31/05/2007

A droite le pays de Sarko, à gauche celui de Ségo : balle au centre !

Et on continue avec les SMS ! Qu'est-ce que vous voulez, j'ai promis à Henri de les publier chaque jour au vu et au su du MONDE ENTIER et par-delà !
Cela me fait penser à un orthodontiste qui se prenait pour superman et dont le "cri de guerre" était : Je prothèse le mon dentier
Deux messages aujourd'hui, auxquels j'y pense à l'instant, je n'ai pas répondu, ce qui n'est pas dans mes habitudes. J'y veillerai demain à la première heure, à moins que j'attende la deuxième, ça ne sera pas la dernière en tous cas.
A 12H07 : Sommes au pays de Sarko et il fait beau !
A 19H14 : Sommes au pays de Sarko et il pleut (NDLR : comme quoi le petit bonhomme fait déjà la pluie et le beau temps dans l'hexagone, il n'a apparemment qu'à claquer des doigts) aux Bellunies (Limousin->Haute Vienne->St Laurent-sur-Gorre) où nous sommes bien arrivés !

Voilà encore une bonne nouvelle.
A propos de nouvelles, j'en ai une bonne et une mauvaise. Par laquelle vais-je commencer ? Je me tâte ...
Je vais attendre demain, sur l'heure de midi car il est à nouveau bien tard alors que je me suis promis de faire un effort de ce côté là, les nuits me paraissant de plus en plus courtes et les journées de plus en plus longues, ce qu'on appelle le principe des vases de nuit communicants ...
Allez, bonne nuit à toutes et tous et à plus tard ...

00:13 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

29/05/2007

Opération NINJA !!!!!

Daddy coolEncore une couche de SMS reçus de H&B peut-être ?
Le 27/05 à 21H51 : Bel a-m ensoleillé - Sommes allés voir Bom Jesus près de Braga
Le 28/05 à 23H11 : Demain départ pour la France à 8H00 pour faire 750 km, ce jour belle étape - A+
Aujourd'hui à 22H25 : Des kils, des kils, 850 en partant ce matin à 8H00 pour arriver à 21H00 mais sans pluie ***Fin***
Henri annonce 750 km alors qu'en vérité, il vous le dit, il en parcourt finalement 850 et, sans vouloir me mêler de ce qui ne me regarde pas, tout en consultant son road-book, l'étape du jour, soit de Bragança (P) à Saint-Jean- Pied-de-Port (F), devait en comporter environ 620 !
J'ai questionné "Boney M", c'est comme ça que j'appelle le bonhomme Michelin dans l'intimité ;-) et, suivant l'itinéraire qu'il conseille, on arrive à 624 km ... Au plus, en lui demandant le trajet "découverte" on plafonne à 715 km !
Allez comprendre : je ne veux pas croire qu'ils se soient fourvoyés à ce point, sans doute ont-ils fait plus de découvertes encore que celles que préconise "M" ... pour répondre à l'adage "Circulez, il y a tant à voir !!!"

Perso, comme je l'avais annoncé, mis à part un horaire un peu décalé, lundi j'ai donné un semblant de cours de comptabilité au fiston et à PéJi, un copain de classe, après quoi j'ai sorti la "Ninja", c'est comme ça que j'appelle ma tondeuse LAWN BOY moteur B&S, d'un vert pomme-Kawa, et j'ai rasé le gazon de près : pas besoin de 5 lames comme le prétend "Gillette", une seule peut suffir !
Entre charentaises, où s'arrêteront-ils avec cette surenchère ridicule qui a surtout le don de ... hérisser le poil !!
Pour sortir la Ninja, vu qu'elle est au fond du garage, je suis obligé de sortir la Corsa, la DL et la brouette qui est retournée dessus : j'en ai profité pour lancer le bicylindre qui s'est fait entendre instantanément autant que joyeusement. Bientôt on va rouler ma belle, lui ai-je susurré à l'oreille (le rétro en fait) en lui tapotant la croupe, t'inquiète, dimanche on se fait la malle, pas celle de Douvres ni encore celle de Ijmuiden près d'Amsterdam, celle-là est prévue pour le 16 juin, mais la malle tout court, le temps d'un p'tit tour !!!!
Vous ne le croirez pas, mais j'ai deviné un sourire derrière le saute-vent ...

23:28 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

27/05/2007

Recherche désespérément ...

Vous l'aurez compris, à ce stade des recherches, le passeport reste introuvable. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé : ma colombe a aussi pris les choses en main (mmmhhh ...) et ce faisant ... nous avons pu remarquer combien on peut conserver de trucs totalement inutiles parfois au point qu'on va être obligé de louer un container d'au moins 15 m3 pour embarquer ce fatras !

