10/06/2007

Plaisir sans bornes ...

... même si j'en ai fait cent vingt-deux point deux aujourd'hui !
Ben oui, de retour de chez le paternel vers 18H15, je n'avais qu'une envie : m'évader 1 ou 2 heures à bord de la Suzon.
Et même si l'annonce n'a pas été très bien accueillie à la maison, pensez, à quelle heure allions nous dîner, comme si cela avait une quelconque importance, hein ?!?, je n'ai écouté que le petit diable qui susurrait dans mon oreille droite : Allez, vas-y, ne te dégonfles pas encore, la meilleure nourriture n'est pas celle du corps mais celle de l'esprit" et ... mon esprit était ailleurs, en train de viroler au côté des méandres de la Molignée ...
Allez, je fais au plus vite ;-))) et serai - par conséquent re;-))) - très rapidement de retour !! A tout de suite !!!

Finalement je suis rentré vers 20H30' alors que "mon petit monde" était déjà à table. Raphaël, mon fils, est descendu au garage pour me dire de me dépêcher de remonter afin que je les rejoigne, encore une fois, au plus vite ...
Sur la route j'ai à plusieurs reprises senti cette bonne odeur de frites bien grasses que seules nos chaudes baraques sont capables d'exhaler ... et quelle agréable surprise ce fût de voir qu'au menu du soir il y avait un "américain-frites-salade" !!!
Comblé, l'homme !!!
Du temps des romains on disait "Panem et circenses", là c'est plutôt "Frites et Moto" !
Notez que "Spaghetti et moto" ce n'est pas mal non plus, je ne suis pas si difficile finalement !

Bonne fête à tous les pères !!!

00:09 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.