto GP, le seul semblant de suspens concerne DOVIZIOSO et PEDROSA qui luttent pour la 3ème place du championnat. Si DOVIZIOSO conserve cette position il n'aura de toute manière pas beaucoup de mérite étant entendu que PEDROSA a loupé 4 courses suite à ses blessures. Souvenez-vous que certains, dont lui d'ailleurs, avaient estimé que SIMONCELLI était responsable de sa chute créant une polémique de plus autour de la personnalité de Marco ...
Bel hommage d'ailleurs rendu par tous aujourd'hui : tous les pilotes, toutes catégories confondues ont effectué un tour du circuit en son honneur, puis ils se sont arrêtés sur la ligne et des feux d'artifices à l'espagnole ont tonné tout autour de la piste. Après les pétards, un lourd silence ...
De là-haut, on aurait d'ailleurs pu l'imaginer dans l'hélicoptère tournoyant au-dessus du circuit, Marco a certainement entendu les détonations et jouit de cette minute d'émotion !!

Mais revenons sur terre ... Alors ? Vous en pensez quoi de cette nouvelle Tiger 1200 de Triumph, mmmhhh ???

11:26 Écrit par Alberto | Commentaires (5)

05/11/2011

Explorer II

QP à Valence :
1. STONER (1.31.861) - 2. PEDROSA (1.32.875) - 3. SPIES (1.33.057)
Casey a mis plus d'une seconde à Dani, invraisemblable !!!
4. DE PUNIET - 5. BAUTISTA - 6. ROSSI
Voilà une seconde ligne qu'elle est intéressante comme on dit, et qui vaut à elle seule qu'on regarde cette course demain !!
Viennent ensuite, HAYDEN, DOVIZIOSO (qui va sans doute perdre sa 3ème place au classement général), BARBERA, ABRAHAM, CRUTCHLOW, CAPIROSSI le 58, ELIAS, AOYAMA, NAKASUGA et HAYES.
Arrgghh, je pensais évoquer cette nouvelle machine chez TRIUMPH mais je n'ai pas le temps, faut que j'aille me faire beau, car on va au resto ce soir ... et pour me faire beau il me faut du temps, beaucoup de temps ;-)))

17:56 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Explorer ...

C'est le nom qu'a donné TRIUMPH a son nouveau bébé.
Il est précédé du matricule "1200", pour souligner la cylindrée du nouveau trois pattes qui est accroché à son cadre, et du préfixe "TIGER" pour le rattacher à la famille des trails ou pseudo-trails de la marque anglo-saxonne.
Après la 800 qui s'attaquait de front aux GS de même cylindrée chez BMW, la Tiger 1200 Explorer vient affronter l'institution qu'est la 1200 GS de la marque au macaron blanc et bleu ...
Trêve de blabla, voici le lien qu'Henri nous envoyait le 28 octobre à 9h56'.
A suivre ... J'ai du boulot au jardin, les feuilles mortes n'attendent pas !!!!!!!!

NB : FP3 en Moto GP ?? STONER, PEDROSA, DE PUNIET (!!!), DOVIZIOSO, SPIES, ROSSI, BAUTISTA, HAYDEN, BARBERA, AOYAMA, CAPIROSSI, ABRAHAM, CRUTCHLOW, ELIAS, NAKASUGA, HAYES.
Qualifying Practice entre 13H55 et 14H55 !

11:33 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

04/11/2011

Un autre pour la route ?

paportable.jpgPapes et soupapes ...
Heureusement qu'on ne change de Pape que ... "toutes les morts de Pape" ... sinon il faudrait changer la déco des lieux saints trop souvent car ... le pape y est peint ...
Hein ? Qu'est-ce t'en penses Karol ??
Pas respectueux pour la religion catholique ? Qu'on me jette des caramels Chokotoff, entre nous je les préfère aux Molotov, question de goût !
Z'avez vu qu'on va les fabriquer en Lituanie nos bonbons ? Mais comment cela finira-t-il ?? Des pays vont continuer d'émerger pendant que les nôtres sombreront, corps et biens !
On fonce droit vers l'iceberg mon capitaine !
Bah, il sera fondu d'ici à ce qu'on l'atteigne moussaillon !

23:45 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Jeu de mots, jeu de vilains ...

sumotorisés.jpgOui, je sais, rien à voir avec la moto, mais un petit interlude n'est pas interdit que je sache ...
Et bien, attention, accrochez-vous : voilà un ... "duo d'énormes", au cours d'une lutte intestine !!
Ouais, fallait oser hein ? Pour qui la gerbe ??

23:34 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

FP2 !!

