19/10/2010

Quid des "notes" ...

JUPETTE A VELO.jpgOui, les "trucs" qu'on met en ligne dans le blog s'appellent des NOTES. Comme celles qu'on trouve sur les portées, avec à la clé (!) parfois, une belle oeuvre musicale qui traverse les siècles, tout ça avec Do, Ré, Mi, Fa, Sol, La, Si et Do. Comme quoi, on peut faire des merveilles avec peu de choses, en y ajoutant quelques dièses je vous l'accorde.
A côté de ça, il y en a qui pondent des notes de 50 pages et qui se prennent un "zéro pointé", mauvaise note pour une fausse note qui n'est pas au diapason et qui sème la discorde dans l'orchestre !!
Vous aurez compris qu'il s'agit de la note de l'incontournable Bart DE WEVER dont la Belgique ne sait apparemment plus se passer. Bien triste quand on sait où ce gars a planté ses racines politiques, lui le fervent sympathisant d'un certain Jean Marie LEPEN à une époque pas si lointaine ...
Je peux me tromper mais il semblerait que le sort de notre petit pays soit dans ses mimines boudinées. C'est en tout cas ce qui transparait quand on suit les informations : son nom est cité au moins 1x par minute au point que ça en devient exaspérant.
Le Roi l'accueille en son palais alors que BART est notoirement connu pour ses positions anti-royalistes ... Le plus grave c'est que tout cela reflète la volonté de beaucoup d'électeurs, les "gens du Nord", pas ceux qui ont dans le coeur le soleil qu'ils n'ont pas dehors, mais ceux qui sont aveuglés par leur "nouvelle richesse" et qui veulent partager entre eux le gâteau et la cerise qui va avec ...
Rien N-VA plus en Belgique, une Belgique qui se déchire, qui n'a vraiment pas besoin de ça, qui a bien du souci à faire tourner ses institutions déjà en "temps normal" et qui pédale de plus en plus dans la semoule, la choucroute et le reste ! Normal sans doute pour un pays dont le plus grand sportif est EDDY MERCKX ...
Un autre pays qui rame sec pour le moment c'est bien la France, notre grand voisin. Tout ça parce qu'on veut reculer l'âge de la retraite à 62 ans, c'est dingue !!!
Chez nous, à une époque c'était 60 ans pour les femmes et 65 ans pour les hommes jusqu'au jour où il a été décidé qu'il n'y avait pas de raisons que les femmes bénéficient d'un régime de faveur.
D'une part leur espérance de vie est supérieure à la nôtre, pauvres diables et, d'autre part, elles exécutent généralement des tâches moins pénibles, deux arguments qui ont justifié à l'époque cette "mise à niveau". Vous croyez qu'on a mis notre pays à feu et à sang pour autant ??
On a accepté la chose avec la grimace, point barre ! Et croyez moi (ou non), j'ai lu quelque part que l'âge moyen du départ à la retraite CHEZ NOUS était de +/- 58 ans, parce qu'il y a la crise, le régime des pré-pensions, les plans sociaux et toutes ces sortes de choses ...
Ce qui me désole, ok je suis un vieux réac de gauche, c'est de voir ces jeunes qui sont encore aux études, qui savent combien il est difficile de décrocher un emploi, qui risquent pour un tiers d'entre eux de se retrouver au "chômdu" dans peu de temps, brandir des banderoles, crier à l'injustice, revendiquer une pension dont ils devraient bénéficier dans 45 ans environ ... Au lieu de manifester pour l'emploi, ils pensent déjà à la fin de carrière !!!
Je ne comprends pas, vraiment !!
Voilà un président qui a été élu et applaudi parce qu'il prônait le retour à l'effort, à l'envie d'entreprendre, des valeurs somme toute intéressantes (qu'on soit de gauche, de droite ou d'ailleurs, qu'on ne me dise pas le contraire !) à une époque où tout part en couille, qui se retrouve à la tête d'un pays qui "n'en veut plus" ... mais qui veut quoi au juste ???
Oh, tout doux, faut pas se mêler de choses qu'on ne connait pas et qu'on juge à l'emporte pièce ... Evidemment que le travail ce n'est pas une fin en soi et qu'il y a plein de choses à faire dans la vie qui "enrichissent" autrement ... Tout est question d'équilibre, c'est tout ! Dans un siècle à peine, il se pourrait que l'espérance de vie atteigne 150 ans grâce à l'évolution de la science : vous imaginez le gamin de 62 ans qui pourrait partir à la retraite et profiter de la vie encore 88 ans ??
Soyons sérieux les gars !!!!!!!!

Désolé pour cette digression mais, y a des fois où, j'en ai ras la patate, de tout, au point que je me verrais bien sur une île déserte, avec juste de belles routes de crête pour prendre mon pied à moto et une compagne toujours accrochée à ma combi cuir ;-)))
A ce propos, dimanche je n'y tenais plus et après un semblant de jardinage, j'ai enfourché la DL vers 16h30 et jusqu'à 18h environ pour une ronde de 115,1 km qui m'a fait un bien !!!!!!!!!! FOU !!!!!!!!!!
J'ai d'ailleurs, hum, roulé un peu vite je crois ... Le besoin de défoulement n'est pas toujours bon conseiller et vous pousse un peu trop dans le dos avec des pointes de vitesses autorisées uniquement chez nos voisins teutons. J'avais besoin d'attaquer !! C'est tellement bon d'attaquer. Marre d'être toujours sur la défensive ... D'ailleurs en fin de parcours, j'ai fait un crochet à Mettet dans l'espoir de pouvoir faire quelques tours de circuit à l'insu du plein gré des autorités compétentes et locales. Mais il y avait là des 4 roues qui encombraient la piste, des vieux machins rétros si j'ai bien vu ... car je ne me suis pas trop approché. Comme moi, la DL a ronronné pendant 115,1 km alors que nous étions tous deux caressés par le vent ... froid : putain, il faisait froid, j'aurais dû mettre les gants d'hiver même si le feeling de la poignée de gaz est moins bon ;-))
Il y a très longtemps j'ai lu sur le site de François que la moto devrait être remboursée par la Sécu, tellement elle a des effets salutaires !!
Où en est-on de ce côté là ? Faudra-t-il que nous manifestions pour ça aussi ????????

21:49 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

J'ai travaillé jusqu'à 60 ans et j'aurais bien travaillé jusqu'à 65, mais à mi-temps si cela vait été possible, mais stupidement on ne peut cumuler travail et pension. Si on a un boulot intéressant ce n'est pas dur de travailler plus longtemps. Regarde Jacques qui lui peut cumuler travail et pension, pcq son travail est facturé par sa société.
J'ai d'ailleurs conseillé à ma soeur qui est veuve et qui doit réduire ses activités d'infirmière indépendante pour ne pas perdre sa pension de veuve(encore une stupidité) de créer une société d'infirmières où elle pourrait travailler à plein temps en se rémunérant par des dividendes.

Écrit par : ds | 21/10/2010

Les commentaires sont fermés.