15/07/2008

Second degré !!!

DSCN0003_640x480Je rebondis sur un "PPS" que nous a envoyé Henri ce soir. Il s'agit de quelques pensées choisies du chat de Geluck. Voici celle qui me servira de prétexte pour taper un truc que j'avais manuscrit un soir ...

"Les lois de l'humour sont très sévères : on ne peut pas se moquer des victimes, des noirs, des homos, des musulmans, des juifs, des handicapés ... moi je dis : de qui se moque t-on ?"

Voici, brut de décoffrage ce que j'écrivais dans mon bloc-notes il y a de ça +/- une semaine :

Un matin, il devait être +/- 5 heures, Paris se réveillait et j'en ai fait autant en pensant à un truc ...
Vous n'êtes pas sans savoir que la Belgique est en train de se "déchirer" entre communautés ... Un épisode récent a fait en sorte que mon petit esprit s'est mis à galoper tel un cheval fou dans la pampa mexicaine (hein ? Keskidi ?? Ta gueule et lis la suite !!).
"Mr M", président du FDF et défenseur des intérêts bruxellois a dit que notre premier ministre "Mr L" avait tenu des propos d'autiste. Et les parents de ces pauvres chérubins atteints par cette maladie de crier haro sur le baudet et d'exiger de "Mr M" des excuses publiques ...
Si je suis conscient du malheur que vivent ces parents, je trouve néanmoins ce genre de réaction assez ridicule. A la limite, j'aurais mieux compris que "notre premier, Mr L" en exige de la part de "Mr M" mais comme "Mr L" n'en est pas à sa première GAFFE orale, il a préféré cette fois la mettre en veilleuse. Il s'en est entre autres pris de façon très ordurière aux francophones et à notre télé nationale de façon qui aurait mérité une bonne paire de BAFFES car, sauf erreur, il ne s'en est jamais excusé, à peine a-t-il essayé de justifier l'injustifiable !!
Nous vivons une époque où on ne peut plus appeler les "choses" par leur nom et où la discrimination positive est de règle.
C'est ainsi que le sourd (keskidi ??) est devenu "malentendant", que l'aveugle est devenu "non voyant" (aucun miracle là derrière toutefois si vous ... voyez ce que je veux dire !) et que le handicapé est devenu "une personne à mobilité réduite".
Question mobilité, ce sont les automobilistes coincés dans les embouteillages qui sont devenus les handicapés sans doute ...
Donc on n'appellera bientôt plus un chat, un chat mais ... un "non chien" et Geluck n'aura plus qu'à rebaptiser son gros héros, sans faire de liaison entre ces deux derniers mots !
Il ne faut plus s'étonner de rien, mesdames, messieurs !!
Finalement à force de vouloir respecter toutes les minorités, aussi petites soient-elles, on en arrive à une tolérance ... euh ... aveugle et coupable !
Paradoxalement (?), il n'y a pratiquement plus qu'en matière d'amendes de roulage qu'on parle de "tolérance zéro" !!
Nous faisons TOUS partie d'une minorité, en fait nous sommes TOUT UN CHACUN une minorité puisque nous sommes TOUS UNIQUES !!!
Ainsi moi qui vous écrit, je fais entre autre partie des "MOINS D'UN METRE SEPTANTE" ou "d'un mètre soixante-dix", c'est vous qui voyez. Et bien, ce n'est pas pour autant que je pousse des hauts cris, du haut de mon mètre soixante-six, et que j'attaque (t'attaquais toi ?) les constructeurs de motos qui négligent les courts sur pattes et continuent à fabriquer des trails aux selles de plus en plus hautes !!!!!!!!!!!!!!

PS : un collègue me disait l'autre jour que la devise de la dictature c'était "FERME TA GUEULE", celle de la démocratie étant "CAUSE TOUJOURS", mais finalement c'est bien plus vicieux que ça !

23:53 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.