27/07/2007

Les dés sont jetés ...

... et le top-case bouclé !
J'ai presque respecté le planning, j'ai même fait un crochet au "Carrefour" pour acheter la carte "Rhône-Alpes" des fois qu'il me prendrait des envies de solitude ;-) et ainsi, si je me perds, je me repère !

Je n'ai par contre pas eu le temps de passer chez le concessionnaire mais c'était juste pour un contrôle visuel et pour partir l'esprit tout à fait serein. Reste donc cette petite inquiétude mais je sais que la DL qui ne m'a encore jamais laissé en carafe est d'une fiabilité toute japonaise !!

Me voilà donc parti pour 8 jours de virolos dont je compte profiter pleinement et plus encore ...
Je vous raconterai tout ça à mon retour et je prendrai des notes pour ne rien oublier !!

D'ici là portez vous bien toutes et tous !!!!!!

A 1 2 C 4 ....

23:38 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

26/07/2007

Pharmacopée ...

C'est le seul truc que j'aie anticipé pour le jour du Grand Départ : je suis passé en pharmacie hier et, aidé par la belle blonde au guichet quant à savoir ce qu'il était indispensable d'amener dans sa trousse à médicaments lors d'un voyage, j'ai ramené de l'Imodium Instant, du Motilium tout aussi instantané, un spray nasal microdoseur ainsi qu'une grosse boîte d'Alka-Seltzer ... Me voilà paré, dans le désordre, contre l'ivresse des cîmes, la coulante en cas de grosse frayeur, les réveils foireux à cause de mes propres ronflements et la nausée au cas où je ferais une indigestion de virolos ;-)

Quand je disais que c'était le seul truc, ce n'est pas tout à fait vrai car j'ai aussi
- rechargé les piles pour l'appareil photo numérique;
- glissé les road-books sous la fenêtre transparente du sac de réservoir
- pour ne pas l'oublier, placé la bombe à graisse pour chaîne dans ce même sac
- oserais-je l'écrire ... j'ai aussi fait une petite lessive à la main pour ne pas être à court de caleçons.
Et oui, voyez à quoi je suis réduit ! En fait, ma moitié et sa fille, qui est la mienne aussi n'en doutez pas un instant, elle me ressemble trop pour cacher ... ses origines la bougresse, sont parties à la côte belge, bras dessus bras dessous, en bagnole quand même hein, pour un séjour qui débutait avant hier et qui se terminera mercredi prochain.
Quand on part régulièrement en voyage en égoïste, c'est de moi dont je parle là, il ne faut pas s'étonner de se retrouver tout seul dans son froc et la queue entre les jambes de temps en temps ;-)
Enfin, je ne suis pas tout seul car je suis à la maison avec le fiston qui, lui par contre, va se retrouver tout seul de chez tout seul dès samedi matin 9 heures,
car c'est l'heure à laquelle je lèverai le camp
pour être une heure plus tard à Dinant
où je retrouverai mes amis Henri, François et Ferdinand
(ce dernier n'étant là que pour la rime).

Je n'ai pas encore trouvé le temps de passer chez Perf'Bike ni de passer pour saluer mes parents.
Il faut absolument que ces deux points soient cochés sur la "check list" ainsi qu'un troisième car il faut que j'aille faire quelques courses pour que mon fils ne meure pas de faim : je compte dévaliser le Champion du coin et ramener une provision de pizza Dr Oetker et de Aïki Noodles, les seuls repas gastronomiques qu'il soit en mesure de cuisiner.
"Ce n'est pas un reproche, fiston, à ton âge j'étais probablement encore plus manchot : je n'ai découvert les plaisirs de la cuisine qu'une fois marié et ne vas pas en déduire pour autant que ta mère était nulle en cuisine, loin s'en faut !"

Donc, voilà, plus qu'une fois et demi dormir pour me raccrocher à un e-mail de François, lui qui dit qu'il ne va plus "qu'une fois dormir" alors qu'il reste deux nuits avant samedi.
C'est parce qu'il sait, par expérience, qu'il ne dort pas dans la nuit qui précède son départ ! D'où ma "fois et demi" car si je dors ce n'est que d'un oeil et jamais sur mes deux oreilles ...

Désolé par ailleurs de ne pas avoir trouvé le temps de tracer les road-books sur la carte, de ne même pas avoir trouvé le temps d'acheter une carte de la région autour de N-D de BRIANCON, ce qui me laisse perplexe car, une année, alors que je m'étais séparé des uns pour essayer d'en retrouver un autre, je me suis complètement paumé dans les Alpes et c'est là qu'on se rend compte qu'il est complètement inconscient de ne pas s'équiper au minimum d'une mappe monde, qui s'éclaire la nuit de préférence, d'un sextant et d'une boussole !! Je n'avais dû qu'à la chance de leur tomber dessus au détour d'un quatre chemins ...

23:25 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

24/07/2007

Itinéraire(s) d'un enfant gâté ;-)))

BELMONDO IDEGSi ce titre vous dit quelque chose, c'est normal, c'est celui d'un film de Lelouch, réalisé en 1988 avec Jean Paul Belmondo, Richard Anconina ...

J'ai directement pensé à poster ce deuxième message du jour, la maison ne recule décidément devant aucun artifice, après lecture des e-mails du soir, bonsoir !
Il s'agit en l'espèce d'un échange entre François et Henri concernant la présence ou non d'Eric lors de notre périple alpin.
Tous deux soulignent qu'ils ont mis un lien sur leur site vers les road-books qu'ils ont confectionné.
Si vous voulez nous suivre à la trace, jour après jour, il vous suffira de télécharger les r-b (fichiers excel) soit sur le site de François , soit sur celui d' Henri !!
A priori ce devrait être les mêmes fichiers, j'dis ça, j'dis rien !

Alors, c'est pas beau ça ? Ne suis-je pas un enfant gâté ... par la "Nature", au sens premier comme au second d'ailleurs, mmmhhh ???
Que du plaisir en perspective et à la louche, Claude !!

20:51 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

L'os mou et la drag queen ...

FONTANA JE NE BOIRAI PAS DE TONNEAUTitre d'une nouvelle fable ...
Dans le même genre qu'hier, et pour vous dire combien nos journalistes sont impertinents, l'entonnoir d'or revient à la blonde Ophélie FONTANA qui présentait le "12 minutes" le 28 juin de cet an de grâce 2007 ...
Lisez l'explication et regardez la VIDEO , ça vaut son pesant de cacahuètes !
Bis repetita ... placenta !

Avec
tous
les cols
qu'on va se faire
dans les Alpes,
j'espère qu'on ne loupera pas celui là !

12:48 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

23/07/2007

Le terme est impropre ...

DAERDENAlors ce Moto GP ? Vous l'avez suivi ?? Hum, quand je dis "suivi", j'entends devant le petit écran n'est-ce pas, car pour ce qui est de suivre les gaillards sur la piste c'est une autre paire de bottes de cuir, avec ou sans chapeau melon !!
Quel spectacle ! Quel circuit spectaculaire !! Vous avez vu le Corkscrew, un véritable toboggan !!!
Apparemment le tracé ne plaît pas à tout le monde, notamment au "Dottore" mais je n'en connais pas la raison pour ne pas avoir fait les recherches nécessaires ... Sans doute la sécurité n'y est-elle pas optimale ("opti oignons" quoi !)
Dommage toutefois que HOPKINS et HAYDEN aient été éliminés après trois virages, ces deux là avaient assurément une belle carte à jouer et un podium à gravir, la lutte aurait été plus âpre au moins pour les deuxième et troisième places, la première ayant été réservée par le jeune CASEY qui a survolé les débats du casque et des épaules ;-)
Celui-là semble bien parti pour remporter le jackpot cette année, c'est tout le mal qu'on puisse lui souhaiter en espérant toutefois que la lutte restera serrée jusqu'au terme de la saison, comme l'an dernier où le titre s'est joué lors de la dernière course !
A propos de "terme", apparemment tout le monde connait la nouvelle histoire belge, il paraît qu'elle est passée aux infos sur TF1.
"LETERME" est un de nos plus brillants politiciens, oui oui, (ça c'est pour le "politiquement correct" de l'histoire), auquel un journaliste de notre RTBF, qui entre parenthèses devient de plus en plus impertinente ce que j'applaudis des deux mains) a demandé s'il connaissait les paroles de la "Brabançonne" en français.
Précisions : Mr LETERME est néerlandophone de souche sûre, bien que de père wallon et de mère flamande, le père ayant sans doute dû être absent plus que de raison ... et président du "CD&V", (Christen-Democratisch en Vlaams (partij)) alors que la "Brabançonne" est notre hymne national ...
Et bien tout ce qu'il a trouvé à bredouiller c'est Allons enfants de la patriiiiiie, le jour de gloire est arrivé !!
Voilà qui pour un très probable premier ministre ... laisse sans voix, non ??
Et s'il s'est excusé auprès de la nation toute entière, je blague, auprès de la plupart des francophones du pays qui ont vu dans cet épisode, une provocation de plus de la part de cet homme cultivé qui cultive, poussé au derrière par des électeurs franchement de droite (il a ratissé très large lors des dernières élections, un peu comme SARKOZY qui a déplumé LEPEN avec des formules très ... percutantes si vous voyez ce que je veux dire), qui cultive disais-je le sens de la formule "qui tue" et qui fait par conséquent le gras des médias ...
N'est-ce pas lui qui a dit : Les francophones ne sont pas en état intellectuel d'apprendre le néerlandais" ?
N'est-ce pas lui qui a aussi dit que les seuls points communs entre les francophones et les néerlandophones étaient le Roi, l'équipe de foot et certaines bières ...
C'est oublié un peu vite les frites une fois !!!!!
Non mais sans blague, comment se fait-il qu'on se retrouve avec des gens auss intelligents à la tête de nos nations, mmmhhh ???
Permettez, je vais boire une bière flamande pour oublier !!!

