29/09/2009

Compostelle, Jour 7, Montferrand-du Périgord

COMPOSTELLE 2009 171Vous voulez un petit avant goût de ce que sera ce 7ème jour qui nous verra quitter à regret l'Espagne et DEBA pour atteindre MONTFERRAND-DU-PERIGORD dans l'Hexagone, par un "light" road-book de 386 bornes ??
Voici en images, légendes à l'appui, le MENU qui vous attend à l'étape : ça fleure déjà bon le foie gras, ma foi !

Je continue sur ma lancée et je complète ce qui précède ...
Hier soir, après avoir suivi sur la carte le road-book de ce vendredi 11/09, je suis allé au lit de mauvaise humeur ...
Je me suis rappelé comment on avait complètement loupé la corniche basque et une partie des magnifiques panoramas qui se seraient offerts à nous si seulement on avait longé la côte, ne fusse que quelques dizaines de kilomètres.
Au lieu de ça le road-book ne comportait que des "N" (634 et 10) jusque Mont-de-Marsan soit 200 kilomètres après DEBA notre point de départ.
En plus de ça, peut-être l'a-t-il fait exprès, Didier qui avait pris le commandement des opérations, la faute à un "tripy" hésitant une fois encore (?) a filé devant comme un lapin au lieu de sortir au minimum à St Jean de Luz pour nous offrir le café d'adieu ... Finalement, en lieu et place d'un beau bistrot au bord de l'eau et un café à 7 € servi dans une jolie tasse en porcelaine et une brillante cuillère d'argent, comme l'aurait souhaité Solange entre charentaises, il nous a guidé jusqu'à une splendide station service TOTAL, a distribué quelques piécettes à qui tendait la main, pour un café sorti tout droit d'un distributeur ...
Sans doute a-t-il voulu écourter la scène des adieux pour ne pas verser une larme car, si nous continuions notre remontée vers le Nooooooooooooooooord, lui bifurquait ensuite vers la Provence, peuchère, quel déchirement !!!
Ok, je sais, je râle et si ça ne me plait pas etc etc refrain connu ... Mais là tout de même je trouve qu'on a fait fort !!!
Heureusement j'ai eu la curiosité de pousser jusqu'à cette magnifique corniche l'année où j'ai été en vacances dans les Landes en 2002 !!!
En plus de ça pour modérer le propos, c'est vrai qu'un voyage aussi "concentré" dans le temps avec autant de kilomètres et de choses à voir, ça ne peut être qu'un compromis et ce n'est pas moi qui le dit c'est la dame en rouge qui le chante ...
Comme l'a dit la sage Solange, ça nous donnera une occasion de revenir !!!
N'empêche je râle quand même d'autant qu'il n'y avait pas trop de kilomètres à parcourir ce jour là ...
Dans cette superbe station TOTAL au charme désuet et bucolique, j'ai acheté un étui pour mon CANON IXUS car j'ai paumé celui d'origine quelque part à SANTIAGO DE COMPOSTELA
C'est toujours ça de pris !
Didier est parti vite fait bien fait, et nous avons repris la route.
Toute la partie dans les LANDES était d'une "rectilignité droitiale" exaspérante d'ennui, de quoi continuer à ruminer dru derrière la visière, et ce n'est que lorsque nous avons atteint SAINT JUSTIN connu pour son saucisson "Justin qui ?" et les départementales D932 et D933 que, petit à petit, le front s'est défroncé, les commissures se sont étirées et la moustache a recommencé à friser ;-)))
A propos de saucisson, on s'est arrêtés sur un site dédié à St Vincent De Paul quelque part entre Bayonne et Tartas voyez (hum !), où nous avons mangé des sandwiches et alors que tout le monde s'est contenté d'un seul petit pain, moi il m'en a fallu deux. On a aussi craqué pour des confiseries notamment des "lacets" comme on en mangeait quand nous étions encore enfants ... que nous sommes restés finalement même si on a grandi, certains plus que d'autres bien sûr !!
On était tellement en avance, pensez grrrrrrrrrrrr, qu'on s'est arrêtés un peu plus tard à LAUZUN pour une visite de son château. Hélas il était fermé. Ce château a une histoire que j'ai oubliée mais que "Wikipédia" se fera un plaisir de vous narrer. Je me rappelle juste qu'un certain Antonin Nompar de CAUMONT, un pote à Louis XIV excusez du peu, y vécut et qu'il prit en épousaille, alors qu'il avait atteint et allègrement franchi le troisième âge, une donzelle de 50 ans sa cadette !!
Petite charentaise encore une fois : Solange a repris très avantageusement ;-) le rôle de prof et son érudition ne fait aucun doute pour qui l'écoute !!
Après LAUZUN , ce fut AVECLAIZAUTE ... Hein ? Lauzun Aveclaizaute ?? Mais ça va Tizaute ??? ça ne s'arrange vraiment pas avec l'âge ... au contraire !!!!
Donc après LAUZUN et en traversant de très beaux villages, via les D1, N21, D25, D660, D25 encore et D26, ce fut CASTILLONNES, PLAISANCE, ISSIGEAC !!! A vous le studio !! puis BEAUMONT-DU-PERIGORD, PONT ROUDIER et enfin MONTFERRAND-DU-PERIGORD !!
COMPOSTELLE 2009 185La beauté de l'endroit et le sourire de la charmante maîtresse des lieux, appuyé par un accent "british" tout aussi craquant, ont eu définitivement raison de mon humeur de nouveau au beau fixe ;-)))
Pour la gnègnème fois, on enlève les sacs de réservoir et les top-case qu'on amène dans les chambres, proprettes, coquettes et dont les fenêtres ouvrent sur un très beau paysage aux dominantes vertes !!
On se prépare, on attend patiemment dehors qu'on nous invite à gagner notre table et on y passe le moment venu.
Il y avait des trucs à la carte, des menus à 26 € et d'autres à 35 € ... J'ai pris le menu à 26 avec en entrée une salade de foie gras et un plat que j'ai pris en photo pour la postériorité ;-))
La grosse gousse d'aïl était tout à fait mangeable et mon haleine n'en a pas souffert le moins du monde !
Après le repas, on s'est aventuré dans le village alors qu'on n'y voyait absolument rien, le patron nous avait d'ailleurs mis en garde car d'un côté de la rue il y avait un poulailler et de l'autre un énorme précipice ... C'te blague !! De toute façon je lui ai dit qu'on était nyctalopes ce à quoi il a dit que "nous les belges" on avait bien de drôles d'expressions ...
François et Henri ont très vite renoncé car ça grimpait fort dans le village, alors que Jacques, Solange et moi avons poussé un peu plus haut, pour apprendre que 900 mètres plus loin encore il y avait une église du XIIème siècle à voir ...
On est allé se coucher en se disant qu'avant de reprendre la route pour de bon, nous irions voir cette église.
Je vous le dit, on est des vrais "church racers" !!
Bonne nuit les petits !!!
Pom popopom pom pom pom pom ...

