15/07/2010

Quoi de neuf, dottore ?

SACHSENRING 2010 CONFEPRESSE.jpgIl sera au Sachsenring, le "Vale" !!
Il y a six semaines de ça, on titrait que sa saison était finie, on le voyait déjà se recycler dans la F1 ou le WRC, et le voilà déjà de retour. Il s'est essayé d'abord à Misano puis à Brnôôôôôôôôôôôôô sur une R1 de superbike et, entouré par son staff médicolégal, il s'apprête à délaisser la R1 pour SA M1, celle que Wataru YOSHIKAWA aura "rodée" le temps d'un grand prix, un seul !!
Apparemment il lui reste à obtenir l'accord du directeur médical du circuit ...
Et là, je dis, attention !!!
Il y quelques années, un peu plus d'une dizaine si je ne m'abuse, dottore, j'ai été opéré de la cheville droite, suite à une énorme entorse qui avait distendu les ligaments, de sorte qu'à chaque fois que j'empruntais une dénivellation aussi fine qu'une feuille de papier à cigarette, mon pied partait en vrille, c'est dire s'il fallait une intervention chirurgicale, n'est-ce pas ?
La rééducation devait être longue, très longue et les "soins" qui l'accompagnaient, nécessitaient des séances quotidiennes qui accaparaient la matinée entière ...
J'obtins le feu vert du chirurgien, du staff des kinés et de l'orthopédiste pour reprendre le travail, au moins à mi-temps, et même si je ne pouvais pas conduire, j'avais bien l'un ou l'autre collègue ou le patron himself pour passer à la maison et m'installer devant mon poste de travail : le "home working" (dont je pense beaucoup de mal mais là n'est pas le propos sur lequel je reviendrai si vous en manifestez l'envie) n'était pas à la mode au siècle dernier ;-))
Les choses allaient ainsi, sur une jambe, pendant que je soignais l'autre, un peu comme VALENTINO ...
Le problème c'est qu'au moment de la paie, mon patron s'acquitta normalement de la moitié de mon plantureux salaire, mais que, pour l'autre moitié, portion tout aussi congrue ;-), la "MOUTOUELLE" ne l'entendit pas de cette oreille, ni de l'autre non plus d'ailleurs ...
La raison (ou le prétexte devrais-je dire ?) : j'avais repris le travail SANS L'ACCORD DU MEDECIN CONSEIL !!!
I-N-A-T-T-A-Q-U-A-B-L-E, c'est le mot !! C'est écrit en toutes lettres sur les formulaires dont on vous bombarde lorsque vous devez rentrer votre dossier de demande d'intervention ... C'est du moins le cas, depuis lors sans doute, car à l'époque, c'était plutôt sous-entendu !
Reste que malgré un beau dossier que j'avais monté "de toute pièce" pour me défendre personnellement devant les instances du Tribunal du Travail, j'ai été débouté et renvoyé dans mes foyers, la queue entre les jambes et la bourse vide !
Je me suis retrouvé face à des juges et une partie adverse représentée par un avocat s'il vous plait, autant dire que je n'ai pas fait le poids !
J'aurais dû me faire représenter par un syndicat, mais ça n'est pas trop dans ma religion même si je suis plutôt à gauche sur l'échiquier politique ;-) ou bien, par un avocat : j'ai expliqué que vu le montant de l'indemnité que je revendiquais (quelque chose comme 1.000 € tout au plus), elle n'aurait probablement pas suffi pour honorer l'homme de loi qui m'aurait servi de bouclier juridique mais ... rien n'y fit, m'fi !!

Cette petite histoire pour mettre en garde l'ami ROSSI qui, s'il court sans l'accord du directeur médical du circuit, risque de voir son salaire ou, pire, les points glanés, réduits d'une manière ou d'une autre, ce qui serait bien dommage !

Dans la foulée de ce qui précède, dans le "12 minutes" de la RTBF de ce soir, j'ai vu qu'un gars, tétraplégique suite à un accident de moto (ben tiens !!), marchait à nouveau. Pas de miracle à mettre au Guiness, mais une machinerie lourde de 38 kg et d'une valeur de 150.000 €, qui le maintient debout et lui permet d'aller de l'avant. Mes propos semblent un peu ironiques (isn'it) mais je ne sous-estime pas du tout la trouvaille car j'imagine la JOIE INTENSE que ce type doit ressentir, même si, quelque part, on se trouve face à une espèce d'homme-robot ...

PS : je viens de lire ce qui suit sur facebook : Didier de Radiguès : Si le Doctor gagne dimanche je fais le tour du circuit de Mettet tout nu!
Evidemment, les commentaires fusent de toutes parts avec des questions (im)pertinentes du genre : tout nu, oui mais à moto ? à pied ?? en voiture ??? Et Didier de rester muet là-dessus ...
Ce qui est sûr c'est que je n'en ferai pas autant, la faute à mon ... complexe sportif ;-))))))

22:00 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.