29/06/2007

And much have i seen ...

ECOSSE 2007 242_640x480Petit déjeuner à 8H00 : cette fois j'ai mangé "continental circus" et maintenant que j'y panse pense, je regrette de ne pas avoir essayé le "haggis" car faire l'Ecosse sans en manger, c'est comme ... euh ... aller à Venise sans prendre une gondole par exemple !
Le road-book du jour prévoyait une boucle autour d'Inveraray (264 km) agrémenté d'une option de 40 km.
Inutile de vous dire qu'en gros rouleurs que nous sommes, le plus gros n'étant pas celui qu'on croit (quoique ...), nous étions tous d'accord de prendre cette option d'autant qu'elle était gratuite !
C'est donc par les A83, 819, 85, la B8074 vers ARICHASTICH et BRIDGE OF ORCHY que nous sommes arrivés aux portes de FORT WILLIAM.
C'est là que l'option s'offrait à nous de faire un aller/retour le long de la "GLEN ETIVE", sur une route très étroite, "SINGLE TRACK" dans la langue de SHAKESPEARE, bordée à intervalles réguliers et très fréquents de "PASSING PLACE" permettant de croiser des véhicules venant en face. Même une moto a beaucoup de mal à croiser avec une voiture et je dois dire que les automobilistes rencontrés ont toujours été d'une très grande courtoisie envers nous.
A l'aller nous avons roulé à allure touristique, profitant autant que faire se peu des paysages qui resplendissaient sous un beau soleil éclatant et exhausteur de couleurs ...
Arrivés presqu'au bout du chemin, François, Henri, Bernadette et moi, nous nous sommes arrêtés pour les dernières photos alors que Didier, embarrassé par la déclivité du terrain et le manque de place pour intercaler sa moto, est allé jusqu'au bout du bout.
Là, l'équipe du Club offrait l'apéritif, apparemment du RICARD (!?!) et des chips, mais comme nous sommes ascètes bien qu'à cinq pour l'occasion, nous avons fait l'impasse ...
Nous sommes repartis avant le gros du troupeau, et le gros n'est pas forcément celui qu'on pourrait croire ;-), Henri loin devant.
Bien que la route ne s'y prêtait pas trop, nous avons ... euh ... pressé le pas jusqu'à tomber derrière un gusse et sa dame, sur une BMW aux valises parallélépipédiques, qui usait et abusait de son avertisseur sonore pour ... avertir de façon sonore ... tout qui risquait d'arriver dans l'autre sens.
C'était ... insupportable et au lieu de klaxonner à mon tour pour qu'il se range, il faut savoir rester civique en toutes circonstances, j'ai attendu l'ouverture, m'y suis engouffré en enfoncant la tête derrière le saute-vent pour prendre l'aspi ;-)) et continuer la descente à un rythme qui devint dès lors plaisant, suivi par François et Didier.

Coup d'oeil au c-r de François ...
Oui, nous avons dîné (à midi hein ! restons belges !!) à KINLOCHLEVEN. Deux anecdotes à ce sujet si vous le permettez :
-nous nous sommes dépêchés de commander car, comme vous le savez, des motos garées devant un pub ça attire inévitablement d'autres motos, qui elles-mêmes en attirent d'autres. Résultat, si on ne se presse pas de commander "y aura plus rien à bouffer !!"
Nous avons pris un hamburger à l' angus accompagné de salade, de tomates et d'oeufs si je ne m'abuse;
- c'est au cours du repas que j'ai reçu un appel de mon banquier (si ce n'est pas ça de la persécution, qu'est-ce donc ?) auquel j'ai répondu que j'étais en vacances ... hum ... oserais-je le dire ... je vais encore être la risée du monde entier ... et ... par delà ... bof, tant pis, je le dis ... EN IRLANDE !!!
Nous avons remis les "trips" à zéro (nan j'ai pas gerbé, m'enfin !) et avons continué notre route via CONNEL jusqu'à OBAN, joli port animé et possibilité de visiter la distrillerie locale ... Possibilités de déjeuner aussi ! dixit le road-book.
Le déjeuner c'était déjà fait, la distillerie ne nous intéressait pas, restait à se payer le dessert et le café que nous n'avions pas pris à KINLOCH. Un tour du port où nous avons eu la chance de voir accoster un voilier qui servait de bateau-école-militaire à des jeunes gens qui se destinent sans doute à la mer avec un grand M, le temps pour Bernadette d'acheter un petit souvenir sous la forme d'un canard en porcelaine (22 £ !!), et nous étions dans un pub aux couleurs très très kitsh où une serveuse pressée, aux zygomatiques figés, nous servit nos "mugs" de café en renversant la moitié dans les sous-tasses !!
Pendant que mes amis lapaient ;-) leurs gamelles ;-))) je suis parti au tabac du coin pour acheter des clopes. Devinez un peu le prix d'un paquet de "MAY-I-BORROW" ?
5.75 £ soit 8.50 € !!! De quoi ôter l'envie pour la vie non ??
D'après le r-b il restait 100 bornes à faire via KILMEFORD, FORD, CLADICH pour rejoindre l'hôtel.
Didier était venu avec "son petit livre vert" du parfait touriste avide de découvertes et c'est grâce à eux, le petit guide et le grand Didier, que nous avons pu découvrir le château de CARNASSERIE et le cimetière de KILMARTIN.
Deux anecdotes encore si vous permettez toujours ?
D'abord le "chemin de croix" vers le château. Le parking était en contrebas et on se tâtait pour savoir si on n'allait pas tenter une montée "TT" par le sentier en terre qui y menait. François, n'écoutant que son courage, entreprit l'escalade à pied. Je lui emboîtai le pas, à bonne distance, par solidarité et par jusqu'au-boutisme. Chemin faisant, je croisai deux jeunes et jolies donzelles qui me lancent "Hi" (à prononcer "Aïe") et je risquai dans un anglais approximatif "Is it still far away ?". Elles se regardent et l'une demande à l'autre "C'est encore loin ?". Je dis en prenant les mimiques de DE FUNES dans la Grande Vadrouille But alors ? You are French ?
J'apprendrai plus tard, par la bouche de Bernadette, qu'elles étaient effectivement françaises, de Haute Savoie, qu'elles étaient venues là en voiture, qu'elles étaient aussi motardes et faisaient partie d'une bande de 10 filles qui roulent ensemble et de nous inviter à venir leur faire un petit coucou si on passait dans le coin !!!!!!!!
Henri et Didier nous ont ensuite rejoint, Didier grimpant d'ailleurs jusqu'à la plus haute tour du château sans doute pour prendre un peu de hauteur ...
2 kilomètres plus loin gisait le cimetière de KILMARTIN.
ECOSSE 2007 280_640x480 Certaines pierres tombales m'ont fait immédiatement penser, sauf votre respect, à nos "speculoos" (voyez les photos) et nous étions d'accord avec Didier pour dire qu'elles étaient sans doute plus résistantes au temps que les galettes de Dinant :-)))))))
Ensuite, deuxième anecdote, le "POUM" dont parle François dans son compte-rendu ...
Hum, il faut dire que l'angus et la glace n'ont apparemment pas fait bon ménage dans mon "inside" et j'ai été victime de crampes abdominales et abominables ;-) Heureusement en face du cimetière il y avait des toilettes publiques que j'ai ... hum ... repeintes façon "fauvisme" : désolé, mais je vous devais l'explication du "POUM"!
Restaient 42 kilomètres à se traîner sur des petites routes, certes sympathiques, mais sur lesquelles il est impossible d'un peu se défouler, suivis de 16 kilomètres de descente vers Inveraray où François, ne se sentant plus, prit la poudre d'escampette ;-))))
Je me souviens également du souper (dîner) : pour ne pas faire comme tout le monde, j'ai choisi comme plat de résistance le "couscous méditerranéen". En fait j'ai eu 100 grammes de semoule agrémentés par un ou deux filets de poivrons rouges et verts. Renseignements pris le lendemain par mes compagnons de voyage il fallait voir un "V" sur la carte du menu, "V" qui voulait dire "Végétarien" : et bien, oui, tu végètes et t'as rien !!
Je me suis promis de me rattraper le lendemain mais ... cela est une autre histoire que je vous conterai plus tard.
BONSOIR !!

NB : l'album du jour peut-être ??

Pour les éternels distraits : c'est DEMAIN, samedi 30 JUIN, le MOTO GP de ASSEN, qu'on se le dise dans les chaumières et dans les heaumes !!!!

21:54 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

28/06/2007

Far have i travelled ...

