30/10/2011

Ciao Marco !!

SALUT MARCO SIMONCELLI NB0001.jpgJe n'en peux plus de voir et revoir les images de l'accident et d'entretenir ma tristesse en visionnant les nombreux hommages qui sont rendus au grand champion qu'était Marco SIMONCELLI.
J'ai scanné cette photo, découpée dans le dernier Moto 80, et j'ai volontairement enlevé les couleurs, trop vives ...

Un petit salut de la main, en passant ...

Car on ne fait tous que passer n'est-ce pas ?

Certains s'attardent un peu plus que d'autres mais, au final, on laisse tous de la tristesse et des pleurs derrière nous.

Et la vie continue ...

00:43 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

26/10/2011

La moto vitale ...

2008_sepang_simoncelli_02_slideshow_169.jpgVoilà sans doute la seule image qu'il faut garder du grand Marco SIMONCELLI.
Et s'efforcer de sourire ...

00:10 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

23/10/2011

Jour noir ...

58marcosimoncelli_preview_big.jpgAujourd'hui, mon blog porte très très mal son nom ...
Bizarre comme j'ai l'impression qu'on m'a arraché un petit bout de coeur ...
Encore un bout de coeur qui s'en va ...
Quelle tristesse !!

15:01 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

22/10/2011

Paene ultimus ...

04andreadovizioso,26danipedrosa,27caseystoner,motogp_preview_big.jpgNon, ce n'est pas une formule magique sortie tout droit du dernier Harry POTTER ...
C'est encore du latin : "paene" veut dire presque et "ultimus" signifie dernier. Et de "paene ultimus" est né le ... petit avant-dernier, le "pénultième".
C.Q.F.D. !
Quand j'étais gamin on disait "ce cul fendu" ... On s'amusait de rien, j'en conviens !
Et, de fait, demain à Sepang, se courront les pénultièmes courses de la saison, en 125, Moto 2 et Moto GP.
En 125, Nicolas TEROL a juste 25 points d'avance sur ZARCO ce qui implique que s'il prend un point de plus que le français, il sera d'ores et déjà champion. Sachant qu'il a fait la pole et que Johann n'arrive que 5ème sur la grille de départ, ça ne sent pas bon pour ce dernier ...
En Moto2, alors que MARQUEZ semblait avoir fait le plus dur et qu'il était revenu comme un avion sur BRADL, voilà une seconde course encore bien compliquée pour lui. Alors que BRADL partira sur la première ligne, entre LUTHI et PIRRO, l'espagnol partira, lui, de la 36ème place, un peu comme en Australie. Apparemment, entre son accident de la semaine passée aux essais et ses 2 chutes en Malaisie, il a un peu de mal à se mettre dans le rythme !
Cela dit, la semaine passée, il est parti 37 ou 38ème et il a fini troisième si je ne m'abuse, derrière DE ANGELIS et ... BRADL. Ce diable d'ibère, pourrait se retrouver avec la couronne de lauriers sur le casque à la fin de la course !!!!!!
En Moto GP, "tout est joué", vous le savez déjà, Casey STONER est champion depuis dimanche dernier. Ce gamin débarque chez REPSOL et accroche le titre suprême alors qu'un PEDROSA qui pourtant ne manque pas de talent, s'évertue depuis au moins un lustre à ramener la couronne dans ce même team. Pour enfoncer un peu plus le couteau dans la plaie, il faut se rappeler que lors de sa première année, il a fait équipe avec Nicky HAYDEN qui était devenu champion en 2006 ... Le petit PEDRO doit commencer à ruminer ferme sous son cuir de vachette ...
Reste que chez REPSOL la fête est totale.
C'est 1, 2, 3 Repsoleil !!!
Pensez, la première ligne est entièrement HONDA autant que REPSOL avec dans l'ordre, PEDROSA, STONER et DOVIZIOSO ! Evidemment il n'y a pas LORENZO pour mettre une petite touche de bleu, la faute à un annulaire récalcitrant. Pas de SPIES non plus pour tenter de leur mettre des diapasons dans les roues ...
Vu qu'il n'y a pas de consignes d'équipes, je vois bien ces 3 là se tirer une bourre d'enfer : DOVIZIOSO voudra certainement rester devant PEDROSA au classement général (il n'a que 4 points d'avance) et STONER voudra montrer qu'il est définitivement le chef !!
Derrière, dans l'ordre, on trouve : EDWARDS (!!), SIMONCELLI, HAYDEN, AOYAMA, BAUTISTA, ROSSI, CRUTCHLOW, DE PUNIET, CAPIROSSI, ABRAHAM, BARBERA, ELIAS et NAKASUGA (??)
Un dimanche qui commencera dès 7H00 pour les 125, 8H15 pour les Moto 2 et 10H00 pour les ... grosses motos !!
A vos écrans, petits et grands !!!!!
Pour la petite histoire, sachez que j'ai fait un aller-retour chez belle-maman, à dos de moto, pour aller chercher des antibiotiques pour ma blonde. J'ai roulé alors que la nuit était tombée et je dois dire que les phares additionnels que j'ai fait monter, sont venus bien à point ! Je dois avouer que je ne m'attendais pas à une telle froidure : malgré les protège-mains, j'ai eu bien froid aux mimines. De là à monter des poignées chauffantes, il y a un pas à franchir ... et c'est bien connu, il n'y a que le premier pas qui coûte ...

