23/12/2007

Dur dur d'être motard ... C'est l'épilogue !

En effet, suite au commentaire de Didier "S" j'ai oublié de signaler la traversée d'un sanglier à 20 mètres devant Henri (surnommé Obélix depuis qu'il en a percuté un il y a quelques années de cela, tordant ainsi sa flambant neuve Freewind rouge pompier). Cela faisait partie des "embûches" que j'avais évoquées dans la première partie de l'introduction préfacée ;-)) du compte-rendu de cette virée !
En fait, j'avais bien vu traverser quelque chose mais je n'avais pas identifier l'animal, ce qui prouve que je sais tenir mes distances par rapport à mes prédécesseurs ou alors ... que ma vue baisse ostensiblement !
J'ajouterai et là, je crois confiner à l'exhaustif de chez exhaustif, qu'au moment de quitter le restaurant "L'Eau Blanche", j'ai remarqué que Didier "S" avait amené sa cagoule en "coolmax", cagoule que j'avais également achetée chez Aldi suite à un e-mail de François qui nous signalait qu'ils y avaient de bonnes affaires à y faire ! Didier "S" m'a confirmé qu'il avait également acheté les chaussettes du même textile et qu'il en était satisfait bien qu'il ait, là aussi, prévu une paire de chaussettes "normales" au dessous ou au dessus ...
Quant à moi, j'ai bien essayé les 2 (cagoule et chaussettes) il y a quelque temps, l'hiver dernier sans doute, mais je n'ai pas été totalement convaincu de leur efficacité. La cagoule laisse une ouverture bien trop petite (on a l'impression de voir la route au travers d'un judas) et je ne vous parle pas de la difficulté d'enfiler les lunettes sous la cagoule ... Sans doute ai-je une trop grosse tête ou alors un casque trop bien ajusté ;-)
Les chaussettes ne m'ont pas non plus laissé un souvenir des plus chaleureux : j'ai eu froid aux panards ! Probablement qu'il faut les doubler d'une autre couche ...
Cela dit, si je n'ai pas eu froid lors de cette sortie (sauf au pouce droit essentiellement) c'est au moment où on rentre à la maison et qu'on se change et que l'on se pose dans le relax qu'on se rend finalement compte qu'on a le froid dans les os mais pas de quoi perdre son sang froid ...

Voilà : j'espère avoir satisfait tout le monde et ose croire qu'une dernière sortie cette semaine pourra encore être envisagée !

PS : et le rinquinquin acheté par Didier au marché ! Quand est-ce qu'on s'en boit un godet ??

20:39 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.