04/11/2008

Restons dans le beau ...

... et dans le futile.
Encore un lien relevé dans le dernier Moto Magazine.
Après le design et la poésie, voici le ballet !!
Point de tutus ici, mais des tutuyaux d'échappements qui se croisent, se tournent autour et s'entremêlent dans une chorégraphie d'une précision extraordinaire : une démonstration de figures à moto réalisées par l'école italienne (ben tiens !) de policiers, dans les années 50. Et le gars qui signe "l'article" d'ajouter : Les figures, filmées de haut, sont d'une précision millimétrée qui fascine tout autant qu'elles peuvent effrayer. Que d'ordre et de rigueur nécessite une telle parade ! Mais y'a pas, c'est beau comme l'ouverture des Jeux Olympiques à la sauce chinoise.
Le LIEN !!!
N.B. : il faut attendre quelques secondes, le temps de la pub, et après c'est 1'15 ... d'ordre et de rigueur !

Il y aussi une autre séquence de figures réalisées par "the british army" qui me fait dire que, le jour où on voudra faire des économies, on pourra toujours se mettre en pyramide sur une seule et unique moto : l'est pas bonne l'idée de co-motorage ???
Cela dit, pour revenir un peu à des considérations plus terre à terre, j'ai lu l'article sur la VERSYS et la 650 GS ...
Et comme toujours, on se retrouve face à un dilemme, car évidemment il y a à boire et à manger dans l'une comme dans l'autre, c'est bien pour le pique-nique ;-) mais ça n'aide pas à faire un choix uniquement logique. Cela dit, si vous cherchez de la logique dans la moto et dans sa pratique, il faut passer votre chemin, n'est-ce pas ?
Bon, je vous livre in extenso et in vitro le "verdict" du journaliste :
Finalement, la machine idéale serait un mélange des deux : si on lovait le twin de la BMW dans la partie cycle de la KAWA, on profiterait de la puissance et de la souplesse de ce moteur - par ailleurs très économe en carburant ( 0.8 L/100 de moyenne en moins tout de même) - tout comme de l'esthétique réussie et du confort de la KAWA. Mais cette association n'étant pas au programme, on a bien du mal à choisir entre les deux. (NDLR : quand je vous le disais !!!)
Certes, la KAWA profite de son prix inférieur, 7690 € avec ABS contre 8200 € pour la BMW dotée obligatoirement de l'antiblocage. Un écart de 500 € finalement assez mince compte tenu des prestations enthousiasmantes de l'allemande.
Les petits budgets pourront toutefois acquérir la VERSYS sans ABS à 7.090 € et à l'inverse les gourmands feront appel aux nombreuses options présentes sur la GS de cet essai (ordinateur de bord, contrôle de la pression des pneus, poignées chauffantes, béquille centrale, alarme) qui portent son prix à 9.090 €.
Cette nouvelle BMW a donc fait forte impression, tous les participants ayant salué la prise en main immédiate, le comportement précis et sûr ainsi que la souplesse du moteur. Seul son look un peu triste ne joue finalement pas en sa faveur. Cela peut sembler peu, mais l'esthétique a pris de nos jours une place très importante dans l'acte d'achat. Un effort de BMW sur ce point est sûrement possible.

C'est vrai, autant la 800 GS a un style affirmé de trail baroudeur, autant la "650" est franchement fade même si elle ne manque pas d'un certain caractère avec son double phare asymétrique, son "bec de canard" et son bouchon de réservoir sur le flanc droit ...
Affaire de goût et de portefeuille, rien de nouveau en somme à l'heure du choix !!

PS : si la BMW est affichée au même prix, chez nous les belges (d'adoption ou de fait), il y a déjà une VERSYS sans ABS à 6.990 € soit 100 € de moins qu'outre Quiévrain ...
Attention amis belges : l'article laisse entendre que la GS est équipée "d'office" de l'ABS, or, sur le site du constructeur, il est "offert" pour 765 € ... de quoi freiner des 2 disques non ??

23:28 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.