22:40 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

16/10/2011

Bis repetita placent !!

2011-10-16 17.03.54.jpgRien n'est plus vrai que cet aphorisme imaginé d'après un vers de l'Art poétique d'HORACE (365), où le poète dit que telle oeuvre ne plaira qu'une fois, tandis que telle autre répétée dix fois plaira toujours (Haec decies repetita placebit) !!
Ouais, j'ai ressorti les vieilles pages roses qui séparaient les noms communs des noms propres du Petit Larousse Illustré, le PLI et ça n'en a pas fait un car, à chaque fois que je veux retrouver mon latin, je ressors les pages roses !!
Tout ce blabla pour introduire le sujet du jour : notre balade motarde entre amis sur les traces de la précédente sortie que j'avais faite avec les quelques courageux du R.A.T. Bailleux, dimanche dernier ...

Mais ne brûlons pas les étapes et procédons chronologiquement autant que logiquement.
M'suis levé à 6h50' pour assister au Moto GP de Phillip Island. Le temps de faire le café et de griller le pain que je suis arrivé pile poil pour le tour de chauffe et le départ. Très étonné de voir que l'ami Alvaro sur la belle bleue d'Hamamastu est en première ligne, j'attends les explications de la part des 2 éminents commentateurs de l'évènement mais rien, nada.
Je survole la grille, comme l'hélico de la Dorna et je compte juste 13 pilotes au départ !! Hein ? Comment se fait-il ??
En surfant sur la vague WIFI via mon GSM, j'apprends que LORENZO est forfait suite à une chute au warm-up. Il était le seul à pouvoir encore prétendre, du bout des sliders il est vrai, à disputer la couronne à STONER et voilà qu'il est au tapis, l'annulaire dans le plâtre et les illusions au fond du caleçon molletonné !!
Mais quid de SPIES et de CUDLIN, hein ?
Je n'ai su que ce soir le pourquoi du comment de leur absence ...
A part la chute de ROSSI comme seul évènement marquant, la course semblait pliée, avec un STONER loin devant. "Heureusement", la pluie est venue perturber la fin de course au point qu'on se demandait si tout le monde n'allait pas se retrouver par terre, avec un "Zéro pointé" sur le carton au contraire de ce qui se passait à l'école des Fans de Jacques MARTIN où tout le monde obtenait la cote maximum ;-))
Le drapeau blanc fut sorti, autorisant les pilotes à changer de motos et tous les teams se bousculaient dans les stands pour sortir les "motos de pluie". CAPIROSSI s'arrêta le premier, ensuite HAYDEN, puis encore l'un ou l'autre.
Casey STONER continua imperturbablement même si son avance sur SIMONCELLI et surtout DOVIZIOSO fondait comme neige au soleil. J'ai instantanément pensé que DOVIZIOSO allait enfin remporter son premier grand prix de la saison. Souvenez-vous de sa victoire il y a deux ans sur le circuit de Donington Park, dans des conditions dantesques !
Mais non, alors que BAUTISTA, AOYAMA et CRUTCHLOW avaient trouver le temps de se mettre au tas, les conditions s'améliorèrent subitement et STONER put rejoindre l'arrivée en vainqueur, avec seulement deux secondes d'avance sur SIMONCELLI qui avait repris le meilleur sur DOVIZIOSO. Celui-ci, sans doute un peu déçu de ne pas avoir pu garder la deuxième place se consolera en terminant devant PEDROSA qui, du coup, reste 4ème au classement général du championnat, 4 points derrière Andrea.
Au classement justement, avec ses deux abandons consécutifs, ROSSI s'enfonce un peu plus et se fait "sauter" par le grand SIMONCELLI, qui a le même nombre de points (139) mais de meilleurs résultats d'ensemble.
STONER est donc champion et comme on dit dans ces cas là, PROFICIAT !!!!!
Reste 2 courses pour permettre à l'un ou l'autre d'encore briller : il y en a certainement quelques uns qui voudront finir la saison en beauté !!!!!!

Et de saison, il va encore en être question tout de suite ...
Vous avez vu la belle arrière-saison à laquelle nous avons droit ?
Inespéré, n'est-il pas ??
Comique même oserais-je dire !!!
Hier, j'ai ressorti deux vélos et je les ai remis en état de marche, ma Douce ayant programmé une sortie avec des copines. Ma petite soeur étant conviée à les rejoindre, c'est la raison pour laquelle j'avais préparé 2 bécanes ...
Et donc, un !!! 15 octobre !!!, me voilà en train de regonfler des pneus, de graisser des chaînes et de laver des vélos qui prenaient les toiles d'araignées depuis probablement deux ans !!!
Finalement, ce matin, Santa est venue chercher ma Tendre et quelques minutes plus tard, c'était au tour de Didier "S" de sonner à ma porte ...
Voici d'emblée les photos du jour.
Vous remarquerez que comme les quatre mousquetaires nous n'étions que trois au lieu de cinq, le compte est bon ;-))
Jacques nous avait averti que son chirurgien s'était formellement opposé au fait qu'il reprenne sa monture avant quelques semaines encore, tandis que François, fatigué d'une trop longue semaine, déclina le matin même, par SMS ...
La fête ne fut dès lors pas complète mais nous avons "fait avec" ou "sans", c'est vous qui voyez !!
Compte-rendu incessamment !!!

