07/01/2009

Y a pas que des bonnes nouvelles ...

Daijiro KATOAujourd'hui, pour tuer le temps (de midi) j'ai fait un tour sur le site MOTO GP et, grâce à mon abonnement d'intersaison, j'ai pu visualiser une vidéo : BEST OF 2008 - CRASHES !!
Rien de morbide là derrière car, le "ALMIGHTY", pas Bruce, l'Autre !, veille sur les pilotes de Moto GP qui se relèvent la plupart du temps indemnes de leurs folles glissades ...
Ce n'est pas comme au "DAKAR" où Pascal TERRY, un gamin de 49 ans, y a laissé la vie : respect et paix à son âme.
Au "Journal" on disait que ça devait faire la 52ème victime depuis la création de cette épreuve qu'on peut dès lors qualifier de meurtrière, mais l'Aventure avec une Grande Dune, est semble-t-il à ce prix, c'est en tout cas communément admis !
Apparemment il y aurait eu comme un défaut en matière d'organisation et de rapidité de réaction mais ... bon ... n'épiloguons pas !!
Pour en revenir au MOTO GP et aux CRASHES, vous savez que je suis un homme de chiffres même s'il ne faut pas prendre tout ce que j'écris ... au pied de la lettre (Keskidi ??), j'ai noté le nombre de "crashes" par catégories :
- 154 en Moto GP
- 259 en "250" et
- 463 en "125".
De là à dire que les probabilités de crashes sont inversement proportionnelles à la cylindrée, il n'y a qu'un pas à franchir, ce qu'on peut faire allègrement !
Autre chiffre, le 22 (nan v'la pas les keufs) : c'est le nombre record de chutes détenu par un pilote de MOTO GP dont je tairai le nom par sympathie.
Vous pouvez me chuchoter son nom à l'oreille ou bien l'ajouter dans vos commentaires.

23:46 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

Commentaires

de Puniet :)

Écrit par : Didier (R) | 08/01/2009

dangereux ? Ce qui est incroyable , c'est que ces pilotes tombent et se relèvent souvent sans mal. Il n'y a d'ailleurs que très peu d'accidents mortels . A coire que la piste à 320km/h est moins dangereuse que la route à 100km/h et que le Dakar comme spectateur (17 spectateurs tués en Afrique)

Écrit par : didier s | 08/01/2009

Daijiro KATO Et oui, il s'agissait bien de Randy, dis moi oui ;-)
Le dernier accident mortel en "catégorie reine" est survenu en 2003, le 6 avril exactement, sur le circuit de Suzuka : Daijiro KATO en a été la victime. Il est décédé le 20 avril des suites de ses blessures : là aussi, l'organisation a montré des failles car la course n'a pas été interrompue et les préposés à la sécurité l'ont "jeté" sur une civière sans prendre les précautions d'usage ...
En matière de sécurité, il est infiniment plus facile de gérer les 4 ou 5 kilomètres d'un circuit par rapport aux milliers de bornes parcourues lors d'un rally-raid en pleine nature!
Reste qu'il faut se donner les moyens dans TOUS LES CAS. C'est une question de vie ou de mort !!!

Écrit par : Albertino Vé-Stromboli | 08/01/2009

Les commentaires sont fermés.