Net II" />

20/06/2008

Le ThoroNet III

MERCANTOUR 2008 019_640x480Pas d'inquiétude, on va y arriver au ... Thoronet, avec un seul "N", comme dans ... euh ... cochonnet ;-)
Souvenez-vous, nous avions laissé nos amis H&B, le couple dompteur de Tigre(s), à Aspres tandis que nous continuions à plonger vers le sud.
Sisteron (que j'ai tendance à confondre avec Quiberon, n'est-ce-pas ?), un bout d'autoroute où, pour une fois, je n'ai pas fait parler la poudre (Bonjour, je suis la poudre !) et me suis contenté de suivre la TDM de Didier qui commence sérieusement à laisser derrière elle des odeurs d'huile digne des pétaradantes Wartburg et autres Trabant ;-))). Pratiquement à chaque arrêt, Didier vérifiait le niveau, soit en s'agenouillant devant la belle en la redressant, soit en sortant son petit miroir apparemment indispensable pour ausculter les entrailles de la belle classieuse et élitiste ...
On quitte l'autoroute à la sortie 18, on prend à gauche vers Gréoux-les-Bains, la D4 avec Vinon et Ginasservis, la D554 et La Verdière, puis Aups, Lorgues, le Thoronet, le pont d'Argens, à droite, Le Moutas et ... au bout du chemin, le long de l'Argens, la bastide "La Remoule".
Voilà, vous y êtes ! Et nous y étions également, enfin, alors qu'il était près de 20 heures !
Vu qu'il était tard (oui, ma grenouille, il était tard !), on s'est juste changés pour lancer le dîner.
Je reçois un SMS d'Henri qui me dit qu'à Montgardin il "drache". Moi, espiègle, pour le faire bisquer (de homard) et avec la complicité de François, je lui réponds : "Ici, il fait superbe, on prend l'apéro en terrasse et on s'apprête à déguster des queues de langoustes, à l'ombre !"
En fait de langoustes, il s'agissait d'un plat de spaghetti, à la sauce Buitoni prête-à-cuire, mais que Solange, se décarcassant mieux que Ducros et avec ses doigts de fée, a réussi à grandement améliorer !
Merci Solange !!
On a mangé, certains en ont repris, on a bu un petit Côte du Rhône si j'ai bon souvenir, et on a profité de la douceur du soir, du calme provençal, Didier nous gratifiant d'un tas de potins sur le voisinage ...
Avant de passer à table, j'avais fait le tour du propriétaire comme on dit, et tiré quelques photos de la masure.
Sans conteste, elle a du caractère, comme ses propriétaires d'ailleurs ;-) et, même si elle aurait bien besoin d'une profonde restauration, elle invite ... au farniente, à la sieste, bercé dans un hamac tendu entre deux arbres fruitiers !
Didier a d'ailleurs bien compris que, quelque part, j'aurais aimé séjourner sur place et faire des circuits aux alentours plutôt que de remonter dans le froid du ... Noooooord, 180 bornes plus haut et aux pieds des majestueuses mais glaciales Alpes !
Bon, on redescend sur terre : François fait la vaisselle, Jacques l'essuie, Solange range, Didier ... euh ... ramène les surplus à la voisine et moi je débarrasse table et chaises.
On ausculte le ciel, la Grande Ourse, on cherche l'étoile du Nord et, sans plus tarder on monte se coucher.
Réveil toujours à la même heure, soit +/- 7h30. Jacques s'est proposé (dès avant le départ) pour aller chercher le pain au petit matin. Quand je descends, vers 8H00, il n'est toujours pas levé !!
Didier lui sonne les cloches, le raisonne, il saute sur la GS et part, dans un boucan de ... machine à laver ;-), à tombeau ouvert, vers le village.
Il fait déjà beau et, sans hésiter, on dresse la table dehors : aaaaahhhhhhhh, la douceur de la Provence, peuchère, fatche !!
Des croissants, deux sortes de ... pains français, du café, des confitures, que demander de plus !!
Mais, il faut partir, on aurait semble-t-il rendez-vous avec H&B à la " Confiserie Florian des Gorges du Loup" aux alentours de 11h00, 11h30.
On graisse les chaînes, comme chaque soir ou chaque matin, sauf Jacques qui a une moto acatène ou ... à cardan, c'est vous qui voyez, on cadenasse toutes les entrées de la bastide (j'ai fait quelques photos en douce des endroits les plus vulnérables, des fois que ma ... douce et moi, on ait envie d'aller squatter un de ces rudes hivers comme on les connait au nord d'Aix) et on quitte les lieux, à regret, pour attaquer (t'attaquais toi ?) ce qui allait être le troisième jour de notre périple dans le Mercantour et les alentours !!

20:53 Écrit par Alberto | Commentaires (2) | Tags : mercantour 2008

Commentaires

conso huile TDM J'ai rajouté 200ml après les 3500km de balade. Cela ne me paraît pas excessif. En comptant qu'on venait de faire la vidange, cela fait 0,1 l /1000 km pour une moto qui a 52000km. Je veux bien l'aromatiser si vous voulez, et puis yaqua rouler devant moi.

Écrit par : didier s | 21/06/2008

Conso..lation ! Ouais, mais faut POUVOIR rouler devant toi ;-)
Cela dit, rien d'excessif non plus dans les "relents" d'huile usée : suffit de rouler en se pinçant le nez, hé hé !!
Par ailleurs, vaut mieux consommer de l'huile que des "kits pignon-chaîne" en veux-tu en voilà, comme la DL !

Écrit par : Albertino ROSSI | 21/06/2008

Les commentaires sont fermés.