Maintenant que j'ai tracé la première étape qui nous voyait vomis du navire pour nous rendre à notre "fine" hôtel à Inveraray, permettez-moi de revenir en arrière ...
Pfff, on n'est pas rendu à ce train là !
Tiens, quelle coïncidence alors !!!... Hier je me suis offert une mini-chaîne HI-FI de marque SONY et là, j'avais inséré un CD pour meubler le silence par un fond musical avant d'attaquer la rédaction de ces lignes au stylo à bille, une fois n'est pas coutume, avant de les transcrire sur le PC, histoire de ne pas trop l'accaparer ... Et bien, juste au moment d'entamer la page blanche, le CD, une compilation que j'ai baptisée "BIG CLASSICS III - Various", entonne "MULL OF KINTHIRE" : ça ne s'invente pas !!!
Bon, bon ...
Voilà, voilà ...
Au sortir de NEWCASTLE (Neufchâtel ?) je n'ai pas compté le nombre de ronds-points que nous avons pris à contresens, nous les motochtones, pour imiter les ... autochtones, direction "North" via les A19 et 167, ensuite l'A696 prolongée par l'A68 jusqu'à la frontière que j'évoquais antérieurement .
Nous avons traversé des patelins comme PONTELAND, BELSAY, KIRKWHELPINGTON, OTTERBURN, ELISHAW, ROCHESTER, COTTONSHOPEBURN FOOT (on reprend son souffle) et BYRNESS.
On loupe ensuite le parking et l'écossais véritable, merci François ;-))) et on enfile à gauche l'A6088, traversant CHESTERS, BIWHESTER BRIDGE et HAWICK, puis l'A7 et ASHKIRK et SELKIRK, l'A708, NEWARK, YARROW, MOUNTBENGER, la B709 (ça rétrécit vachement !) et TRAQUAIR HOUSE et enfin la B7082 jusqu'à PEEBLES.
Arrêt déjeuner dans un pub où l'on s'installe à une table ronde près d'un grand âtre ... La déco faite de vieilles boiseries me fait un peu penser à l'ascenseur qu'on prend à Disneyland Resort Paris et qui "descend" dans la Maison Hantée ... On prend le plat réservé au week-end à 5.95 £ qu'on nous offre à ... 6.95 £ boisson comprise, allez comprendre, et qui nous donne un avant goût de ce que sera la cuisine rapide des lieux, simple mais bonne, "simply good" !!
Les toilettes, comme dans pratiquement tous les pubs que nous fréquenterons, sont nichées à l'étage et demandent un road-book pour être trouvées : un besoin urgent est à ... anticiper ;-))
Nous repartons rassasiés par l'A72 jusque BLYTH BRIDGE, puis l'A721 et ELSRICKLE, NEWBIGGING, KILCADZOW et CARLUKE. On évite GLASGOW par AIRDRIE, CUMBERNAULD, KILSYTH et CARRON BRIDGE.
Deuxième arrêt pour boire un coup. L'endroit est calme et serein. On s'installe à une table de jardin en bois et on sirote nos canettes en admirant le paysage qui n'est pas sans rappeler celui qui fait le décor des "Teletubbies" et, contrairement à ce que veut faire croire un adage couru, l'HERBE PEUT ETRE PLUS VERTE AILLEURS !!
C'est là que j'ai tiré le portrait aux perruches qu'il a fallu soudoyer pour qu'elles restent calmement perchées pour la photo !!!
On repart vers FINTRY, KILLEARN et ALEXANDRIA, j'ai plus d'appétit qu'un barracudia ...
On remonte ensuite par l'A82 et on suit les rives du LOCH LOMOND (le lac Léman ??) jusque TARBET puis l'A83 et INVERARAY au bord du LOCH FYNE et l'hôtel du même nom.

Nous rangeons les motos sur le parking, les délestons de la lourde bagagerie, les bloquons avec les anti-vols et nous nous rendons à la réception :
- chambre 311 pour Henri et Bernadette;
- chambre 211 (two one one) pour François et moi;
- chambre 207 pour Didier qui va apprendre à connaître "Louis", un petit bonhomme de 67 ans qui, bien qu'il ait beaucoup voyagé, n'a encore que 600 bornes sous les fesses (comme le dit François dans son c-r) pour toute expérience motocycliste : courageux d'entreprendre un tel voyage avec si peu d'expérience, indeed !!
Restait à passer à table : un menu 3 services avec à chaque fois un triple choix, de quoi trouver son bonheur, arrosé par un vin offert par Didier.
Il est à noter que la TRIUMPH d'Henri, trop contente de retrouver ses "roots" s'est ... signalée par l'allumage intempestif du témoin "Moteur", ce qui a eu le don de fortement contrarier son propriétaire qui se voyait déjà finir le voyage en ROLLS ROYCE de location ...
Il était convenu de faire un crochet par OBAN où se trouvait un concessionnaire de la marque mais ce ne fut pas nécessaire car, la nuit portant conseil, le calculateur électronique effaça de sa mémoire ce dysfonctionnement passager. Nous avons dès lors pu faire le road-book tel qu'il était prévu en pages 7 et 8 ... mais ceci est une autre histoire que je vous conterai un autre soir !
Bonsoir !

23:07 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Intermède musical ...

De quoi vous mettre dans l'ambiance en attendant la suite peut-être ?!?
De quoi aussi "vider son sac à pipes" : un petit coup de MULL OF KINTYRE à consommer sans modération après avoir rameuté les potes pour faire les choeurs (d'artichauts) !;-)!

Mull of Kintyre
Oh mist rolling in from the sea,
My desire is always to be here
Oh Mull of Kintyre.

Far have I travelled and much have I seen
Dark distant mountains with valleys of green.
Past painted deserts the sunset's on fire
As he carries me home to the Mull of Kintyre.

Mull of Kintyre
Oh mist rolling in from the sea,
My desire is always to be here
Oh Mull of Kintyre.

Sweep through the heather like deer in the glen
Carry me back to the days I knew then.
Nights when we sang like a heavenly choir
Of the life and the times of the Mull of Kintyre.

Mull of Kintyre
Oh mist rolling in from the sea,
My desire is always to be here
Oh Mull of Kintyre.

Smiles in the sunshine and tears in the rain
Still take me back where my memories remain
Flickering embers grow higher and higher
As they carry me back to the Mull of Kintyre

Mull of Kintyre
Oh mist rolling in from the sea,
My desire is always to be here
Oh Mull of Kintyre.

Tiens, tout en "meuhmeuhmant" ce refrain lancinant, hi-han, il m'est venu une idée : pour retracer ce périple pourquoi ne pas ... retracer le road-book sur la carte, comme le faisait François chaque soir avant le coucher, mmmhhh ?
Une espèce de ... devoir de vacances en (bête de) somme pour me punir de m'être contenté de suivre tout au long des 2.000 kilomètres, quelques miles et autant de yards et de feet, ça me fera les pieds justement !!

13:25 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

27/06/2007

ATTENTION ! ON ROULE A GAUCHE !!!

bêêêk pas peurEcosse nous voilà, Ecosse nous voilà ... Voilà qui justement ou plutôt injustement est vite dit car, comme chacun sait, NEWCASTLE, ce n'est pas encore l'Ecosse, loin s'en faut d'ailleurs et sa frontière est annoncée, si on se réfère à la page 4, alinéa 6, Versys 7, Psaume 8 du road-book selon St Luc, en décrivant une diagonale qui passe par Jedburgh, à 87 kilomètres ...
A propos du road-book, il faut savoir que c'est lui qui m'a inspiré le titre du billet du jour, car, voilà encore un détail en passant, à chaque page cet avis est indiqué en caractère gras avec force points d'exclamation, des fois qu'on viendrait à oublier ce qui n'est par contre pas un détail du tout mais plutôt une question de survie sur cette île mystérieuse ;-)))
Nous avons de commun accord, le sien y compris, élu François comme GUIDE du fait, comme il dit, de son "passé britannique", comme ce fût d'ailleurs déjà le cas lors de notre séjour au Pays de Galle.
Il est donc parti devant, assez gauchement je dois dire ;-) pendant que nous le suivions au sortir du ferry. Sauf erreur, je crois qu'il nous a encore fallu montrer nos pièces d'identité avant d'être définitivement lâchés tels des fauves ... en proie à abattre ... du kilomètre !!!!
Je vous éviterai le couplet de la difficulté à trouver sa place sur la route pour les continentaux que nous sommes, j'ai certainement déjà abordé le sujet dans le compte-rendu de l'autre voyage dans les îles britanniques. Je dirai juste que, finalement, ce n'est pas plus idiot que de rouler à droite ;-) et moyennant un effort de concentration et la force de l'habitude qui s'installe rapidement, on s'y fait sans problème ...
La première halte "logique" aurait dû se situer à la frontière entre l'Angleterre et l'Ecosse, le road-book mentionnant "Parking, jolie vue et peut-être un petit air de cornemuse par un écossais véritable !. Or, arrivé à hauteur du parking en question, François passe outre et quelques centaines de mètre plus loin, il fait un signe qui, d'après ce que je connais du langage des signes, semble signifier qu'il fallait prendre à gauche, ce que j'interprète un peu librement comme un demi-tour pour rejoindre le dit parking, vous suivez ??
Comme la descente était belle, sinueuse et excitante à souhait, c'est à regret que nous avons dû l'abandonner pour remonter vers la frontière et comme j'avais compris la manoeuvre, j'étais reparti en premier. J'ai d'abord rejoint le parking mais en attendant mes acolytes j'ai vu que le road-book prévoyait de partir sur la gauche 500 mètres après la frontière, direction HAWICK par l'A6088. Le signe de François ne signifiait dès lors probablement pas "faire demi-tour" mais "prendre à gauche", je me suis donc avancé jusque là et j'ai bien été inspiré sinon, à l'heure où je vous parle, je serais toujours en train de les attendre !!!
On lui en a tous un peu voulu de ne point s'être arrêté mais il nous a promis qu'au retour nous prendrions le temps de ... prendre notre temps ;-))

