27/12/2007

Earth, wind and fire !

Terre capitaine !!J'attendais un commentaire pour relancer la machine ...
Machine un peu grippée d'ailleurs ...
Alors que pendant cette période de fêtes on est sensé barboter dans la joie et la bonne humeur, le bonheur et l'allégresse, l'euphorie et la gaieté, l'enthousiasme et l'optimisme, et tous les synonymes qui vont avec, on est également en période de bilans ...
Bilan sur l'année qui se termine, avec ses hauts et ses bas, son actif et son passif, (on se demande justement de quel côté on se situe : ai-je agi ou ai-je subi ?) : comme tout bilan, et là c'est le "professionnel" qui parle, doit être équilibré (l'actif devant être égal au passif), on pourrait se consoler en se disant que, au bout du compte, et, l'un dans l'autre, l'année l'a été aussi ... équilibrée. C'est oublier que ce qui met un bilan en équilibre, c'est le "compte de résultats", qui peut se solder par ... une perte ou un bénéfice ...
Alors ? Résultat de l'examen de conscience ?? Toujours serein ???
Moi d'abord ????
Non, je garde cela pour moi !!!!!

En attendant, hier, au lieu de regarder les éternelles âneries que nous offrent en pâture toutes les chaînes bidons qui arrosent le câble et les antennes satellites, je me suis fait violence ;-) et j'ai regardé l'émission présentée par Nathalie MALEUX et François DE BRIGODE sur notre "UNE", la meilleure chaîne télé du monde (quoi qu'en pense Mr LETERME, 800.000 voix au nord du pays (!), qui l'a comparée à RADIO 1000 collines : ce type est à enfermer dans une camisole et une chambre capitonnée, un entonnoir sur la tête et un bâillon sur la bouche), émission qui était intitulée "Images de l'année" et qui consistait en une rétrospective des évènements qui l'ont marquée, évènements classés à la demande des internautes et des auditeurs de la chaîne radio "Vivacité".
Hum, si je me suis un peu assoupi lorsqu'il a été question de nos petites querelles intestines (depuis plus de 190 jours on y avait droit quotidiennement, faut comprendre !), pour le reste je n'ai par contre rien raté d'essentiel.
Et bien, j'en suis sorti complètement démoralisé : cette pauvre terre "prend l'eau" de partout, au propre comme au figuré ! Et la faute à qui ? A nous tous bien entendu !! Il ne faut pas montrer "l'autre" du doigt en disant que c'est de sa faute ou bien qu'il est bien plus responsable et qu'il doit par conséquent réagir d'abord.
Cela dit, hum, il y a des dictatures, des guerres civiles, des génocides, des famines, des catastrophes humanitaires qui devraient pouvoir être évitées si l'homme avec un grand "H" avait autre chose en tête que l'argent et le pouvoir ...

Ouais, youpiiiiiiiiiie ! Serpentins et cotillons !!

Bon bon, après ça, je n'ai pas trop envie de vous dire que j'ai passé un excellent Noël sans culpabiliser un minimum ;-), que je m'en suis mis plein le bide, zakouskis (non ce n'est pas une nouvelle marque de MOTO), champagne, velouté d'asperges, crémant, saumon fumé, mille feuilles, côte du Rhône, rôti de gigue de biche, cochon de lait, Merlot, plateaux de fromages, bûches, café, champagne once more, pousse-café, confiseries diverses, etc ... tout cela en famille bien entendu et dans le désordre car j'ai mélangé les deux menus, chez les parents et chez les parents-en-loi ! A minuit on s'est jeté sur les cadeaux que le PN avait glissés sous le sapin et, en plus d'une chemise tout ce qu'il y a de plus classique, j'ai également reçu un calendrier 2008, plus ou moins au format de nos anciens 33 tours vinyles, tout dédié à la gloire de VALENTINO ROSSI !! Merci à toutes et à tous pour ces beaux présents passés et à venir ... (Hein ?)

Pour en revenir à ce que je disais, en attendant des jours meilleurs et si vous avez envie de crier votre "mal être" sur cette terre je vous invite à regarder ce CLIP
du "king of pop" en oubliant ses frasques et en ne vous attachant qu'à son "oeuvre" parsemée de morceaux d'anth(rop)ologie !

11:22 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Commentaires

melancolie et nostalgie Tout cela ne vaut pas un bon elvis presley

Écrit par : didier s | 27/12/2007

Les commentaires sont fermés.