06/11/2007

Quand il n'y en a plus ...

... il y en a encore ...
Voilà une phrase qui remonte à ma "tendre" enfance comme on dit. La compagne de mon oncle Gino, qu'on appelait "Zia Mimi" (alors qu'elle se prénommait Marie-Louise) était, hum, un peu portée sur la boisson (et oui, quand on a un penchant ... on finit par tomber dedans !) et c'est la phrase qu'elle répétait quand elle revenait triomphante après avoir transité par "l'armoire du bar", une nouvelle bouteille à la main !!
Mon oncle est retourné en Italie alors que je suis sans nouvelles d'elle depuis des lustres ... Ainsi va la vie !

Cette anecdote n'a de valeur que pour la phrase qui l'introduit : "quand il n'y en a plus il y en a encore" et elle m'est venue en consultant le site "Motogp.com"
Car, en effet, si les grands prix MOTO sont terminés, entre les 2 saisons, il y a ...
il y a ?
l'intersaison pardi !!!!
Un peu comme ... entre la prise et la ... surprise, il y a l'entreprise ...

A suivre ...

00:12 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.