Bon, bon ...
Désolé de vous avoir parlé de ça mais j'ai vu deux clients ce matin et tous deux m'ont parlé de cette histoire à dormir debout ...
Il n'y a plus qu'à aller se coucher après ça !!!

Ah, oui, chères françaises et chers français et chers citoyens du monde et par-delà, au cas où un jour, lors d'un micro trottoir ou que sais-je, un "gusse" avec un entonnoir sur la tête (c'est comme ça qu'on reconnait nos journalistes ertébéens), vous demandait si vous connaissez la brabançonne, allez voir ce SITE , vous aurez l'air ... plus cultivé encore que notre probable futur "premier" ;-)))
Merci pour eux !!!

Ah oui, souvenez-vous, dans la série "No aston fiers d'iesse belges", voici, un petit cadeau pour la route :

DAERDEN DANS TOUS SES ETATS

et aussi

DAERDEN DEUX FOIS !

Voilà bien un état dans lequel on ne verra jamais le Grand SARKOZY!!

On n'verra jamais mais mais,
On n'verra jamais ...

21:54 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

22/07/2007

Parole donnée ...

FifiTrop fade ce soir pour vous pondre quoi que ce soit car j'ai eu une journée trop remplie ...
C'est donc avec un grand plaisir que je cède la parole à mes acolytes qui, pour une fois, se sont laissés aller à des confidences, façon journal intime ... Mais je vois que vous bavez déjà, je ne vais pas vous faire languir plus longtemps (languir, ça viendrait de "tirer la langue" ?).
D'abord François :

Une journée bien remplie
Et elle n'est pas finie.
Ce matin, je me décide à sortir la DL, une semaine avant le grand départ, afin de m'assurer qu'elle est encore en vie.Rien à craindre de ce côté-là, elle démarre au quart de tour et m'emmène de bon coeur jusque chez Alberto...
(NDLR : merci pour la visite sympathique et le petit cadeau, fallait pas !!)Je sonne timidement au portail afin de ne pas réveiller ceux qui dorment encore et je vois Alberto qui entrouvre la porte de la maison et m'invite à prendre un café. Josée est à la cuisine en train de se préparer son petit-déjeuner et on parle de choses et d'autres avant d'aborder le sujet important : (NDLR : sympa pour les autres sujets !) le lieu et l'heure du rendez-vous pour le départ samedi prochain.
Henri, si tu as lu jusqu'ici, est-ce que c'est bon pour toi si on se retrouve à Dinant, devant la gare, pour un départ à 10:00 ?
Je rentre à la maison après une petite balade de 90 kms (aller - retour Bousval - Loverval) et me mets devant mon PC pour terminer les modifications pour le site web du bureau. J'ai le temps de manger un morceau avant de regarder la comédie burlesque à la TV, j'ai nommé le départ du GP de F1. Je crois que je n'ai jamais vu une course aussi marrante. Après un deuxième départ sous un ciel bleu, personne ne rigole plus alors je décide de partir faire une marche avec Christine. Comme nous n'avons pas envie de prendre la voiture, nous nous contentons de rester à Bousval. Nous avons tout de même marché 12 kms dans les bois et sur les chemins banalisés.
(NDLR : je suppose que tu veux dire "balisés" ?)
Je disais que le journée n'est pas finie : il y a encore le GP Moto des Etats-Unis, ce soir à 23:00.
Tant pis, j'irai tard au lit...
François

Henri a réagi au quart de tour, comme la DL de François lorsqu'il appuya sur le démarreur :
Bien, moi aussi la journée fut bien remplie !
Debout à 07h00 pour aller quérir les petits pains et les croissants.
Petit déjeuner gargantuesque suivi de la lecture complète du dernier "Moto 2"
Vers 10h00, une bonne douche et ensuite vers 11h00 j'enfourche la Tiger pour une petite balade de 250 km vers Momignies puis Chimay, Nîmes, Givet, Philippeville, les barrages de l'Eau d'Heure et un retour vers 14h00 par les petites routes.
Petit en cas avalé rapidement puis passage devant la TV où je me suis endormi.
Vers 18h30 petit souper léger avant de monter voir à l'ordi se qu'il se passe sur la toile.
Le GP F1, j'ai vu qu'il avait plu et que les voitures étaient à l'arrêt et j'ai zapé vers une émission relatant des découvertes égyptiennes.
(NDLR : normal après "Le retour de la Momie...gnies" ! Pfffff...
Le GP moto je vais l'enregistrer cette nuit et le regarder demain soir car à 05h30 je suis debout !
En ce qui concerne le r-v à Dinant à 10h00 samedi prochain c'est ok pour moi.
Cette semaine je pense mettre la Tiger chez Bailleux pour remplacer le câble d'embrayage car il montre des signes de faiblesse, plusieurs
(NDLR : FIFI ... ?) "brins d'acier" ont déjà lâché.
Amicalement<

Sachez qu'en ce qui me concerne et comme annoncé, malgré le retard pris à cause de la visite surprise de François ;-))), nous avons marché de 11H30 à 13H30' au départ de Landelies et qu'après le Grand Prix de F1 j'ai entrepris de terrasser, non pas le monstre du Loch Ness que personne n'a jamais vu, mais un vieux lilas qui ne fleurissait plus depuis au moins deux ans et qui manifestait d'évidents signes de fatigue ... ce que je n'ai pas non plus tardé à manifester d'ailleurs, ceci expliquant que je n'ai plus rien été capable de faire après ça !
Bon, il me reste 9 minutes avant d'aller à l'étage pour suivre le Moto GP, juste le temps de fumer une foutue clope en terrasse (on ne fume pas dans la maison tellement c'est dégueulasse) !

Bonne semaine en attendant la fabuleuse semaine qui suivra :-))))))))))

22:28 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

21/07/2007

Phrase du jour ...

stoner-lagunaseca-z-02_200707Entre l'aile et la cuisse, je préfère la fesse !
Oui, ma poule, je mange du poulet ce soir, comme par hasard ...

Bon, pas de moto aujourd'hui, le planning a légèrement débordé ... en plus de ça j'ai un petit mal de crâne, le contenu n'étant pas habitué aux travaux physiques ;-)))

Demain sans doute ...

A Laguna Seca, après la troisième séance d'essais libres, STONER maintient le cap, que dis-je, le cap, la péninsule ... et pointe toujours son nez, qu'il n'a pas long, en tête devant les 2 Suzuki !!!
Apparemment, ROSSI est (encore !) tombé et est touché à l'épaule gauche et blessé à l'auriculaire : on ne dit rien de plus pour l'instant. Croisons les doigts pour qu'il y ait plus de peur que de mal, quoique, question peur, je lui fais confiance pour ne même pas savoir comment ça s'écrit, et espérons qu'il sera en mesure de prendre le départ pour défendre son rang !!
Je serai de toute façon devant l'écran demain soir, le circuit est très très spectaculaire, le "Corkscrew" ou tire-bouchon en français dans le texte est VERTIGINEUX !!

19:10 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Laguna Seca Matata ...