Ouais, à votre tour de ne point m'en vouloir car ... par contre, je vais en rester là pour ce soir !

N.B. : j'ai piqué l'image du jour et son lien sur le site de qui vous savez, merci à lui.

00:01 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

25/06/2007

Ecosse nous voilà !!!!!!

sillonseaVoilà, je me lance dans ce fichu compte-rendu ... Vous ne le croirez pas mais je n'ai pas plus envie que ça de le commencer. Mes amis ont déjà fait et bien fait le tour de la question et, à priori, je ne vois pas ce que je pourrais ajouter ...
Reste qu'une expérience n'est pas l'autre et il est bien connu, par exemple, que lors d'un même accident chacun des impliqués et/ou témoins oculaires ira de sa propre version ...
C'est dans cette ... optique, probablement un peu biaisée, qu'il faut voir ce récit.

Avant tout départ, il faut plier bagages. Et là, déjà, alors que je croyais pouvoir profiter d'une partie des valises latérales de la Tiger d'Henri, à défaut de quoi j'aurais envisagé d'utiliser enfin mon "sac de selle" OXFORD, j'ai été fort dépourvu, comme la cigale de la fable, quand Henri me dit qu'il allait voyager léger ...
J'ai finalement préféré la solution plus fiable du "double deck" sac de réservoir plutôt que de trimballer une partie de mes bagages sur la selle, une façon de les avoir directement sous les yeux et ... le road-book directement sous le nez !! Au moment de quitter le garage, j'ai eu l'idée d'accrocher le deuxième deck du sac au guidon au moyen d'une vieille ceinture en cuir qui était destinée à la poubelle, de quoi le redresser et éviter qu'il vienne s'appuyer constamment sur mon buste : pas très ... joli mais efficace comme système.
Me voilà parti pour la première étape : j'arrive chez François à l'heure convenue soit 1OH30 11H00 sonnantes et trébuchantes, Henri et Bernadette sont déjà là, je ne prends même pas le temps d'enlever le casque car nous sommes attendus pour 11H45 chez Didier & Gabrielle pour un spaghetti.
Nous y arrivons à l'heure convenue, Jacques, convié également, nous rejoint quelques minutes plus tard et nous passons à table. Henri & Bernadette, grands-parents pour la troisième fois, ont eu la bonne idée d'amener une bouteille de Champagne que nous buvons en guise d'apéritif à la santé du petit Ethan ...
La "bolognaise" concoctée par Gabrielle est, ma foi, excellente et les pâtes sont cuites comme il se doit : j'en reprendrai deux fois !
Le dessert, une tarte aux fruits, savamment découpée en six portions totalement inégales ;-) et servies très maladroitement par votre serviteur, ponctuera ce sympathique repas ...

Il est un peu plus de midi et demi quand nous quittons Rhode en direction de Rumst où nous attendent les organisateurs de ce "Loch Ness Less Tour" comme le souligne François ...
Nous y sommes 1 heure plus tard et là, la surprise est grande de constater qu'il y a bien plus de participants que ce que nous aurions pu croire.
Plus tard d'ailleurs, en arrivant à l'hôtel nous avons dénombré non moins de 54 motos et, d'après François, 74 participants. Et tant qu'on est dans les chiffres, il faudra qu'il m'explique comment il arrive à 32 BMWs et 28 motos d'autres marques pour 54 motos au total ...
En fait je crois que la proportion était de 28 BMW's contre 26 "divers" : quand on n'aime pas on compte suivant le proverbe !
C'est à Rumst que nous furent remis le road-book et le fameux autocollant "Left is right, right is wrong" que j'ai directement apposé à gauche du magnifique bloc compteurs de la DL.
Une fine pluie commençait à tomber et j'ai enfilé les plastiques, de quoi ressembler de loin à une capote géante, enfin géante ... c'est un bien grand mot ;-)
Le trajet entre Rumst et Ijmuiden s'est passé sans histoire, nous avons tenu un très sage 120/130 au compteur et c'est vers la fin, alors que j'avais étonnement pris un peu d'avance et que je ne voyais pas arriver mes amis, que je me suis rangé sur le bas côté pour tourner la page du road-book.
C'est à ce moment que je les ai vu passer. J'ai donc redémarré pour recoller au peloton et c'est quand j'étais arrivé à sa hauteur que Didier plongea vers une station service afin de ravitailler. J'ai freiné des 3 disques mais il était trop tard, il fallait que je continue sur ma lancée si je ne voulais pas me mettre en danger.
J'ai donc pris la sortie suivante et suis revenu sur mes pas sans jamais retrouver le groupe. J'ai donc entrepris de rejoindre seul le port d'Ijmuiden ... Finalement nous sommes arrivés à ... bon port ... en même temps car au moment de venir allonger la file d'attente, Didier et les autres étaient juste derrière moi.
King of ScandinaviaC'est vrai que l'attente avant l'embarquement a été assez pénible. On est arrivé à Ijmuiden à 15H30 et le feu vert pour enfourner les motos dans le ferry n'a été donné qu'à 16H45.
Ajoutez à cela une épouvantable averse qui n'avait rien à envier à nos pourtant réputées "draches" nationales et vous avez à peu près le même tableau que vécurent sans doute Noë et son arche ;-)) et alors que nous étions entassés à l'abri des éléments, nos motos étaient restées sous la pluie de sorte que, mon sac de réservoir n'étant pas très étanche, les cartes géographiques et le road-book que j'avais glissés sous la fenêtre du sac, en ont ... d'entrée souffert.
Et là je me suis rappelé que lors de notre périple au Pays de Galles, Moto & Loisirs, organisateur de l'évènement, nous avait distribué des r-b waterplouf : bien utile indeed !!!
Enfin, on embarque les motos sur le deck 4 à l'emplacement 43, numéro que seul François avait pris le soin de mémoriser ...
Rappelez-vous toujours de l'emplacement de parking si vous ne voulez pas, comme Henri et Didier, faire tout le tour du bateau, croulant sous les tonnes de bagages, sacs et autres cuirs et suer sang et eau pour retrouver votre chère moto.
Perso j'ai eu la chance de "prendre la bonne roue" comme on dit en jargon cycliste et de tomber pile poil sur ma DL, mais n'anticipons pas, chaque chose en son temps.
On arrime les machines en s'entraidant pour tendre les sangles et on monte au "deck 10" pour prendre possession de notre cabine, la 1054, qui comporte 4 couchettes, 2 penderies ainsi qu'une mini salle de bain avec douche et lavabo.
Nous y défilerons chacun à notre tour pour nous rendre ensuite au bar "Seven Seas" du deck 6 où François nous offrira l'apéro en attendant le dîner prévu à 21H00.
Didier quant à lui partageait sa cabine avec 3 gais lurons, tous "moins jeunes" que lui et amateurs de plongée qui revenaient des mers chaudes ...
A 21H00 nous étions tous derrière un buffet assez somptueux, fait de plats froids et chauds plus délicieux les uns que les autres, au point que les assiettes débordaient de partout ...
Une serveuse nommée Magdalena au port de tête aussi somptueux que le buffet, n'est-ce pas Didier et François ?, fini d'aiguiser notre appétit ;-)))))
La nuit fut très chaude (non, Magdalena ne partagea pas notre cabine, qu'alliez-vous penser !?!) et nous avons tous plutôt mal dormi par manque d'aération.
Au matin, je n'ai pas pu résister, je me suis "bien calé la panse" et me suis "farci" un petit déjeuner typically british fait de bacon, scrambled eggs, sausages, tomatoes, sautéed potatoes, baked beans and toasts, excusez du peu, négligeant toutefois le haggis , typiquement scottisch celui-là : avouez que "se farcir la panse de panse de brebis farcie" dès le matin, ç'aurait été un coup à donner ... le mal de mer, non ?
L'heure était venue de rejoindre nos motos 6 decks plus bas et de nous préparer au débarquement : Ecosse nous voilà !!!!!!!!

