06/01/2008

Dégradations et autres nids-de-poules ...

carla bruniJe vous donne en pâture un article relevé au hasard des infos du jour ...
Michel Daerden dérape!
(Agence Belga) La réputation du ministre wallon de l'Equipement Michel Daerden, reconnu comme un habile gestionnaire, risque d'être écornée par le rapport de la Cour des comptes, qui met en cause la gestion et l'entretien du réseau routier en Wallonie dont il a la charge, titre dimanche le quotidien La Dernière Heure.
"La cour a constaté que les moyens financiers alloués à la réparation du réseau sont insuffisants au regard des normes internationales. Le dispositif d'auscultation systématique du réseau visant à diagnostiquer l'état des tronçons routiers présente plusieurs faiblesses qui limitent fortement sa fiabilité", rapporte le quotidien. La Cour des comptes pointe également dans son rapport la réalisation des travaux "qui ne suit pas la programmation établie. Il y a une insuffisance chronique d'entretien du réseau routier qui conduit les directions territoriales à reporter des travaux planifiés et à entreprendre d'urgence des interventions non planifiées." La Cour des comptes note que le réseau routier wallon "est fort dégradé" et que "les crédits alloués pour l'entretien extraordinaire ne suffisent même pas à faire face à sa dégradation annuelle". La Cour des comptes pointe par ailleurs également du doigt la mauvaise récupération des montants dus par des tiers ayant causé des dommages au domaine routier de la Région wallonne. Ainsi, au 31 décembre 2006, les droits restants à recouvrer s'élevaient à 8,2 millions d'euros, mais il semblerait que de nombreux dossiers soient introuvables, mal gérés ou risquent d'être prescrits à bref délai. (CYA)

Y a-t-il, dans notre pays, un Ministère qui fonctionne +/- correctement ?
Déjà que tout un temps, il n'y avait ni pilote, ni co-pilote, ni passagers dans l'avion gouvernemental, tout le monde jouant ... "les filles de l'air" !
Ne devrions-nous pas, à l'instar de la France qui n'a rien inventé et qui vient de copier sur le modèle ... d'un pays nordique me semble-t-il, distribuer des bulletins à nos dirigeants politiques, faire auditer tous ces cabinets ministériels et demander des comptes via des organismes indépendants pour toutes les décisions et mesures prises en haut lieu ?
Car, je vous le demande Mesdames Messieurs, où va tout le fric qu'on nous pompe de façon éhontée ? Nous sommes probablement dans le "Top Ten" des pays où l'impôt est le plus lourd et, à côté de ça, rien ne tourne rond : la Police, la Justice, l'Enseignement, la Culture, les Transports, la Santé, l'Enfance ... Tout le monde se plaint à l'extérieur comme à l'intérieur des services, rien ne va plus Mesdames Messieurs, faites vos jeux !!
En attendant, c'est vrai que nos routes sont dans un état lamentable et que "c'est nous qu'en profite" comme on dit chez nous !!
Dans le même ordre d'idée et pour vous donner un autre exemple du mécanisme bien huilé de nos institutions : non loin de chez moi, en fait exactement à l'endroit où j'ai glissé chef, abimant tout le flanc de ma belle bleu, il y aurait un bête aménagement à faire pour sécuriser l'endroit, comme l'envers d'ailleurs. Et bien, GROS PROBLEME car d'un côté vous avez la Nationale 5 qui dépend de la PROVINCE et les avenues Notre-Dame de Grâce et des Templiers qui, elles, dépendent de la COMMUNE : voilà le genre de truc qui suffit à bloquer un dossier. C'est certainement simplifié comme topo mais en attendant, cet aménagement sera réalisé en 2035 sans doute ... sauf cas de force mineure bien entendu !
"Nous décidons de ne rien décider" pourrait être une autre devise de notre cher patriiiiiiiiie !
Ouille ouille, je sens qu'on va me dire : si ça te plait pas (on n'est même plus foutu de respecter la forme correcte de la négation, je vous le dis, en vérité, tout fout le camp Mesdames Messieurs) t'as qu'à retourner dans ta belle Italie !
Car là (BRUNI ?) aussi il y aurait à dire : cette remontée insidieuse (le mot est faible) du racisme reste préoccupante. Le soir du Réveillon, alors que nous sortions de temps en temps pour fumer une p***** de b***** de m**** de clope, on a entamé une discussion sur ce thème (je ne sais plus comment c'est venu notez) et un des plus virulents de la bande à clopo n'était autre qu'un italien de la "troisième génération", un gars de 30 ans qui tapait sur le dos de Vous-Imaginez-Qui ...
L'histoire de l'arroseur arrosé en quelque sorte ...
Désespérant !

09:39 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Commentaires

Allons, allons, ne dramatisons pas ! Au moins, on a des routes !

Et puis, pense un peu à tous ces motards qui se plaignent de ne plus pouvoir rouler en tout-terrain... Ce que retire un certain ministre d'un côté (je pense bien sûr à notre Lutgen bien aimé) est rendu par un autre (Michel Daerden dit "le sobre"... pas). En effet, nos routes seront bientôt en si mauvais état qu'on n'aura plus besoin de s'aventurer dans les sous bois pour faire du cross.

En tous cas, nous sommes bien mis avec nos Trails routiers. Je crois qu'on a fait le bon choix.

Écrit par : Francois | 07/01/2008

Lutgen vs Daerden Héhé, voilà une façon intéressante de voir les choses !!
C'est en effet en fins analystes, quasi en prophètes que nous avons TOUS 5 choisi le trail routier et, comme disait le Sage YAMAMOTO, ce sont les prophètes qui profitent !
Proficiat !!

Écrit par : Albertino ROSSI | 07/01/2008

Les commentaires sont fermés.