03/10/2011

Dimanche sous le sceau ...

Un dimanche sous le sceau de la moto !!!
Cela a commencé dès le vendredi en fait car j'ai sorti le seau (sans "c"), l'éponge et le shampoing après la journée de travail pour passer un savon à ma Blanchette : elle était couverte de boue depuis le 11 septembre, date de sa dernière sortie avec le R.A.T. Bailleux ... Toujours pas de compte-rendu me direz-vous, mais cela intéresse-t-il encore quelqu'un ?
Je passe sur le samedi, tout dévolu au ménage : ma Douce s'est croquée le dos dès le matin en faisant un faux mouvement comme on dit, bizarre cette expression n'est-il pas, comme s'il y avait des faux et des vrais mouvements, et donc, j'ai été contraint et presque forcé, de faire les courses, la vaisselle, etc ...
L'après-midi, j'ai jeté mon dévolu restant (?) sur le jardin et plus particulièrement sur la tonte d'une pelouse qui trouve une seconde jeunesse avec cet été indien, ben tiens !!
Ne me restait qu'à attendre dimanche les bras croisés mais de pied ferme, oui je sais, ça ne veut rien dire mais j'm'en fous, c'est moi qui raconte, pour regarder le Moto GP ET le SUPERBIKE, car je doutais encore de mon état de forme et de santé pour une virée motarde, alors que par ailleurs, les potes ne se sont une fois de plus pas manifestés ...
Ils avaient tous de bonnes raisons, j'y reviendrai sans doute ...
Pour le MotoGP j'étais debout à 7h15 et j'ai donc pu voir la fin de la course de MOTO 2, remportée par Andrea IANNONE, fratello d'Italia, devant l'ibère MARQUEZ qui prend la tête du championnat, pour un petit point, au grand dam du teuton BRADL qui le menait depuis ... belle burette.
A noter au passage, la belle onzième place du belge Xavier SIMEON, un "XS" qui excelle, c'est à souligner !!
Je cours en cuisine, je lance le café, je mets du pain à griller et je reviens dare-dare avec le tout pour suivre le MOTO GP qui promet comme toujours de belles images en HD !
HD ?? Mais non pas en Harley-Davidson qui n'a besoin de personne, en HD, Haute Définition, n'est-ce pas !!
J'apprends qu'au warm-up, ROSSI a accroché le 4ème temps, une nouvelle qui suffit à attiser la tension en même temps qu'elle attire l'attention.
Hélas (3x), au deuxième virage, notre Dottore se retrouve coincé entre les Yamaha de LORENZO et de SPIES, il touche légèrement le premier, va au tapis et entraîne le second dans le bac à sable. Ben peut continuer sa route mais il est relégué en fond de peloton, mais pour Valentino c'est fini. Voilà qui nous fait déjà deux prétendants au podium en moins. La seconde d'après on apprend que les numéros 4, 58 et 35 ont "brûlé" le départ et qu'ils doivent faire un passage dans la pit-lane, pour un "ride through" comme on dit de l'autre côté de la Manche ainsi qu'au Japon ;-)
Le 35, c'est Cal CRUTCHLOW : bon, c'est dommage pour lui mais ça n'est pas trop grave pour le spectacle vu qu'il se balade souvent autour de la dixième place ...
Par contre, les numéros 4 et 58 sont collés sur les HONDA de DOVIZIOSO et de SIMONCELLI, un DOVI très en verve ce week-end et un SIC toujours en chasse d'un second podium.
Et là on se dit, adieu le spectacle !!! C'était sans compter avec un guidonnage sur la HRC de STONER suivi par un tout droit dans le bac, fait de course qui eut pour effet de redistribuer les cartes. Ajoutez à cela les chutes de BAUTISTA, un instant 3ème de la course, d'ELIAS, un instant 6ème de la course (oui, vous avez bien lu !), de BARBERA (blessé à la clavicule semble-t-il), les diverses virées dans le bac à sable, et vous avouerez que PEDROSA qui remporte haut la main et la roue avant cette course par élimination, a eu bien du mérite !!
Finalement LORENZO termine deuxième et grappille 4 points à STONER qui finit donc troisième, devant SIMONCELLI et DOVIZIOSO, ces deux là s'étant battus jusqu'à la ligne d'arrivée !! Sixième SPIES, septième HAYDEN, etc ...
A noter que les deux petits vieux du Muppet Show, AKYIOSHI et ITOH, 36 et 45 ans excusez du peu, terminent DANS LES POINTS, respectivement douzième et treizième, à seulement 8 secondes de CRUTCHLOW pour Kousuke et à 13 secondes pour Schinichi : loin d'être ridicules les papys !!!
A propos de papys du 2 roues, en SUPERBIKE, j'ai donc EFFECTIVEMENT regardé les 2 manches disputées à Magny-Cours hier à 12h30 et 15h30 : c'est Carlos CHECA qui les a remportées, sans forcer son talent sur sa DUCATI 1098R ...
Tiens, une DUCATI qui gagne ?
ROSSI devrait peut-être discuter le coup avec Carlos ...
Ben quoi ?
Le MOTO GP et le SUPERBIKE ça n'a rien à voir ??
Ouais mais nan là, c'est quand même un moteur entre deux roues situées devant et derrière le-dit moulin, nan ???
Pfffffffff ...

A suivre !!!!

22:43 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.