22:00 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

24/06/2007

"Wet and sea" ...

CASEY DONINGTONAu fait (?!) j'ai encore marché aujourd'hui ... J'ai fait une "ADEPS" de dix bornes à partir de la rue du Marais à Souvret et ... sans doute à cause de l'habitude acquise en Ecosse (et pas "acosse en Ecquise" n'est-ce pas, ce qui ne voudrait plus rien dire), j'ai ... marché à gauche !
En fait, en bon "Old Responsible (Johnnie) Walker, hips", c'est la meilleure façon de marcher, toujours face au danger !
J'ai eu un peu de pluie sur la fin, j'ai donc enfilé mon pardessus en plastic et, du fait du rythme soutenu que j'avais adopté jusque là, je n'ai pas été trempé au dehors mais bien ... en dedans : un genre de bain turc pour pas cher en somme.
Voilà pour tuer la fin de matinée et le début d'après-midi. A peine rentré je me suis occupé du barbecue (un truc électrique qu'on peut poser sur la taque "in vitro cher ami" et sous la hotte) sur lequel j'ai étalé les petites saucisses et les spare-ribs avant de courir devant la télé pour assister au départ du Moto GP de Donington ...
Pour ne rien rater des commentaires ;-))))) j'ai fait pitance devant la télé.
Une "chouette race" une fois de plus même si la bagarre n'a pas fait rage, la faute à une "wet race" qui a obligé les pilotes à rouler sur des oeufs : une "egg race" finalement !! STONER confirme, si besoin était, qu'il est excellent en toutes circonstances bien aidé semble-t-il par une équipe, une moto et des pneus à la hauteur de la tâche ! Cette année, Valentino va avoir plus de mal que jamais à accrocher le titre, mais ... "WET AND SEA" comme disent les matelots !

Je ne l'ai même pas fait exprès, je vous assure, mais voilà une transition parfaite pour embrayer sur le ... VOYAGE EN ECOSSE !!!
D'une part parce qu'on a pris une foutue averse au port d'Ijmuiden en attendant d'embarquer sur le ferry "King of Scandinavia" et que, quelque part, c'est par la mer que nous avons atteint Newcastle ...
Il est à nouveau bien tard et demain c'est le boulot, une vieille habitude que j'ai déjà perdue après un court pit-stop d'une semaine ...
Bon, je vous raconte tout ça sous peu, promis !

NB : et encore un podium, un ! pour SUZUKIIIIIII avec VERMEULEN qui finit devant ROSSI dont les pneus ont craqué sur "la fin qui ne justifie pas les Michelin" apparemment ;-)

23:42 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

23/06/2007

A court D-Day ????

tn_20070621_084_Haringvliet_AlbertoQue nenni ! A court d'idées, moi ??
Manque de temps en fait !
Pas le temps de rentrer que me voilà déjà repris par le tourbillon de la vie comme dit la chanson ...
Donc il faudra patienter pour avoir ma version des faits.
Pour les plus impatients qu'ils sachent qu'Henri a déjà mis en ligne son COMPTE-RENDU et si François tient sa promesse, ce qu'il aura certainement à coeur de faire, vous aurez le sien avant la fin du week-end ...
Les deux C-R ensemble devraient me permettre de ne pas trop maquiller la réalité, j'entends surtout par là que plus le temps passe et plus les détails qui ont émaillé ce périple risquent de s'effacer de ma pauvre mémoire RAM ... et comme un de mes plaisirs, c'est justement de me raccrocher au détail plutôt qu'à l'essentiel, (ça c'est mon côté super ... ficiel) voilà qui n'augure rien de bon ...
Bon, bon ...
Faut que j'y aille :
on se fait un petit resto ce soir pour fêter les retrouvailles !
N'oubliez pas le Moto GP de Donington demain : je me demande si les pilotes vont aussi rouler à gauche, tiens ??

Me voilà de retour de l'Alexandrin, un restaurant situé à Charleroi Nord après un repas où, en plus de la bonne bouffe, a régné (quel drôle de nom pour un Pape n'est-ce pas ?) une excellente ambiance. La table (à l'instar de l'oreiller) est le meilleur endroit pour ... s'exprimer ;-)).
Ouais, et pendant que je papote pour ne rien dire, comme à l'habitude souligneront certains, François n'aura même pas attendu la fin du week-end pour y aller de sa prose.
En effet, son COMPTE-RENDU est à son tour en ligne !!!
Pfff, je suis dégoûté par la rapidité avec laquelle mes amis parviennent à élaborer leurs résumés ...
Heureusement, en guise, n'est-ce pas Mr le Duc, de compensation, je suis plus rapide sur la route, uh uh ...

Hum, je viens de lire le com' de Franck ...
Pfff, si je ne peux même pas mentir un petit peu, où allons-nous, je vous le demande ?
En plus de ça quand j'essaye de rester aux basques du premier de cordée, il y en a pour me reprocher de "toujours vouloir être le deuxième et de pousser le premier à aller plus vite" ...
En outre, quand il m'arrive, très rarement, de passer devant, les mêmes prennent un malin plaisir à automatiquement se laisser distancer et à rester loin derrière pour voir si je suis capable de suivre le road-book ...
Alors ? Que dois-je faire, mmmhhh ??? Rouler toujours dernier et fermer ma gueule à l'étape sans doute ...

19:21 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

22/06/2007

D-Day

SkynetA294D2206200712082139Vu qu'il y a un commencement à tout et que, subsidiairement, tout a une fin, sauf certaines vis, mais aller plus loin dans le raisonnement serait du vice et ne nous mènerait probablement nulle part, je commencerai donc par résumer, autant que faire se peut, la première journée de ce "absolutely fabulous" voyage en Ecosse ..

Avant d'aller plus avant, je voudrais signaler que j'ai eu l'excellente idée, puisqu'elle est de moi, de saucissonner l'album photos (150 belles images) en 4 portions de parts inégales regroupant les jours 1 et 2 d'abord, puis le jour 3, ensuite le jour 4 et enfin les jours 5 et 6, de quoi éviter une longue et fastidieuse vision "en vrac" et d'illustrer chronologiquement cette saga avec sagacité ...

Voici d'entrée le lien vers les premières photos (jours 1 et 2) dépeignant la traversée de Ijmuiden à Newcastle par la voie maritime et de Newcastle à notre point de chute Inveraray et le "LOCH FYNE HOTEL", par la voie terrestre, voies qui sont toutes deux pénétrables contrairement à celles du Seigneur, fort heureusement d'ailleurs ...

A suivre ...

17:34 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

21/06/2007

Left is right, right is wrong ...

ECOSSE 2007 230_640x480C'est ainsi qu'était libellé l'autocollant qui nous a été remis à l'embarquement le samedi 16 juin à Ijmuiden, autocollant que j'ai "motocollé" sur la DL à l'endroit que vous devinez sur la photo. Cette "maxime" a de quoi semer un peu plus encore la confusion ne trouvez-vous pas ?? Heureusement qu'elle est accompagnée par une flèche un peu plus explicite ...
Voilà une petite "intro" en guise d'apéritif pour un voyage dont ... je suis revenu, ce qui en soi est une bonne nouvelle, entier, ce qui n'est guère pour me déplaire, et heureux de l'avoir fait, ce qui ne gâche rien ...
J'ai mis à sécher le road-book qui avait été distribué sur le parking de Rumst, le sac de réservoir n'étant pas totalement "waterPLOUF" ... car il a plu, l'eussiez-vous cru, mais pas plus qu'attendu et pas forcément où nous l'attendions, crénom d'une (bag)pipe !
Une fois le road-book sec, je commence le compte-rendu aussi sec !!

23:46 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

15/06/2007

Cela se confirme ...

