27/04/2008

Hula-hup, barbatruc !

Je n'avais rien à poster ce soir ou plutôt, je n'avais pas d'envie particulière de poster quoi que ce soit : on n'a pas toujours des choses à dire et ... dans ce cas, se taire est la meilleure chose à faire. Ne dit-on pas d'ailleurs "le silence est d'or" ?
Mais voilà, j'ai été voir les statistiques de visite et le dernier de la liste, à l'heure à laquelle j'ai regardé, était un ressortissant de La Hulpe dans le Brabant ... d'où le titre : Hue La Hulpe, Brabantruc ...
Ouais, je sais, j'aurais mieux fais de m'abstenir de mettre cette connerie en ligne mais bon ...
A propos de Barbapapa, celle du mien est en train de pousser, je ne l'ai jamais vu autant se négliger, lui qui a toujours mis un point d'honneur à être toujours présentable, comme la plupart des "vieux beaux italiens" qui se respectent.
Mais c'est qu'il est vraiment à bout de force, il est terriblement affaibli au point qu'il tient difficilement sur ces maigres guiboles ...
Hier j'ai encore passé toute l'après-midi à ses côtés, à part la demi-heure pendant laquelle j'ai été faire ses courses, courses desquelles j'ai dû revenir en laissant le caddie à la caisse vu que j'avais oublié mon porte-feuille (shit !) ...
Quand je lui ai dit que je partais 4 jours à moto, il a mis son visage entre les mains décharnées et il a dit "O Dio, O Dio, je suis malade et toi tu pars à moto !"
Purée ... Déjà qu'en temps normal je culpabilise un petit coup quand je me casse ainsi avec les potes, loin de toutes mes attaches, tous mes cadenas, tous mes boulets, toutes mes cordes au cou et aux chevilles ;-)))
Mais là, c'en était un peu de trop. J'ai pris sur moi, je lui ai dit que 4 jours c'était vite passé, que je n'allais pas au bout du monde et que je pouvais revenir dans les 10 heures s'il le fallait, qu'il ne remarquerait même pas mon absence ... et je suis parti au Champion du carrefour du coin ...
Au moment de le quitter il a dit :
si je meurs ...
Papa, voyons !
Si je meurs ...
Qu'est-ce que tu vas dire maintenant ?
Si je meurs ...
Là, je lui prends la main et lui dis : Ne sois pas méchant s'il te plaît ...
Si je meurs ... je te pardonne !

23:42 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.