07/11/2011

Valence, la der des der !

Simoncelli tribute 2011 valencia.jpgHaro sur Alvaro !!!
Le pilote Suzuki a fait un "strike" dès le premier virage du dernier grand prix à Valence : il s'est mis par terre, tant pis pour lui, mais, dans le mouvement, il a emporté avec lui DE PUNIET, ROSSI et HAYDEN, tous trois sur Ducati et qui, tous trois, pouvaient espérer quelque chose hier. Ils s'étaient respectivement placés 4ème, 6ème et 7ème sur la grille de départ, et on attendait tous qu'ils animent la dernière course de l'année.
Et bien non, patatras, 4 pilotes dans le bac à sable après 10 secondes de course.
Même si les images nous ont fait frémir, avec Didier de Radiguès, on a certainement été des milliers à espérer qu'on sorte le drapeau rouge. Personne n'était blessé fort heureusement, signe de croix à l'appui, et en plus, les machines furent rapidement dégagées : il n'y avait dès lors aucune raison de stopper la course !!
Il s'est fallu de peu que je quitte mon fauteuil, c'est vous dire si j'étais dégoûté !!!!
Seulement voilà : on s'est vite rendu compte que les deux pilotes Repsol, DOVIZIOSO et PEDROSA allaient, à eux seuls, assurer le spectacle, l'un comme l'autre voulant accrocher cette troisième place au Championnat à leur palmarès, derrière les intouchables LORENZO et surtout STONER.
Je me suis donc rassis, bon comme le pain que je suis (pfff), et croyez-moi, je ne l'ai pas regretté car, non seulement le duel entre l'italien et l'ibère a tenu toutes ses promesses, mais en plus un troisième larron, "big BEN", du team Yamaha factory, est venu mettre de l'ordre dans tout ça. Bénéficiant sans doute du meilleur équilibre de sa M1 par rapport aux motos du HRC, il a profité des quelques gouttes de pluie qui sont venues perturber la fin de course pour passer d'abord PEDROSA qui a lâché prise aussitôt, puis DOVIZIOSO qui a d'abord essayé de s'accrocher mais qui n'a pas voulu tenter le diable, préférant assurer sa position, puis enfin STONER qui avait senti le vent mais qui se loupa lors d'un freinage et qui dû laisser passer SPIES !!
Et voilà notre ami Ben en tête de la course, qui l'eut cru quelques gouttes plus tôt !!
En plus de ça, PEDROSA en perdition se faisait inexorablement rattraper par les 2 rookies de l'année, ABRAHAM et CRUTCHLOW, à la lutte pour le titre du meilleur rookie of the year justement !!!
Suspens à tous les étages alors qu'on avait craint une course totalement insipide, décapitée dès l'entame par la boulette d'Alvaro !!
Quand est-ce que ces gamins vont apprendre qu'une course se gagne à l'arrivée et pas au départ ???
Finalement, KC STONER (and The Sunshine Band), qui ne renonce jamais, qui n'avait en outre rien à perdre, n'a pas calculé : il s'est craché dans les gants pourtant déjà humides, il s'est mis dans la roue de SPIES et, à la sortie du dernier virage avant la ligne d'arrivée, qu'il a négocié comme un champion qu'il est, il a pu ouvrir en tout grand de sorte qu'il a sauté la M1 sur la ligne pour 15 millièmes de secondes !!!!!
Arrivé sous le podium où l'on range les machines, il est presque venu s'excuser auprès de son pote SPIES, en disant que ce n'était pas lui mais SA MACHINE qui voulait gagner à tout prix ;-)))
Finalement, une très belle course même si elle a laissé tous les ducatistes sur leur faim : juste ce qu'il fallait pour aiguiser un peu plus encore les appétits pour la saison prochaine ;-))

PS : lisez les explications de BAUTISTA concernant le strike qu'il a réussi avec sa première boule ! Donc, DOVIZIOSO qui, je vous le rappelle, était devant lui, est venu toucher la roue avant de la Suzuki avec la roue arrière de sa Honda. Andrea était sans doute en train de reculer ! Tss, tss, Alvaro : on a bien vu que tu as changé 3 ou 4 fois de ligne pour essayer de te glisser entre les HRC en oubliant que ta machine était moins fine qu'une feuille de papier à cigarette ....

21:25 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

A noter les très belles 6ème et 7ème places des remplaçants, NAKASUGA et HAYES, qui ont fait mieux que des pilotes comme ABRAHAM, CAPIROSSI, ELIAS, BARBERA et AOYAMA !!! Dommage pour ABRAHAM que j'aurais préféré comme "rookie of the year" dans la mesure où il était seul dans son team avec, à sa disposition la rétive DUCATI, alors que CRUTCHLOW roulait sur Yamaha au côté de Colin EDWARDS. Le tout jeune Karel était à deux doigts de décrocher le titre d'ailleurs avant que ... son avant décroche !!
Au revoir à CAPIROSSI qui arrêtait là sa longue et brillante carrière ...

Écrit par : Al | 07/11/2011

Les commentaires sont fermés.