Et oui, le jour "J" moins quelques heures est arrivé, comme le "Jour de Gloire" dans une vieille mélopée française !
Mes bagages ne sont pourtant même pas encore bouclés, j'ai juste +/- préparé le "double deck" sac de réservoir avec les vêtements de pluie, les gants de rechange, la bombe "anti-crevaison" ainsi que celle contenant la graisse de chaîne à l'étage du dessus et les baskets à l'étage du dessous. J'ai glissé quelques cartes géographiques dans l'entresol, celle du nord du pays ainsi que la carte d'Ecosse fraîchement acquise.
J'ai fait le tour de la DL et nettoyé les 4 clignotants, les phares, le feu arrière et les rétroviseurs ainsi que donné un petit coup sur le pare-brise.
J'ai rangé le passeport dans le blouson qu'est pas bidon mecton, des fois que je l'oublierais demain, gamin !
Restera à caser toute ma garde-robe dans le "top" demain matin.
La première étape : chez François pour 11H00;
la deuxième : chez Didier vers 11H45 où nous sommes attendus pour manger un spaghetti, j'ai promis que j'apportais l'eau bouillante;
la troisième : Rumst pour le rassemblement avant le "vrai" départ vers Ijmuiden aux Pays-Bas(ques) (ouais on fait un petit crochet hé hé) où l'embarquement est prévu à partir de 16H30 pour un départ à 18H00 vers NEWCASTLE ...
Ah, j'allais oublier : j'ai acheté un "blog notes" pour ne rien oublier de nos aventures que je vous raconterai dès mon retour.
D'ici là portez vous bien ... Profitez-en pour relire et redécouvrir le blog depuis son début ;-))

23:13 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

14/06/2007

Cela se précise ...

Oisillons becs béantsAlors que le départ pour l'Ecosse se rapproche de jour en jour, comment pourrait-il en être autrement d'ailleurs me direz-vous, voilà encore une précision bien inutile, mais si, même dans l'écrit, on ne pouvait pas joindre l'utile à l'agréable, on s'exprimerait en langage machine, primaire ou binaire suivant le nombre de cylindre ;-)
Voilà, j'ai déjà perdu le fil ! Permettez, je relis ...
Alors ... Ecosse ... Blabla ...
Oui, voilà : je me demandais si Henri allait pondre le compte-rendu de son long voyage au Portugal avant de prendre le départ du "Loch Ness Tour" !
Je suis allé sur son site quotidiennement, presque tous les jours, pour vérifier si c'était le cas et ... un peu désabusé, j'y suis retourné ce soir par acquit de conscience. A ce propos, j'étais bien conscient justement du fait que rédiger le compte-rendu d'un tel périple nécessitait du temps et je m'étais bien gardé de manifester un quelconque signe d'impatience qui aurait eu le don d'énerver son auteur ...
Et bien, ça y est, le compte-rendu est en EN LIGNE , agrémenté de splendides photos. Profitez-en, la visite est gratuite, ce n'est pas souvent le cas ! De plus ça permet de voyager pour pas un rond, moins cher que Ryan Air, il faut le faire !!

Vous en êtes revenus ?

Au fait, quand je dis "cela se précise" c'est pour signaler que :

primo, la DL est parée d'un nouveau pneu avant (un Metzeler Tourance) à 109,50 € desquels mon dorénavant pote Dominique ;-) a soustrait les 20% promis sur le kit pignons-chaîne soit 36 €. J'en ai aussi profité, à l'instar de François, pour demander qu'on adoucisse un peu la suspension avant et le mécano a aussi resserré la direction (des fois que le guidon aurait des envies d'indépendance). A propos de guidon, j'ai oublié de demander qu'on le monte à droite pour me faciliter la conduite en Ecosse, encore un oubli dû à ma grande distraction momentanée ...

twingo, l'euro n'ayant pas cours en Ecosse, ou alors "sous le kilt" peut-être, j'avais commandé des livres sterling dont j'ai été faire le change cet après-midi : paré pour appareiller !

trigo, vu que madame trrrrrrrrrravaille maintenant et qu'elle sera en "portes ouvertes" samedi, et que les enfants s'inquiétaient de savoir ce qu'ils allaient bouffer dans les prochaines 72 heures, ma journée terminée (17h45') j'ai fait un saut au Carrefour de Bomerée où j'ai tourné un peu tous les rayons et rempli le caddie de victuailles. J'ai eu la présence d'esprit, souvent absent je dois en convenir, de m'attarder au rayon "librairie" et j'ai déniché une carte d'Ecosse au 1/400.000ème signée "Boney M" comme d'habitude.
Arrivé à la maison j'ai été accueilli les bras grands ouverts, un peu comme font les oisillons qui attendent leur nourriture dans le nid, le bec béant, par des enfants aux yeux émerveillés par le contenu de ma hotte ...
Pffffff n'importe quoi j'vous jure :-)))
J'ai juste eu le temps de déplier quelques minutes la carte et, comme l'avait souligné François en son temps, j'ai constaté qu'il n'y avait QUE DES ROUTES VERTES, de quoi redonner le sourire à Roger GIQUEL lui-même !
Quant à la météo, les bulletins se suivent et ne se ressemblent pas : le dernier en date, envoyé par Didier, augure d'au moins 2 beaux jours ...
Il paraîtrait qu'en Ecosse, il fait beau une semaine par an, mais on ne sait jamais laquelle. Fort de cela, on ne va pas se plaindre si on a un "2 sur 6" !!

PS-MR-CDH-ECOLO : j'allais oublier l'essentiel, enfin, façon de parler ... J'ai reçu le DVD du Moto GP au Mugello de la part de l'équipe "de Radiguès Rider School", accompagné de 4 autocollants, dont un que j'ai directement collé sur le top-case de la DL. Je n'ai toutefois pas encore trouvé le temps de le visionner ni surtout de l'auditionner ;-)))

23:53 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

12/06/2007

Dépouillage ...

Roger RABBITFrançais, françaises, vous avez la bravitude de Ségolène Royal, nous avons le "dépouillage" d'Anne Delvaux ...
Anne Delvaux, c'est notre présentatrice du "JT", notre Claire CHAZAL à nous en quelque sorte ... en fait ex-présentatrice dans la mesure où elle s'est laissé attirer par les sirènes (ou les requins c'est vous qui voyez, voyez !) de la politique ! Elle est venue allonger la liste des édiles du CDH (notre "Centre" à nous) avec dans sa hotte, un potentiel de voix qui a dû se faire frotter les nageoires aux susdits requins ;-).
Et bien au moment où un ex-collègue journaliste lui demandait ses impressions sur l'évolution des résultats qui continuaient d'affluer, (nous votions également hier) sans doute sous le coup de l'émotion elle a dit que le ... dépouillage ... était loin d'être terminé et qu'il fallait encore attendre pour se prononcer sur les tendances définitives !
De qui veut-elle la peau au fait ? De Roger RABBIT ?
Je ne vais pas chercher des poux (épouiller ?) à cette brave Anne, mais quand même ! Il ne faut pas avoir fait science-po pour savoir ça ...
Finalement dans l'histoire, c'est toujours l'électeur qui est ... plumé, non ??
Pour continuer cette charentaise politico-judiciaire politique, sachez que si toute la famille est allé voter hier matin, ce fût sans moi. Ben oui, même le passeport international est refusé devant l'isoloir !
Et dans la foulée de cette complainte du fils d'immigré, il faut savoir aussi que l'accès au dépôt électronique de la déclaration fiscale m'est interdit, sauf à aller chercher les codes secrets jusqu'à la Capitale ... De quoi vous dégoûter de déclarer vos revenus, non ?
Tiens, je vais boycotter le truc cette année, ça m'évitera une hernie fiscale ;-)))

Bon bon ... Et la moto me direz-vous ?
Et bien, si le voyage en Ecosse approche à grands pas, François est déjà occupé à nous mitonner les road-books aller-retour pour le prochain voyage dans les Alpes et à réserver les chambres d'étapes alors que pour le séjour sur place c'est l'hôtel du Capricorne qui aura l'insigne honneur de nous recevoir pour la gnègnème fois en autant d'années ...
Que du bonheur en perspective même si comme à chaque fois, à la veille de mes départs, je déprime un peu !!
"Ca n'vaut pas la peine,
De laisser ceux qu'on aime ..."

Autre complainte connue !
Si quelqu'un a les paroles complètes en inuktitut, ça serait sympa de me les faire parvenir ...

00:02 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

10/06/2007

Plaisir sans bornes ...

