13/11/2011

Café racing ...

2011-11-13 12.22.28.jpgVoilà une manière très correcte de résumer notre sortie motarde du jour !
Un truc hyper-motardement important néanmoins, c'est que nous étions tous là, tous les 5, soudés comme autant de doigts de la main !
François était en effet absent lors de nos 2 dernières sorties ainsi que Jacques, qui ... sortait d'une opération au dos !!
Nous avions rendez-vous derrière la gare de Dinant et c'est au "Derby" que nous avons pris notre première jatte de café, offerte par Jacques pour fêter son retour aux affaires : merci Jacques !!!
Petit retour en arrière, pour confirmer qu'il faisait vachement froid ce matin : le thermostat d'ambiance affichait une température extérieure de 3°C et, même si la sonde est située plein nord, il reste néanmoins que ça jette un froid ...
Je dois avouer que j'ai hésité à prendre le guidon, car en plus de cette température dissuasive, il vous faut savoir que la nuit fut un peu agitée, la faute à un repas un peu trop arrosé la veille, ponctué par un limoncello offert par la maison.
Rappelez-vous, nous avons fêté les BAILLEUX, heureux concessionnaires TRIUMPH de Gerpinnes.
Second petit retour en arrière.
Nous étions finalement 19 à table et nous avons passé une excellente soirée en leur compagnie, dans une très bonne ambiance : aurait-il pu en être autrement, je vous le demande ? Nous nous sommes promis de réitérer la chose et pas forcément en clôture de saison !

Finalement, je me suis persuadé que ça serait peut-être la dernière occasion cette année pour un "caprice à 5" et, m'habillant chaudement, j'ai pris mes clics et mes clacs, le casque et les gants élégants, sans oublier de ... prendre la route !!!
En atteignant les vallées de la Molignée puis de la Meuse, j'en suis presqu'arrivé à regretter d'être là : le paysage était plombé par une espèce de purée de pois, un épais brouillard à couper au couteau. Vous avez déjà essayé de couper des petits pois au couteau ? Pas drôle, hein ??
En plus de ça, j'avais les doigts gelés. Faut aussi vous dire que, dans la précipitation, j'ai enfilé les gants habituels sans même prendre la précaution d'emporter ceux d'hiver. On n'a que le mal qu'on se fait !!!
J'en suis venu à regretter de ne pas avoir opté pour les poignées chauffantes. Elles sont facturées 199 € (hors montage) ce qui n'est pas exagéré, même si ça fait près de 20 € par doigt ;-))))). Il y a d'autres accessoires "totalement inutiles" dont j'ai fait les frais et desquels j'aurais pu me passer, Didier "S" est là pour me le rappeler à chaque sortie ...
Il n'a toutefois pas fallu longtemps pour me réchauffer : en même temps que le biscuit qui l'accompagnait, j'ai trempé mes doigts dans le bon café ;-)
Arrivés au bout du premier lot de nouvelles que nous avions à partager, nous nous sommes levés, ce que le brouillard avait eu la bonne idée de faire également, de sorte que ce sont des routes ensoleillées que nous avons empruntées tout au long de ce road-book.
Attention : "tout au long" n'est pas vraiment le terme approprié car, en tout et pour tout, j'ai parcouru 191 kilomètres aujourd'hui. Sachant qu'il en a fallu +/- 50 pour rejoindre Dinant ce matin, et presqu'autant pour revenir d'Hastière en fin de journée, faites le calcul : le "parcours commun", comme on dit à l'ADEPS, ne dépassait pas les 100 bornes.
C'était voulu ! Il s'agissait de la première vraie sortie de Jacques et il fallait le ménager, ce que nous avons fait de bon coeur, je crois !!
Voici les photos du jour, extraites de mon GSM Samsung Galaxy 5, GT-I5500, turbo diesel à injection.
Le road-book provenait d'un Moto 80 et Didier nous l'avait transmis en annexe à un e-mail. C'était un fichier ".TRB", destiné aux TRIPY (I et II) et seulement déchiffrable par eux, ce qui ne me laissait encore une fois pas d'autre choix que de suivre l'un ou l'autre de mes 4 acolytes, ce dont je ne me plaindrai aucunement croyez-le bien !!! Je préfère être bien au chaud en deuxième, troisième, voire quatrième ou dernière position, en bas du podium, peu me chaut ;-))
Quoi qu'il en soit, il faut saluer le gars qui a "pondu" ce road-book car, non seulement il était très bien fait, référençant notamment les spots touristiques à voir, mais en plus et surtout, il nous a permis de sillonner des toutes petites routes que nous ne connaissions pas encore, une gageure sillon si on pense aux innombrables kilomètres que nous avons déjà parcourus et si on veut bien se rappeler qu'il "ne s'agissait que" d'une virée dans la Province de Namur, toute proche !!!
Une bien belle province, qui mérite le détour, encore et encore !!!
Retour sur Dinant pour le repas du midi, en terrasse s'il vous plaît, à la Taverne de Wiertz où nous lézarderons jusqu'à plus de 14 heures : au menu, 4 steaks aux sauces diverses (Roquefort pour moi) et 1 moule marinière pour Henri.
Repus nous repartirons pour une seconde ronde avec arrêt photo au Château de Vêves et arrêt resto au Tea Room Kempinaire à Hastière-par-delà. Là, café pour Jacques, lait russe pour Henri, croûte aux framboises, gaufre Mikado et crêpes à la cassonade arrosées de café pour Didier, François et moi.
Il ne restait dès lors plus qu'à rejoindre nos pénates. Henri et François partirent les premiers, quant à moi, je suivis Jacques et Didier jusqu'à Ermeton s/Biert puis je bifurquai vers Biesmerée, Mettet, Biesme, etc ...
Même si j'ai les phares ad hoc, mon capitaine, je dois avouer que je ne suis pas d'une très grande franchise dans le noir, surtout dans ces campagnes où les routes ne bénéficient ni d'éclairage public, ce qui est compréhensible ni même de bandes blanches centrales ou latérales réfléchissantes pour bien les dessiner, ce qui l'est beaucoup moins à mon sens ...
Et donc, au final, 191 km et 3H42' de roulage exactement, une consommation de 5,5 L qui aurait sans doute pu être moindre mais, c'est plus fort que moi, il faut que de temps en temps je pousse le trois pattes dans les hauts régimes pour ... ramoner le catalyseur !

21:58 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

Cher Alberto,
Voila une sortie parfaitement rapportée, merci!
Ce fut pour moi un plaisir de revoir François et surtout Jacques pour qui ce fut la première vraie sortie depuis son opération.
Amicalement

Écrit par : Obelix | 14/11/2011

Les commentaires sont fermés.