28/08/2009

You know what ?

... It's raining in Indianapolis !!
Premiers essais et à 11 minutes du terme, c'est Pedrosa qui tient le mieux le manche du parapluie avec un temps de 1.51:507 ...
La suite à l'écran : je reviens !!
Regrettable : malgré la pluie, pas d'umbrella girls à l'horizon !
Voici les positions après cette première "escale" : Pedrosa, Hayden, Rossi, Lorenzo, De Angelis, Toseland, Capirossi, Edwards et Dovizioso. Les temps sont à 11 secondes de ceux qui sont réalisés sur le sec, c'est dire s'il y a de la marge ... et de l'eau sur la piste !!
A propos de météo, notre ami Henri qui est l'instigateur autant que l'organisateur de notre périple vers ST Jacques de Compostelle, s'est branché sur celle qu'il devrait faire dans plusieurs villes d'Espagne qui se trouvent sur le trajet.
Voici son e-mail :
Chers amis,
Je sais vous allez encore me dire que des prévisions à aussi longue échéance ne peuvent être fiables... Mais comme Alberto, et je suis certain qu'il n'est pas le seul, se pose la question de quel équipement vestimentaire adopter je vais durant cette semaine et la semaine prochaine interroger le site AccuWeather.com pour les villes de Pampelune, Potes, Oviedo, Lugo et Bilbao afin d'avoir juste un sentiment de ce que nous promet la météo. Pour l'instant cela s'annonce bien et surtout sec !

Enfin, Henri, tu sais très bien que des prévisions à aussi long terme ne sont pas DU TOUT fiable :-))
De toute façon, je vais TOUT prévoir, du maillot de bain au caleçon molletonné, pour parer à tout caprice météorologique, le fameux caprice des cieux !!

Bon, finalement je crois que je vais faire l'impasse sur le compte-rendu de la balade de dimanche car, au final, il n'y a rien de spécial à dire. Bien sûr, il y avait la BREVA pour le côté "nouveauté" mais, pour le reste, on a sillonné des petites routes archi-connues, à des vitesses sénatoriales suivant François, pas de quoi en faire un roman n'est-ce pas !! On a par ailleurs attendu très longtemps avant d'être servi au restaurant du lac de Bairon. ll faut dire qu'il faisait très beau et que, dès qu'il fait très beau, en France comme ailleurs d'ailleurs, les "spots" touristiques ne tarissent pas de ... touristes ! Qui a dit que c'était la crise ???
Reste que j'ai parcouru 398,2 km et que rien n'a réussi à gâcher mon plaisir, même pas la lourde insistance avec laquelle certains m'obligent moralement à payer la tournée ;-)))

Demain je suis à 9h00 sonnantes et trébuchantes chez "Perf" pour faire les dernières mises au point afin que le package soit définitivement prêt pour le grand pèlerinage, le moto GP quoi !!

20:45 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.