Laguna Seca MatataC'est ce dimanche qu'a lieu le Moto GP de Laguna Seca et, sauf erreur, courante dans mon chef, n'est-ce pas Chef, la course sera retransmise à partir de 23H00 sur Club RTL.
Sans doute est-il possible de la suivre sur d'autres chaînes mais en ce qui me concerne j'ai juste "le câble standard", je n'ai pas investi dans l'un ou l'autre décodeur et ne suis abonné à aucun distributeur "offrant" des chaînes à thèmes ou des bouquets numériques ...
Je viens d'aller taper un oeil, porridge ça fait mal, et après la première séance de qualifs, c'est STONER qui a fait le meilleur temps ...
Voilà pour le planning de fin de week-end, reste à meubler ... le reste !
Demain matin, bureau ! Et oui, il faut photocopier les cours que le fiston a obtenu d'une copine, les siens n'étant apparemment pas en ordre, il y manquerait quelques mises à jour qui ne sont malheureusement pas téléchargeables via le net ...
L'après-midi sera consacré à la tonte et, après une bonne douche, je n'exclu pas une petite virée motarde en solitaire, le temps de recharger les batteries, la mienne et celle de la grande bleue ;-)
Dimanche, je prévois de marcher à partir de LANDELIES, encore une belle région très boisée à un jet de pierres de CHARLEROI ... et n'exclu pas une autre virée motarde dans l'après-midi en attendant le MOTO GP ;-)))
Aujourd'hui, entre un client et le retour au bureau, j'ai fait un crochet chez le concessionnaire et j'ai acheté une bombe de graisse pour chaîne.
J'en ai profité pour lui demander quand je pouvais passer pour en vérifier la tension avant le Grand Départ. Il m'a répondu "Quand tu veux !. Quand j'ai dit "Demain matin ça va ?", il m'a gentiment rappelé que demain on était le 21 juillet, Fête Nationale, dans notre plat pays.
Petite charentaise en passant : pour une fois on est une semaine en retard par rapport à la France ! "Ils" ont fait ça pour rattraper le temps perdu à déjeuner pendant que nous dînons ;-))) Fermons la charentaise !
Il m'a demandé si mes vacances s'étaient bien passées, je lui ai dit que je repartais incessamment sous peu et, je ne sais pas pourquoi on est venu à parler de ça, ah oui, il m'a demandé si j'avais été flashé là-bas en Ecosse, et je lui ai raconté l'épisode que vous avez probablement lu dans le compte-rendu du voyage ...
Il a embrayé sur l'histoire d'un type, client de la concession, roulant en GSX-R, flashé à 294 km/heure sur une autoroute nationale (elle aurait été teutonne que l'anecdote se serait arrêtée là) et qui s'était vu confisqué et le permis et la moto pendant 15 jours, le temps sans doute qu'il se calme un peu ...
Malheureusement l'histoire ne s'arrête pas là ... Quelques jours après avoir "purgé sa peine", lui sur sa moto, madame derrière avec la voiture et la caravane (?) revenaient de virée sur la route des barrages et, on ne sait pas pourquoi, alors qu'il roulait parait-il à un petit soixante-dix ou septante, on n'est pas trop sûr, il a loupé un virage et s'est tué !
Cela peut paraître incroyable, non ? Il faut dire qu'à septante à l'heure l'attention qu'on porte au pilotage est certainement nettement moins acérée qu'à trois cents et il est en outre très possible que le cerveau un peu assoupi, il ait jeté un oeil (ça fera la paire pour le texte du jour) dans le rétro un peu trop longtemps pour voir si madame suivait et qu'il s'est fait surprendre par le virage.
Au passage, une règle d'or pour la conduite d'une moto : il faut regarder le moins possible derrière et le regard porté dans le rétro doit toujours être furtif ! De toute façon on dépasse bien plus souvent qu'on est dépassé, ce qui justifie d'autant plus cette règle ;-)))
Je devrai donc trouver une fin d'après-midi pour faire un saut chez Perf'Bike dans le but de faire vérifier les niveaux, notamment celui du lave-glace ;-) et la tension de chaîne ...
A+

00:18 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

18/07/2007

Il ne se passe pas un jour ...

bonneville ... sans que le sujet "moto" ne soit abordé ... même si je n'ai rien posté depuis dimanche. C'est dire la place que prend toujours cette "chose" sans laquelle sans doute je n'aurais jamais pris l'option de m'exprimer sur la toile !
Outre le fait que les e-mails continuent de fuser à l'intérieur du clubinet concernant bien entendu notre voyage alpestre ou alpin, c'est vous qui voyez ... et c'est nous qui voyageons, hé hé, le dernier étant un récapitulatif effectué par François qui regroupe tous les road-books que Jacques, Henri, Didier et lui, ont concoctés pour la circonstance. Voilà encore une excellente idée d'autant que je ne les avais pas tous reçus : certains sont arrivés dans ma boîte "swing" que je n'utilise plus depuis belle burette et dont je n'ai même plus le MDP !!

Outre cela disais-je, lundi j'étais chez un client (entreprise de menuiserie non loin de chez l'ami Henri) et la conversation est naturellement venue sur le sujet. Il semblerait que madame soit "chaude" pour que monsieur achète une moto : voilà déjà un fait assez rare pour le souligner, alors que lui continue de se tâter, tout seul dans son coin : égoïste va :-) !
On m'a demandé "sur quoi" je roulais et, avec leur consentement mutuel et en arrêtant mon compteur horaire (50 € hors TVA ça fait cher de l'heure), je leur ai fait visiter mon blog et montré le meilleur profil de la belle DL tout en ajoutant l'URL à leurs favoris !
Je leur ai conseillé le TRAIL qui, même s'il n'en reste que l'esprit, demeure selon moi la moto la plus polyvalente. Comme Patrick & Carina possèdent une BMW 320D, je leur ai naturellement parlé de la 1200 GS mais aussi de la nouvelle TRIUMPH Tiger, la marque restant mythique par le biais de la Bonneville que tout le monde connait, initiés ou non ...
Entre charentaises, il y a une très belle Scrambler à vendre chez le marchand où j'avais acheté ma Freewind. Il y a aussi une DL : je m'y arrêterai demain pour m'informer des prix si ça vous intéresse ...

Mardi, deux raisons encore pour en parler :
-primo, un courrier du club Moto 80 qui invite à nouveau aux voyages et rappelle les destinations prochaines et les quelques modifications apportées au programme initial;
- twingo, le fils de mon boss est à l'achat d'une 125 pour ... se lancer dans le métier et il me demandait conseil en tant que "spécialiste du 2 roues" pffffff
Quand je pense que j'ai failli commencer également par une 125 ... j'en ai encore des tremblements !
Qu'aurais-je fait avec "ça" ?
Non, je ne crache pas dans la soupe, il faut bien commencer par quelque chose ... mais pas à 44 ans comme c'était le cas quand j'ai fait le pas !!
Alors entre un 4 temps limité à +/- 12 chevaux et pratiquement non "débridable" et un 2 temps de 15 chevaux qui, libéré, peut atteindre 30 chevaux au garrot, que lui conseiller ?
Déjà, je pensais que les 2 temps étaient condamnés (normes EURO obligent) mais apparemment il en existe avec des pots catalytiques. Donc ... "Tu fais comme tu veux gamin ... mais moi je passerais mon permis moto et plutôt que de mettre 4.000 € dans un 2 temps cross, j'achèterais une 500 ou une 650 de route et d'occase !". Entre nous, ne le répétez surtout pas mais ... il pourrait avantageusement dégourdir les jantes de la HONDA Deauville du paternel qui, si je ne m'abuse, a parcouru 13000 km en tout et pour tout depuis 1999 !!!

Aujourd'hui, c'est à table que le sujet a été abordé. Une copine de ma fille a levé le doigt pour me poser une question ;-) : Euh ... Est-ce que vous pourriez m'emmener faire un tour en moto à l'occasion ?
Et ma femme de réagir, gentiment et fermement comme seule une tendre épouse peut le faire, en disant qu'elle avait le monopole de la chose ;-)
C'est marrant, hein, mes proches s'inquiètent enfin :"Au fait, QUAND est-ce que tu pars toi ? Et le retour ?? Ah bon ???"
C'est fou comme ça les intéresse, n'est-ce pas ?!?
"Et ... OU vas-tu finalement ????"
Arf ! La question de la mort qui tue !!
Nous on sait pratiquement depuis la Chandeleur OU et QUAND on va hisser les bouts et mettre les voiles et ... vice versa ! Et on attend depuis lors avec une impatience sans cesse grandissante !!
Enfin, chacun ses aspirations qui sont toutes légitimes ... comme nos femmes ;-)))

Bon, je me rends compte que j'ai encore fait du remplissage ce soir, j'espère que vous ne m'en voudrez pas, mais c'était juste pour faire avancer le schlimili ... le schmilibli ...

