04/11/2007

On doit être hors saison ...

Voilà, c'est fini ... - Chanson de Jean Louis AUBERT ...
Et oui, c'est bel et bien fini pour nous pauvres pécheurs accrocs aux Moto GP ...
La saison est terminée ! Comment allons-nous passer nos dimanches après-midi hein ? Hein ??
C'est clair, ça ne sera plus pareil.
Pourquoi, alors qu'on nous bassine en nous disant "ben y a plus d'saisons mon pauv'monsieur", pourquoi dis-je ont-elles une fin malgré tout, hein ? Hein ??
Pourquoi TOUTES LES CHOSES ont-elles une fin, hein ? Hein ?? Même les plus belles, comme par exemple, la VIE, hein ? Hein ??
Quoi ? Elle n'est pas belle la vie ??
Pfffffffff ... Sûr qu'elle est belle !!!
Ok, j'arrête le PROZAC et j'affronte la réalité en vrac !
N'empêche, j'ai encore eu une belle surprise cet après-midi en regardant la course ...
Mais commençons par le commencement voulez-vous ?
Ma douce s'est levée tôt (pour un dimanche s'entend) car elle devait accompagner ses parents, toujours à l'affût des bonnes affaires à faire ;-), à WIGNEHIES, quelque part entre FOURMIES et LA CAPELLE, où, à l'achat d'un "cuir" on avait le deuxième gratuit paraît-il ...
J'veux du cuir,
Pas du peep-show, du vécu
J'veux des gros seins des gros culs ...
Le monde est glauque et ça s'écrit
"G2LOQ", mon ami.

Ce n'est pas moi qui le chante, c'est SOUCHON !
Mais cela nous éloigne du sujet, certes !
Je me suis donc levé avec elle, bien décidé à aller me défouler
Non pas à moteau
Mais avec de longues foulées
A partir de Thy-Le-Châto ;-)

Après un copieux petit déjeuner j'ai donc préparé le sac à dos : 2 bonbons au fruit, 3 biscuits aux céréales, 1 petite bouteille d'eau et le carnet ADEPS.
J'ai pris le départ de la marche à 10h10' pour 10 km (alors que je me sentais d'en faire 15, surtout parce qu'ainsi j'aurais atteint pile poil les 300 avec à la clé de douze le magnifique pin's "COQUELICOT") et suis revenu au "point vert" de départ 2 heures plus tard exactement. La moyenne de 5 km/h peut sembler faible mais j'ai pourtant marché à très bon rythme, il faut dire que le tracé était particulièrement vallonné, et je me suis offert le scalp de 51 participants !
Quand je suis rentré à la maison, je me suis laissé faire, je me suis mis à table et j'ai attendu que ma chère fille mette l'assiette devant mon nez.
Non, je me trompe : j'ai quand même mis l'oignon à rissoler dans la poêle avant d'y ajouter les petits pois et carottes ... La touche du maître en quelque sorte ;-)
On a mangé, le fiston, sa frangine et moi, on a bien déconné, comme souvent quand on se retrouve à table et je les ai quitté à 13H30' exactement pour me caler dans le STRESSLESS, les pieds sur le pouf et les orteils en éventail : je comptais bien savourer ce dernier, snif, MOTO GP autant que j'avais savouré le repas qui le précéda, surtout les petits pois ;-)))

PEDROSA VALENCIAAinsi donc, comme d'habitude le premier quart d'heure fut consacré aux essais et le deuxième quart d'heure à la présentation de la grille de départ, grille que vous connaissez par coeur si vous avez suivi le lien que j'ai généreusement mis à votre disposition dans le texte d'hier !
Les pilotes se couchent sur leurs machines, les feus rouges s'éteignent et les voilà partis pour 30 tours d'un circuit plus technique que rapide, qui tourne dans le sens opposé des aiguilles d'une montre, sans doute pour récupérer le temps perdu avec le changement d'heure (à moins qu'on ait gagné une heure ? là n'est pas l'important de toute manière !).
C'est STONER qui prend le meilleur départ devant HAYDEN et PEDROSA, tandis que GUINTOLI, TAMADA et DE PUNIET ratent le leur ce qui permet à HOPKINS de se retrouver directement en troisième position !!
PEDROSA fera le forcing pour doubler son équipier chez REPSOL et ne pas perdre le contact avec STONER sur lequel il reviendra en quelques tours ...
Pendant ce temps là, en queue de peloton d'où ROSSI s'était élancé, rien ne va plus pour lui et, alors qu'il remontait "piano mà sano" ses adversaires, un "gnègnème" problème technique sur sa YAMAHA le stoppa définitivement. Il devait au moins engranger un point pour garder sa position de vice-champion au cas où PEDROSA gagnait la course aujourd'hui, encore un objectif à côté duquel il est malheureusement passé : quelle frustration que cette saison pour notre cher Dottore ...
Alors que les écarts se creusaient et que les positions restaient + ou - figées, j'ai honte à l'écrire, je me suis assoupi. On n'a décidément plus vingt ans, une bonne marche et un bon repas suffisent à nous anéantir et la sieste prend le pas sur la ... passion ! Quelle tristesse ...
Permettez, je reprends un PROZAC ;-)))
Oh, je n'ai quasi rien perdu ... 4 ou 5 tours tout au plus car je récupère encore très rapidement et j'ai ... la sieste légère !
Restaient donc 13 tours quand j'ai refait surface : rien ou presque n'avait changé. PEDROSA était toujours en tête, suivi à +/- 2 secondes par STONER, un peu plus loin HOPKINS qui tenait le rythme et un peu plus loin encore, ça bataillait ferme pour la 4ème place entre HAYDEN et MELANDRI alors que CAPIROSSI et VERMEULEN semblaient être en mesure de revenir sur eux ...
On arrive 5 tours plus tard, il restait "8 laps to go" comme on dit à Valencia et là, comme je l'espérais secrètement quelque part dans mon for intérieur, ne le lui répétez donc pas ;-), comme une façon de faire un petit clin d'oeil en guise d'au revoir et à la saison prochaine, DIDIER dE RADIGUES a de nouveau mentionné mon p'tit blog en passant. Il faisait référence à un truc que j'avais écrit et relatif à une déclaration de LORIS CAPIROSSI ...
Vous l'avez entendu ?
Moi oui !!!!!!!
Alors, je ne sais pas s'IL a lu un commentaire que j'avais posté récemment mais qu'IL sache que, mes potes et moi, on est presque tous d'accord ;-) pour L'inviter à une balade dominicale à fixer avec un petit "frit kot" à la clé !!! Sans obligation bien entendu, on ne se formalisera pas si on essuie un "refus poli" car je suppose qu'IL doit être sollicité quotidiennement par des tas de fans hystériques ;-)

Question classement final vous savez déjà que PEDROSA a soufflé la place de vice-champion à ROSSI et il faut relever également que :
- HOPKINS a récupéré sa quatrième place au championnat devant MELANDRI et son équipier VERMEULEN chez SUZUKI;
- que, grâce à cette ultime manche, le team REPSOL HONDA s'adjuge la deuxième place au classement, 1 petit point devant le team RIZLA SUZUKI, ces deux équipes ayant renvoyé celle de VALENTINO (FIAT YAMAHA) à la quatrième place ...

Voilàààààà, c'est fini ...

21:31 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.