01/07/2009

Revenons à nos moutons ...

2009 LAKE DISTRICT 160_640x480C'est du trict au Lake Distrip ... euh ... dont il s'agit évidemment !!
Car si la France est le pays des vins, l'Angleterre est celui des ovins !!
Que ce soit au Pays de Galles, en Ecosse ou au Lake District, on ne compte plus les gentilles brebis, les fiers moutons et les mignons agneaux que nous avons croisés. Il vaut d'ailleurs mieux éviter de les compter sinon ... on s'endort au guidon et bardaf, c'est l'embardée !!
Nous voilà donc au 3ème jour de ce périple et finalement il s'agit de la première des deux boucles prévues à partir de Shap et qui, comme leur nom l'indique, nous ... ramènerons toutes deux à Shap !!
Des fois j'me dis que je f'rais mieux de la boucler et plutôt deux fois qu'une, pfffffff ;-)
Donc, donc ...
Rappel : la veille, en fin de parcours, "j'avais perdu l'avant de la DL" et ma chouette s'est retrouvée avec le bec dans le bac à sable (voir le seau que les gars de l'assistance avaient mis sous la fourche des fois que le cric qu'ils avaient tendu sous le bicylindre n'aurait pas tenu le coup).
Avant toute chose et malgré la contrariété qui me minait ce matin là, j'ai fait honneur au petit-déjeuner de type anglais, pas ce truc de chochotte avec des croissants croustillants et des confitures maison à la française ;-)))) mais le truc bien viril avec les oeufs, le bacon, les tomates, la panse de brebis farcie, le porridge, les petits pois, les pommes de terre frites, ah ah ah !!!
Alors que nous étions toujours à table, (8h00 heure locale), François et moi, avons essayé de joindre nos concessionnaires respectifs pour avoir les références exactes du roulement à billes mais c'est finalement Henri qui a eu le plus de chance puisque c'est lui qui a pu joindre le premier son ANCIEN concessionnaire (TT 2000) et obtenir la précieuse information : 08133-62037 ...
Avant d'aller à la réception pour demander les "yellow pages", nous sommes allés à la table de Luc PAQUIER pour prendre la température ...
François a épluché les pages jaunes et a relevé 5 adresses intéressantes à Kendal, Carlisle, Cockermouth, (et quand le cocker mousse faut arrêter de le shampouiner !!!) et (2 à) Penrith.
Le second appel fut le bon : chez Penrith Motorcycles (01768 398 814) ils avaient la pièce et pouvaient la remplacer illico presto subito texto bravo !!!
Restait à en informer l'assistance et espérer que les gars pourraient modifier leur planning et s'occuper de MON PROBLEME en PRIORITE !!!
Luc PAQUIER donna son feu vert, ce dont je le remercie encore, et nous voilà partis, la roue avant et moi dans le 4x4, et les amis derrière, à la queue leu leu ...
Quelque 30 kilomètres et 1,609 fois moins de miles plus tard, nous arrivions à Penrith, dans un zoning industriel où nous avons rapidement trouvé le garage (merci le GPS !!).
Là, ça n'a pas traîné. Le mécano a pris la roue sous le bras et, juste le temps pour nous de faire le tour rapide du show-room qui recelait quelques belles motos anciennes et récentes, qu'il revenait déjà de l'atelier avec une roue, complète et prête à l'emploi. J'ai mis très volontiers la main au portefeuille (ce n'est pas toujours le cas diront les mauvaises langues ...) pour m'acquitter de la modique somme de 20 £ (dont je vous laisse faire le change en euros, voire en anciens francs français pour les plus nostalgiques). On a fait le chemin à l'envers, les amis en ont profité pour faire les pleins ... Retour à l'hôtel, et pendant que je me changeais, les gars ont remonté la roue sous le regard attentif de Jacques.
A 10h45 tout au plus, nous prenions la route, chacun sur nos fiers destriers, pour un road-book qui dessinait une boucle nord-ouest (c'est ça hein François ?) de 253 kilomètres qui passait par Bampton, Askham, Pooley Bridge, Ambleside, Keswick, Buttermere, Newlands, Braithwaite, High Lorton, Cockermouth (et quand le cocker mousse ...), Maryport, Silloth, Westnewton, Aspatria, Bothel, Keswick à nouveau, l'A66 puis droite vers Dockray, Sockbridge, Eamont Bridge et Shap !! J'espère que vous avez suivi sur la carte sinon ça n'a aucun intérêt évidemment, sans compter que je viens de me décarcasser et d'user mon "stabylo" pour tracer cette boucle !!!
Autant dire que j'étais aux anges, car la mésaventure de la veille et mon pessimisme naturel, m'avaient fait craindre un gros gâchis ...
Donc, j'ai particulièrement apprécié cette journée, il aurait pu neiger, le ciel aurait pu nous tomber sur le casque, je l'aurais appréciée de la même manière !!!!!!!!!
Comme d'habitude, nous avons roulé "entre nous", sans nous soucier des 44 autres motos.
Premier arrêt vers 11h40' le long des eaux du Ullswater. Le trafic est relativement dense, les routes étroites et tortueuses et les dépassements se font à l'arraché. Petite mise au point avec François qui me dit qu'il ne "fonce pas casque baissé" et qu'il ne se lance dans les dépassements que lorsqu'il soupçonne que nous pourrons en faire autant assez rapidement, pour éviter ainsi que le groupe n'éclate et que les "poursuivants" ne prennent des risques inutiles : encore bravo à lui qui fait preuve d'un bel altruisme ... de Schubert évidemment, d'autant qu'il a un casque de la marque :-)))))))
Reste que parfois ... on se demande pourquoi il ne dépassa pas, bon sang de bon soir !!!!
Hein ?
Pourquoi je ne le dépasse pas dans ces cas là ??
Vous avez une autre question ???

22:42 Écrit par Alberto | Commentaires (0) | Tags : lake district

Les commentaires sont fermés.