08/01/2011

La taille ? ça compte !!

paslataille.jpgAucune connotation sexuelle là derrière, ceux qui ont sorti le mètre ruban peuvent le ranger à nouveau dans la boîte à coudre ;-)))
Il s'agit du sempiternel souci que nous avons, nous les nains, concernant la hauteur de selle de nos chevaux de fer.
A partir du moment où on se situe sous le mètre septante ou soixante-dix pour nos amis d'outre Quiévrain qui n'ont pas la même morphologie, on est obligé de composer avec ce "handicap" de taille ...
A moins de rouler en chopper mais là on a parfois du souci à se faire en matière de longueur de ... bras, quand on voit où se nichent les poignées de gaz et d'embrayage au bout de guidons interminables ;-)))
Tout ceci pour évoquer un échange d'e-mail avec Didier notamment, concernant une enquête réalisée par "Moto-Station" concernant les GRANDS, au-dessus du mètre quatre-vingt-cinq, qui ont tout autant de problème mais plutôt pour mettre à l'abri leurs carcasses difformes (krr krr krr) derrière des motos définitivement trop ... petites !!!
Et Didier de nous communiquer les coordonnées de 2 sites qui traitent du sujet :
- le premier s'attache aux possibilités d'abaissement de divers modèles à rechercher dans une longue liste;
- le second , en anglais mais avec possibilité d'utiliser notre système métrique (en évitant les pouces, pieds et autres membres actifs), grâce auquel ON PEUT SE VOIR COMME SI ON Y ETAIT, après avoir introduit quelques données de base.
Pour ce qui concerne ce second lien, j'ai toutefois l'impression qu'il reste un peu difficile d'être totalement sûr de son coup et que la meilleure façon de s'assurer qu'on est vraiment "à l'aise" c'est d'aller chez le concessionnaire et de faire le test "en live" !!!
Pourquoi ?
Déjà parce qu'il faut être sûr de bien prendre la mesure de son entrejambes, "inseam" en anglais dans le texte, car c'est quoi au juste ? Est-ce bien du talon au creux de l'aine ? Sans tenir compte d'une quelconque "tolérance" pour caser ses bijoux de famille, oh combien précieux ? Ou vaut-il mieux raisonnablement se fier à son plus beau "futale" et mesurer du bord jusqu'au milieu de la couture centrale, sous la braguette ?? Suivant l'un ou l'autre, je navigue entre 70 et 78 cm ce qui fait une sacrée différence, n'est-il pas ???
Ensuite, parce que c'est vrai qu'en fonction des kilos qu'on trimballe, on influence directement la compression des suspensions une fois qu'on est installé sur la bête. Enfin, parce qu'il semblerait qu'une suspension a tendance à "se donner" après quelques centaines de kilomètres de rodage, ce dernier point ayant été relevé par Mr BAILLEUX lors de ma dernière visite en son établissement, après qu'il m'ait vu faire des pointes sur la version XC de la Tiger 800 !
Bien difficile à juger dès lors, non ?

11:44 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

C'est très bon ce site anglais. J'ai vérifié avec quelques motos sur lesquelles j'avais posé mes fesses et le résultat semble assez concluant: le dessin avec les jambes tendues et les pieds par terre me parait assez juste.
En conclusion: la Tiger 800XC n'est pas pour moi.

Écrit par : Francois | 11/01/2011

Les commentaires sont fermés.