25/09/2010

Slovenia, settimo giorno ...

Andiamo avanti ragazzi chè la vita è troppo corta per sprecarla à questionarsi ...
Bon, j'ai annoncé la couleur dans la précédente note avec le programme du jour ...
Après ces derniers jours perturbés par une météo de m.... (vous compléterez à votre guise !), nous aspirions finalement tous à "lever le pied", à laisser un peu les motos au parking et à profiter d'une accalmie des cieux devenus, ce matin, plus sereins.
Petit déjeuner, tenue d'été (enfin !!) et en route pour PIRAN , un petit port situé à un jet de ... jetée de PORTOROZ.
Je vous invite à suivre le lien vers le site officiel de l'Office du Tourisme slovène pour en savoir un peu plus sur cette "langue de terre" ...
A l'entrée du port il y avait un musée de la marine, que tous ont visité sauf François et moi qui sommes restés à deviser sur un banc pendant que des pigeons mendiaient leur pitance.
SLOVENIE 2010 214_640x480.jpgNous avons ensuite rejoint la place TARTINI, encerclée de beaux immeubles à l'architecture vénitienne, aux balcons que n'auraient pas reniés Roméo et Juliette pour pratiquer leur sport favori ...
Sur la place, il y avait un groupe de jeunes, au parler à l'accent slave, qui étaient en train de tourner des séquences filmées, sans doute évoquant des amourettes au parfum de vacances ...
A un moment, j'ai entendu un des opérateurs lâcher : "Action !!!" et ... ça a été plus fort que moi, je me suis mis à courir à hautes et longues enjambées en coupant le champ de la caméra. Succès assuré : ils sont tous partis dans un fou rire qui m'a fait très plaisir ;-))) Je me suis presque pris tout à coup pour Roberto BENIGNI : aaahhh, que la "vita è bella !!!!"
Ok, je n'aurais pas dû le faire une seconde fois mais je n'en peux rien si cette jeunesse apprécie moins le comique de répétition ...
Nous avons parcouru les ruelles qui grimpaient jusqu'au château et de là, nous avons profité des vues panoramiques qui embrassaient tous les alentours.
Retour sur le port et arrêt à un établissement qui proposait notamment d'originaux cocktails de légumes que nous avons été 5 à goûter : dans le mien il devait y avoir, entre autres ingrédients, des tomates, des carottes et aussi du gingembre, le tout d'un naturel parfait.
SLOVENIE 2010 232_640x480.jpgArrivés à l'hôtel, on s'est dirigé vers un restaurant qui se trouvait dans cette fameuse cour intérieure plantée d'un clocher dont je n'ai pas vérifié le pédigrée, on s'est attablé en terrasse et on a passé notre commande : des pâtes pour les uns, des salades pour d'autres et des calamars grillés pour moi.
Au moment d'apporter l'addition, le garçon s'est pointé avec des "slibovitch", probablement 7 petits verres puisque nous étions sept, comme les sept nains ou les sept doigts de la main chez certains extra-terrestres. Comme François ne boit (presque) jamais d'alcool et que Jacques en fait une question de religion, son foie lui interdisant ce genre de débordement, j'ai probablement sifflé 3 alcools de prunes du pays ...
Après ça, il était question de faire un saut, à dos de moto, en direction de l'Eglise de Hrastovlje , et il y en eu certaines et certains pour me le déconseiller ...
Et bien, vous savez quoi ? Je ne me suis jamais aussi pleinement senti d'attaque ! T'attaquais toi ?? Sans rire, je n'ai vraiment à aucun moment eu l'impression de prendre des risques insensés. C'est d'ailleurs plutôt l'ami Didier qu'il faudrait montrer du doigt lui qui, pour visiter une église, irait jusqu'à pénétrer à l'intérieur avec sa moto plutôt que de la ranger sur le parking prévu à cet effet !!!
C'est ainsi d'ailleurs qu'il a escaladé un chemin, suivi par François et moi d'ailleurs, hum hum, chemin qui était tellement raide qu'on ne voyait pas le bout et qui aurait très bien pu se terminer par un précipice dans lequel nous serions tombés, corps et biens.
