15/07/2011

L'Irlande, le retour : Motteville II !

IRLANDE 2011 527.jpgPetit détail, j'ai changé le titre "van de la note" précédente. En effet, le titre premier était "L'Irlande, neuvième étape : Motteville" mais cet adjectif numéral ordinal me chiffonnait parce qu'on était au onzième jour de notre balade irlandaise !!
Ainsi donc, autant les étapes sur place étaient relativement courtes, sauf erreur nous n'avons dépassé les 200 bornes qu'à deux occasions, autant les étapes de retour nécessitaient d'abattre du kilomètre. Il était même envisageable de faire "ROSCOFF-MAISON" en un jour en se calant sur l'autoroute pendant 8 heures avec arrêt pipi/miam-miam dans un impersonnel fast-food et j'avoue que l'idée m'avait traversé l'esprit une fraction de seconde, mes jours de congés se comptant sur les doigts de ... deux mains et de deux pieds, très exactement : dans un tel cas, gagner un jour n'est jamais négligeable !
Si l'un d'entre mes amis avait choisi cette option, peut-être l'aurais-je accompagné mais il n'en avait rien été et dès avant le départ, Henri s'était chargé de réserver des chambres d'hôtes à L'Orangerie de MOTTEVILLE pour le retour en 2 jours et pour tout le monde.
Et c'est là que nous sommes arrivés vers 18h30 comme je vous l'indiquais pas plus tard qu'hier ! Ouais, on n'a pas beaucoup avancé depuis lors, je vous le concède ;-))
L'Orangerie est une entreprise familiale par excellence, avec l'oncle, le neveu et les "vieux" parents qui mettent tous la main à la pâte pour faire tourner l'affaire ... En plus de l'activité de chambres d'hôtes, la famille organise également des banquets avec soirées dansantes et un projet de manège de chevaux est dans les cartons, le neveu étant un grand amoureux de ces nobles quadrupèdes ...
Alors cette "Orangerie", quid ? Tout est "spécial" dans cet endroit : les personnes, hautes en couleur, extraverties et joviales autant qu'accueillantes et les chambres, au nombre de 5, plutôt kitsch avec des lits à baldaquins, des papiers-peints aux couleurs parfois criardes et des points d'eaux plutôt vieillots mais quelque part, on a eu, le temps d'une nuit, l'impression de vivre une vie de château ... du XVII ème siècle. Détail important : contrairement aux 10 jours qui ont précédé, nous avons pu bénéficier chacun de notre PROPRE chambre, un luxe qui n'a pas de prix même si je dois à la vérité de dire que cette longue promiscuité ne m'a pratiquement jamais pesé ...
Le repas que la maisonnée nous avait mitonné ce soir là volait un cran au dessus de ce à quoi nous avions été habitués même si là aussi, je ne crache absolument pas dans la soupe irlandaise, loin s'en faut !! Foie gras en entrée, cuisse de canard "maison", pommes-de-terre et champignons en plat de résistance, salade et fromage en dessert, le tout arrosé par un vin délicat, vraiment pas de quoi se plaindre. Nos machines ont été tout autant gâtées puisqu'elles ont dormi sur le parquet de la salle de banquets, une première mondiale assurément dans les annales du club !!!! Charlie, le lévrier de la maison était en plus là pour les garder ...
La soirée s'est terminée autour de la table avec un Patrice qui ne se lassait pas de nous raconter un tas d'anecdotes vécues dans sa "folle" jeunesse ...
On a aidé à débarrasser la table et puis on a rejoint nos appartements pour ce qui allait être la dernière nuit hors de nos foyers.
En y repensant, j'ai comme le sentiment qu'il était temps que ce voyage se termine pour François : en plus d'avoir renversé son shampoing dans son top-case et d'en avoir mis partout en essayant d'éponger, il a réussi à casser la lunette du wc. On ne peut définitivement pas le laisser seul trop longtemps le gaillard et vu que vous savez déjà ce qui l'attendait le lendemain lorsqu'il a voulu mettre la Tiger sur la béquille centrale, il aurait finalement peut-être mieux valu qu'on rentre ensemble et dare dare de ROSCOFF ;-)))))))))))))))
Voici pour clore la note van de la note, les photos du jour et ... du jour d'après d'ailleurs, ce dernier n'ayant fait l'objet que de 2 images furtives !

23:06 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : irlande2011

Les commentaires sont fermés.