12/08/2008

Ras le dard !

Un ARTICLE relevé en passant ... à du 250 à l'heure ;-))
Et oui, qui croit être pris par devant peut être pris par derrière ...
Mais alors ... quid des panneaux qui avertissent gentiment qu'on arrive dans une zone "radarisable" ? Ils vont être retournés aussi et nous montrer leur verso plutôt que leur recto ?
A propos de cet avertissement par panneau interposé, j'avais lu en son temps que le gouvernement SARKO prévoyait de les supprimer. Qu'en est-il amis français ? Ils ont pris des demi-mesures, en traîtres, en se contentant de les retourner ??

Cette histoire qui n'a pas de sens m'a rappelé un sketch de Raymond DEVOS, un de mes "maîtres à penser". Je pense avoir déjà reproduit ce morceau de bravoure en son temps mais ... bis repetita placent comme on dit Outre-Quiévrain !

Sens dessus dessous
Actuellement,
mon immeuble est sens dessus dessous.
Tous les locataires du dessous
voudraient habiter au-dessus !
Tout cela parce que le locataire
qui est au-dessus
est allé raconter par en dessous
que l'air que l'on respirait à l'étage au-dessus
était meilleur que celui qui l'on respirait à l'étage en dessous !
Alors, le locataire qui est en dessous
a tendance à envier celui qui est au-dessus
et à mépriser celui qui est en dessous.
Moi, je suis au-dessus de ça !
Si je méprise celui qui est en dessous,
ce n'est pas parce qu'il est en dessous,
c'est parce qu'il convoite l'appartement
qui est au-dessus, le mien !
Remarquez ... moi, je lui céderais bien
mon appartement à celui du dessous,
à condition d'obtenir celui du dessus !
Mais je ne compte pas trop dessus.
D'abord, parce que je n'ai pas de sous !
Ensuite, au-dessus de celui qui est au-dessus,
il n'y a plus d'appartement !
Alors, le locataire du dessous
qui monterait au-dessus
obligerait celui du dessus
à redescendre en dessous.
Or, je sais que celui du dessus n'y tiens pas !
D'autant que, comme la femme du dessous
est tombée amoureuse de celui du dessus,
celui du dessus n'a aucun intérêt à ce que
le mari de la femme du dessous
monte au-dessus !
Alors, là-dessus ...
quelqu'un est-il allé raconter à celui du dessous
qu'il avait vu sa femme bras dessus,
bras dessous avec celui du dessus ?
Toujours est-il que celui du dessous
l'a su !
Et un jour que la femme du dessous
était allée rejoindre celui du dessus,
comme elle retirait ses dessous ...
et lui, ses dessus ...
soi-disant parce qu'il avait trop chaud en dessous ...
Je l'ai su ... parce que d'en dessous,
on entend tout ce qui se passe au--dessus ...
Bref ! Celui du dessous leur est tombé dessus !
Comme ils étaient tous les deux soûls,
ils se sont tapés dessus !
Finalement, c'est celui du dessous
qui a eu le dessus !

Ouais, rien de tel que le plain-pied, personne en dessous ou au dessus pour vous les casser !!

J'ai retrouvé mon passeport ! Ben oui, avec ma carte de séjour de ressortissant de l'U.E. je ne vais pas bien loin, un jour peut-être même plus au delà de la frontière linguistique ! Donc quand je quitte le plat territoire belge, je prends toujours avec moi mon passeport. En fait, il était dans la poche interne de mon blouson de cuir, coincé entre les "documents de bord" de la DL ... J'ai dû m'y reprendre à 3x avant de le dénicher.
Nous les mecs on n'est parfois pas fichu de trouver une pastèque de 10 kilos dans le frigo, non ??

21:41 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.