11/07/2011

L'Irlande, 7ème étape : LIMERICK ... suite !!!

IRLANDE 2011 442_640x480.jpgTOUT A commencé par le Big Bang paraît-il, sauf l'Amérique qui a commencé par le Big Mac, et bien ... en Irlande, tout commençait chaque matin par un copieux petit déjeuner. A notre arrivée à OUGHTERARD, le gars qui nous avait reçus (rappelez-vous, il nous avait salués du haut du Vélux de sa salle-de-bains) nous avait, entre autre question, demandé ce que nous voulions au petit-déjeuner ... du lendemain matin, bien entendu !
J'ai été le seul à commander un VRAI PETIT DEJEUNER IRLANDAIS, avec les champignons, les boudins blanc et noir, les tomates, les oeufs, le lard grillé, les saucisses, etc ... ce qui lui fit dire "Voilà un homme, un vrai !" ;-))
Oui parce que, pour certains, c'était sans les oeufs, ou sans les champignons ou encore sans les boudins blanc et noir, parfois sans le lard et les tomates mais avec de la confiture de coing, voyez ??
C'est comme si on arrivait au drive-in du Quick, qu'on commandait un menu "GIANT" mais ... sans le G, le I, le A, le N et/ou le T, voyez, voyez ?? Un truc pour nain, quoi !
Notez bien qu'à force de me goinfrer de la sorte, j'ai encore pris un peu plus de bide et il est des matins où j'ai souffert au moment de remonter la fermeture éclair du blouson de cuir !!
Aucun problème de ce côté-là pour l'ami François qui s'est acheté une nouvelle tenue, XXXXXXXL, et qui pourrait voyager avec un passager clandestin sous la même combi !
Menu du jour suivant le liflet d'Henri :
Nous continuons à descendre vers le sud (on dirait, on dirait), et plus exactement vers LIMERICK (voyez, je n'invente rien !) et plutôt que d'emprunter la N18 (plus rapide) nous ferons un grand détour plus à l'est. Cette étape fait 150.8 km.
Et on repart en noir ...
Il est 9h24, on quitte OUGHTERARD et, avant de véritablement prendre la route, nous sommes retournés au point de vue que nous avions rejoint la veille, histoire de voir l'endroit sous une autre lumière. Il faut toujours regarder les choses sous des lumières différentes, on apprend à prendre du recul sur les choses, j'ai dit !
On n'était pas installés sur nos selles depuis plus d'un gros quart d'heure que déjà nous marquions notre première halte là, au château de AUGHNANURE. François, déjà en nage, c'est dire si le temps était encore avec nous en cette belle journée, resta aux côtés de nos machines, le temps que nous poussions un peu plus loin, à pied, pour voir l'entrée du château et ses environs, plutôt plongés dans l'obscurité d'un sous-bois alors que sa tour s'élançait vers le ciel dégagé ...
Quel poète, je fais !
On a repris la N59 jusqu'à GALWAY que nous avons laissé derrière nous pour continuer jusque KILCOLGAN, quelque 10 kilomètres plus au sud. Là, nous avions le choix de faire " un grand détour plus à l'est" comme indiqué au road-book, soit de repiquer sur la côte, le long de la GALWAY BAY. Le "détour oriental" ne valant que par sa nouveauté mais absolument pas par les routes qu'il empruntait, aucune n'étant marquée de vert sur la carte, nous avons convenu à l'unanimité de "refaire le chemin à l'envers" puisque nous l'avions fait entre ENNIS et GALWAY lors de la première étape sur l'île !
Contrairement à l'aller et vu que nous n'étions pas en retard d'une guerre, nous nous sommes cette fois arrêtés au château de DUNGUAIRE (ben tiens !), juste le temps de faire la photo. Sauf que ... Sauf que ...
Si j'ai bonne mémoire c'est là que Didier oublia son guide vert sur un muret de pierres et qu'il me demanda de rattraper les autres pour leur signaler qu'il rebroussait chemin pour le récupérer. Chose aisée que de rattraper les autres bien entendu ;-))), de klaxonner pour leur demander de s'arrêter afin d'attendre notre Chef !!! Vu que les rayons du soleil dardaient et que Didier tardait, Henri, Bernadette et François décidèrent d'aller plus loin, se mettre à l'ombre pendant que j'attendais Didier ... Nous les avons rejoint bien plus tard car la circulation était plutôt dense et les routes étroites, souvent barrées de lignes blanches continues que nous avons respectées comme l'intime le code de la route, qu'on roule à gauche ou à droite d'ailleurs !!!
Nous avons continué de concert jusqu'à BALLYVAUGHAN et le MONKS bar où j'ai goûté à la "seafood chowder", un potage à base de poissons, potage tellement dense qu'on aurait presque dit de la crème : c'était excellent car accompagné de légumes qui relevaient encore le goût déjà prononcé !!
Nous avons mangé en terrasse, avec vue sur mer : il y avait là des hollandais, des italiens et des autochtones, qui en moto, qui en vélo et qui en décapotable ...
Après ça nous avons continué le long de la côté, sommes repassés "devant" les Cliffs of Moher et le Spanish Point sans nous arrêter cette fois, pour ensuite rentrer dans les terres via ENNIS et BUNRATTY, jusque LIMERICK et le "B&B", the Coonagh Lodge.
Encore une belle et grande demeure, bordée de beaux parterres et offrant des chambres spacieuses et d'un excellent confort. Le patron des lieux, un ancien officier de l'armée si j'ai bonne mémoire, nous a reçus chaleureusement et au moment de prendre la commande pour les petits-déjeuners, il nous a vanté une des spécialités de son épouse, une spécialité très "française" semblait-il et nous avons été plusieurs à la choisir !
Il nous a indiqué 2 ou 3 bars au centre-ville que nous avons rejoint à moto. Vu la courte distance à parcourir, certains ont fait une entorse au règlement en ne s'équipant que de jeans plutôt que des habituels cuirs ...
Visite infructueuse d'un premier bar et arrivée au Woodfield House Hotel et son bar food.
On s'est installé une fois encore en terrasse, on a commencé par siffler des grandes bières ou des grands cidres avant de passer au plat de résistance. S'agissant du dernier soir en Irlande, j'ai opté pour le traditionnel "Fish and Chips". Il régnait dans ce pub une belle ambiance : tout le monde semblait avoir un verre dans le nez, voire deux, et beaucoup chantaient des chansons joyeuses. On a pensé qu'il s'agissait d'un pot de départ à la retraite car au milieu des rires on a aussi vu quelques larmes couler ici et là ...
Vivement la retraite !!!!!
Ouais, la "sci-fi" ça sera pour une autre fois ;-)))
Encore une belle journée qui touchait à sa fin et qui sentait aussi la fin puisque le lendemain nous devions rejoindre CORK et RINGASKIDDY (keskidi ??) pour reprendre la malle après avoir fait les malles !!
Restait à profiter d'une dernière nuit dans une chambre SPACIEUSE, au moins cent fois plus grande que ces @#]$* cabines de ferry !!

22:52 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : irlande2011

Les commentaires sont fermés.