23:09 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

15/07/2007

Sachsenring

Rossi au SachsenringAlors ce dimanche ?
J'espère que vous avez profité du beau temps pour vous éclater, en toute sécurité, sur les routes !
Personnellement c'est ce que j'ai fait entre 11 et 13 heures, sans chercher de midi à quatorze heures ... mais ... avec les bottines de marche et flanqué de ma tendre compagne.
Nous avons arpenté la campagne à partir de Franière, non loin de Floreffe : un parcours varié, boisé, ombragé et vallonné à souhait.
A l'arrivée quelle ne fut pas ma surprise d'entendre crié mon doux prénom ;-). Tiens, me disais-je, sans doute une fan, dingue de mon blog qui m'a reconnu ... En fait c'était Christine, la compagne de François, compagnon de route devant l'Eternel, qui avec lui, revenait, au même moment, après 20 km de parcours tout aussi, je dirais même plus, doublement varié, boisé, ombragé et vallonné à souhait, alors que nous nous étions contentés d'en faire la moitié : étonnante coïncidence, non ?
Nous avons bavardé quelque peu dans la cour de l'école et nous avions bien envie de prendre un pot ensemble mais nous avions promis à notre fille que nous rentrions vers 13H30' pour lui permettre de planifier le repas de ... midi ! Nous nous sommes promis de nous concerter la prochaine fois pour marcher de concert ...

D'excellentes tomates/crevettes accompagnées de pommes de terre rissolées et d'une salade bariolée nous attendaient pour nous récompenser de nos efforts !
Evidemment, j'ai égoïstement faussé compagnie à la maisonnée pour assister au Moto GP du Sachsenring !
J'en suis sorti un peu déçu : est-ce la chute prématurée du "Dottore" au sixième tour, ou bien l'avantage déterminant qu'a très rapidement pris Dani PEDROSA sur tous ses adversaires, ou un manque de verve de la part des commentateurs ;-) (Notez ici qu'il n'est pas dans mes habitudes de critiquer, chacun faisant comme il peut ou comme il lui plaît, mais Mr "Pothrat" qui assiste notre Didier aux commentaires n'a pas la dynamique qu'on pourrait espérer. Par exemple dans son commentaire il a dit deux fois que PEDROSA roulait devant comme un "métronaume", je l'écris ainsi parce que c'est ainsi qu'il l'a prononcé les 2x : il aurait au moins pu dire qu'il roulait comme un ... METRO GNOME, non ? Enfin, un détail sans doute ... Où est passée la charmante demoiselle qui secondait parfois Mr DE RADIGUES et qui prononçait "Valentino" comme nulle autre pareille, mmmhhh ?), quoi qu'il en soit, ce ne fut pas le meilleur grand prix auquel j'ai assisté ! Néanmoins, la bagarre pour les places d'honneur a réussi à sauver la fin de course lorsque STONER s'est fait +/- "déposer" par CAPIROSSI, HAYDEN et EDWARDS et que MELANDRI et HOPKINS fondaient sur lui ! Course en demi-teinte des "Suzuki boys" qui, semble-t-il sont tous deux en partance pour d'autres teams : bizarre, bizarre ... Euh, si les pontes de chez Suzuki ont besoin d'un pilote qu'ils sachent que je puis me disponibiliser quelques week-ends d'ici la fin de la saison, uh uh !!

Après ça j'ai chouchouté la DL : je l'ai sortie du garage et j'en ai fait plusieurs fois le tour, avec le tuyau d'arrosage, l'éponge et l'eau savonnée, la "récurette" et l'essence pour enlever un maximum de graisse sur la jante, le bras oscillant et le protège-chaîne, graisse qui a pris un malin plaisir, un peu comme le principe des vases communicants, à se déplacer de là où elle était vers un autre bras, le mien en l'occurrence, et la main, et le pantalon et la chemise ...
Enfin, le résultat est là : une DL "nearly new" prête à en découdre avec le bitume sitôt que son pilote lui demandera !
Reste à ce dernier à se jeter dans un bon bain bien mérité ce qu'il s'apprête à faire là tout de suite !
Bonne semaine, et oui, le week-end c'est déjà du passé, il faut être d'attaque pour mériter sa paie, car le boulot, ça paie !

22:53 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

14/07/2007

16 pilotes dans la même seconde !!

stringJe dirais même plus, en fait moins en l'occurrence puisqu'il n'y a exactement que 815 millièmes de seconde entre le 1er et le 16ème sur la grille (la grillade ?) de départ !!
Il s'agit bien entendu du Moto GP d'Allemagne qui se court demain sur le Sachsenring ...
Sachant que 19 pilotes prennent le départ, voilà encore une course qui promet d'être aussi chaude qu'un été enfin retrouvé !!
En plus de ça, 13 infimes millièmes séparent le premier, Casey STONER du troisième, Marco MELANDRI, alors que le "Dottore" n'est que sixième ...

A propos de ce dernier, à Henri qui était déçu de ne rien lire sur mon blog concernant sa victoire au Moto GP de Assen, je ne dirai qu'une chose, en paraphrasant une très belle chanson de RENAUD, il a été un "magistral gagnant" ...
C'est vrai, parti de la onzième place il a débordé un à un tous ses adversaires pour prendre la tête alors qu'il ne restait que 3 tours au cours desquels il a mis trois secondes à Casey STONER ... Ce n'est pas magistral ça ??

Demain je devrais être au poste ... devant le poste même pour ne rien rater de l'extraordinaire spectacle que nous présentent généralement ces funambules de la route.
Ajoutez à cela l'exceptionnel commentaire que nous distille notre "vieille gloire nationale" qu'est Didier DE RADIGUES (clin d'oeil appuyé n'est-ce pas !) et vous avez tous les ingrédients pour commencer l'après-midi en fanfare !!
Appel de ... fanfare à toutes et tous !!

21:45 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

12/07/2007

Il pleut des e-mails ...

alpe1_08Et oui, en plus d'un début de mois de juillet pourri, qui ressemble plus à une fin de mars d'ailleurs, où il bruine, pleuvine, crachouille, voire tombe des chats et des chiens, des batraciens et autres gastéropodes avec ou sans toit, ne voilà-t-il pas qu'en plus il pleut des e-mails !
Explication ...
Vous n'êtes pas sans savoir, et si vous ne le saviez pas ... vous ne pourrez plus l'ignorer après avoir lu les lignes qui suivent, que le 28 juillet la fine équipe qui compose notre modeste club prendra la route direction Notre-Dame de Briançon, au pied du col de la "Madeleine", qui est trop bien pour moi comme le dit Jacques Brêle dans sa chanson éponyme (je l'ai sans doute déjà faite celle-là mais bon ...)
Partant de là, enfin ... partant d'ici pour arriver là, les préparatifs vont bon train d'où ... l'avalanche de courriels.
Les road-books pour l'aller et le retour ont été confectionnés par François qui s'est également occupé des réservations pour les pit-stops pendant qu'Henri s'occupait lui de la réservation de notre hôtel sur place où nous sommes désormais des habitués. Pour rappel il offre la chambre "single" et la demi-pension pour seulement 33 €, un prix sans concurrence à moins de dormir sous les ponts ! (Cela dit en passant, ni le gros rouge ni le petit blanc ne sont compris dans prix, Henri nous le rappelle chaque année ...)
Pour le reste et contrairement aux années antérieures semble-t-il, au cours desquelles nous nous étions principalement "contentés" d'effectuer les road-books mis à disposition sur place par les sympathiques gérants de l'hôtel, cette année chacun y va de son itinéraire personnel à préparer pour le jour du grand départ. Et c'est là qu'interviennent tous ces e-mails avec des propositions d'Henri et plus particulièrement de Jacques qui sera de la fête également ...
Grand amateur de grands frissons il nous prépare une VRAIE journée "trails" avec ce que cela comporte de chemins de chèvres, ça nous changera des moutons me direz-vous, où même la main de l'homme n'a jamais mis le pied !!
Le fait de rouler sur "l'autre reine des Alpes", j'ai nommé la BMW 1200 GS, lui fait pousser des ailes dans le dos ... et il veut nous pousser pareillement sur des routes ou plutôt des pistes et hors des pistes qui pourraient s'avérer difficiles à négocier, même avec le meilleur diplôme de marketing ...
Il y a notamment le colle delle Finestre qui signifie "le col des fenêtres" qui semble aussi tortueux et torturé que les arcanes de "Windows" ;-))
Quand on sait que les gravillons sont pratiquement ce que le motard lambda redoute le plus et qu'on regarde à la loupe la route qui grimpe au sommet du col, on est en droit de se poser des questions. Cela dit, faisant appel à mes modestes connaissances de la langue de Dante, ces images remontent à 2004 et il était question que le tracé soit asphalté en 2005 pour le passage du "Giro" ...
Cela sent en tous cas l'aventure à plein poumon et ... hum ... la gamelle à plein nez !!!
Pour ce qui est de ma petite contribution au voyage, alors que certains voulaient me mettre à l'amende de l'apéro et du "gelato" quotidien pour défaut de préparation d'un road-book, d'autres sembleraient se contenter d'un seule "crème à la glace" (avec "fragole" tout de même !) ...
Mais, chers amis, dois-je vous rappeler le temps que je consacre à nos voyages avec les comptes-rendus que je ponds à la force du croupion du poignet ?
N'est-ce pas là une honnête contribution qui finalement prend bien plus de temps qu'on pourrait le croire, mmmhhh ???
Je vous laisse cogiter là-dessus et m'en vais de ce pas alerte compter mes moutons ;-)))