21:03 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

15/10/2011

Casey's Island

Bautista,motogp_australia2011.jpgOui, l'Australie est l'île à Casey : il a une fois encore laissé la concurrence loin derrière, un océan entre lui et les autres ;-)
Il a "mis" 473 millièmes à Jorge LORENZO, deuxième sur la grille. A côté d'eux deux, ben ouais, d'eux deux, le chevelu Marco SIMONCELLI qui ne cesse d'étonner sur sa HONDA d'usine aux couleurs du Team Gresini ...
Derrière, premier de la seconde ligne, l'extraordinaire Alvaro BAUTISTA sur sa SUZUKI, à 739 millièmes de la pole, sa meilleure place en "qualif" : s'il ménage ses pneus et sa monture, qui sait, il créera peut-être la surprise. C'est en tout cas de bonne augure pour la saison prochaine avec les 1.000 cc !!
Ensuite, de la cinquième à la huitième place, on a respectivement DOVIZIOSO, HAYDEN, SPIES et PEDROSA : ces 4 là ne sont séparés que par 157 millièmes, autant dire un pet de mouche. Les accessits seront aussi chers que le podium !
Le malheureux DOTTORE n'est que 13ème : un camouflet pour lui et pour la marque DUCATI qui a toujours brillé sur ce circuit et particulièrement l'an dernier avec un ... STONER impérial et HAYDEN qui avait fini quatrième, se faisant d'ailleurs souffler la troisième marche du podium par un certain ... euh ... Valentino ROSSI, avec 37 millièmes d'avance !
Des essais qui n'ont jamais réussi à l'illustre italien, qui a navigué entre les douzième et treizième places pendant ces 2 journées !
Peut-être que sa science de la course et des réglages de dernière minute, lui permettront-il de bien figurer ...
Vous le saurez demain matin : le départ est fixé à 7h00 de notre heure et je compte bien être au rendez-vous !
En Moto2, le suspense continue : BRADL n'a fait que 8ème aux qualifs mais MARQUEZ a reçu une MINUTE de pénalité sur son meilleur temps parce qu'il a violemment percuté le thaïlandais Ratthapark WILAIROT, manoeuvre estimée fautive par les commissaires qui l'ont justement puni !
Il partira donc bon dernier ce qui, en Moto 2, n'est pas une mince affaire puisqu'il aura 37 pilotes devant lui !!!!!
Peut-être a-t-il perdu là définitivement le championnat ...
Reste les 125 avec un Nicolas Johann ZARCO qui partira en pole, TEROL n'ayant obtenu que le 4ème temps.
Rien n'est encore définitivement joué, dans aucun championnat et c'est tant mieux !!!

20:47 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

12/10/2011

Phillip Island ...

kangourou_18.jpgWeek-end la tête à l'envers, sur l'autre hémisphère, au pays des kangourous, qui ont vu naître Casey STONER. Le titre sera-t-il pour autant dans la poche ? A suivre. Il a 40 points d'avance sur son second, Jorge LORENZO et, dans la mesure où il restera deux grands prix après l'Australie, il faut qu'il lui prenne 10 points pour s'octroyer la couronne dès ce dimanche ... S'il gagne la course et que Jorge ne fait pas mieux que quatrième par exemple, STONER sera d'ores et déjà champion !
Entre nous, même s'il n'est pas "sacré" ce week-end, ce ne sera que partie remise, à moins bien sûr d'un accident, d'une chute aux conséquences dommageables, ce qu'on ne lui souhaite évidemment pas ! Même s'il n'a pas dominé la saison comme LORENZO l'a dominée l'an dernier, il mérite 100 fois ce titre. Il confirmera ainsi celui qu'il avait obtenu sur la DUCATI en 2007 (vous vous rappelez ?) et qu'on avait autant attribué à l'époque à la supériorité de sa machine, qu'à son propre talent ...
Espérons que DUCATI confirme à son tour l'an prochain ;-)))

En Moto 2, c'est la guerre des nerfs entre Stefan BRADL et Marc MARQUEZ, séparés par un petit point à l'avantage de ce dernier. Il semble qu'il ait pris l'ascendant depuis quelques courses déjà et je vois mal comment l'allemand pourra arrêter la marche triomphale, je dirais même plus, la "marcha real" de l'espagnol ... Mais sait-on jamais, les teutons ne s'avouent jamais vaincus, et sont généralement du genre jusqu'au-boutiste, l'Histoire avec un grand "H" nous l'a appris !

Et quid de la catégorie des 125cc, mmmhhh ? Là on est presque dans le même cas de figure que dans la catégorie reine avec 2 pilotes qui peuvent encore décrocher la timbale, séparés qu'ils sont de 31 points. On a, en tête, Nicolas TEROL, avec 261 points et, en seconde position, le français "cocorico" Johann ZARCO, si si !!! Vous imaginez, si on inversait les prénoms on se retrouverait avec un Nicolas ZARCO, si si !!!
Si ZARCO devenait champion, j'imagine déjà tous les motards de l'hexagone scander tous en coeur "ZARCO, président ! ZARCO, président !!!"

