09/11/2007

Etat des lieux ...

sinusJe ne vous écris pas de l'au-delà !
Je n'ai pas pris la tangente, pas encore cette fois ;-)
Je suis toujours là et bien là !!
Même si je suis "Un peu parti, un peu naze"
Comme le chante Jonasz
Dans "La boîte de jazz" !

Et, entre nous, hum ... J'ai vraiment une sale tronche ce soir ...
En plus de ça, je suis affublé d'un tuyau jaune vif qui me sort de la narine droite, scotché par de larges bandes de sparadrap, tuyau qui traverse ma joue rebondie, contourne mon oreille et vient se perdre en se dédoublant, dans le milieu de mon cou ! Je suis sensé porter et supporter ce truc jusque vendredi prochain !!
J'ai demandé à un client s'il n'avait pas gardé son équipement de plongée (masque, tuba, palmes, combi et bonbonnes) ... Cela me permettrait de passer inaperçu, ce tuyau jaune vif en tout cas se ... "noierait" dans ... la masse.

Désolé pour le côté "intime" de ce message du soir mais comprenez qu'il me préoccupe pour l'instant un peu plus que ma prochaine mot'cyclette, comme dit Jacques !
Tiens, hier soir j'ai fait tourner le "bi" de la DL, qui s'est ébroué instantanément comme pour m'inviter à ... aller plus loin, vous savez, comme ces chiens qui, dès qu'ils vous voient vous diriger vers l'endroit où vous ranger habituellement la laisse, n'ont plus de cesse de remuer la queue et de tourner en rond autour de vous ...
Mais là, je n'ai pas pu lui donner satisfaction ni à moi d'ailleurs. Je me devais de rester sagement au chaud pour être à 100% pour l'intervention d'aujourd'hui. Ce week-end, même chose : j'irai bien entendu rendre visite aux parents mais pour le reste, ça sera ... roulé sur le tapis devant un bon feu de bois, vous savez un peu comme ces chienchiens à leurs maîmaîtres qui ... euh ... remuent la queue ... ;-)))
Alors, à toutes celles et ceux qui prendront la route en deux roues ce week-end, bonne route et prudence, une feuille morte pouvant en cacher une autre !!

22:30 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Commentaires

ah ben voilà, tu vois que tout c'est bien passé....
Allez à + auguss

Écrit par : bernard | 10/11/2007

Salle d'op ... Qui a dit que j'étais inquiet, hein ? Hein ??
Un gars comme moi, en pleine force de l'âge (avancé) n'a peur de rien, même pas d'une énorme seringue prolongée par une toute aussi énorme aiguille qu'on vous plante dans le dos de la main.
Permettez, je vais vomir ;-)
En fait, hum, je n'ai rien vu : le temps de draguer les 2 infirmières qui me tournaient autour dans la salle d'op ;-), qu'on me mettait un masque devant le nez, que je comptais jusque 3 ou 4 peut-être et que ... pfffffffffffuit ... j'étais à leur merci ... Y a pas de quoi !

Écrit par : Albertino ROSSI | 10/11/2007

Les commentaires sont fermés.