Bonne nuitée !!

P.S. : quand je disais que François avait "confectionné" les road-books aller/retour, je ne croyais pas si bien dire : c'est de la haute couture sur mesure !!
Je me suis un peu penché dessus en début de soirée et, en plus de la qualité habituelle, à savoir la clarté, les couleurs facilitant la lecture, le relevé des radars, il a cette fois ajouté quelques cartes géographiques ainsi que la liste des restaurants susceptibles de nous accueillir lors des pauses déjeuners et, cerise sur le gâteau de dessert, les arrêts culturels : un travail remarquable qui mérite un "standing wheeling" !
Bravo et merci ... et ce n'est pas du "fayotage" !!

23:26 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

11/07/2007

Epiloch ... Fyne !

En l'absence de PC, j'avais rédigé l'épilogue promis sur des feuilles volantes que j'avais glissées dans le (beurk) dernier "Moniteur de l'Automobile" mais ... "Porridge !!" je ne parvenais plus à mettre la main dessus !
Une idée lumineuse m'est venue lorsque je me suis souvenu que j'avais amené cette lecture inavouable chez mes parents samedi. Ce soir j'ai donc appelé mon paternel qui m'a confirmé :
- primo, que le magazine était bien là
- twingo, que les feuilles volantes s'étaient bien insinuées à l'intérieur dedans !
N'écoutant que ma conscience professionnelle, j'ai foncé à allure légale jusque là pour récupérer les précieuses reliques et ... les mettre en musique !
ECOSSE 2007 328_640x480Mull of Kinthire, oh mist rolling in from the sea ..."
Je vous les livre à livre ouvert ;-) et textuellement :

Finalement, le "nearly new" PC m'est revenu le samedi à 13H00' C'est ce que je croyais au moment où je rédigeais le truc. Entre temps, le vendredi soir j'ai assassiné les heures en rédigeant cet happy log ...
Pour ce qui est des détails supplémentaires en voici quelques uns qui me sont revenus, classés dans un joyeux désordre ...

Outre les médailles en chocolat qui me reviennent de droit (dois-je vous rappeler les raisons ?) et celle qu'on a passé officiellement au cou du motard "dieseliste" on peut aussi citer :
- le gars qui a paumé tous ses papiers parce qu'il avait oublié de refermer son sac de réservoir;
- le gars qui se croyait en panne (nan, pas en Pan mais en BM !) suite à une présumée fuite d'huile et qui, en fait, en avait glissé un bidon sous la selle dont le contenu a pris un malin plaisir à se répandre sur tout l'arrière de la moto;
- le gars qui boitait un soir et que j'ai entendu dire que sa BMW s'était ... posée sur les valises latérales (c'est plus facile que de dormir sur ses 2 oreilles ?);
- dans une moindre mesure le "petit Louis" copain de chambrée de notre chef qui, dégoûté par la météo du mercredi fit installer sa CBF 600 sur la remorque de l'assistance. Cela dit, beau joueur, il a prêté sa Honda à un autre BMWiste en panne ... ce qui tend à prouver à vrai dire qu'il n'a pas encore acquis le véritable esprit motard ;-))

Après les médailles en chocolat, celles de la courtoisie peut-être ? And the winners are :
- les motards en "camionnettes" qui klaxonnent pour dépasser au lieu d'attendre poliment l'ouverture;
- ceux qui se garent sur les emplacements réservés aux moins valides;
- ceux qui dépassent par la gauche sur les routes écossaises (je vous laisse réfléchir et vous ferai grâce d'un schéma ...);
- ceux qui s'accaparent votre table au resto de l'hôtel prétextant qu'il n'y avait pas de noms dessus et qu'on retrouve par hasard le lendemain à cette même table;
- ceux qui, les mêmes sans doute, réservent leurs tables sur le bateau en y laissant leurs effets ...

C'est tout pour les médailles et leurs revers et pour cesser de polémiquer ou de radoter, c'est vous qui voyez n'est-ce pas, je dirai que "nobody's perfect", parfaitement !!

Alors l'Ecosse ??
Très beau pays, très vert, plus vert que la plupart des participants à ce trip, hip hip hip hourrah ah ah ah !!!
De très beaux paysages mêlant sans cesse et intimement la terre et l'eau ...
Des routes toujours bucoliques mais souvent un peu trop étroites pour permettre "d'angler" ou plutôt ... "d'écosser" !
Moi qui m'attendais à voir énormément de moutons - j'ai un faible pour ces quadrupèdes, sans doute parce qu'il m'arrive de les compter quand les nuits sont blanches - je dois dire qu'on en a vu plus encore au Pays de Galles où je ne compte plus par contre le nombre de "cattle grids" franchis, les paysages gallois étant finalement plus sauvages. Qu'en pensez-vous les gars ? Je me trompe ??

Enfin, pour clôturer l'enclos je dirai que cette deuxième escapade sur les îles britanniques ne m'a pas du tout déçu, si ce n'est qu'elle aurait pu durer 2 ou 3 jours de plus mais il faut savoir ... des choses faire la part d'autant que dans 21 jours (17 maintenant !) on est reparti pour un tour !!!
Aaaaahhh, les Alpes et leurs paysages grandioses dont jamais on ne se lasse !!!

Voilà voilà ...
Nous sommes le 11 juillet et le retour s'est effectué le 21 juin : record battu ... même si j'ai eu quelques circonstances atténuantes à faire valoir.
Finalement ça permet de prolonger le voyage et d'y être toujours quelque part ...
la DL a parcouru +/- 2100 km lors de ce voyage et le compteur affiche maintenant 40.166 km. Avant le départ pour les Alpes je ferai un crochet du gauche direction la concession pour un check visuel et à l'oeil ;-)

21:48 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

10/07/2007

The day after tomorrow ...

C'est le titre d'un FILM CATASTROPHE que je n'ai pas vu ...
Pourquoi dès lors le mentionner ? Parce que c'est un peu la réponse inlassable qu'on me donne à la boîte informatique où j'ai déposé le PC jeudi 7 juillet à 17H00', heure continentale !! Et en soi, c'est aussi une catastrophe, non ??
Enfin, c'est pour la bonne cause : la machine est en train de retrouver une parfaite stabilité ... un peu ce qui me manque en fait ;-))
Bon, pour le week-end et pour peu que cela en intéresse quelques unes et quelques uns, sachez que j'ai fait 130 km : 10 à pied et 120 en DL, chacune des distances ayant été parcourue dans le même temps, à savoir 105 minutes : je vous laisse calculer les moyennes et je retourne au boulot ;-))
A +

16:34 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

07/07/2007

La Redoute ...

