26/07/2007

Pharmacopée ...

C'est le seul truc que j'aie anticipé pour le jour du Grand Départ : je suis passé en pharmacie hier et, aidé par la belle blonde au guichet quant à savoir ce qu'il était indispensable d'amener dans sa trousse à médicaments lors d'un voyage, j'ai ramené de l'Imodium Instant, du Motilium tout aussi instantané, un spray nasal microdoseur ainsi qu'une grosse boîte d'Alka-Seltzer ... Me voilà paré, dans le désordre, contre l'ivresse des cîmes, la coulante en cas de grosse frayeur, les réveils foireux à cause de mes propres ronflements et la nausée au cas où je ferais une indigestion de virolos ;-)

Quand je disais que c'était le seul truc, ce n'est pas tout à fait vrai car j'ai aussi
- rechargé les piles pour l'appareil photo numérique;
- glissé les road-books sous la fenêtre transparente du sac de réservoir
- pour ne pas l'oublier, placé la bombe à graisse pour chaîne dans ce même sac
- oserais-je l'écrire ... j'ai aussi fait une petite lessive à la main pour ne pas être à court de caleçons.
Et oui, voyez à quoi je suis réduit ! En fait, ma moitié et sa fille, qui est la mienne aussi n'en doutez pas un instant, elle me ressemble trop pour cacher ... ses origines la bougresse, sont parties à la côte belge, bras dessus bras dessous, en bagnole quand même hein, pour un séjour qui débutait avant hier et qui se terminera mercredi prochain.
Quand on part régulièrement en voyage en égoïste, c'est de moi dont je parle là, il ne faut pas s'étonner de se retrouver tout seul dans son froc et la queue entre les jambes de temps en temps ;-)
Enfin, je ne suis pas tout seul car je suis à la maison avec le fiston qui, lui par contre, va se retrouver tout seul de chez tout seul dès samedi matin 9 heures,
car c'est l'heure à laquelle je lèverai le camp
pour être une heure plus tard à Dinant
où je retrouverai mes amis Henri, François et Ferdinand
(ce dernier n'étant là que pour la rime).

Je n'ai pas encore trouvé le temps de passer chez Perf'Bike ni de passer pour saluer mes parents.
Il faut absolument que ces deux points soient cochés sur la "check list" ainsi qu'un troisième car il faut que j'aille faire quelques courses pour que mon fils ne meure pas de faim : je compte dévaliser le Champion du coin et ramener une provision de pizza Dr Oetker et de Aïki Noodles, les seuls repas gastronomiques qu'il soit en mesure de cuisiner.
"Ce n'est pas un reproche, fiston, à ton âge j'étais probablement encore plus manchot : je n'ai découvert les plaisirs de la cuisine qu'une fois marié et ne vas pas en déduire pour autant que ta mère était nulle en cuisine, loin s'en faut !"

Donc, voilà, plus qu'une fois et demi dormir pour me raccrocher à un e-mail de François, lui qui dit qu'il ne va plus "qu'une fois dormir" alors qu'il reste deux nuits avant samedi.
C'est parce qu'il sait, par expérience, qu'il ne dort pas dans la nuit qui précède son départ ! D'où ma "fois et demi" car si je dors ce n'est que d'un oeil et jamais sur mes deux oreilles ...

Désolé par ailleurs de ne pas avoir trouvé le temps de tracer les road-books sur la carte, de ne même pas avoir trouvé le temps d'acheter une carte de la région autour de N-D de BRIANCON, ce qui me laisse perplexe car, une année, alors que je m'étais séparé des uns pour essayer d'en retrouver un autre, je me suis complètement paumé dans les Alpes et c'est là qu'on se rend compte qu'il est complètement inconscient de ne pas s'équiper au minimum d'une mappe monde, qui s'éclaire la nuit de préférence, d'un sextant et d'une boussole !! Je n'avais dû qu'à la chance de leur tomber dessus au détour d'un quatre chemins ...

23:25 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.