... même si j'en ai fait cent vingt-deux point deux aujourd'hui !
Ben oui, de retour de chez le paternel vers 18H15, je n'avais qu'une envie : m'évader 1 ou 2 heures à bord de la Suzon.
Et même si l'annonce n'a pas été très bien accueillie à la maison, pensez, à quelle heure allions nous dîner, comme si cela avait une quelconque importance, hein ?!?, je n'ai écouté que le petit diable qui susurrait dans mon oreille droite : Allez, vas-y, ne te dégonfles pas encore, la meilleure nourriture n'est pas celle du corps mais celle de l'esprit" et ... mon esprit était ailleurs, en train de viroler au côté des méandres de la Molignée ...
Allez, je fais au plus vite ;-))) et serai - par conséquent re;-))) - très rapidement de retour !! A tout de suite !!!

Finalement je suis rentré vers 20H30' alors que "mon petit monde" était déjà à table. Raphaël, mon fils, est descendu au garage pour me dire de me dépêcher de remonter afin que je les rejoigne, encore une fois, au plus vite ...
Sur la route j'ai à plusieurs reprises senti cette bonne odeur de frites bien grasses que seules nos chaudes baraques sont capables d'exhaler ... et quelle agréable surprise ce fût de voir qu'au menu du soir il y avait un "américain-frites-salade" !!!
Comblé, l'homme !!!
Du temps des romains on disait "Panem et circenses", là c'est plutôt "Frites et Moto" !
Notez que "Spaghetti et moto" ce n'est pas mal non plus, je ne suis pas si difficile finalement !

Bonne fête à tous les pères !!!

00:09 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

09/06/2007

Et le rêve ;-) continue ...

La gendarmette_640x480Et oui, même si secrètement, mais chuuuuuuuut, j'avais espéré cette réaction de la part de la DDR School, je n'osais trop y croire ...
Et bien il faut ... croire que certaines personnes ont la gentillesse et la générosité comme ... credo, la preuve :

De : de Radiguès Rider School
[mailto:philippe@deradiguesschool.com]
Envoyé : vendredi 8 juin 2007 11:21
À : 'Alberto'
Objet : RE: Dites moi si j'ai rêvé ...

Bonjour Alberto,
Si ça t’intéresse, nous avons un enregistrement sur DVD du GP du Mugello commenté par Didier.
3 solutions :
Ou tu viens nous dire bonjour sur le prochain stage à Folembray (2/3 juillet) et je te le remets sur place.
Ou tu t’inscris sur le prochain stage à Folembray www.deradiguesschool.com et je te le remets sur place.
Ou je te le mets dans le courrier.

Sportivement,
Philippe Storrer
DRRS
Avec le soutien de Honda & Bridgestone
Avenue Brugmann 278
1180 BRUXELLES

Tél. France : 08 70 40 75 59 (coût d’un appel local)
Tél. Belgique : 02 346 43 13
Tél. international : +32 (0)2 3464313
Fax international :+32 (0)2 3471026
Skype : tatcher2
www.deradiguesschool.com

Avant de prendre ma décision j'ai "forwardé" cet e-mail aux copains avec le texte suivant :

Voyez comme ces gars sont sympas !!
Je crois que je vais demander qu'il mette le dvd au courrier car
1. je ne me vois pas m'inscrire à un stage de pilotage sur circuit avec la DL ... d'autant qu'une des conditions, je crois, est d'avoir une combi intégrale en cuir
(cela dit en parcourant les photos du site j'ai vu une KAWA ER-6 et une PAN EUROPEAN, des motos qui ne sont pas à proprement parler des sportives ... En fait, c'est aussi et surtout le pilote qui fait ... la moto : j'ai vu des types en Goldwing attaquer comme des malades dans les Alpes !)
2. ça se passe lundi et mardi, ce qui imposerait de rogner sur mes rares jours de congé (mais .. si l'un d'entre vous se sent d'y aller avec moi,
(des fois que je ne trouverais pas le circuit c'est ça ??) peut-être reverrai-je ma copie;
3. rien n'empêche de le demander par courrier et de se pointer là-bas quand même pour serrer la pince à la vieille gloire de DDR ...
(Sauf votre respect cher Didier, d'autant que vous êtes encore ;-) plus jeune que moi et que ... la gloire m'attend toujours, hé hé !!!)
A vous lire
Al
PS : j'ai hésité à envoyer ce message à François, j'espère ne pas l'avoir dérangé avec ce SPAM

Ce "PS" a fait réagir l'intéressé de la manière suivante :

Alors, tous mes efforts auront été inutiles !
Mais savez vous d'où vient le terme "spam" ?
Un indice ? Cliquez ici: http://www.mailmsg.com/sounds/spam-song.wav
(Mettre le son !)
Puis allez voir sur Wikipedia:
http://fr.wikipedia.org/wiki/SPAM
http://fr.wikipedia.org/wiki/Spam#Origine_du_mot_anglais

C'était la minute de culture... un autre genre de culture !

Bon ce n'est pas tout ça mais à force de planer ;-) j'aurais pu oublier les choses plus terre à terre de la vie mais il n'en a rien été, c'est bientôt de saison d'ailleurs ...
J'ai réservé une demi-livre bien pesée de livres sterling en petites coupures chez les fortiches de la banque, je ne les aurai que jeudi. J'ai aussi contacté "Performance Bike" et fixé rendez-vous pour le changement du pneu avant : "alles in orde" comme on dit de l'autre côté de la frontière linguistique. Reste à attendre de + en + impatiemment samedi prochain !!!!

Ah, ne pas oublier le MOTO GP de Catalunya ce dimanche : la pole provisoire après la deuxième séance des essais libres est dans les gants de ROSSI suivi par HOPKINS (!!) et PEDROSA. Les neufs premiers pilotes se tiennent dans moins d'une demi-seconde ...

PS : la photo, c'est ... une faiblesse que j'ai d'aller de temps en temps voir les photos des "paddock girls". Avouez que ça serait plus sympa de se faire dresser ... euh ... un PV dans ce cas de figure, non ? Mmmhhh, j'me boufferais bien une "SPIRL" moi ;-)))))

DERNIERES NOUVELLES !!! STONER a repris l'avantage lors de la "Free practice N°3" avec 650 millièmes de mieux que ROSSI, 4ème pour l'instant ... Chaud, chaud !!!
TOUTES DERNIERES NOUVELLES, DEMANDEZ LE PROGRAMME : c'est finalement ROSSI qui partira en pole devant un étonnant DE PUNIET, viennent ensuite PEDROSA, STONER, HOPKINS et EDWARDS ...
Demain c'est la fête des pères, on les fête à la maison, faudra que je m'éclipse entre les amuse-gueules et le mille feuilles (dont je réduirai subrepticement la température de cuisson krr krr krr ...)
Mais enfin, comment se fait-il qu'ils ne soient pas encore cuits, ce n'est pas normal ?!?!
Hein ? Quoi ?? Mais que se passe-t-il ???

00:29 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

07/06/2007

Je vais vous faire l'article ...

Kat2NeufJ'en reviens au sommaire qui clôturait l'avant dernier message et à l'article paru dans le "Hors Série" du Moto Journal. En toute logique il aurait dû le suivre directement mais à partir du moment où j'ai eu la confirmation que "DDR" avait bien dit ce que j'avais entendu lors du GP au Mugello, j'ai donné la priorité absolue à cet évènement, il faut me comprendre ...

Voici donc l'article promis :
La cadette des V-Strom incarne la vraie polyvalence. Elle fait tout, mais elle le fait bien.
Repris de la SV, son twin se montre disponible en bas et pétillant en haut. S’il a perdu un brin de peps, il en reste bien assez pour se faire plaisir. Une réussite mécanique qui ne se dément à aucun moment, surtout que la boîte est un régal.
La seule chose que la V-Strom doit se faire pardonner est une finition très quelconque.
A la conduite, les débutants ne sont pas rebutés car, derrière son apparence de gros trail, se cache une grande facilité de prise en main grâce au centre de gravité positionné assez bas.
Les plus confirmés se prendront d’amitié pour son efficacité du fait d’un comportement rigoureux autorisant de belles arsouilles.
La 650 avale les irrégularités du bitume avec facilité sans rien sacrifier au confort, qu’il soit de selle, de protection ou de suspension. Même le duo peut être envisagé sans crainte.
En revanche, on aimerait plus de feeling de la part d’un freinage puissant (ABS en option à 200 €)
(ça me semble bien peu ça) et un gabarit moins encombrant en ville, ce qui oblige à un peu d’attention au moment de remonter les files.
Pour les aspects pratiques, le sourire domine encore : tableau de bord complet, possibilité de transporter son U, ne reste qu’à acheter les protège-mains
(c’est fait merci !) présents sur la 1000. Une moto capable de bonnes choses.
Quelques mesures effectuées par « MJ » :
- 0 à 100 km/h : 4"38
- 0 à 140 km/h : 8"18
- 60 à 140 km/h : 4"9
- 100 à 140 km/h : 5"0
- Conso moyenne : 5,2 l/100 km
- autonomie moyenne : 380 km
- Vitesse maxi : 190 km/h

Les +
- Super polyvalence
- Confort
- Moteur réjouissant
Et les -
- Finition moyenne
- Sensations un peu gommées

Comme je suis assez attaché (38 heures semaines au minimum !) aux chiffres j'ai été voir du côté des reines des sportives ce que donnaient les chronos et, pour la SUZUKI GSX-R 1000 par exemple, qui pour rappel étrenne un moulin qui crache 185 chevaux au garrot, on a :
- 0 à 100 km/h : 3"19
- 0 à 140 km/h : 5"23
- 60 à 100 km/h : 3"6
- 100 à 140 km/h : 3"5

Pfffffff, elle ne met même pas 3" à la DL de 0 à 140 et comme son autonomie est de 100 bornes inférieure, on aura tôt fait de la rattraper et même de la dépasser à la pompe !!
Tout ça pour dire, comme l'aurait dit un de mes acolytes anonymes, "rien ne sert de courir ... pourvu qu'on ait l'ivresse !!"