Nan, je ne vais pas ouvrir un catalogue de vente en ligne ...
C'est juste pour signaler que, comme redouté, le débridage du PC ne se passe pas sans heurt, et passent les heures ...
Un petit crochet par le bureau ce soir pour le signaler d'une part, pour voir si j'ai des e-mails importants du genre : "On se fait une petite virée motarde demain les gars" qu'aurait proposée l'un ou l'autre de mes amis motards d'autre part, à défaut pour consulter le site "ADEPS" pour voir si ça marche et où ça marche demain et enfin pour ouvrir une session "MSN" au cas où les mêmes amis seraient en ligne ...
Pour ce qui est du PC, j'aurai des nouvelles, bonnes j'espère, mardi soir, pour le reste je vais probablement marcher demain matin à partir de LANEFFE, ça me fera les pieds et une belle jambe voire deux !!
A+

20:34 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

06/07/2007

Débridage ...

WOWHier soir, ce n'est pas l'envie qui manquait d'achever une fois pour toute le compte-rendu du "A kilt Tour", héhé ...
Le problème c'est que j'étais sans PC. Il devait coincer un jour avec ses 40 Gigas de capacité et depuis quelque temps déjà, il fallait jouer les techniciens de surface pour justement en libérer de la surface, au point que les uns après les autres, je supprimais des programmes jugés inutiles avec une gestion des priorités qui devenait de plus en plus compliquée ...
Avec le fiston on s'est rendu là où je l'avais acquis il y a pratiquement un lustre de ça ! Le temps passe à une vitesse telle qu'on devrait installer des radars sur nos vies, ça nous permettrait peut-être de vieillir plus ... doucement, non ?

Ouais, bon, donc ... Finalement il a été convenu d'installer, d'où le "débridage titulaire" (?), un disque de 320 Gb, de porter la RAM à 1024+256 Kb au lieu des 512 actuels et, pour faire plaisir au gamin, une nouvelle carte graphique qui lui permettra de profiter pleinement du jeu qui le dévore, j'ai nommé World Of Warcraft !
Je suis sûr que je ne lui rend pas service avec ça mais bon ... j'ose espérer que le moment venu il mettra tout en oeuvre pour réussir en seconde session sa dernière année de l'enseignement secondaire supérieur : il me doit bien ça, même s'il contribue pour une partie à l'achat !!

Je ne vous dis pas l'impatience que j'ai de récuperer le "Bébé" et tremble déjà à l'idée que TOUT pourrait ne pas fonctionner au moins aussi bien qu'auparavant, car on sait ce qu'on quitte mais on ne sait pas toujours vers quoi l'on va ...

A ce soir ... perhaps ou ASAP au pire ;-))

13:00 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

04/07/2007

The last and the least !

ECOSSE 2007 336_640x480Et oui, tout arrive, même le dernier message concernant le tout aussi dernier jour de notre tout dernier voyage à dos de moto qu'était le "LOCH NESS TOUR" 2007.
Et comme déjà dit, nous n'avons pas été jusqu'au LOCH NESS (d'où le "LESS" dans le titre du c-r de François) et ne l'avons pas vu, pas plus à fortiori que son monstre d'ailleurs : quelque part on devrait demander à MR PAQUIER un dédit pour publicité mensongère ... Connaissant tes qualités de négociateur, on compte sur toi Didier qui est dans les toutes bonnes grâces de LUC ?!?
Oui mais non ... on ne va pas encore se faire remarquer pour quelques centimes d'euro alors que l'organisation a été sans faille à tous les étages et je profite de la parole qui m'est donnée pour d'abord la prendre et ensuite remercier toute l'équipe du Club Moto 80 pour sa disponibilité, sa gentillesse et son professionnalisme en toutes circonstances et par delà !!
Une petite remarque toutefois concernant LE SITE du Club : il n'y a pratiquement pas de "return" concernant les voyages. Les dernières photos qui sont disponibles sur le site remontent à 2005 et concernent un "voyach à Marrakege". En plus de ça, ne cherchez pas après un compte-rendu ou même un petit billet d'humeur ou d'humour, il n'y en a pas !!!
Pourquoi ne pas juste citer des liens vers les albums et les textes qu'auraient pondus les participants, mmmhhh ? Pour respecter la propriété intellectuelle peut-être ?? Dans ce cas je suis prêt à négocier mes tarifs !!
Oui mais non ... on ne va pas remettre le couvert avec des considérations bassement mercantiles !
Sachez, organisateurs et amis du club Moto 80, que ces lignes vous sont ouvertes !!

Cette longue charentaise refermée je vais enfin pouvoir en venir au fait ...
Mais au fait, je constate que je n'ai encore rien écrit sur ce dernier jour, pffffff ...
La nuit dans le bateau a été bien plus agréable qu'à l'aller, grâce sans doute à une bien meilleure aération et nous avons pu ronfler de concert et à qui mieux mieux, ron ron, mieux mieux ...
ECOSSE 2007 340_640x480Après un solide (et liquide aussi d'ailleurs) petit déjeuner, nous avons atteint les rives d'Ijmuiden vers 10 heures, heures hollandaises pour le coup, pour les 10 coups même !
Je croyais être sorti du bateau avant mes amis et les ai dès lors attendus pendant 2 ou 3 minutes mais ils s'étaient bien évidemment avancés quelques dizaines de mètres plus loin que moi ...
Nous avons attendu que Didier termine sa longue conversation téléphonique avec Gabrielle avant de prendre enfin la route et suivre le road-book qui nous rappelait
ATTENTION ! ON ROULE A DROITE !!! et qui nous invitait à suivre les autoroutes A4, A13, A20 et A15 pendant plus de 100 kilomètres jusqu'à la sortie HOLLEVOETSLUIS ET HARINGVLIETSLUIS sur la N57 ...
Entre charentaise, elle sera courte cette fois je vous rassure, certains, voire la plupart des participants ont préféré tailler la route, ou plutôt l'autoroute pour regagner au plus tôt, n'est-ce pas Pluto, leurs pénates.
Je dis cela parce que sur le parking du restaurant on a juste vu arriver LUC PAQUIER et un autre motard et puis c'est tout !
Avant l'entrée du resto, il y avait notamment un moteur d'avion LANCASTER qui s'était écrasé dans les eaux avoisinantes en 1943 ...
L'endroit était charmant, la déco notamment, même si relativement "cucul", apportait son grain de sel à un plat qui en manquait cruellement ;-))).
A noter que les bibelots qui décoraient les lieux étaient ... à vendre : ils ne perdront définitivement jamais le Nord ces bataves et pour cause !
Il restait 108,5 kilomètres à effectuer en passant par GOEDEREEDE, OUDDORP, PORT ZELANDE et sa petite route côtière, puis la N57 à nouveau jusqu'à SEROOSKERKE, puis les N59, 256, 254, 62, 61 et 60 et ZIERIKZEE, GOES et HULST. Cette portion du road-book fut très très très très très très très (attendez je compte les "très", c'est bien ce qu'il me semblait, il en manquait un), très éprouvante ! Des limitations à 50 et 80 dans le meilleur des cas et des doubles lignes continues interdisant tout dépassement. Une petite anecdote à ce sujet : à François qui releva qu'il était tout de même autorisé de dépasser les tracteurs par endroit et par la gauche évidemment, Didier riposta que ... les tracteurs étaient interdits à ces mêmes endroits : édifiant n'est-il pas ? Incroyablement soporifique en tous cas ! De quoi rendre ces routes dangereuses tant elles entament la vigilance !!
On arrive à HULST et là, rien, pas même un troquet pour boire un bon café qui nous aurait tous réveillés ...
On pousse une pointe jusque SAINT-NICOLAS bonhomme, apportez-moi des pommes, des pommes et des raisins ...
Ouais, plutôt un bon cappuccino s'il vous plaît, merci, dank u well !!
Le road-book s'arrêtait là et, comme nous ne voulions pas en faire autant, et que j'avais eu l'intelligence d'emporter avec moi une carte du nord de notre plat pays qui est peut-être aussi le vôtre, à leur demande, j'ai sorti la Michelin en question, l'ai tendue aux collègues (car je ne suis pas un as de la carte comme vous le savez), ce qui a permis de se repérer et de déterminer quelle route nous allions prendre pour rentrer à la maison.
Nous nous sommes salués à ST-NICOLAS, car à un moment donné, nos chemins allaient se séparer, snif ...
Je ne sais plus très bien à quelle heure je suis arrivé à la maison, il devait être 17H30, heure belge.
J'ai tout de suite graissé la chaîne de la DL et j'ai directement vidé les contenus du top-case et du sac de réservoir dans la machine à laver sans faire le tri des couleurs ;-)

Bon, demain sans doute j'écrirai l'épilogue après avoir TOUT RELU, et je tâcherai d'ajouter encore quelques détails qui m'auraient échappé ou bien auxquels je pense à l'instant mais qu'il serait trop long d'ajouter ici :-))))))))))))))

21:06 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

Al Bra Calabra ...

hotlipsA l'attention toute spéciale de François qui, dans un commentaire sur le slip clip de Mc Cartney, se plaignait qu'il manqua de majorettes ...
Voici UN LIEN qui devrait le combler, même si les instruments ... à vent ... ne sont pas des cornemuses !
Sans doute le savez-vous et j'ai déjà honte avant de l'écrire, le string est probablement le seul instrument à vent ... et à corde à la fois, qui plus est avec une seule corde ...
Pfffffffff ...
Idée pour un prochain voyage : la Calabre !!!!!