On s'est vertement fait engueuler par un touriste français, bien plus respectueux des lieux que nous, et nous sommes redescendus péniblement, rejoindre le PARKING PREVU A CET EFFET !!!!!!
SLOVENIE 2010 233_640x480.jpgVisite de l'Eglise moyennant 2 € me semble-t-il, avec bande son en français et une dame qui dirigeait au fur et à mesure son rayon laser sur les fresques décrites en voix off ... Jamais vu autant de peintures rassemblées ainsi, sauf les mauvais tags qui pourrissent nos villes et nos campagnes ! Pas un millimètre carré oublié par Giovanni di CASTUA, l'auteur des portraits, certainement aidé de plusieurs collaborateurs. Longtemps cachées sous le crépi, elles furent redécouvertes en 1949 et sont depuis restaurées avec soin. On y voit des scènes de la Genèse (j'ai d'ailleurs acheté une carte postale représentant le 4ème jour, celui où Vous-Savez-Qui créa le soleil, la lune et les étoiles, carte qui m'a rappelé les symboles que trimballe Valentino ROSSI sur ses combis). On y voit également des portraits entiers des apôtres dans les niches de l'abside, des fresques présentant des saints et des prophètes, ainsi que des scènes de travail représentant les 12 mois de l'année. La Passion y a sa place également ainsi que le voyage et l'adoration des Rois mages. Mais le plus remarquable ou remarqué, c'est vous qui voyez, c'est le "tableau" de la DANSE MACABRE PERPETUELLE.
La danse macabre HRASTOVJLE_640x480.jpg "Il montre la danse des mortels avec les squelettes devant leur tombe. Des personnes habillées en fonction de leur appartenance à leur classe sociale se succèdent, du nouveau-né, du pauvre jusqu'au roi et au pape, tous emmenés par les squelettes de la vie à la tombe."
Voilà une façon de montrer, sans doute, que nous sommes tous égaux devant la Grande Faucheuse ...
S'il est vrai que "le moment venu", on y passe tous, il reste néanmoins que tout le monde ne bénéficie pas des mêmes soins pour en retarder la venue, et de penser notamment à la médecine à ... plusieurs vitesses !!
Mais ceci est un débat qui n'a pas sa place dans le blog du "Nain Joyeux" que je suis car ... plus mortel que ça, tu meurs !!! Par ici les droits d'auteur, n'est-ce pas Didier ? ;-))))))
On a quitté ce lieu saint après consultation de la carte et encodage d'étapes intermédiaires sur le GARMIN de François afin de profiter des petites routes qui sillonnaient les environs. Encore merci au gamin et au GARMIN !!!
De retour à l'hôtel, nous avions (normalement) pleinement le temps d'aller piquer une tête dans l'une des nombreuses piscines qui l'entouraient, sauf qu'il fallait "vider" les lieux pour 18 heures au lieu de 19 heures en haute saison.
Perso, j'ai un peu fait la planche ainsi que la ventouse ;-)) autour des parois carrelées.
Après ça, douche, resto et dodo illico presto subito !!
SLOVENIE 2010 190_640x480.jpgPetit épilogue à considérer plutôt comme un post scriptum : en plus d'un petit lit "de cirque" dans lequel j'ai dû rebondir pendant 3 nuits, il faut évoquer la rencontre inopinée que Didier a faite dans la douche, lui qui s'est retrouvé nez à dard avec "oune scorpionè MOSTRUOSO" dans la cabine douche ...
Il y a assurément une indemnité de plusieurs millions de dollars à réclamer auprès de THOMAS COOK. A ce propos, François, où en est la plainte que tu as déposée, hein ???

17:22 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

La réponse de Thomas Cook se fera attendre. Voici l'accusé de réception envoyé automatiquement:
"Vous pouvez vous attendre à une réponse entre 6 à 8 semaines après l'envoi de cette lettre. Si vous n'avez pas encore reçu de réponse de notre part après 7 semaines, nous vous conseillons de prendre contact avec nous au numéro de téléphone..."

Écrit par : Francois | 25/09/2010

Les commentaires sont fermés.