16/06/2010

Grand Prix de Valence, 2003

MOTO GP VALENCE 2003_640x480
Ouais, bon, je continue la saga de Valentino, ne vous déplaise !!
Cette année là, ROSSI continue sur Honda et dans le team officiel HRC et son sponsor REPSOL. Il a comme coéquipier Nicky HAYDEN qui débarque dans la catégorie. Il va faire un peu moins bien qu'en 2002, n'engrangeant que 9 victoires, excusez du peu, mais il va comptabiliser plus de points encore : 355 en 2002 pour 357 en 2003 !! A CHACUNE des 16 courses, il sera présent sur le podium !!!!!!!!!
Invraisemblable !!!!!!!!!!!!
9 victoires donc, 5 deuxièmes places et 2 troisièmes places ...
Sur la photo, on reconnait dans l'ordre, Valentino ROSSI, Sete GIBERNAU (Telefonica Movistar Honda), Loris CAPIROSSI (Ducati Marlboro Team) et Max BIAGGI (Camel Pramac-Pons Honda) et c'est PRESQUE dans cet ordre qu'ils termineront le championnat si ce n'est que BIAGGI (228 points) devancera CAPIROSSI (177). HAYDEN terminera cinquième derrière ces 4 as là (aliens en briton) avec 130 points, talonné par Troy BAYLISS sur l'autre Ducati Marlboro (128), Carlos CHECA sur Fortuna Yamaha Team (123) et Tohru UKAWA (123 également) sur la seconde Honda du team Camel Pramac-Pons.
ROSSI laissera 4 victoires à Sete GIBERNAU, deux à Max et une à Loris, ses deux compatriotes.
Même si l'année se termine en fanfare avec 3 victoires consécutives pour le Docteur, l'ambiance n'y est plus chez HONDA et on chuchote dans le paddock que s'il gagne, c'est uniquement parce qu'il a la meilleure machine du plateau ...
Cela suffit pour que notre "étoile filante", piquée au vif, se sente pousser des ailes et se lance un nouveau défi. Il ne choisira pas Ducati parce que la mentalité au sein de ce team est, semble-t-il, identique à celle qu'il veut fuir en quittant Honda et optera pour l'offre de Yamaha, un contrat de 2 ans et 12 millions de dollars : avouez qu'à ce tarif là, il aurait eu tort d'hésiter, j'aurais d'ailleurs probablement fait comme lui ;-)))
Ses adversaires restés chez Honda se frottaient déjà les mains en savourant par avance leurs futures victoires mais l'histoire allait leur donner tort : il ne faut pas vendre les plumes de la "gallina" avant de l'avoir décapitée ;-))))

A suivre !!

00:29 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.