12:28 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

03/07/2007

Wednesday, all my troubles seem so far away ...

Now I need a place to hide away ...

En fait, c'est vrai ! Ce matin là il pleuvait des chats et des chiens en plus de cordes et de hallebardes ... et l'envie de se "hider away" était forte : un parfum de retour et de fin de vacances planait en plus dans l'air humide !
La veille j'étais passé à la réception pour payer la note d'hôtel. Plusieurs personnes s'étant plaintes d'erreur de facturation, notamment Bernadette qui avait relevé le prix d'une bouteille de vin à 45,45 £ au lieu de 15,45 £ ... j'ai pu constater qu'en ce qui me concernait, tout était correct, ce qui fait que je me suis acquitté de la somme demandée sans marchander ;-)
Nous nous sommes levés plus tôt encore qu'à l'accoutumée pour prendre la route dès 8H00' après avoir enfilé les scaphandres, nous derrière et François toujours devant ...
Malgre le temps à ne pas mettre un motard dehors et une visibilité des plus réduite, le train était plutôt rapide. L'explication viendra plus tard : François avait remarqué qu'il devait se tenir à 120 km/h pour que l'eau s'évacue au mieux ... Moi, parti troisième du cortège pour ne pas être l'éternel second, je n'en menais pas large, d'une part à cause de tous ces animaux domestiques qui tombaient du ciel et d'autre part et surtout, parce que j'avais remarqué que j'avais oublié d'attacher mon casque ... (deuxième erreur de débutant et deuxième médaille en chocolat !)
Dans ces cas-là on voudrait bien s'arrêter mais comme entre temps Didier m'avait dépassé et que j'étais par conséquent le dernier de cordée, j'avais peur qu'on m'oublie sous ce déluge ... et en plus de ma vue troublée par la pluie, j'imaginais une "bête chute" et voyais déjà le beau casque SHOEI rouler devant moi en même temps que passait une image que j'ai eu le malheur d'apercevoir sur le sordide site "roten" d'un gars, tombé à mobylette et dont le cerveau était répandu sur l'asphalte ...
Ooh, j'ai bien essayé de le sangler lors d'arrêts aux feux rouges mais sous cette pluie, avec les gants trempés, s'était mission impossible.
Alors, quand François se décida enfin à faire une première halte, après une centaine de kilomètres, je fus grandement soulagé.
Dès cet instant j'ai retrouvé du poil de la bête, merci la brebis :-), et j'ai roulé beaucoup plus sereinement au point de dépasser Didier et, chose que je n'aurais apparemment pas dû faire, Henri et Bernadette, que je trouvais tout d'un coup beaucoup trop ... prudents ;-))
Plus tard, une petite mise au point à la station service me fit comprendre que ma place était en "fond de grille" parce qu'en dépassant ainsi je poussais le premier au crime ... Rien n'est moins vrai en fait et Didier comme François sont là pour me donner raison, il n'y a qu'à lire leurs commentaires à ce sujet !
En plus je trouve que ça met un peu d'animation !!
ECOSSE 2007 334_640x480Bon bon, on ne va pas épiloguer là-dessus mais ... je trouve que l'ami Henri a déjà été de bien meilleure humeur lors d'autres voyages !
Quelques dizaines de kilomètres avant la frontière écossaise, alors que j'effectuais un de ces dépassements d'anthologie sur une route en toboggan qui permettait de voir à perte de vue (drôle d'expression, non ?) j'ouvris en tout grand pour rattraper les copains, coincé que j'avais été trop longtemps derrière un bahut qui encombrait les joyeux lacets dessinés par la belle A68. Je devais être au moins à du nonante, voire quatre-vingt-dix, rien de grave si ce n'étaient des miles, et clic-clac, je vis parfaitement un radar me faire de l'oeil !
Porridge !! Ce n'est pas possible !!! Je vais me faire gauler, je suis bon pour la prison à ce rythme là, vivement la frontière, peut-être pourrais-je demander un droit d'asile de l'autre côté ? Qui sait ??
ECOSSE 2007 328_640x480Justement, nous sommes arrivés à la frontière quelques minutes plus tard, après 157 km de road-book sans histoire, enfin, façon de voir ...
J'ai appris avec grand soulagement qu'en fait nous nous étions TOUS faits tirer le portrait par le même radar.
Renseignements pris auprès d'un riche autochtone, nous n'avions pas de soucis à nous faire car nous avons été pris de face, et de face, pour un motard ... vous m'avez compris !
Vous aurez noté que j'ai parlé d'un riche autochtone ...ECOSSE 2007 331_640x480 Il en avait les signes extérieurs en tous cas : sa monture, une BENTLEY CONTINENTAL GTC, pesait au moins deux tonnes et demi et 150.000 £ !! A vos calculettes !! Sachez que ça fait quand même plus de 86 € du kilo ...
Nous avons avalé nos pique-nique, pas chers pour un sou, et après un air de cornemuse et une mise à zéro des compteurs (et des casiers judiciaires), sommes repartis par l'A68, l'A696 et l'A1 jusque NEWCASTLE, TINEMOUTH et le ferry "Princess of Norway" sur les royal quays que nous avons atteints à 15H30 comme le recommandait le planning du jour ...
Après une longue attente sous un ciel clément cette fois, nous avons été autorisés à embarquer. A l'aller, nos motos étaient garées le long des flancs du bateau, à la queue leu leu, mais cette fois, nous étions dans le ventre de la baleine et les motos étaient si proches les unes des autres qu'il fut très pénible de se frayer un chemin, avec armes, casques et bagages, pour gagner nos cabines (la 9013 pour les mêmes 4 qu'à l'aller) : un vrai foutoir !!
Le dîner étant prévu à 18H30' (heure continentale) cela ne nous laissa même pas le temps de nous doucher : un petit coup de pchit par ci et de pchit par là pour ne pas puer le fauve, un jeans et une chemise passables et le tour était joué.
Restait à nous rendre au buffet du Seven Seas (deck 7 cette fois) pour nous goinfrer d'autant de bonnes choses que nos ventres purent se remplir.
Alors que mes amis regagnaient la cabine après un court tour sur le pont, je me suis installé sur un siège à la poupe du navire, à bâbord pour être précis, alors que le soleil s'apprêtait à prendre son bain, et j'ai entrepris de téléphoner longuement à ma Dulcinée.
ECOSSE 2007 338_640x480Il a été très difficile de choper du réseau mais à force d'insistance et de persévérance nous avons réussi à communiquer, (et je rappelle que dans "communiquer" il y a "commu"), trois fois de suite (quel exploit !) du fait de coupures intempestives : un bon moment, plein de sérénité, à mettre au crédit de ce beau voyage ...
Ensuite, cabine et dodo, rrr zzzz rrr zzzz

L'album du jour et du jour d'après ICI

22:31 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

02/07/2007

Revenons à nos moutons ...

ECOSSE 2007 311_640x480Bon, bon ...
Je me suis fixé pour objectif de terminer le compte-rendu de notre trip en Ecosse avant le 28 juillet, date à laquelle, sauf imprévu et/ou cas de force majeure, notre petit club prendra le départ pour les Alpes ...
Il faut savoir se fixer des "dead lines" dans la vie, la ... dernière ligne étant déjà écrite !
On quitte donc les doux ovins et on continue notre route jusqu'à CAMPBELTOWM via ACHAHOISH, KILBERRY, ARDPATRICK et TARBERT sur la B8024 puis on enfile à droite et adroitement la A83 vers CLACHAN, BALLOCHROY, KILLEAN, GLENBARR, BELLOCHANTUY et KILCHENZIE.
CAMPBELTOWN : Cité de villégiature, quelques palmiers ... et des possibilités de se restaurer !
Je vous "fiche" mon billet que vous vous demandez Est-ce bien ce que vous frites ?
Exactement vous répondrai-je !
Nous avons tâté du "FISH AND CHIPS" !!
Renseignements pris auprès d'un "régional de l'étape" comme on dit en jargon cycliste, nous sommes sortis de l'avenue principale pour dégoter la friterie-poissonnerie du cru, derrière le comptoir de laquelle s'affairaient deux gaillards d'un certain âge auxquels j'ai poliment demandé s'ils voyaient un inconvénient à ce que je les prenne en photo ...
Question assaisonnement, on a le choix entre "sel et/ou vinaigre" : il est dommage qu'on ne puisse pas opter pour le citron ou Loch Lemon !

