02/07/2009

Lake District : 3ème jour !!

2009 LAKE DISTRICT 078_640x480Et oui, on n'est pas rendu : le compte-rendu n'en est pas encore arrivé à la moitié du voyage. Je l'ai déjà dit mais je le répète, ça permet de faire durer le plaisir, en tout cas, aussi loin que je sois concerné !!
1er arrêt à Ullswater : ok !
2ème arrêt à Keswick vers 13h00 : on s'est garé sur la place, dans un trou de souris (a mouse hole !) sur un micro-emplacement réservé aux motos. On a dû user d'ordre et de méthode pour en sortir une fois repus après notre repas dans une pizzeria appelée "The loose box", pas perdue pour tout le monde !!
3ème arrêt vers 15h00 : quelque part sur la B5289 où nous croisons d'autres motards qui font le même road-book mais ... à l'envers apparemment !
L'endroit culmine peut-être à 358 mètres mais on a l'impression d'être à 2000 mètres, au sommet du col de la Madeleine ...
Il ne faut toutefois pas avoir la tête dans les nuages et il faut par contre impérativement regarder où on met les bottes car le sol est jonché de ... ces sortes de choses ... qui portent bonheur quand on marche dedans !
4ème arrêt vers 17h15 à Maryport : on atteint la côte et le "Solway Firth" (estuaire). Quelques photos plus tard, on investit le "Coast Aquarium" et son enseigne tentaculaire pour le "petit 4 heures" offert par Didier : des cafés et des chocolateries pour tout le monde !! On s'éternise et c'est encore François qui nous rappelle à l'ordre car il a remarqué que les serveuses s'impatientaient pour fermer l'établissement ...
Nous avons ensuite longé la côte jusque SILLOTH, puis retour par les B5301 et A591, Aspatria, Keswick, etc suivant les patelins déjà énumérés antérieurement.
En fin de road-book, comme le souligne François, on a ENFIN pu "ouvrir un peu" ou "lâcher du gaaaaazzzzzzzz", c'est vous qui voyez.
C'est bien joli et très bucolique toutes ces petites routes champêtres où l'on s'empêtre, certes on profite un maximum du paysage (quand on peut l'apercevoir au détour d'une haute haie) mais le fait est ... qu'on se traîne lamentablement à du 40/50 à l'heure, ce qui fait 1,609 fois moins de miles encore !!
Donc, quand on peut, ON SE LÂCHE et à ce petit jeu, il arrive que, pris par l'élan, on dépasse des potes qui n'apprécient pas forcément et qui vous le font remarquer à l'étape tout en se disant que la prochaine fois ils ne se feraient plus surprendre ...
Je ne comprends pas trop cette réaction : pourquoi doit-on impérativement garder des positions figées ? Les dépassements participent de l'adrénaline et mettent un peu de sel dans les déplacements, non ???
Ceci dit entre nous, je n'aime pas qu'on me dépasse ou alors, il faut me demander l'autorisation écrite, en trois exemplaires, à déposer la veille avant minuit, cachet de la poste faisant foi !!!
On est rentré à l'hôtel, on s'est douché, on est passé au bar pour boire un grand cidre, et puis on s'est rendu au restaurant.
En fin de repas, j'ai fait de l'oeil à la serveuse et j'ai obtenu un deuxième dessert. François a remarqué qu'elle avait un piercing sur la langue, voilà qui explique sans doute pourquoi elle prononçait les "th" merveilleusement ;-))
Where is Brian ?
Brian is in the kitchen ...
Aaaarrrrrgggghhhh, que n'ai-je un meilleur anglais pour exprimer ce qu'est le blues du motard solitaire ;-)))

Pour ponctuer la journée, petit café dans le cosy salon, petit texto à ma Dulcinée pour la rassurer, petit entraînement cérébral pour ne pas faire pleurer le Dr Kawasuzuhondamaha et gros dodo pour se reposer !!
Hello darkness my old friend,
I've come to talk with you again ...

23:56 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : lake district

Les commentaires sont fermés.