23:08 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

09/10/2011

R.A.T. ('Rain All Time ?) BAILLEUX du 9 octobre 2011

rat bailleuxCette fois je ne tournerai pas autour du pot, Arrow ou Akrapovic Adieu , c'est vous qui voyez, je dévoilerai direk les photos de cette mémorable balade, mémorable ne fusse que parce que j'y étais ;-)) mais aussi et, avouons-le, surtout, parce que c'était la dernière de l'année pour le RAT BAILLEUX !!!
Passons sur mes hésitations à m'y rendre, hésitations qui n'étaient pas dues qu'à une météo de chiottes, mais également au fait que la soirée de samedi s'est prolongée jusqu'à plus de 2 heures du matin et que, alors que nous étions 8 à table dont une ascète (?), nous avons éclusé 2 bouteilles de mousseux et 4 bouteilles de vin. A six heures du mat' je me levais pour avaler un Alca Seltzer.
N'empêche, Laurence et Eric, via Facebook, m'ont doublement motivé pour me joindre à la balade.
Je me suis pointé à la boutique à 9h05 et "tout le monde" était déjà là : étant donné que je ne connais pas les prénoms de chacun, sachez qu'il y avait là 2 Tiger 955i, 2 Street Triple, 1 Sprint 955 ST et une splendide Tiger 800 blanche !! Six motos pour 9 participants, dont 3 courageuses donzelles qu'on ne félicitera jamais assez de suivre ainsi, à la culotte, leurs motards de compagnons, par monts et par vaux, contre vents et marées !!!
Finalement, et contrairement à ce qui était annoncé, nous n'avons pas fait la route de "la guerre de la vache". Je suis allé voir ce que c'était que cette "guerre de la vache" et bien il s'agit d'une sombre histoire qui a mis des villages à feu et à sang pendant deux ans pour une vache volée. Pensez, un bovidé aussi placide à l'origine d'une hécatombe, ça paraît invraisemblable, mais il faut croire que pendant le Moyen Âge, tout était prétexte à se taper sur la gueule ...
Aux yeux de certains, le parcours semblait également trop "convenu" et mille fois foulé.
Eric, dont la moindre des qualités n'est pas son sens de l'improvisation, a concocté un autre road-book, dont il a fait la reconnaissance avec Grégoire, l'autre tête pensante du groupe.
On a mis un "certain temps" pour décoller : on était bien chez Claude & Françoise, dans leur chaud-room, avec comme toujours un tas de mignardises et de café pour nous accueillir. Finalement on n'a levé le camp qu'à 10 heures et on a bu le coup offert par la maison qu'il était déjà 11h30, à Hon-Hergies dans les Jardins des Pêcheurs.
On a parlé voyages et il a été notamment question de la route cinquante-seize, ben ouais, on est en France, on s'adapte, on est des caméléons nous les braves belges. Il a aussi été question des "Tridays" en Autriche ...
Les projets foisonnent et c'est bien !!
On a à nouveau enfilé les plastiques ... Oui, j'oubliais, la pluie nous a accompagné quasi tout du long mais finalement jamais trop drue et en fin d'après-midi elle s'est même faite très discrète : il n'a pas plus "comme vache qui pisse" sinon on lui aurait déclaré la guerre ... mais cela est une autre histoire ;-)))
On quitte donc Hon-Hergies pour l'étape suivante : Maroilles et l'estaminet "Les Caves de l'Abbaye". Au lieu d'y aller par la voie la plus rapide, COMME JE L'AURAIS VOULU ;-))), on a continué à tournicoter en évitant comme la peste toute route qui aurait dépassé les 3 mètres de large. A un moment, à cause d'un motocross qui se tenait à Roisin, on a dû prendre une déviation, par une "route" plus étroite encore que toutes les autres, creusée de belles ornières, elles-mêmes parsemées de nids-de-poule, le tout nappé d'un coulis de boue en son milieu ... Quelques mètres plus tard, sans doute par faute d'attention, mes Pirelli Scorpion Trail m'ont mené "tout droit" dans ce coulis et je dois dire que je me suis retrouvé dans l'ornière de gauche un peu par miracle ... Grégoire en rit encore, lui qui m'a dépassé par la droite juste après cet épisode qui m'est un peu resté en travers ;-)
On est arrivés à Maroilles vers 13h45 par là, on a fait le tour du magasin , une vraie caverne d'Alch'ti Baba, et on s'est installés sur des bancs, autour d'une longue table. On a bien bu (apéritifs, bières ambrées), bien mangé (flamiches pour tous, campagnarde ou paysanne suivant affinités), puis petits et grands cafés pour certains ... Pour ce qui est des flamiches on a presque tous eu les yeux plus gros que le ventre et, personnellement, je ne suis pas arrivé au bout : c'est assez rare pour être souligné !
Faut vous dire, Monsieur, que c'est un plat qu'on peut sans hésitation qualifier de roboratif comme dirait Eric, un autre Eric, un français avec lequel nous roulons parfois et qui nous a très gentiment hébergés mes potes et moi à quelques occasions lorsque nous passions dans sa région ...
Frédéric a pris congé de nous au sortir de l'estaminet. Au moment de repartir, la Tiger fluo de "Tonton" s'est une fois encore fait prier : j'ai été obligé de lui mettre les deux mains sur la croupe, à deux reprises, pour la pousser et ainsi aider au démarrage. Il y a certainement quelque chose à faire qui touche à quelque chose de mécanique ;-)
On a recommencé à tournicoter, toujours sur des routes étroites et sympathiques, mais il fallait une attention de tous les instants, la faute à la pluie et à la visibilité réduite (buée intermittente, pluie dégoulinante) bien entendu mais aussi aux routes maculées (nan, c'est pas grossier !!) par les divers travaux automnaux des champs.
On est revenus par la Vallée de la Thure, en voiture, puis la Vallée du Samson en camion ...
Mais nan, c'est juste pour la rime car il parait que je suis un poète, l'Emile Verhaeren des motards blogueurs comme dit Tonton !
Hestrud, puis La Thure donc, puis Cousolre et puis ravitaillement pour les motos à petites vessies. On s'est quittés à la station Esso, bien connue d'Henri qui a vécu non loin de là pendant ... des lustres !
J'ai pris la direction de Beaumont, puis au rond-point j'ai bifurqué à gauche. Normalement, si j'ai bien compris, Augustin aurait dû me suivre mais il a continué tout droit ...
J'ai traversé Lobbes et puis j'ai embrayé sur le R3 où j'ai poussé une petite pointe de vitesse : faudra quand même un jour emprunter une autoroute teutonne pour pousser une VRAIE pointe ne fusse que pour vérifier si le top-case ne s'envole pas !
Très très agréable journée !! Evidemment quelques rayons de soleil n'auraient rien gâché mais aujourd'hui il a plutôt brillé par son absence : on ne s'en plaindra pas et l'humeur, elle, était au beau fixe !!
Reste à fixer une date pour ... ce que vous savez, on n'en dira pas plus des fois que, n'est-ce pas ?
Bonne semaine à toutes et tous !!!!!!!!

