19/04/2009

Les pieds sur terre ...

Pourquoi les pieds sur terre ?
Parce qu'on n'est pas des mouches et qu'on ne marche pas au plafond !
Voilà qui pourrait expliquer le titre mais qui resterait pour le moins énigmatique, non ?
Alors, pourquoi ce titre, ce soir ?
Et bien, ce n'est pas parce qu'on a fait un beau voyage, comme Ulysse dans le poème de Du Bellay, en couple et à dos de DL, qu'il faut croire dès lors que toutes les portes vont dorénavant s'ouvrir et que tout devient possible !
Explication : la sortie en "Opale", vers laquelle je reviendrai pour continuer et terminer le compte-rendu, cette sortie disais-je a été une topale totale réussite. A partir de là, aidé par les potes et en particulier Bernadette, j'avais pratiquement réussi à convaincre ma Dulcinée de remettre le couvert en mai, direction le Puy-de-Dôme en Auvergne ...
Quelques semaines à peine après notre Crêpes-party, Didier avait dégoté une sympathique auberge "BCBG", beau coin, bonne gastronomie (?), chic et pas chère aussi.
Au moment de réserver, j'avais décliné pour des raisons que vous comprendrez : Opale (avril) + Lake District (juin) + St Jacques de Compostelle (septembre) = c'est bon comme ça !!!
Ma foi, je ne pouvais me soustraire à l'addition ... Pffff ...
Mais là, fort de l'expérience "Opaline", on était à nouveau partant.
J'ai donc téléphoné à l'Auberge du Civadoux pour apprendre "qu'ils étaient complets" les 21, 22 et 23 mai. J'ai ensuite cherché dans les environs et j'ai trouvé un hôtel "TOURETTE" à 8 km. J'ai envoyé un e-mail avant hier auquel on m'a répondu le jour même pour m'apprendre qu'il y avait des disponibilités.
Evidemment, après réflexion et discussion, cette formule qui nous empêcherait de partager le couvert le soir avec les amis, ne nous emballait pas plus que ça ... Certes, on pouvait les rejoindre le soir pour le souper (dîner français !) mais quid de "l'après" ? On aurait dû garder "le scaphandre" et, après avoir fait ripaille et guindaille, on aurait dû remonter sur la moto pour retourner à l'hôtel ...
Pas très pratique ni très sécurisant : nous renonçons donc à cette idée !
Quoique ...
Là je me suis dit : pourquoi ne pas descendre EN VOITURE ? C'est vrai quoi !! Plutôt que d'aller à la Côte flamande, ou à Disney Resort, on profiterait de ce long week-end de l'Ascension (4 jours) pour visiter l'Auvergne et ses trésors et si, en cadeau Bonux, on peut goupiller des soirées où on ripaillerait entre amis, ça ne gâcherait pas l'affaire ...
Mais bon, faut voir ... On pourrait tout aussi bien rester sagement à la maison et faire avancer le schmilblick de ce côté là, car il y a toujours à faire dans une maison n'est-ce pas ?!?
Quand je vous le disais : il faut garder les pieds sur terre pour ... finir un jour ... six pieds SOUS terre ;-))
Autre petite déception même si inavouable vu que j'ai passé un MERVEILLEUX dimanche malgré tout : les potes avaient rendez-vous à Falaën aujourd'hui pour assister à un rallye de vieilles caisses et ça ne m'aurait pas déplu de les y rejoindre. Mais j'avais fait des promesses que je tenais à ... tenir !
Je me suis levé tôt pour voir le grand prix de F1 en Chine et pour essayer de savoir pourquoi "un tel bordel" dans la F1 en ce début de saison. Vous avez vu ? Les FERRARI n'ont encore marqué aucun point, les McLaren n'en mène pas large, et se sont les BRAWN GP et les RED BULL qui ont des ailes ... et qui ... volent la vedette aux grosses écuries.
Ensuite, j'ai mis un peu d'ordre dans les papiers, j'ai un peu bricolé, j'ai aidé en cuisine, après-midi on est allé faire une "ADEPS" au départ de Pont-A-Celles avec fille et soeur, on est rentré et on a fait un barbecue ... Impeccable !! Des dimanches comme ça vous pouvez m'en mettre tous les jours ;-)))

Bon, pour faire avancer le compte-rendu, allez voir les PHOTOS du troisième jour en Côte d'Opale : ça vous donnera un bon aperçu !!-

23:05 Écrit par Alberto | Commentaires (1) | Tags : opale

Commentaires

Pas bête, ça Ton idée de descendre en voiture pour nous tenir compagnie, toi et ta Josée. C'est pas moi qui m'en plaindrait. Je suis sûr qu'on pourrait même s'arranger pour se retrouver à midi ou à d'autres moments dans la journée, un peu comme on avait fait il y a 2 ans pour la Normandie.

Écrit par : Francois | 20/04/2009

Les commentaires sont fermés.