23/09/2009

Compostelle, Jour 4, Hôtel Palacio Arias

"Day Four" ... je fais plein d'efforts, avouez !!
On quittait Frama pour se rendre à Navia sur la côte atlantique, une courte étape de 314,5 kilomètres, une formalité en quelque sorte au vu de la longueur des étapes précédentes !!
On ne s'est donc pas trop pressé pour se lever, même si mon réveil-gsm a sonné à l'heure habituelle soit 7h30'.
Lorsque nous sommes descendus, les portes de la salle où nous devions prendre le petit-déjeuner étaient encore closes. Le gars, hyperactif et toujours aussi volubile, nous demanda de patienter un peu.
Nous en avons profité pour faire quelques photos extérieures. Elles attestent de la beauté du site et de son cadre, los Picos de Europa en toile de fond, baignés par le soleil, en point d'orgue !!!
Le sympathique "caballero" nous rappelle à l'ordre et nous ouvre les portes de la caverne d'Ali Baba !
Il y a avait là de quoi satisfaire tous les goûts, car ils sont tous dans la nature n'est-ce pas ?
A ce propos, une petite charentaise : pendant que nous mangions, un autre gars est arrivé avec des provisions supplémentaires qu'il a posées sur une grande table annexe. Le fait de voir ainsi deux gars qui s'affairent dans un endroit aussi ... coquet, a eu pour effet de faire jaser l'un ou l'autre membre du club si vous voyez ce que je veux dire !
Si l'hétéroclite, l'homogène en quelque sorte ;-))
C'est juste pour le "bon mot" que j'ai évoqué ce détail car d'une part, rien n'est probablement plus faux j'en suis sûr et, d'autre part et quoi qu'il en soit, nous fermons tous les yeux sur ce "genre" de ... choses ... tout en assurant nos arrières évidemment ;-))))
Au moment de payer, Henri qui avait déjà versé un acompte avant le départ pour l'Espagne, a préféré s'acquitter du solde en se faisant fort d'établir un décompte final à notre attention dès notre retour dans nos foyers !
Cette formule a été utilisée également plus tard, à Navia, à Deba et à Montferrant du Perigord, toujours avec le même souci de rapidité : merci à Henri pour ces avances qu'il a consenties en faisant preuve d'une belle confiance ... sur notre solvabilité à tous ;-)))

21:33 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : compostelle 2009

Les commentaires sont fermés.