Bon, l'article c'est fait, passons à la lettre de Moto 80 concernant l'Ecosse ...
Encore faudrait-il que je remette la main dessus et ce n'est pas en gardant les deux sur le clavier que j'y arriverai ...
Un instant, je vais et je viens ;-)
Voilà, je l'ai retrouvée : en fait, RAS, elle règle simplement les dernières mondanités, comme on dit dans notre petite royaume, relatives au voyage. Elle commence par "Nous avons pris bonne note de votre inscription à notre voyage LOCH NESS TOUR qui se déroulera du 16 au 21 juin prochain."La bonne note sur la bonne partition quoi, et en avant la musique : j'entends déjà d'ici raisonner les "sacs à pipes" ou bagpipes !!!
On a discuté du voyage et en particulier du départ avec Henri et Bernadette qui sont passés par surprise avant hier à la maison pour prendre l'apéro après avoir déposé la Tiger chez Bailleux pour l'entretien des 70.000 km (!!!) et le changement du train de pneus. Pour l'anecdote, il va monté des MICHELIN ANAKEE au lieu des habituels METZELER TOURANCE, le concessionnaire travaillant plutôt cette marque et TRIUMPH les montant d'origine sur les nouvelles TIGER ...
Pour en revenir au départ, il a été question d'éventuellement se retrouver non loin de chez François dans un "frit'kot" avant de se rendre sur le lieu de rendez-vous fixé à Rumst entre 13H et 13H30 ...
A confirmer donc ...
Il me restera à essayer d'arracher à mon requin de banquier le meilleur taux de change possible pour avoir un maximum de livres sterling en échange des quelques misérables euros que j'ai patiemment économisés depuis mon inscription et à fixer rdv chez Performance Bike pour changer le pneu avant de la DL ... Purée faut que j'me magne !!!

Voilà qui m'amène tout droit devant ... le dernier point du "sommaire" : le cadeau de la fête des pères !!
Ben oui au fond, pourquoi ne pas leur demander un pneu avant en cadeau, de quoi rechausser ma DL de neuf et ma Catherine Deneuve, mmmhhh ?
Voilà un présent qui joindrait l'agréable à l'agréable tout en étant utile, non ??
On va faire comme ça !!

20:56 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

06/06/2007

Le Moto GP d'Italie et les commentaires de Didier de Radiguès ...

DDR Francorchamps-1990Imaginez la scène :
vous êtes devant votre télévision, vous regardez le Moto GP du Mugello sur RTL-TVI, les yeux rivés sur la remontée fantastique de Valentino Rossi, le taux d'adrénaline atteignant déjà des sommets et puis vous entendez DIDIER DE RADIGUES himself qui balance dans le poste que le blog du nouveau directeur de la branche course de la fabuleuse marque DUCATI ne vaut pas celui de "Albertinomoto".
Hein ? Quoi ?? Qu'est-ce qu'il dit ??? Je deviens fou ma parole ou quoi ???? Il a bien dit "Albertinomoto" ????? Je dois confondre avec "Valentino moto", ce n'est pas possible ?!?!?!?
Je n'aurais pas du boire les 3 verres de vin après le lapin/polenta ... ou alors, c'est tombé dans ma mauvaise oreille, celle qui n'arrête pas de siffler comme si le monde entier cassait du sucre sur mon dos : ça doit être ça !!!
Il n'empêche que je fais part de ce que je crois avoir entendu à toute la maisonnée, excité comme une puce sur un trampoline, trop heureux de croire que ce que j'avais entendu pouvait être réel ...
J'ai recherché l'URL de l'école de pilotage de DIDIER DE RADIGUES à la "newsletter" de laquelle je m'étais inscrit il y a quelque temps et j'ai trouvé une adresse e-mail de contact ...
J'ai pris mon courage à deux mains, ben oui, je vais avoir l'air de quoi moi si je suis une fois de plus complètement à côté de la plaque, mmmmhhh ?, et j'ai tapé ce qui suit avec les deux autres :
De : Alberto
A : philippe@deradiguesschool.com
OBJET : Dites-moi si j'ai rêvé ...
Bonjour !
J'ai regardé le reportage sur le Moto GP au Mugello cet après-midi.
Dans les commentaires de Didier De Radigues au moment où il dit qu'il y a un nouveau directeur chez Ducati, il ajoute que ce dernier a un blog sur lequel on peut "dialoguer" avec lui et il ajoute que ce blog ne vaut pas celui de "Albertinomoto"
Est-ce vrai ? Ai-je rêvé ?
Je pose la question parce que ce blog ... c'est le mien et je voulais savoir si je n'avais pas rêvé ou confondu avec un autre blog auquel il aurait fait référence.
Merci de me confirmer, car quelle grande joie cela représenterait pour moi, vous n'imaginez même pas ;-)))))))))))))
Alberto
http://albertinomoto.skynetblogs.be

J'ai envoyé ce message le dimanche à 15H20.
Lundi passe, mardi suit et toujours rien sur les téléscripteurs ... Là je me dis que j'ai dû rêver la scène, que si les milliards de motards qui suivent les Moto GP à la télé avaient comme moi entendu "Albertinomoto" mon compteur de visites aurait dû exploser, or il n'en était rien, ce qui prouvait par A+B et 1+1 si besoin était que je faisais fausse route (false road-book in english) ...
Aujourd'hui j'ouvre ma boîte à e-mails pendant midi au bureau et oooohhhhh suprise j'ai 3 messages, un de RABOBANK, ben oui, les sous aussi ça compte, et 2 autres, 1 premier en "TR:" et un second en direct de ... devinez qui ?!?!?!

DE : de Radiguès Rider School [mailto:philippe@deradiguesschool.com]
Envoyé : mercredi 6 juin 2007 10:44
A : Didier de Radigues
Objet : TR: Dites moi si j'ai rêvé ...
As-tu fait vraiment fait le bonheur de ce blogeur?
Philippe
DRRS
Avec le soutien de Honda & Bridgestone
www.deradiguesschool.com

Ce premier message contenait déjà la réponse qui était confirmée, plutôt deux fois qu'une :-))))))) EN DIRECT LIVE par DIDIER DE RADIGUES EN PERSONNE :
DE : Didier de Radigues
A : (Mon adresse e-mail)
OBJET : TR : Dites moi si j'ai rêvé ...
Et oui je consulte régulièrement votre blog ... que j'apprécie beaucoup!
Didier de Radiguès

Suivent :
le N° de téléphone du bureau,
le N° de GSM (!),
le N° de fax et
l'adresse e-mail !!!!!

Fantastique non ?

Si quelqu'un dans la salle a enregistré et/ou gravé ce MOTO GP qu'il lève le doigt : je suis prêt à donner une fortune - une dizaine d'euros au moins !!! - pour posséder cette pièce qui fera ma fierté jusqu'à la fin de mes jours et par delà si Dieu me prête une autre vie ;-)))

Un ENORME MERCI à vous, cher Didier de Radiguès, qui me faites cet immense plaisir de lire ces interminables lignes : voilà, pour la fête des pères toute proche, un cadeau auquel je ne m'attendais absolument pas ...
J'espère encore pouvoir enfiler mon SHOEI lors de la prochaine sortie, car je sens que je suis en train d'attraper la grosse tête ;-))))))

22:32 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

04/06/2007

Toutes ces sortes de choses ...

