18/09/2010

Slow vénie, Jours 2 & 3

SLOVENIE 2010 093_640x480.jpgJe reviens sur le jour 2 parce que, figurez-vous, je me suis souvenu, partiellement en tout cas, du menu au restaurant Tirolerhof.
Nous étions installés dans un coin de la salle et, en entrée, nous avons eu un potage. Pendant que les autres étaient plongés dans leurs bols en faisant des grands "slurps", j'étais, moi, plongé dans mes pensées tout en rédigeant le SMS quotidien à ma Dulcinée, restée au pays.
Et lorsqu'enfin j'en avais fini, j'ai eu la surprise de me retrouver devant un bol désespérément vide. On a bien entendu essayé de me faire croire que je l'avais vidé auparavant ...
C'est sans doute cela qu'on appelle une "blague de potage" ?
Après ça, on a eu droit à de fines tranches de rôti, aussi fines que nerveuses d'ailleurs, pratiquement "non coupables" ou innocentes si vous préférez, recouvertes d'un matelas de légumes divers et sans doute quelques patates, vapeur ou frites, j'hésite ...
A la fin du repas il a été question d'une petite marche, proposée par Jacques, mais elle ne rencontra pas l'enthousiasme, de sorte qu'il y renonça également !
Moto, Miam Miam, Dodo, c'est le lot habituel lors de nos escapades ... et ça pourrait être le compte-rendu quotidien, en fait !!

Le troisième jour devait ENFIN nous voir atteindre la Slovénie, Kranjska GOra plus exactement, à l'extrême nord-ouest du pays, à un jet de pierre qui roule de la frontière italienne ...
Les "road-books papier", distribués par François lors du repas spaghetti à Momignies, allaient enfin servir pour ceux qui n'avaient pas de Tripy (I ou II), alors que j'allais pouvoir vérifier si les fichiers GPX (Tripy) convertis en ITN (Garmin, Tom Tom, etc) chargés dans mon GPS submersible allaient être effectivement opérationnels...
Le road-book annonçait 329,8 kilomètres, de quoi prendre cette étape totalement à l'aise d'autant que les points d'intérêts ne manquaient pas, à savoir :
-le col de Tauernhöhe (vue magnifique sur les sommets enneigés du Radstatter Tauern);
-la Katschbergstrasse et son inclinaison entre 15 et 17%;
-la petite et vieille ville de Gmünd et son musée Porsche;
-le superbe lac de Millstättersee et, cerise sur le gâteau,
-le col de Nassfeld et ses routes sinueuses qui dévalent en zigzag ...
Et tout y était, comme prévu, y compris la cerise sur le gâteau, de quoi satisfaire le motard lambda comme le motard alpha, gamma tous tissus et autre omega ;-))
Voyez les PHOTOS de cette troisième étape, elles annoncent bien la couleur !!!
Je vous laisse feuilleter cet album à tête reposée, pendant que je vais poser la mienne sur l'oreiller. J'ai la crève !!! C'est ma douce qui me l'a refilée avant de s'envoler vers les pays chauds ...

00:04 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.