19/05/2011

Les églises fortifiées ...

Si certaines églises sont fortifiées, en Thiérache notamment, c'est toute l'Eglise avec un grand "E" qui devrait être mortifiée avec toutes les casseroles qu'elle trimballe, casseroles pleines d'une soupe poisseuse et au fumet nauséabond ...
Quand on apprend qu'un couvent français était pressenti pour recevoir la Michelle MARTIN, femme de qui vous savez, après qu'une libération lui soit éventuellement accordée, on en vient à se dire que DUTROUX se frotte déjà les mains derrière les barreaux de sa cellule dorée en pensant au jour où on le laissera sortir et où il pourra demander asile dans une institution catholique ... Il pourra ainsi, en toute impunité cette fois, continuer de sévir sans que le Pape lui même y trouve à redire !!
Ok, j'y vais beaucoup trop fort et je stigmatise diaboliquement mais il est intolérable qu'une institution comme l'Eglise, qui est censée être une des dernières à prêcher les "vraies valeurs" et qui pourrait rassembler les gens autour de ces valeurs justement, ne soit pas à même de nettoyer devant son parvis ... Un genre d'opération "mani pulite" trempées dans l'eau bénite, voyez ??

Bon, bon ...
C'est pas tout ça mais si on en revenait à nos motos, hein biloute ?
Rendez-vous chez BAILLEUX, à 9h00. J'ai fait le plein au prix fort dans une station "chère" alors qu'il aurait suffit d'un kilomètre et demi de plus pour gagner quelques précieux cents que j'aurais pu placer en institution ... financière ou que j'aurais pu glisser dans un bas de laine, mais ce matin là je me sentais plus cigale que fourmi : on était dimanche et on disait qu'on allait faire une belle virée à moto avec les potes et les gars du R.A.T.
J'arrive sur le parking de la concession triomphale où se trouvent déjà 5 ou 6 motos, dont celle d'Henri, G.O. du jour. Arrivent ensuite "tonton" sur sa Tiger 955i vert fluo, suivi comme son ombre par François sur sa mirifique MOTO GUZZI Breva. J'ai de suite remarqué un nouvel appendice sur le guidon de la belle italienne. Notre ami a investi dans une caméra GoPro qui va certainement apporter un " + " aux comptes-rendus de nos voyages. Nous avions déjà le poids des mots et le choc des photos, nous aurons en plus la dynamique des vidéos !!! Vous allez être gâtés comme jamais vous ne le fûtes, à bec ou traversière c'est vous qui voyez, en tout cas "c'est pas du pipeau", c'est moi qui vous le dis !!!!
Il me tarde de voir le résultat des premières images enfermées dans cette petite boîte ! François y est carrément allé de 4 heures d'enregistrement et il nous a demandé un peu de patience (ça y est dis, ça y est ?????), le temps qu'il assimile le modus operandi, qu'il extraie les meilleurs morceaux et qu'il fasse le montage de tout ça en y insérant d'autres images, venues d'ailleurs, dans un scénario élaboré qu'il avait déjà échafaudé avant même le départ de la balade ...
On salive déjà !!
A propos de salive, elle nous est bien évidemment venue aux babines lorsqu'une fois à l'intérieur de la concession, nous nous sommes retrouvés autour d'un parterre de mignardises en tous genres, qu'on a pu arroser de café et de thé à volonté : un gnègème merci au couple BAILLEUX qui ne ménage définitivement pas ses efforts pour nous accueillir toujours avec le sourire !!
Le temps était maussade et la pluie intermittente ...
Certains avaient enfilé leurs plastiques alors que d'autres, sans "s" en réalité puisque ça ne concerne qu'un des participants, avaient opté pour le jean près du corps !
A celui-là, j'ai gentiment proposé mon pantalon en plastique (que j'avais glissé dans le sac de réservoir dès lors que je l'avais reçu), une première fois avant le départ de la balade, une seconde fois après le premier arrêt, en essuyant un double refus, sans doute par politesse mal placée.
Premier arrêt devant l'église de Jeantes, aux tours carrées et aux murs peints par le hollandais Charles EYCK en 1962. On discute avec le petit Antonio, heureux propriétaire de la Bonneville blanche et on le congratule sur l'assurance qu'il a prise par rapport à la précédente sortie où il était, il est vrai, accompagné, et on sait tous qu'à deux ça va moins vite que tout seul, comme on dit !!
Henri montre l'exemple en regagnant sa monture le premier, chose qu'il fera d'ailleurs à chaque étape de la virée, conscient qu'il ne faut pas non plus trop traîner si on veut aller au bout du programme de la journée.
Arrivés à un croisement sur une route légèrement en devers, guidon braqué à fond à droite, notre ami Antonio a sans doute calé et vu que comme moi, plus que moi d'ailleurs, il a la jambe courte, sa moto s'est couchée sur le flanc ...Voilà un truc qui m'est évidemment déjà arrivé 2 sinon 3 fois à cause d'un redémarrage en 2ème ou 3ème : quand le guidon est braqué à fond et que vous calez, c'est la chute quasi assurée si vous êtes petit ou inattentif et/ou ... les 2 !!
Petite charentaise pour souligner, dans ce cas précis, l'intérêt de l'affichage du rapport engagé.
Rien de grave ni pour l'homme ni pour la machine sauf que la manette de frein était cassée et qu'il n'y avait d'autre issue que de rentrer, la queue entre les jambes et le pied lourd sur la pédale de frein. On n'a pas voulu le laisser rentrer tout seul au bercail et c'est le pilote de la Sprint ST bleue, dont je ne connais pas le prénom, qui s'est porté volontaire, d'autant qu'il devait rentrer plus tôt.
On a un peu accéléré le rythme, très correct jusque là n'en doutez pas, pour ne pas arriver trop tard au restaurant, le Gibergeon à Signy-l'Abbaye où nous étions attendus. Nous avons tous pris un menu à 12 €, avec entrée, plat et dessert, arrosé pour la plupart d'une bière du cru, blonde ou ambrée suivant les affinités, bière appelée l'Ardwen.
Une tablée très animée qui a fait dire à une dame qui quittait les lieux, qu'elle aurait aimé qu'on arrive plus tôt pour profiter plus longtemps de la bonne ambiance ;-))
Encore une fois, pour 15.35 € en moyenne, rien à reprocher à ce repas que je ne détaillerai toutefois pas par le menu par manque d'appétit à l'heure ou j'écris ;-))))

Pfff, il est d'ailleurs encore une fois bien tard et je vous dis ... à bientôt ... pour la suite !!!

22:03 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Commentaires

Ca commence très bien. Vivement la suite.
De mon côté, ça n'a même pas commencé. Donc je ne sais vraiment pas quand j'aurai fini avec le montage du petit film...
Sans doute après l'Irlande.

Écrit par : Francois | 20/05/2011

Cher Alberto,
Pour de l'essence moins chère pas besoin d'aller si loin, en face de la concession juste avant le rond point du Bultia il y a une station AVIA où la SP95 était à 1.589€ ! J'attends la suite du compte rendu avec impatience...
Amicalement

Écrit par : Obelix | 20/05/2011

Les commentaires sont fermés.