21:16 Écrit par Alberto | Commentaires (3) | Tags : rat bailleux

08/10/2011

Divers d'automne ...

ROSSI MOTEGI 2011.jpgPas plus tard que ... l'autre jour, j'évoquais l'arrivée de Carlos CHECA en appui pour faire évoluer la DUCATI GP12, et entretemps j'ai lu que les teams avaient droit à 8 journées d'essais. Je suppose que ça comprend la saison ET l'intersaison ...
Et bien voilà que notre DOTTORE, qui fait partie de la grande famille des motards n'est-ce-pas, notre "médecin de famille" en quelque sorte, s'est vu privé de la séance d'hier où seul HAYDEN a été mis à contribution.
Après sa chute au Motegi, ROSSI a "réveillé" une vieille blessure à l'auriculaire, c'est mon petit doigt qui me l'a dit !
Il s'agit d'une micro-fracture aux deux premières phalanges suffisamment perturbante pour le gêner dans la préhension de la manette d'embrayage à moins que ce soit celle de frein ?
...
...
...
Désolé pour ce petit temps d'attente mais je me suis absenté pour vérifier qu'il s'agissait de l'auriculaire de la main gauche, celle qui embraye et/ou débraye donc !
Cela ne devrait par contre pas contrarier sa présence lors de la prochaine course en Australie où, je l'espère, les progrès entrevus au Motegi devraient se confirmer. Cela étant dit, accrocher un podium avant la fin de la saison semble encore mission impossible tant les places sur les 3 marches sont chères avec les surpuissantes HONDA du HRC et du team GRESINI ainsi que les toujours présentes M1 de la marque aux trois diapasons, YAMAHA LALALA !!!
A propos de YAMAHA, il semblerait que ce week-end soit marqué par un TDM, un temps de merde si vous préférez ...
Je vais sans doute me résoudre, comme Jacques, comme Henri et comme François, à faire l'impasse sur la dernière sortie R.A.T. de l'année : tout dépendra de la journée de demain, de la nuit qui suivra, de mon humeur dimanche matin et du degré d'humidité à l'heure H du jour J !
Nous voilà bien avancés ...
Cela dit il serait de bon ton de faire acte de présence ne fusse que pour remercier "une dernière fois" Françoise et Claude BAILLEUX qui ne ménagent jamais leurs efforts pour accueillir leurs clients (et les autres) de la façon la plus sympathique qui soit ainsi que les organisateurs des balades, en particulier Eric et Grégoire, qui ne se ménagent pas non plus ;-))

00:17 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

06/10/2011

Un dimanche n'est pas l'autre ...

Comme je l'ai laissé entendre, hein, keskidi ?, j'ai répondu affirmativement à l'invitation que m'avait lancée la Tiger, en bas dans le garage ...
Il était pourtant plus de 17 heures et la sagesse aurait voulu que je termine la journée comme je l'avais commencée, à savoir devant la télé à ... attendre les résumés des courses que j'avais suivies le matin et l'après-midi ;-))
Mais comme il m'arrive encore parfois de "marcher à l'instinct", sans doute une façon pour moi de rester dans les traces d'une jeunesse pas si lointaine, hein, keskidi ?, je n'ai écouté que mon oreille gauche, celle qui est inspirée par le petit diable, voyez ?
J'ai bondi hors du divan, j'ai dévalé les 8 premières marches qui me séparaient du vestiaire (c'est en effet à la cave que j'entrepose pantalon, tour de cou, veste et bottes), puis les 2 dernières pour atteindre le niveau du garage où m'attendaient les gants, le casque et ... la TIGER !!!
Elle m'a instantanément souri et elle a été immédiatement parcourue de frissons dès lors que j'ai lancé son trois pattes !!
Voilà qui promettait des kilomètres de bonheur partagé, n'est-il pas ?
Et ce fut effectivement le cas. Après un passage à la pompe en face de l'ami Claude BAILLEUX, j'ai continué sur la N5 jusqu'au "i grecque" qui mène sans ambages sur la route des Barrages, un grand classique certes mais une recette infaillible pour avoir la banane flambée en dessert ;-) et cela sans forcer son talent, en enroulant cool et en bon père de famille.
Arrivé à Silenrieux j'ai embrayé sur Lompret et là j'ai continué sur Régniowez, bonsoir la France, puis Rocroi et ses remparts. Les "hommes bleus" étaient de sortie, normal, il faisait beau, les pigeons que nous sommes étaient de sortie et quand les pigeons sortent les poulets en font autant, flairant l'opportunité de pigeonner ... les vaches à lait que nous devenons comme par magie, tout cela par la grâce d'un PV...
Retour ensuite via Bruly et Couvin, puis Dailly et Aublain pour retomber sur Lompret. Personne sur les rives de l'Eau Blanche et son bistrot, fermé : sans doute sommes-nous déjà hors saison comme dans l'album de Cabrèle ..
Je poursuis mon chemin en restituant la route des Barrages que j'avais ... empruntée à l'aller, souvenez-vous !
Au final, 159.7 km de virolos, 2h22 de pur bonheur et le sentiment d'avoir mangé la cerise qui garnissait le gâteau.

