16/06/2010

Avec sa Yamaha ...

ROSSI 2004 YAMAHA... il donne à nouveau le "LA" !
C'est vrai après tout que le sigle de la marque japonaise est fait de 3 diapasons croisés...
Et comme notre "DOTTORE" connait la musique mieux que king kong quiconque, il va faire la démonstration éclatante de son talent.
Or donc, alors qu'il abandonne HONDA et la fantastique RC211V à son triste sort, le voilà qui arrive en 2004 chez YAMAHA, une marque qui se cherche et qui ne se trouve pas ;-)
Entre charentaises, même si ça n'intéresse personne, si ROSSI a changé de marque, ce ne fut pas mon cas cette année là. Je suis resté fidèle à SUZUKiiiiiii puisque je me suis séparé de la Freewind et de son vaillant mono, pour la DL et son coupleux bicylindre tout en gardant, je me plais à le souligner, le même staff technique ;-))) On ne change pas une équipe qui gagne ... à être connue !!!

Tous l'attendaient au tournant, c'est plus que jamais le cas de le dire : ses adversaires, ses détracteurs (oui, il doit y en avoir 1 ou 2 malgré tout qui traînent dans un champ de bêtes rares, hein ?!?), les sceptiques et autres dubitatifs et, encore une fois, il ne les fit pas douter longtemps puisqu'il gagna (gnagnagna !!!) la première course de la saison !!!!!!!!!!
Je n'en suis pas certain mais il doit être l'un des seuls pilotes au monde à avoir remporté ainsi le premier grand prix en changeant de marque ...
D'entrée de jeu, avec sa "Gauloises Fortuna" YAMAHA, il enfume donc tout le monde et GO !!!!!!!!!!!!!!!!! Valentino ... et fait sa preuve par NEUF une fois encore avec 9 victoires et un total de 304 points.
Il a rencontré une belle résistance de la part de Sete GIBERNAU qui empochera 4 victoires et qui, à 3 courses du terme, ne concédait que 14 points à son rival. C'est pourquoi ROSSI décida, de commun accord avec lui-même, de gagner ces 3 derniers grands prix, à Sepang, Phillip Island et Valence, terminant avec 47 points d'avance sur Sete !
Pour cette saison, je relève encore quelques trucs :
- son équipier chez "Gauloises Fortuna" n'était autre que Carlos CHECA, pas vraiment un manche et déjà dans le team la saison précédente, qui ne comptabilisera que 117 points en fin de saison;
- 4 victoires pour GIBERNAU, une pour BIAGGI et deux pour l'étonnant Makoto TAMADA sur Camel HONDA;
- les DUCATI ne confirment pas avec Loris CAPIROSSI et Troy BAYLISS qui terminent respectivement 9ème et 14ème du championnat avec 117 et 71 points, le team terminant 5ème : ROSSI aura sans doute été bien inspiré de ne pas rejoindre le team ... cette année là;
- consolation tout de même pour HONDA qui reste champion du monde des constructeurs avec 355 points devant YAMAHA (328) et DUCATI (169), SUZUKI se faisant même devancer par KAWASAKI au classement;
- à noter que si HONDA est champion du monde, ce n'est pas dû aux machines d'usine, pourtant supposées les meilleures du plateau, Alex BARROS & Nicky HAYDEN, les 2 pilotes Repsol, ne montant que 6 fois sur le podium et jamais sur la plus haute marche ...
- APRILIA est toujours en lice mais s'enlise, le team ne totalisant que 44 points à l'issue de la saison : la marque se retirera en 2005 !
Mais n'anticipons pas ...
Que nous réserve cette année 2005 ?
Vous le saurez au prochain épisode !

22:53 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Commentaires

C'est bien beau tout ça Et c'est même très intéressant, si si je suis sincère.
Mais en plus de raconter la vie de Valentino, ne devrais-tu pas raconter celle d'Albertinomoto ? En commençant par le voyage en alsace par exemple ?

Écrit par : Francois | 17/06/2010

Al Ressasse ... La vie d'Albertino n'intéresse personne ou presque ...
L'Alsace ? Faut que je replonge dans les road-books, dans vos comptes-rendus à toi et Henri, dans les albums photos, dans les abysses de ma mémoire de pouillot, et pour en tirer quoi ? Du réchauffé !! Note qu'avec ce froid ça serait peut-être le bienvenu ...
Une fois que j'en aurai fini avec la saga Rossi, je promets (une x encore) de me pencher sur la question! Et ... à quand vos comptes-rendu sur le pays cathare, mmmhhh ???

Écrit par : Albertino Vé-Stromboli | 17/06/2010

Les commentaires sont fermés.