CAPIROSSI 58 VALENCE 2011.jpgDat betekend "Free Practice 2", of course !
Si la grille de départ était figée là, maintenant, tout de suite, elle se présenterait comme suit :

1. BAUTISTA - 2. HAYDEN - 3. DE PUNIET
4. ABRAHAM - 5. CRUTCHLOW - 6. DOVIZIOSO
7. ROSSI - 8. STONER - 9. PEDROSA
10. HAYES - 11. NAKASUGA - 12. CAPIROSSI
13. BARBERA - 14. SPIES - 15. AOYAMA
16. ELIAS

A part pour "ce dernier", habitué à voir tous les autres partir devant, avouez qu'elle serait bien insolite n'est-elle pas ?
Pour les petits nouveaux qui ne s'intéressent que de très loin à la catégorie reine, qu'ils sachent que HAYES, prénommé Josh, remplace Colin EDWARDS chez Yamaha Tech 3 et que le nippon Katsuyuki NAKASUGA officie pour la seconde fois consécutive chez Yamaha Factory Racing en lieu et place de Jorge LORENZO ...
Et pourquoi un tel ramdam dans les positions ainsi acquises, me demanderez-vous ?
Ce n'est pas l'oeuvre de la direction de course qui aurait décidé tout à coup de distribuer les places de façon aléatoire, ou "ramdom" comme on dit Outre Manche, pas de "ramdOM ramdAM" en quelque sorte, voyez ?
Non, c'est "bêtement" la pluie qui s'est invitée sur le circuit de Valence et qui a changé la donne, l'add on comme on dit de l'autre côté du Channel !!

Mais alors, quid de la "FP1" sans doute plus révélatrice de ce qui nous attend réellement ?
Y a qu'à demander !!

1. STONER - 2. PEDROSA - 3. ROSSI
4. HAYDEN - 5. CAPIROSSI - 6. SPIES
7. DE PUNIET - 8. ELIAS - 9. DOVIZIOSO
10. CRUTCHLOW - 11. BAUTISTA - 12. BARBERA
13. ABRAHAM - 14. AOYAMA - 15. HAYES
16. NAKASUGA

Si je voulais être méchant ou drôle c'est selon, je dirais qu'elle est tout aussi insolite du fait de la 8ème position du petit Toni ELIAS, mais ça serait méchant ... ou drôle ;-)
Plus sérieusement, le fait le plus marquant est évidemment la présence aux 3ème et 4ème places des deux Ducati officielles, un moment que le team doit s'empresser de savourer en espérant réitérer l'exploit lors des FP3 et QP de demain et bien entendu lors de la course de dimanche : ça serait sympa que Valentino accède au podium pour montrer à son pote, là-haut, son "petit frère" comme il l'a dit, qu'il est là pour lui !!

PS : à noter que CAPIREX courra la dernière course de sa carrière en Moto GP avec le N°58 de Marco, qui a couru ... sa dernière course il y a quinze jours :-(((((((((((((

22:55 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Dernier acte ...

motogp 2011 dernière.jpgDerniers essais qualificatifs demain et samedi et derniers départs de la saison ce dimanche pour les 125, Moto 2 et Moto GP.
En 125, comme en Moto 2 d'ailleurs, rien n'est encore joué pour la couronne de champion : ZARCO pourrait encore battre TEROL sur le fil alors que MARQUEZ pourrait coiffer BRADL sur le poteau. Les écarts sont dans les 2 cas inférieurs à 25 points, 20 et 23 exactement et, comme tout, même l'inimaginable, peut arriver en course, les jeux ne sont pas encore faits pour ces quatre là !
Aux dernières nouvelles toutefois, MARQUEZ n'est pas encore confirmé !
En Moto GP, ce sera la course des absents.
Le "Chevelu Magnifique" sera l'absent le plus remarqué et j'attends avec impatience de voir comment il lui sera rendu hommage. J'ai lu quelque part qu'au lieu d'une minute de silence, son papa Paolo, a dit que Marco aurait certainement préféré qu'on fasse hurler les moteurs pendant cette même minute ...
Pour ce qui est du team Gresini, s'il sera bien présent sur le site, la participation d'AOYAMA n'est pas encore confirmée. Jorge LORENZO, toujours en délicatesse avec son auriculaire, ne sera pas de la partie. SPIES qui était douteux jusqu'à mercredi, semblerait par contre prêt à remonter en selle. Pas de Colin EDWARDS, rescapé de l'accident avec plusieurs micro-fractures à l'humérus et ... au moral sans aucun doute !
Je ne sais encore rien concernant BARBERA sur la Ducati Mapfre ...
Comme vous le voyez, la grille de départ sera plus clairsemée que jamais.
Il était grand temps de travailler sur une nouvelle formule pour attirer du monde et espérons que ces fameux CLAIMING RULE TEAMS (CRT) ne seront pas juste là pour faire de la figuration même si j'ai bien peur qu'on assiste à des courses à ... deux vitesses !
Plus intéressants peut-être que cette dernière manche, seront les essais qui suivront, où les motos de la saison prochaine, équipées de 1.000 cc, se mesureront : HONDA, YAMAHA et DUCATI seront toutes présentes et cela devrait déjà permettre un premier bilan des forces en présence et de la future hiérarchie.
Pour ce qui est de SUZUKI, sauf erreur de ma part, on ne sait toujours pas à ce stade si la marque s'alignera l'an prochain, et encore moins si elle le fera avec une ou deux motos !! Quant au petit BAUTISTA, il se pourrait qu'il aille voir ailleurs dans la mesure où il est approché par un autre team ... Gresini serait-il d'ores et déjà en chasse ??

00:16 Écrit par Alberto | Commentaires (0)