23/11/2007

Bour et bour et ratatam ...

moteur honda cb 750 fourTiens, ça me rappelle les "potes" qu'on faisait quand on était gosse (ça veut dire "gamin" chez nous, je précise pour les amis canadjiens qui donnent une autre signification lo à c'te mot lo ...) à la récré pour désigner qui serait de corvée pour commencer un jeu : on se mettait en cercle et ... on récitait la formule magique "Amstramgram pic et pic et colegram, bour et bour et ratatam, amstramgram !
Quand ça ne tombait pas sur celle ou celui qu'on aurait préféré se voir collé à l'arbre pour compter jusqu'à trente, on recommençait en prétextant qu'on s'était gouré dans la formule ;-)
Je me souviens d'une autre formule tout aussi magique : "Enne tenne tique, sipitale lastique, sipitale aboum lala, enne tenne tique" suivie d'autant de "boum" qu'il fallait pour tomber sur "la poire" de service.

Ouais, c'est bien joli tout ça, ça nous ramène presqu'un demi siècle en arrière, mais ça ne fait pas avancer le schlimili, enfin le ... schmilibli ... enfin, faut demander à papy Mougeot
Bon, pour en revenir à nos saute-moutons là, en fait le titre m'est venu tout naturellement (ben ouais euh) ...
Pourquoi ?
2 bonnes raisons :
primo, hier je finissais le message du jour par "bonne bourre"
twingo, aujourd'hui je suis passé chez le stomato ketch up pour faire enlever le tuyau jaune fluo ... Quel rapport ? Il est tordu, vous voilà prévenus !
J'ai pensé au musée parisien dont l'architecture a beaucoup fait parler d'elle ... Vous voyez ? BEAUBOURG ! Enlevez ses tuyaux à BEAUBOURG et ... il se retrouve ... tout nu ... comme moi après que le stomato ait fait ... son oeuvre ! C'est que ... je m'y étais attaché moi à ce tuyau, autant qu'il s'était attaché à moi. On était devenu inséparables, comme les bornes positive et négative d'une batterie, comme les deux doigts dans le nez de la main ... Enfin vous voyez ?!

Bon bon ...
Et à part ça, ça va ?
Plus trop de nouvelles des potes motards ...
Faut dire que je ne me connecte pratiquement plus sur "Live Messenger", ça me ferait plaisir qu'ils me laissent tous un "message de vie" en bas de ce mot !

Et comme j'ai évoqué avec une certaine nostalgie les cours de récré je me suis dit qu'un petit article, sorti tout droit de MOTO-STATION, concernant la HONDA CB750 FOUR ne dépareillerait pas !

PS : bonne remarque d'Henri concernant la mixité des écoles ... A mon avis, la mixité est arrivée près de chez nous ;-) en 1972/1973 par là ... Donc pas de "potes" avec les fillettes à la récré ... Anachronisme impardonnable ! Mais bon, un blog c'est fatalement un peu "romancé" et aussi "erroné" ... N'empêche, restaient les mercredis après-midi et les week-ends pour peloter "poter" avec les filles et plus si affinités ...

22:22 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

Commentaires

Toujours en vie... juste Mais non, ça va très bien même si mon médecin m'a donné un autre médicament à prendre tous les jours en plus de celui que je prenais déjà pour faire descendre ma tension.

Par contre, toujours pas de moto et ce n'est pas ce week-end que ça va changer. Le temps ne s'y prête pas.

Écrit par : Francois | 24/11/2007

Toujours en vie aussi Alberto,
A te lire je remarque qu'à l'âge de jouer à la récré il y avait aussi des filles ! Moi j'ai pas connu cela, les premières filles je les ai rencontrées en humanité. Pour le reste la Tiger est sortie dimanche dernier pour une petite balade d'entretien de la batterie et pour le reste je suis dans une période durant laquelle j'ai énormément de boulot et ou je fais mes 10 heures / jour. A plus

Écrit par : Obelix | 25/11/2007

Vérité historique ... Tu as raison question "filles". L'enseignement est devenu mixte alors que j'étais dans le secondaire supérieur, en toute fin de cycle d'ailleurs ... Je me suis fait cette réflexion après coup, mais vu que ce blog est un peu "romancé" j'ai fait fi de la vérité historique. On va dire que les "potes" c'était le mercredi après-midi et les week-ends !

Écrit par : Albertino ROSSI | 25/11/2007

Les commentaires sont fermés.