02/11/2009

Les trois frontières III ...

20091018 LES 3 FRONTIERES 002_640x480Oui, je sais, j'ai de la suite dans les idées et ... n'en aurais-je qu'une, que je l'exploiterais jusqu'au bout du bout !!!
C'est le cas avec cette dernière virée en date !
C'est qu'il y a encore des choses à dire, n'en doutez pas !!
On est à Cinet à l'Estaminey, à moins que ça ne soit l'Estaminet à Ciney, on finit le café, on rejoint les machines garées sur la place ...
Tiens, voilà un détail que j'avais oublié : quand on est arrivé sur cette place, la camionnette BMW 1200 LT s'est couchée sur une valise latérale alors que son propriétaire l'avait béquillée en légère descente ... au point mort sans doute. Pas de dégâts apparents et un petit coup de pouce pour la remettre à l'endroit ;-).
L'autre gars qui avait planté sa Tiger 1050 juste à côté a eu bien chaud et, heureusement, on a évité "l'effet domino" !!
Le brouillard était toujours aussi "dense floor" et on a continué dans les brumes jusqu'à VIELSALM, quelques 75 kilomètres plus loin.
Autre place, autre estaminet, le "Contes de Salme", une bâtisse de caractère, toute en pierres avec un intérieur très sombre, éclairé modestement par quelques lampes blafardes qui ajoutent une note "caverneuse" à l'endroit, comme à l'envers d'ailleurs.
On gare les casques dans un endroit qui oblige le visiteur à se plier en deux pour y accéder et on s'installe à la grande table : nous sommes 19 si j'ai bonne mémoire.
On parcourt la carte et alors que tous choisissent un plat unique, le gars en "LT" opte pour un menu, soulignant qu'on a que le bien qu'on se fait, qu'il n'a pas de bobonne qui l'attendra au soir pour lui mitonner un bon petit plat et qu'il faut profiter du moment présent : une philosophie qui tient parfaitement la route, me semble-t-il.
Reste que, à priori, nous avons dû attendre qu'il finisse ses mises en bouche, puis son entrée, pour qu'enfin, nous soyons tous mis au même niveau avec le plat principal ... Il a donc fallu s'armer de patience, de quelques tranches de pain, d'un couteau et d'un peu de beurre ;-)))
Personnellement, j'avais choisi un jambonneau et je dois à la vérité de dire que je l'ai trouvé excellent.
Le gars en face de moi n'était autre que le pilote hybride, oui, celui avec une roue en trop ... J'en ai profité pour le "cuisiner" un peu et j'ai appris que l'engin était équipé d'un moteur Rotax cubant 990 cc, fort de 106 chevaux, qu'il était bardé d'électronique, avec une série d'aides à la conduite, ABS, TCS, SCS, qui contrôlent, la stabilité, le freinage, l'antipatinage, etc ... Je pense même que le modèle qu'il avait était équipé d'une boîte semi automatique, sans embrayage ... mais avec marche arrière ;-)
Si vous voulez tout savoir et le reste sur cet objet, allez sur le site de BRP , Bombardier Recreationnal Products .
Moto-Station l'a par ailleurs mis à l'essai ICI .
Sachez enfin que son "CAN AM" lui a coûté 17.500 € et qu'il roule là-dessus à cause de problèmes sérieux d'articulations ... Pas glop !!
A noter, une hauteur de selle de 737mm !
J'avais à mes côtés également, "TONTON", le gars du club qui s'occupe de tout filmer (caméra baladeuse avec divers supports pour la fixer pratiquement n'importe où sur la moto) et de tout rapporter mais ... je ne sais pas où trouver l'information !!!
Si quelqu'un sait, qu'il se manifeste en brandissant bien haut l'adresse "URL" !!!!
Après une bonne "Vieille Salm" et un bon café, j'ai fait la file comme tout le monde pour payer mon dû.
Nous sommes repartis SOUS LE SOLEIL, en direction de OUREN, à environ 30 kilomètres plus au sud.
C'est là que ... le titre du message prend tout son sens, puisque le village est situé aux frontières de la Belgique, de l'Allemagne et du Luxembourg.
Là aussi, pour tout savoir et le reste, il vous suffit de cliquer I C I .
Le site ne présentait aucun autre intérêt particulier que celui de se trouver ... là, aux confins de trois pays limitrophes mais il est toujours intéressant de donner "un sens" ou un but à une balade, quelle qu'elle soit !
Nous sommes repartis en direction de ST HUBERT où nous avons fait une nouvelle halte à l'Auberge du Prévost . Il y a avait bien des bancs de bois en terrasse mais il faisait trop froid et nous avons préféré nous entasser dans la grande salle pour déguster des boissons chaudes, thés, cafés et chocolats !!
J'ai offert la tournée aux amis, par chance ils n'étaient que deux ;-)))
Il ne restait plus qu'à regagner nos pénates.
J'ai suivi le groupe qui rentrait sur Gerpinnes ... Autant j'avais trouvé qu'ils avaient tous roulé relativement "cool", autant sur la fin j'ai dû me faire quelque peu violence pour ne pas me laisser décramponner. Il faisait noir au moment de rentrer et les "gamins" qui étaient devant n'avaient sans doute pas la permission de minuit ;-))
J'ai donc entrepris des dépassements (de vitesse autorisée et de véhicules automobiles) qui n'étaient pas hasardeux certes mais qui m'auraient coûté la vie pour peu qu'un automobiliste distrait arrive en face ... tous feux éteints !!
Vous avez déjà pensé à ça les jeunes ? Evidemment, votre vision nocturne est "X" fois meilleure que celle d'un vieux deuxroutier, sympa, j'ai d'ailleurs souvenir d'avoir lu quelque part qu'il nous fallait beaucoup plus de "lux" en vieillissant !!
A Philippeville, je suis monté sur la N5 et j'ai doucement rejoint ... le gars en CAN AM que j'ai suivi gentiment jusqu'à ce qu'il prenne la sortie de Thy-le-Baudouin pour autant que je me souvienne ...
Une bien belle journée, un petit peu trop longue toutefois, la faute aux nombreux arrêts.
Merci à toutes (il y avait de bien jolies accompagnatrices ma foi) et à tous et ... à la prochaine !!!!!!!!!

19:50 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Commentaires

rotax Les moteurs autrichiens Rotax sont les meilleurs : ils équipent les petits avions téléguidés, la BMW Funduro , les BMW 800,certaines Aprilia et les dernieres Buell, dont on pleurera la disparition, et bien sur le Canam de Bombardier (ainsi que certaines moto-neige de Bombardier)

Écrit par : didier s | 02/11/2009

3 roues et un moteur Etonnantes ces machines à trois roues ...
A choisir entre un MP3 de Piaggio, un trike à moteur de Cox et ce "CAN AM", je n'hésiterais pas une seconde ... ou deux !

Écrit par : Albertino Vé-Stromboli | 02/11/2009

Les commentaires sont fermés.