H&BenAlgarveJe me rends compte que j'ai ouvert des tas de portes sans les refermer, d'où probablement mon petit rhume actuel, la faute aux courants d'air ainsi provoqués ... et de la "fuite" dans les idées !
C'est ainsi que je vous disais qu'on avait bu le champagne pour fêter un heureux évènement et, quelques messages plus tard, que j'avais une bonne et une mauvaise nouvelle à annoncer. J'ai également promis de mettre en ligne l'article du Moto Journal concernant la DL ...
L'heure est venue de satisfaire votre curiosité me semble-t-il ...
Mais avant toute chose, profitez des premières photos, 69 au total, un chiffre magique s'il en est, que Henri nous a fait partager en les téléchargeant dans un album. On attend la suite et le compte-rendu avec une impatience que toute une forêt, lors d'une partie de cache-cache, n'arriverait pas à dissimuler ;-)

Bon on y va, porte après porte :
- GATE 1< : le champagne, ce n'est pas parce que je vais devenir grand-père. C'est vrai qu'on associe souvent "heureux évènement" à une naissance et je dois dire que j'avais utilisé ces termes à dessein pour laisser entrevoir ... la tête du bébé ;-).
Mais non, ce n'est pas ça !
On a picolé pour fêter l'arrivée d'un nouveau ... boulot. Vous ne le savez peut-être pas mais ma tendre moitié, après plus de 20 ans de bons et loyaux services dans la même boîte, s'est faite remerciée, quelle expression débile, en 2004, suite à une fusion, fusion qui, comme souvent, fait ... fondre en larmes le personnel et se frotter les mains aux actionnaires. Depuis lors elle n'avait pas chômé si je puis dire car elle avait d'abord suivi des formations complémentaires en comptabilité, en logiciels de bureautique, en néerlandais, après quoi elle avait réussi à décrocher un vrai contrat qui n'a absolument pas tenu ses promesses et quelques intérims ...
Mais là, c'est la timbale qu'elle a décroché : elle a retrouvé un CDI (contrat à durée indéterminée) avec un excellent salaire, une voiture de fonction, un portable et des gratifications liées à des objectifs à atteindre, tout cela sans devoir grossir le troupeau de navetteurs, juste à quelques encablures de la maison !!! De quoi faire sauter le bouchon, non ??

- GATE 2 : la mauvaise nouvelle, bien que cela soit TOUT relatif, c'est que je me suis fait "photographier" à une vitesse excessive, bien que là aussi TOUT soit relatif, le samedi 12 mai en allant chez mes parents. Même si je suis coupable Votre Honneur, et que je ne plaide aucune circonstance atténuante, ça fait toujours bien chi.. de devoir payer des procès de ce genre : ça équivaut à brûler son fric sur la place publique et on se dit que les flics devraient s'attacher à des tâches plus civiques pour sauver la République et/ou le petit royaume de Belgique, hic ! Nan, j'avais pas bu en plus :-))

- GATE 3 : la bonne nouvelle, et là, je réponds au commentaire laissé par François dans le message précédent c'est que J'AI RETROUVE MON PASSEPORT !!!!!! Après avoir fouillé pour la "gnègnème" fois les mêmes endroits susceptibles de le cacher, j'ai commencé à réfléchir ... Et oui, finalement c'est en général la meilleure façon de résoudre des problèmes : la réflexion est la maîtresse de l'action. L'idée m'est probablement venue la nuit car un matin, logique jusque là non ?, je me suis dit que le dernier voyage hors frontières que j'avais effectué avec un autre moyen de locomotion que ma fidèle DL, était celui que nous avions entrepris en famille et en Bourgogne en juillet 2006. De là à penser que le passeport pouvait être resté dans le susdit moyen de locomotion il n'y avait qu'un pas à franchir et quelques marches à descendre pour me rendre dans le garage et fouiller le véhicule. Je n'ai pas eu besoin de le "désosser", j'ai juste ouvert la boîte à gants de la Bora et suis tombé nez à nez avec mon passe-partout !!!!!!!!

Je vais en rester là pour ce soir car on est déjà ... demain.

Sommaire du prochain message :
- l'article sur la DL ...
- le Moto GP d'Italie et les commentaires de Didier de Radiguès ...
- le courrier reçu de Moto 80 concernant l'Ecosse ...
- le cadeau pour la fête des pères ...
- plus si affinités !

Salut !

23:01 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

03/06/2007

Elle fait tout bien ...

En descendant chez mes parents en ce milieu d'après-midi je me suis arrêté pour saluer ma libraire préférée et musarder au rayon "Magazines Motos" pour voir s'il y avait quelque chose à se mettre sous la dent, ou dans la dent si elle est creuse ...
J'ai choisi le MOTO Journal Hors-Série ESSAIS (260 modèles testés - toutes les catégories, toutes les marques dans chaque cylindrée) : de quoi faire son marché en quelque sorte.
Au moment de sortir, j'ai demandé si elle n'avait pas oublié de démagnétiser le magazine, afin d'éviter la désagréable alarme que cela déclencherait au passage du portique : elle m'a sourit, s'est exécutée, et m'a dit que de toute façon elle n'aurait pas couru après moi, ce à quoi j'ai répondu "Dommage ..."

La première chose que j'ai faite dès que j'en ai eu la possibilité c'est de trouver l'article concernant la DL (à la page 101) et d'en prendre connaissance.
Au vu de l'heure qu'il est je vous en réserve la teneur intégrale pour demain si vous voulez bien et si vous ne m'en voulez pas ?!?
N'oubliez pas de regarder le Moto GP d'Italie au Mugello demain, ça va être chaud, chaud !
STONER sur Ducati a fait la pole, VERMEULEN sur Suzukiiiiiiiii est deuxième et Valentino, troisième sur la grille de départ ... Apparemment les essais ont été perturbés par ... des perturbations (d'où leur nom) ce qui expliquerait partiellement la position de VERMEULEN et une fort belle quatrième place d'Olivier JACQUE !

Faudra caser cet évènement au milieu du lourd planning dominical, mais "ça devrait le faire" suivant une expression fort courue.

00:23 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

02/06/2007

My friends, I'll say it clear ...

... They did their way,
And more, much more than this, they dit it their way !

Et oui, vous l'aurez deviné, ils sont revenus, ils sont tous là !

Chers amis,
Voila, nous sommes bien rentrés de notre périple au Portugal cet a-m vers 14h00 et ce après 7.210 km.
Pour les détails, attendez la suite...
Bien amicalement
Bernadette et Henri

Voyez comme j'étais encore loin du compte avec mes "plus de 6.000 km" !
Ils sont à peine rentrés que déjà ils nous invitent à passer le dimanche après-midi avec eux. C'est "trop kind of you" et ça serait avec un ENORME plaisir, mais ... il y a un mais et même plusieurs mais même si on est en juin. Me justifier équivaudrait une fois de plus à m'étaler sur ma vie privée et les activités trépidantes qui l'émaille, ce que je vous éviterai à toutes et tous. Pour une fois j'ai réservé l'argumentaire aux seuls intéressés.

08:31 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

01/06/2007

Le tabac c'est tabou, on en viendra tous à bout !!!

Je ne comprends pas pourquoi "ils" n'ont pas reculé la "Journée Mondiale Sans Tabac" d'un jour ...
J'arrête le tabac et je fume le premier joint !
Blague (à tabac) dans le coin, je promets d'y réfléchir sérieusement, non pas de commencer les joints, je suis bien trop vieux pour ça, à notre âge rien de tel que les antidépresseurs ;-)), mais d'arrêter une nouvelle fois pour toute la clope !
Rien de bon là dedans en effet, un véritable poison qui tue, qui pue, qui rend impuissant, bien qu'à notre âge, ah ah ah ;-)

Bon, bon ...
Comme vous avez été des millions à me bombarder de questions concernant les nouvelles que j'évoquais à la fin du précédent message, je m'exécute : PAN !!!!! Aaaaaarrrrrrrrgggggggghhhhhhhhh

P.M. (Post mortem) : Avant de pousser mon dernier soupir ... je m'en voudrais de ne pas avoir publié le dernier échange de SMS avec H&B. A ma question d'hier
Si je suis bien ton road-book, vous devriez rentrer ce soir après 805 bornes de plus ! Est-ce correct ?
La réponse à 15H31 :
Non, nous faisons une halte à St Florentin et on rentrera demain. A+
Précisions :
- demain pour hier égal aujourd'hui et
- l'étape d'après my Boney M devrait représenter +/- 350 km ... ce qui est bien plus raisonnable pour le dernier jour d'un périple qui aura largement dépassé les six mille, je n'ai pas fait l'addition de peur de devoir la payer ;-))

00:13 Écrit par Alberto | Commentaires (0)