Par contre, pour le dimanche qui vient, on risque plutôt de boire le calice, n'est-ce pas amis québecois, jusqu'à la lie. La météo s'annonce déplorable, maussade, tristounette et pourtant, pourtant c'est la dernière sortie de l'année pour le R.A.T. Bailleux, autant dire un rendez-vous incontournable que Jacques, François et Henri s'apprêtent à ... contourner si la météo persiste et signe. Et vu qu'il n'y a pas de raison qu'elle change d'humeur la météo, les perspectives de voir mes potes avant la prochaine Chandeleur deviennent de plus en plus minces au fil des jours qui passent.

Bonne année les gars !!!!!!!!!!!!!!

22:39 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

05/10/2011

Sous le sceau ...

Et oui, je n'en ai pas encore fini avec ce dimanche qui n'en finit pas de continuer, rester, durer ;-)
Mais avant d'aller plus avant, un petit retour en arrière, ah ah ah, concernant la comparaison un peu osée que j'avais faite entre les Ducati de CHECA et de ROSSI, l'une gagnant en Superbike, l'autre se traînant ou presque en Moto GP. Et bien, finalement, l'idée fait son chemin et fait sa route en hauts lieux comme on dit, lisez plutôt cet encart paru sur le site de MOTO-STATION.
J'avoue que ça me dépasse un peu qu'un CHECA puisse tester à l'envi, essayer à volonté, la future GP12 en vue de la rendre compétitive pendant qu'un ROSSI, qui a signé un contrat mirobolant avec la marque italienne cela soit dit entre charentaises, doive se contenter de quelques heures disséminées sur une interminable intersaison, en passant le reste du temps au chaud dans ses parenthèses et Lycée de Versailles !
Bizarre, bizarre même si d'aucun argumentera que les essais coûtent trop cher, que donner plus de liberté aux constructeurs en ce domaine avantagerait les plus nantis, etc ...
Ok, ok, je ne vais pas Paul & Mickey là-dessus, je n'en ai aucune envie !
Et donc, pour en revenir à ce dimanche, j'ai regardé la première manche du Superbike remportée par CHECA sur DUCA, suivi par MELANDRI sur YAMA, un MELANDRI qui a fait une incroyable remontée de la huitième ou neuvième place à la deuxième en déposant proprement tout le monde. A croire que ça YAMAHA fonctionnait de mieux en mieux au fur et à mesure que le réservoir d'essence se vidait et les pneus s'usaient ;-). J'en veux pour preuve que lors de la deuxième manche, le même scénario s'est répété, à la différence près que Carlos a mis plus de temps à prendre la tête de la course, mais Marco s'est pareillement retrouvé huit ou neuvième et qu'il a fini dans la roue de l'espagnol. Et voilà donc le vétéran Carlos CHECA Champion du Monde de Superbike après 18 ans de compétition dans diverses catégories !!!
Il succède ainsi à Max BIAGGI, autre vieux de la vieille mais pas né de la veille, BIAGGI qui, cette année, a été plus irrégulier sur sa belle Aprilia et qui a loupé les 2 derniers rendez-vous suite à sa fracture au pied ...
Tiens François, comment va le tien ??
Et oui, bien entendu que j'ai fait un petit tour en Tiger après tout ça. Je l'ai titillée le vendredi en lui passant un savon et en faisant un petit kilomètre (en short, bottes en caoutchouc et sans casque, SVP !), juste de quoi évacuer l'eau qui sans cela aurait stagné dans le sabot moteur ou ailleurs. Je l'ai titillée à nouveau le dimanche avec les "vroum vroum" dans le garage. Je ne pouvais décemment pas laisser Blanchette sur sa faim, c'est clair comme on dit chez Voo !!!!
A suivre, si vous y arrivez ;-))

23:05 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

04/10/2011

Toujours sous le sceau ...

