02/08/2008

Le maillon faible ...

boccolini_lara_croft_lobo_lobofakesDure journée hier ...
Je n'en voyais pas le bout !
Je n'arrive définitivement pas à tenir mon régime de 38 heures/semaine. Alors que je suis sensé terminer à 15h30 le vendredi, il y a toujours un soi-disant imprévu qui fait qu'en fait je termine toujours à 17h, 17h30 voire 18h00 ...
L'âge n'aidant pas, mes facultés de récupération ;-) s'amenuisent. Faut dire aussi que le mot "récupération" est pratiquement banni du vocabulaire des patrons !!
Donc, donc ...
Le projet était de terminer à 15h30 et de pousser une pointe chez Performance Bike, projet contrarié puisque j'ai levé le stylo et l'ancre à 16h50' avec à la clé (à douilles) un insidieux mal de tête...
J'arrive à la maison, balance mon attaché-case sous le bureau, un peu à la façon de ces écoliers qui balancent leur sac à dos le vendredi en revenant de l'école et ne le reprennent que le lundi matin, en remplaçant dare dare les cours dont ils ont besoin, puis je jette une aspirine dans un verre et le bois !!
Qu'est ce que je fais ? J'y vais, je n'y vais pas ?? Attendrais-je demain, samedi ??? Henri avait signalé qu'il venait récupérer sa TIGER chez BAILLEUX samedi ... L'idée m'a traversé l'esprit de le contacter pour qu'on se retrouve là-bas à l'heure qui serait la sienne, puis qu'ensemble on aille chez SUZUKIIII et qu'ensuite on fasse une petite virée mais ... comme il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu'on peut faire le jour même et qu'en outre je craignais :
- que "son" heure soit trop matinale
- qu'il y ait énormément de monde chez les concessionnaires et qu'on doive faire la file,
j'ai pris mon courage à deux mains, me suis équipé de pied en cap et de cap en péninsule, lancé, non sans difficulté le bi de la DL, composé le code 1-2-3-4 de l'alarme, il n'y avait de nouveau personne à la maison, et suis parti "volle gas" à du 50 km/h chez Perf, craignant de trouver porte de bois et grillage de fer ...

Mais non, la concession était grande ouverte et il y avait juste 2 gusses devant le comptoir ...
"Dominique m'a dit que je pouvais passer QUAND JE VOULAIS pour qu'on inspecte l'état du pignon et de la chaîne ... Alors, me voilà !"
Le frère de Dominique : "Malin lui ! Il envoie les clients "quand ils veulent" et il se casse en vacances en même temps que le mécanicien ! Je suis tout seul pour tout assumer !!"
Hum, bonjour l'accueil ... Mais je sais que derrière cette rudesse apparente, se cache un coeur d'or : c'est comme ça avec les gens du Nooooooord !
Et de fait, il ajoute : "Si tu patientes 5 minutes, on va regarder à ça."Pas de souci, j'ai tout le week-end me suis-je dit dans mon for intérieur ...
Je me balade dans les rayons, je repère un blouson d'été de marque RICHA, le genre en treillis hyper léger avec les protections là où on les attend et me dis que si la planète continue à se réchauffer, j'envisagerai l'acquisition ...
Le frère de Dominique se dirige vers la DL, je le suis. Il fait la moue, je m'inquiète, il me dit qu'il serait peut-être intéressant de NETTOYER cette chaîne de temps à autre ... C'est vrai qu'elle est dégueulasse et remplie de boue séchée, j'ai honte !
Il ajoute qu'un solide nettoyage et une simple tension devrait suffire car le pignon est encore en bon état, ouf !
Avance là jusqu'à l'entrée, on va s'en occuper !
Et c'est là que j'en remets une couche ...
"Hum, j'ai aussi un souci avec la batterie, je l'ai mise en charge pendant plus de 48 heures chrono et le "voyant vert" du chargeur ne daigne pas montrer le bout du nez ... C'est pas normal ça ... D'habitude ... blabla ... mais si t'as pas le temps ... blabla ..."
"On va regarder à ça aussi" !

Bon, j'abrège : on a nettoyé la chaîne qu'elle est devenue tellement belle que ma Josée pourrait la porter en collier ;-), et le pignon brille comme au premier jour !
Le testeur de la batterie affiche un maigre "68%" (après 48heures de charge faut-il le rappeler ?) et, s'il en a de stock et que ça ne le dérange pas ;-), je lui dis que je suis partant pour la changer. Aussitôt dit, aussitôt fait !
Au final, entre les pièces, la main-d'oeuvre, et la bombe "chain clean", je m'en suis tiré avec un petit 75 €.
Ah oui, à ce prix là j'ai même eu droit à une canette de JUPILER 0.5 litres : la moto et la bière, il n'y a que ça de vrai, les hommes savent pourquoi !!!!
Je suis parti vers 19h15, en pleine euphorie : la DL tractait comme jamais, je me suis offert une petite virée de 40 bornes et suis rentré à près de 20 heures. Evidemment à cette heure là, j'ai dû me cuire mon steak d'autruche tout seul et confectionner la petite sauce moutarde tout seul, le tout accompagné du regard réprobateur de ma tendre et douce que j'avais oublié de prévenir de mon retard ...
On ne peut pas penser à tout !!!

Un petit plus : le SITE OFFICIEL du jeu en ligne !

11:08 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

Super ton blog !

Écrit par : Lambert | 02/08/2008

Les commentaires sont fermés.