23/09/2010

On the road again Slovenia, day six ...

Ce sixième jour, nous allions changer de "point de chute" et par conséquent d'hôtel. Jusque là dans les Alpes Juliennes, à Kranjska Gora, station de sports d'hiver en saison soit dit entre charentaises, notre destination du jour était PORTOROZ, sur les bords de la Mer Adriatique : après la montagne, la mer !! Un très beau programme faut-il le souligner ? Voilà qui est fait ;-))
Le road-book prévoyait de zigzaguer le long de la frontière italienne et s'étalait sur 249,3 km de routes "à vivre" en prévoyant quelques cols pour faire monter la sauce, cols qu'on appelle des "difficultés" en cyclisme, classés selon différentes catégories, ce qui n'est pas le cas en motocyclisme, tous les cols étant généralement attaqués avec la banane derrière la mentonnière ;-)))
Le problème majeur ce matin là, c'est que le baromètre était à nouveau figé sur "moche fixe" et, sauf erreur, la pluie était déjà de la partie. Or, le fameux road-book du jour commençait par le col dont je vous parlais hier, le col aux 50 lacets, avec les épingles en pavés ...
Entre charentaises (encore) et suite au commentaire de l'ami "BOBOGAN", j'ai mené ma petite enquête : il s'agit bien du col de Vrsic qui, en Slovène prend deux accents circonflexes à l'envers (!) sur le "s" et sur le "c", des accents "circoncaves" pourrait-on dire (?) et c'est vrai qu'une chapelle a été construite en mémoire de 300 prisonniers russes qui avaient construit cette route et qui ont été emportés par une avalanche en 1916, ainsi que 80 gardiens autrichiens ...
Ce col ayant laissé de mauvais souvenirs à certains, seul Jacques se sentait d'attaque mais, comme souvent dans ces cas-là, c'est la majorité qui l'emporte.
Un itinéraire alternatif a été discuté et, vu le temps pourri, c'est carrément l'option autoroute qui fut retenue pour l'essentiel de l'étape du jour.
Rien grand chose donc à se mettre sous le pneu ...
Bernadette insista lourdement pour qu'on s'arrête au moins à POSTOJNA pour y visiter les grottes, extrêmement connues des ... amateurs de grottes !
SLOVENIE 2010 140_640x480.jpgNous avons donc roulé jusqu'à midi et demi environ et sommes arrivés sur le parking, couvert pour les motards s'il-vous-plait, où nous avons mis les motos à l'abri. Corvée "épluchage" des plastiques avant de nous diriger vers le site.
Là, nous nous sommes attablés à la terrasse couverte d'un restaurant qui proposait notamment du cochon de lait cuit à la broche, la portion minimale étant de 350 gr.
Didier, petit mangeur devant l'Eternel, tenta bien de partager une portion avec moi, mais la manière dont il présenta la chose, m'horripila au point que je pris ... n'importe quoi d'autre !
Une banale "snitzel" et des tout aussi banales frites firent l'affaire, le tout noyé dans de la bière LASKO, du nom de l'autre grotte, située en France celle-là, fameusement connue ... des amateurs de grottes !!
Après ça, nous avons fait la file pour acheter les tickets : 20 € pour la visite en petit train pour une durée estimée à 1h30'. Il était possible de louer une sorte de trench-coat (3€) pour la durée de la visite, la température annoncée étant de 8°C seulement, ce qui, entre nous, n'allait pas trop nous changer par rapport à la température ... en surface !!!
Il était à priori interdit de prendre des photos mais, à un moment, François se trouva tout près du guide et lui posa la question si gentiment, que celui-ci lui répondit qu'il était toléré d'en prendre mais !!! SANS FLASH !!!
Ni une, ni deux, ni trois, je désactive la fonction FLASH sur mon Canon et je commence à mitrailler ... tout ce qui ne bouge pas, stalagmites, stalactites et autres stalagmates (c'est quand la "mite" et la "tite" se rencontrent pour former une colonne) ...
Evidemment, une dame qui me suivait m'interpella agressivement et j'eus beau me défendre en disant que nous avions obtenu l'autorisation, elle grommela tout le reste de la visite probablement (car je pris mes distances) : après l'homme des cavernes, il fallait bien la femme de la grotte ;-)))
SLOVENIE 2010 173_640x480.jpgTrès impressionnant le site, très beau ce que Dame Nature peut réserver aux minuscules pécheurs que nous sommes ...
Le moment est sans doute venu de donner le lien vers L'ALBUM ...
Savez-vous que dans ces grottes vit une sorte de salamandre qu'on appelle "Protée", animal qui, dans des conditions extrêmes, peut jeûner pendant 10 ans ??? Incroyable non ? Certains devraient en prendre de la graine ;-))) Voilà une allusion extrêmement désobligeante qui me fait penser à une phrase que me balança Solange, un soir, à table, elle qui me traita "d'Ayatollah du régime"!!!
C'est vrai que j'ai pu faire un semblant de fixette sur la façon dont se sont gavés certains lors de ce périple et je fais mes excuses à celles et/ou ceux qui m'ont trouvé "chiant" ! Reste que je constate simplement qu'on commence à prendre des pilules pour ceci, pour cela, la tension, le cholestérol, le foie fatigué, les rotules qui ondulent, l'estomac raplapla, la rate qui se dilate ... mais qu'on continue de se gaver, c'est con, comme des oies avant Noël !
Bon, j'dis ça, j'dis rien moi qui pour atteindre l'IMC idéal devrais perdre 10 kilos au bas mot !!!!
La visite se termina un peu avant 16 heures et nous décidâmes de passer à nouveau au même restaurant pour prendre le café avant de continuer jusque PORTOROZ où une bien mauvaise surprise nous attendait ...
Mais ceci est une autre histoire que je vous conterai un peu plus tard !!

22:27 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

Tiens regarde donc si il fait pas beau de temps en temps !!!!! :-)

http://bobogan.free.fr/Slovenie/Motoslo/107_0703.jpg
http://bobogan.free.fr/Slovenie/Motoslo/107_0709.jpg

ça c'est de l'autre côté du col de Vrsic (prononcer "veurchitch"), en redescendant vers la vallée de la Soca...

A++

Écrit par : bobogan | 24/09/2010

Les commentaires sont fermés.