tre-in-vespa.jpgJ'en étais à divaguer au sujet de la marque de Borgo Panigale, dans la banlieue de Bologne, une DUCATI pouvant en cacher une autre ...
Bien entendu, je suis conscient qu'il y a un monde de différence entre une Moto GP et une Superbike, l'une étant l'équivalent d'un prototype, l'autre une simple interprétation de la sportive de série : je ne pense pas être trop loin de la vérité en écrivant cela.
Revenons-en à ce dimanche, voulez-vous ?
Entre "le fromage et le dessert", entendez la course de Moto GP et la première manche du SBK et après un petit dodo additionnel auquel je n'ai pas pu me soustraire à cause d'une nuit trop courte, j'ai une fois encore apporté ma contribution à la bonne marche de notre petite entreprise familiale : pendant que ma tendre surfait sur sa planche à repasser, j'ai pris de l'avance sur les menus de la semaine en préparant la "bolo" et en faisant mijoter la saucisse fine dans les oignons, les carottes et les petits pois, nappés de tomates fraîches ...
Entretemps ma fille adorée s'est pointée avec une copine et le gamin de la soeur de la copine, le petit SAMUEL. Petit SAMUEL, deux ans et deux mois, haut comme trois pommes, une de moins que moi ;-), qui semble-t-il avait fort envie de revoir la TIGER qu'on lui avait laissé entrevoir une première fois, il y a quelque temps de cela. On a bien essayé de l'asseoir sur la selle basse gel mais il semblait légèrement apeuré. Alors que j'étais toujours en peignoir (ouais, pas bien !), je me suis donc installé et, à la demande générale, j'ai lancé le trois pattes.
Quelques vroum vroum plus tard, on a clairement vu dans les yeux du gamin un mélange de crainte et d'excitation ;-)
Qui sait, j'ai peut-être inspiré une vocation ...
Je vous ai déjà raconté qu'avant même ma naissance, je faisais déjà du scooter ??
A une époque, déjà lointaine je sais !, mon papa avait une VESPA et il avait pour habitude de balader la petite famille : lui au guidon, ma soeur coincée entre lui et maman, une maman qui était enceinte de votre serviteur !
Vous voyez maintenant d'où me vient le virus du 2 roues.
Ah, je vous ai déjà raconté l'Histoire ? Ben oui, je radote, qu'est-ce que vous voulez ...
Et donc voilà, entre 2 courses, un petit tour par le garage pour titiller la Tiger qui, juste après que j'ai coupé le moteur, m'a fait un petit clin d'oeil comme pour me fixer rendez-vous quelques heures plus tard pour un caprice à deux !!!

21:32 Écrit par Alberto | Commentaires (5)

03/10/2011

Dimanche sous le sceau ...

Un dimanche sous le sceau de la moto !!!
Cela a commencé dès le vendredi en fait car j'ai sorti le seau (sans "c"), l'éponge et le shampoing après la journée de travail pour passer un savon à ma Blanchette : elle était couverte de boue depuis le 11 septembre, date de sa dernière sortie avec le R.A.T. Bailleux ... Toujours pas de compte-rendu me direz-vous, mais cela intéresse-t-il encore quelqu'un ?
Je passe sur le samedi, tout dévolu au ménage : ma Douce s'est croquée le dos dès le matin en faisant un faux mouvement comme on dit, bizarre cette expression n'est-il pas, comme s'il y avait des faux et des vrais mouvements, et donc, j'ai été contraint et presque forcé, de faire les courses, la vaisselle, etc ...
L'après-midi, j'ai jeté mon dévolu restant (?) sur le jardin et plus particulièrement sur la tonte d'une pelouse qui trouve une seconde jeunesse avec cet été indien, ben tiens !!
Ne me restait qu'à attendre dimanche les bras croisés mais de pied ferme, oui je sais, ça ne veut rien dire mais j'm'en fous, c'est moi qui raconte, pour regarder le Moto GP ET le SUPERBIKE, car je doutais encore de mon état de forme et de santé pour une virée motarde, alors que par ailleurs, les potes ne se sont une fois de plus pas manifestés ...
Ils avaient tous de bonnes raisons, j'y reviendrai sans doute ...
Pour le MotoGP j'étais debout à 7h15 et j'ai donc pu voir la fin de la course de MOTO 2, remportée par Andrea IANNONE, fratello d'Italia, devant l'ibère MARQUEZ qui prend la tête du championnat, pour un petit point, au grand dam du teuton BRADL qui le menait depuis ... belle burette.
A noter au passage, la belle onzième place du belge Xavier SIMEON, un "XS" qui excelle, c'est à souligner !!
Je cours en cuisine, je lance le café, je mets du pain à griller et je reviens dare-dare avec le tout pour suivre le MOTO GP qui promet comme toujours de belles images en HD !
HD ?? Mais non pas en Harley-Davidson qui n'a besoin de personne, en HD, Haute Définition, n'est-ce pas !!
J'apprends qu'au warm-up, ROSSI a accroché le 4ème temps, une nouvelle qui suffit à attiser la tension en même temps qu'elle attire l'attention.
Hélas (3x), au deuxième virage, notre Dottore se retrouve coincé entre les Yamaha de LORENZO et de SPIES, il touche légèrement le premier, va au tapis et entraîne le second dans le bac à sable. Ben peut continuer sa route mais il est relégué en fond de peloton, mais pour Valentino c'est fini. Voilà qui nous fait déjà deux prétendants au podium en moins. La seconde d'après on apprend que les numéros 4, 58 et 35 ont "brûlé" le départ et qu'ils doivent faire un passage dans la pit-lane, pour un "ride through" comme on dit de l'autre côté de la Manche ainsi qu'au Japon ;-)
Le 35, c'est Cal CRUTCHLOW : bon, c'est dommage pour lui mais ça n'est pas trop grave pour le spectacle vu qu'il se balade souvent autour de la dixième place ...
Par contre, les numéros 4 et 58 sont collés sur les HONDA de DOVIZIOSO et de SIMONCELLI, un DOVI très en verve ce week-end et un SIC toujours en chasse d'un second podium.
Et là on se dit, adieu le spectacle !!! C'était sans compter avec un guidonnage sur la HRC de STONER suivi par un tout droit dans le bac, fait de course qui eut pour effet de redistribuer les cartes. Ajoutez à cela les chutes de BAUTISTA, un instant 3ème de la course, d'ELIAS, un instant 6ème de la course (oui, vous avez bien lu !), de BARBERA (blessé à la clavicule semble-t-il), les diverses virées dans le bac à sable, et vous avouerez que PEDROSA qui remporte haut la main et la roue avant cette course par élimination, a eu bien du mérite !!
Finalement LORENZO termine deuxième et grappille 4 points à STONER qui finit donc troisième, devant SIMONCELLI et DOVIZIOSO, ces deux là s'étant battus jusqu'à la ligne d'arrivée !! Sixième SPIES, septième HAYDEN, etc ...
A noter que les deux petits vieux du Muppet Show, AKYIOSHI et ITOH, 36 et 45 ans excusez du peu, terminent DANS LES POINTS, respectivement douzième et treizième, à seulement 8 secondes de CRUTCHLOW pour Kousuke et à 13 secondes pour Schinichi : loin d'être ridicules les papys !!!
A propos de papys du 2 roues, en SUPERBIKE, j'ai donc EFFECTIVEMENT regardé les 2 manches disputées à Magny-Cours hier à 12h30 et 15h30 : c'est Carlos CHECA qui les a remportées, sans forcer son talent sur sa DUCATI 1098R ...
Tiens, une DUCATI qui gagne ?
ROSSI devrait peut-être discuter le coup avec Carlos ...
Ben quoi ?
Le MOTO GP et le SUPERBIKE ça n'a rien à voir ??
Ouais mais nan là, c'est quand même un moteur entre deux roues situées devant et derrière le-dit moulin, nan ???
Pfffffffff ...