00:06 Écrit par Alberto | Commentaires (4) | Tags : compostelle 2009

Commentaires

tout à fait d'accord Oui, on aurait du passer par St Jean de Luz, mais le roadbook ne le prévoyait pas et je ne me rendait pas compte du temps que vous aviez. Je suis moi-même arrivé bien tôt à mon hotel à Oust, ce qui m'a permis un dernier plongeon dans la piscine et une brève rencontre avec un couple de motards berlinois (Mr en K1300S et Mme en Harley Davidson 883) descendus en train jusqu'à Narbonne.

Écrit par : didier s | 30/09/2009

La corniche Cher Alberto,
Facile de critiquer mais nous t'attendons au tournant car n'oublie pas que tu as à nous préparer notre voyage en Sardaigne !
D'autre part il faut être faux-cul pour critiquer un itinéraire qui était en ta possession depuis pas mal de temps mais que tu as été trop fainéant pour prendre la peine de regarder avant de partir (le seul à l'avoir fait, c'est Didier et aucun commentaire n'a été exprimé concernant cette étape). Rappelle-toi que l'occasion d'exprimer tes remarques t'a été donnée bien avant le départ entre autre lors de la remise de l'itinéraire en format xls. Cela me blesse personnellement car j'ai consacré pas mal d'heures à la préparation de ce voyage!
Bien amicalement tout de même.
Obélix

Écrit par : Obelix | 30/09/2009

Modération ... Je suis un radin (qualificatif lu ailleurs dans un e-mail), faux-cul et fainéant : tu as très bien résumé ma personnalité mais qui aime bien châtie bien n'est-il pas ?
J'ai appris à modérer mes propos, je pense l'avoir fait encore cette fois, tu ferais peut-être bien d'en faire autant ...
Bien amicalement tout autant quand même n'est-ce pas !

Écrit par : Albertino Vé-Stromboli | 30/09/2009

Modéré Pfffffffffffffffffffffffffffffff.....................

Écrit par : Obelix | 01/10/2009

Les commentaires sont fermés.