Au sortir de l'estaminet, nous avons perdu Didier de vue et avons directement lancé un avis : "le petit Didier est attendu aux caisses par ses amis motards !".
Finalement nous nous nous sommes retrouvés sur un banc au bord de l'eau pour déguster, à même les doigts vu que fourchette il n'y avait pas, ce met délicat. Pendant que Bernadette, Didier et moi étions assis sur le banc, Henri et François mangeaient debout, accoudés au bastingage ...
Bernadette qui n'appréciait pas du tout son poisson, n'apprécia pas plus les frites d'Henri qu'elle balança par dessus le banc, sans le faire exprès s'excusera-t-elle, "my foot" que j'dis ;-), au grand dam de son amour de mari, à l'humeur changeante, qui frit fit les frais de l'opération et poussa une gueulante !!!
Finalement ce furent les mouettes et autres goélands qui s'en mirent plein le gésier et qui applaudirent des deux ailes ...
Personnellement, j'ai pu apprécier dans son intégralité ce repas, "simply good", sur le pouce et sur le port.
Venait ensuite la boucle optionnelle de 38 km (from CAMPBELTOWN to ... CAMPBELTOWN, of course ! en passant par STEWARTON, SOUTHEND où l'Irlande n'est plus qu'à quelques brasses, MACHARIOCH et FEOCHAIG)
Lors du repérage, la veille, nous avions remarqué que le "MULL OF KINTYRE" était tout proche, toutefois aucune route carrossable ne semblait y mener et lorsque, chemin faisant, nous vîmes le panneau qui l'indiquait sur la droite, nous n'avons dès lors pas emprunté cette route : sans doute aurions-nous dû mettre le cap sur MULL, cet ajout étant le prétexte pour traduire le mot ;-).
La B842 nous menait ensuite vers SADDELL et une abbaye du XIIème siècle dont il ne restait que quelques murs épars, quelques "speculoos" alignés sous un abri et quelques anciennes tombes gravées.
Au hasard de la visite mon regard a été attiré par une petite tombe garnie de jouets multicolores où était enterrée Jennifer, une fillette qui ne vécu que 9 mois ...
Dieu que la vie peut être courte et triste parfois !!
Je n'ai aucun souvenir du "café à CARRADALE" ...
Nous continuons sur la B842 jusqu'à GROGPORT et CLAONAIG, ensuite la B8001 jusqu'au château de SKIPNESS.
François, qui a plus que nous l'esprit "british" et par conséquent est plus respectueux des convenances et de l'étiquette, se gare à l'extérieur de l'enceinte tandis que nous plantons nos montures devant l'entrée du château pour les photos ! Shocking !!
Nous avons été surpris de constater que tout le domaine était accessible, sans bourse délier d'une part, et, d'autre part, sans interdiction aucune de déambuler partout où cela nous chantait ...
ECOSSE 2007 321_640x480Mull of Kintyre, oh mist rolling in from the sea ...
Oooh, oooh, ça suffit !!
Il ne restait plus qu'à rejoindre l'hôtel par la B8001 et l'A83 déjà empruntée à l'aller. Arrivés à INVERARAY, nous avons fait le plein et acheté le pique-nique pour le lendemain.
Cette option avait été choisie pour gagner du temps et éviter un long arrêt restauration car la route était assez longue pour rejoindre NEWCASTLE et le repas du soir était prévu très tôt, à 17H30 heure continentale si je ne m'abuse ...
J'avais donc fait le plein, comme mes acolytes et au moment de partir, j'ai braqué le guidon à gauche et à fond et, oubliant que j'étais en seconde, voire en troisième, le moteur a calé et la DL est tombée sur le flanc droit sans que je puisse y faire quoi que ce soit ! Un BMWiste qui avait essayé de s'intercaler entre François et Henri a lancé : "Y a de quoi avoir peur de démarrer, hein !
Grrrrrrr ... "Very funny indeed !!"
François m'a aidé à relever la bête, on a fait le tour du propriétaire pour constater que le cligno était explosé et le repose-pied passager légèrement entamé.
Je suis retourné au shop pour acheter mon pique-nique (deux tartines triangulaires et fourrées + une cannette de soda caféïné + une pomme) et j'ai ensuite rejoint mes amis qui étaient allés tirer le portrait au château du bourg.
Le soir, à table, Henri m'a prêté du "tape" et offert un cutter et alors que le service tardait pour une fois, j'ai profité de l'attente pour aller dans la chambre et récupérer les morceaux de cligno que j'avais gardés dans la poche du blouson.
Je suis ensuite sorti pour réparer le bidule, rejoint par Henri qui s'inquiétait de ne plus me voir revenir ... Après quoi j'ai reçu un sms de François qui disait en substance "Dinner is served".
La soirée a été ponctuée par un briefing de LUC PAQUIER concernant les divers points importants de la journée qui nous attendait. Par ailleurs, une médaille en chocolat a été décernée à un gusse qui avait mis du mazout dans son réservoir, il en rougit encore le traître ...
Cela dit, ça peut arriver aux meilleurs, n'est-ce pas Henri ??
Au surplus, je crois que je l'aurais méritée tout autant après cette bévue de débutant ...

Nous avons regagné nos chambres et avant de m'endormir du sommeil du juste j'ai fait le tri des linges "moins sales, sales et plus sales encore" pour choisir la tenue du lendemain ;-) et j'ai fourré tout le reste dans le sac de réservoir et le top-case ...
Bonne nuit et à demain !!
Rrronnn Zzzzzz Rrronnn Zzzzzz

20:25 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

01/07/2007

Dark distant mountains with valleys of green ...

ECOSSE 2007 287_640x480Ce "titre", 3ème extrait du 1er couplet de la chanson dont je ne vous ferai pas l'injure de répéter le titre, s'impose plus que jamais puisque la boucle du jour, proposée par le road-book en pages 9, 10 et 11, longue de 285 km + option de 38 km, nous promène dans le "KINTYRE" ...

Ce matin là, à moins que ce ne fût la veille, il y eut une frénésie autour du "gonfleur à compresseur" : un premier motard fit vérifier la pression de ses pneus suivi par un tas d'autres qui se sont rappelés sans doute que voilà une opération trop souvent négligée et pourtant si importante ...
Hum, en ce qui me concerne si j'ai vérifié la pression 2 fois en 3 ans et quelque, c'est beaucoup !
Didier en profita pour faire l'appoint d'huile à l'aide d'un bout de papier roulé en cône (en forme d'entonnoir si vous préférez) car l'accès au remplissage n'est pas des plus aisé sur une TDM ...
Depuis le début, la météo semble s'être rangée de notre côté : s'il pleut la nuit, parfois abondamment, et pleuvine en début de matinée, le reste de la journée se passe au sec et les températures flirtent avec les 20 à 22 degrés, l'idéal pour faire de la moto !

Commençons par l'album du jour pour adopter un langage imagé ;-)

Direction sud-ouest, nous longeons le LOCH FYNE par l'A83 et AUCHINDRAIN, FURNACE, MINARD et LOCHGAIR pour atteindre LOCHGILHEAD.
Alors que Didier s'était étonné de ne pas voir de bâtisses réellement anciennes depuis le début de notre séjour, au hasard d'une "single track" où un BMWiste pressé klaxonna pour que nous fassions place nette, nous sommes justement tombés sur une très vieille bergerie et/ou ferme fortifiée, gardée par quelques ovins cornus mais peu farouches.
J'ai discuté avec eux, bêlant les quelques mots que j'avais appris en jouant à saute-mouton quand j'étais petit, et au retour sur la DL, j'ai remarqué une touffe de laine sur le sac de réservoir, sans doute une brebis l'avait-elle mise là pour que j'en garde souvenir ...

To be continued ...

07:32 Écrit par Alberto | Commentaires (3)