A suivre !!!!

22:43 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

01/10/2011

Encore et encore ...

bmw_r_80_gs_1991_2.jpgLes 3 vidéos précédentes ne rendaient pas justice à la gamme "GS" de BMW.
En voici une autre qui fait enfin rêver !
Remarquez qu'il s'agit d'une vieille "R80" et qu'elle est pilotée par une ... faible femme !!!
Comme quoi la haute technologie et la paire de burnes, ne vous mèneront pas d'office au bout du monde ;-))
Une vieille casserole et une paire de tresses suffisent parfois re ;-)))

Motegi GP ?
1. STONER - 2. LORENZO - 3. DOVIZIOSO
4. PEDROSA - 5. SPIES - 6. SIMONCELLI
7. ROSSI - 8. BAUTISTA - 9. BARBERA
10. HAYDEN - 11. AOYAMA - 12. CRUTCHLOW
13. DE PUNIET - 14. EDWARDS - 15. ABRAHAM
16. ELIAS - 17. AKIYOSHI (Kousuke) - 18. CUDLIN (Damian)
19. ITO (Schinichi)


Encore une "pole" pour STONER, sa dixième de l'année, un record absolu si je ne m'abuse ! "Pole" historique puisqu'il bat une fois encore le record du tour !!
Belle deuxième place pour LORENZO qui n'a manifestement pas encore renoncé au titre suprême. Belle troisième place de DOVI devant PEDRO, ce n'est pas fréquent et mérite dès lors d'être souligné. A noter que ROSSI fait mieux que lors des 2 dernières courses où il était parti de la quatrième ligne. Cela dit, il est à 1.200 sec du temps du pole man.
Un petit coup d'oeil à la catégorie Moto2 pour dire qu'un Xavier SIMEON, par exemple, 16ème sur la grille de départ n'est qu'à 1.143 sec de MARQUEZ, l'homme du jour !
Dans le même ordre d'idée, sachez que Toni ELIAS, 16ème en Moto GP, est à 2.902 sec de Casey STONER : il faut "descendre" en tout fond de grille, à la TRENTE-SIXIEME position exactement en Moto 2 pour trouver un certain Robertino PIETRI (originaire du Vouvouzella (?)) à 2.844 sec !!!!!! C'est dire si les écarts de performances sont NETTEMENT moins élevés en Moto 2 et pour cause diront les avertis qui en valent deux, puisqu'en Moto2 ce sont les mêmes moteurs 600cc HONDA, les châssis seuls variant d'un team à l'autre ... pour faire la différence, en plus du talent du pilote bien évidemment !!!

PS : en plus des courses au Japon à Motegi, à voir sur RTL-TVI dès 6h10 pour les fans de Didier de Radiguès et de Moto2, (mais dès 5 heures sur Eurosport), il y a aussi les courses de Superbike à Magny-Cours, diffusées sur EuroSport à partir de 11h45. Le vétéran Carlos CHECA pourrait être définitivement consacré Champion du Monde : il l'est déjà pratiquement mais pas mathématiquement. Voilà une catégorie qui réussi aux "anciens". DDR devrait s'y essayer ...

16:01 Écrit par Alberto | Commentaires (0)