09/06/2009

L'Auvergne : J4 + !

Justement ! Pour éviter le coup de pompe et bien que nous n'avions rien consommé de répréhensible ou d'illicite, ni sniffé quoique ce soit à la ... courte paille ;-), nous avons décidé d'un arrêt pour une petite sieste au vert et autant que possible au frais. Il faisait en effet très chaud et le parasol n'avait pas suffi à refroidir les esprits ...
Nous avons donc roulé quelques kilomètres et autant de minutes jusqu'à ce que nous trouvions un chemin qui s'enfonçait dans les bois. Nous l'avons emprunté non sans appréhension car certains d'entre nous sont, pour rappel, montés sur des2009 AUVERGNE 039_640x480 FAUX TRAILS !!
Une petite centaine de mètres plus loin, nous rangions carrément les machines dans l'herbe car le chemin était creusé d'ornières et il était impossible dans ces conditions de béquiller, que ça soit latéralement ou ... euh ... centralement !
On enlève les cuirs superflus, Jacques va même jusqu'à tomber les bottes - de quoi se rappeler furtivement les belles odeurs de St Nectaire et de fourme mêlés - et on profite !
Une demi-heure plus tard on s'entraide pour extraire les "tondeuses" bicylindres et on se relance, plus frais et dispos que jamais !!!
On a fait les pleins vers 16h21 (15,17 L à 1,309 €) et un bout d'autoroute jusque Reims : comme j'ai été le plus rapide au péage, je suis parti devant et, évidemment dans ces cas-là, je scrute les rétros et j'oublie de regarder où je vais au point que j'ai loupé la sortie vers Charleville-Mézières et continué vers Lille ... de la tentation ... de faire demi-tour ... mais sur l'autoroute ... c'est le meilleur moyen ... pour aller ... tout droit à la catastrophe !!!
Je prends la sortie suivante, me perds un peu en ville, cherche désespérément "CHARLEROI" ;-)), trouve Rethel et prends la bretelle :-)))
Je me résous déjà à terminer le voyage tout seul, en battant ma coulpe et le casque sur la bulle !!!
Mais finalement, les amis ont pris patience et on s'est retrouvé à Rethel pour continuer la route ensemble.
On a embranché la D985 qui offre encore quelques belles courbes, passe par Signy l'Abbaye et nous conduit jusqu'à Rocroi et Couvin par la N51.
On a prit la dernière consommation sur la place de Couvin et puis on s'est séparé pour rejoindre nos pénates !!
Comme le PC n'était pas encore de retour de réparation, c'est par SMS que j'ai averti mes amis de mon arrivée à bon port. Ils m'ont tous deux répondu quasi instantanément ...
Voilà !!
Je suis certain d'oublier l'une ou l'autre anecdote croustillante et je n'ai donc pas encore dit mon dernier mot, Jean-Pierre & les autres, en ce qui concerne ce voyage ;-))))
Veuillez toutefois considérer que le compte-rendu est bel et bien terminé, n'est-ce pas !!!
Bien sûr que j'y retournerais et plutôt deux fois qu'une en prolongeant le séjour d'un ou deux jours et, autant que possible, avec une équipe au complet !!!

23:42 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : auvegne 2009

Commentaires

Je retiens ta suggestion En effet, pourquoi pas y retourner pour un séjour de quelques jours en plus. Ce n'est pas les coins à explorer qui manquent. A méditer...

Et merci pour ce compte-rendu très complet.

Écrit par : Francois | 10/06/2009

Y a de quoi et y a pas de quoi ! Y a de quoi ? Ben oui, vous avez fait l'Auvergne l'an dernier déjà et encore cette année ... N'avez-vous pas tout vu ??
Y a pas de quoi ! C'est un réel plaisir de rédiger des comptes-rendus donc les remerciements sont inutiles ... même si ça fait toujours plaisir qu'un "travail" soit reconnu d'une manière ou d'une autre !!

Écrit par : Albertino Vé-Stromboli | 10/06/2009

Les commentaires sont fermés.