16/08/2011

De la moto et de la bière ...

Hier, lundi 15 août, 4 heures de Triumph et 4 heures de Honda ...
Non, je n'ai pas cédé aux chants des geishas et je n'ai pas non plus cassé ma tirelire pour devenir polygame, avec "game" à prononcer à l'anglaise, la moto étant un jouet, comme chacun sait !!!
Et donc, non, je n'ai pas acheté une seconde monture car, contrairement à ce qui se passe chez Afflelou, on n'a pas une seconde moto pour 1 € !!!
Comme je savais qu'avant le 20 août, date à laquelle je m'envole pour la Costa Del Sol, les occasions de faire de la moto allaient se faire de plus en plus rares ET que j'avais sacrifié mon samedi et mon dimanche à des travaux de (nain) de jardin, travaux qui ne pouvaient décemment plus attendre, il ne me restait plus que le lundi pour prendre mon pied avec ce satané tigre qui sommeille dans toute Triumph à trois cylindres ;-))
Je savais en outre, que renseignée sur mes talents de jardinier émérite, ma belle mère m'attendait de pied ferme, pour tondre quelques ares de gazon oubliés depuis ... trop longtemps !!
Il ne restait donc qu'une chose à faire ... puis l'autre !!
Vu que ma Douce et moi-même d'ailleurs, avions oublié de mettre nos gsm-réveil en veille, ils ont sonné comme chaque jour de la semaine, une première fois à 6h50 puis une seconde à 7h20, de quoi me sortir définitivement de ma torpeur et accessoirement de mon lit !
Après ça, ce fut une formalité que de me lever du pied droit, de déjeuner, d'enfiler l'équipement de sécurité, de glisser un vieux "road-boules boucs et flèches" sous le plastique du sac de réservoir, de crocheter par la première station-service venue, et de prendre la route pour un tour du Namurois !!!
J'ai trouvé le temps de faire quelques haltes et de ramener au moins autant de photos prises avec mon gsm-réveil-appareil photo !!
Je dois avoir fait grosso moto 250 bornes, d'abord sous un ciel gris et une campagne encore sous la brume, ensuite sous un soleil radieux mais un peu trop bas pour la saison. J'ai souvent levé la main gauche en faisant des grands "V" pour saluer les nombreux motards que j'ai croisé sur ma route ...
Parti à 8h30 j'étais de retour vers 12h45, heureux et repu. Enfin, "repu" si on veut parce qu'il restait de la place pour un gros morceau de blanc de poulet bordé de nouilles, oui, comme le cul des gens qui ont du bol ;-))
J'ai fait un semblant de sieste, un petit quart d'heure guère plus, il faut bien battre le fer tant qu'il est chaud n'est-ce-pas, et aidé par le fiston, j'ai ensuite chargé la tondeuse Honda du HRC ;-) dans le coffre de la Golf.
J'étais chez belle-maman quelque 20 minutes plus tard ... Très mauvaise surprise : l'herbe m'arrivait pratiquement sous les aisselles et elle était détrempée !
Il m'a fallu plus de 4 heures pour en venir à bout et deux bonnes Grimbergen pour oublier la fatigue.
La bière et la moto, il n'y a pratiquement que ça de vrai les gars ;-)))

21:11 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.