Pour le reste, sachez que :
- les nouvelles continuent d'affluer de la part d'Henri et Bernadette. A ce propos, je vous disais qu'ils envoyaient un SMS tous les jours et, comme pour me démentir, le 25 mai, ils n'ont rien fait savoir. L'inconvénient de donner des nouvelles quotidiennes c'est que, si on "saute" un jour, tout de suite, on est amené à se poser des questions ... Mais ils se sont vite rattrapés, le 26 dès 8H38 je recevais ceci : Bien arrivés hier dans le nord du Portugal, tout va bien !
Le même jour à 19H46' : Tout va bien, belle journée + soleil et routes splendides. Bisous
Aujourd'hui à 13H15' : Il bruine et le ciel est bouché, c'est la merde, on s'ennuie !
Ca fait plaisir quelque part ;-), j'ai d'ailleurs répondu : Voilà ce qui arrive quand on part dans des pays lointains tous seuls sans les amis !! Bonne continuation quand même, hein :-)
Ils se sont rapidement consolés : Il ne pleut plus - On est au resto, on mange local et on boit du Mateus !
En fait, ils boivent pour oublier qu'ils sont seuls, pfffffffff

- pour ce qui me concerne pas de virée moto ce week-end, on a failli s'entendre avec François pour un caprice à deux (238 km pour que la DL noire affiche 6000 au compteur avant l'entretien prévu ce 1er juin) mais nous avions également d'autres projets, pas en commun cette fois, et ce sont ceux là qui ont pris le pas ...
Samedi j'ai taillé la haie aidé, une fois n'est pas coutume, par le fiston, puis j'ai passé la fin d'après-midi et la soirée chez mes parents, ma soeur étant, une fois n'est pas coutume non plus, de sortie ...
Aujourd'hui, avec ma douce, on a fait une belle balade de 10 km à partir de l'Ecole des Carrières à Thuin. Il ne me manque plus que 10 autres bornes pour obtenir le "deuxième échelon" récompensé par un magnifique pin's représentant une marguerite. Entre nous, ne le répétez surtout pas, j'ai aussi paumé le premier pin's (un bleuet) que j'avais arraché après 50 kilomètres d'efforts intensifs.Oui je sais je perds tout mais c'que j'veux pas, c'est qu'on se moque de moi, oh hé hein bon !!!
On était de retour vers 13H15, le temps de fristouiller un petit truc qu'il était 13H55, heure à laquelle je me suis affalé dans "mon relax" pour regarder le Grand Prix de Monaco de Formule 1 : rien de comparable avec l'intensité des Moto GP mais là, je ne vous apprends certes rien ... En fait j'en ai profité pour faire une petite sieste avant d'attaquer à nouveau des travaux de jardin que je viens d'achever à l'instant même.

Finalement, aujourd'hui, ce blog s'apparente plus à un journal intime ce qu'à priori j'ai toujours voulu éviter. Appelons ce dérapage une petite entorse au règlement et n'en parlons plus ;-)))

Et demain me direz-vous ? Rien de très précis encore, enfin, façon de parler car je dois épauler mon fiston et un copain pour une "monographie" sur un logiciel comptable, ça c'est pour le matin, l'après-midi sera plus que probablement dédié à la tonte si le temps reste toutefois sec et ... après, qui sait, une virée nocturne à moto sur la route des barrages, tous feux éteints ...
E guidare come un pazzo a fari spenti nella notte per vedere
se è poi così difficile morire ...

18:46 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

25/05/2007

"Pas sport" ...

PAYS DE GALLES 2005 072_640x480C'est un peu le contraire de "fair-play" is'nt it ?
Et bien ... je ne retrouve pas le mien de ... passeport ! Hors, je suis sûr qu'avec ma CARTE DE SEJOUR DE RESSORTISSANT D'UN ETAT MEMBRE DE LA C.E.E., c'est sexuellement la mention qui est indiquée sur le bout de carton blanc et bleu pâle qui me sert de pièce d'identité, on ne me laissera pas embarquer sur le "fairy ferry" à destination de l'Ecosse !
Le comble, c'est qu'en prenant la susdite pièce pour vérifier le libellé exact, je viens de constater avec effroi dans le dos ;-) que la mention en question était même barrée !!
Qu'est-ce donc alors ???

Reste qu'il va falloir fouiller la maison de fond en comble, sauf qu'il n'y a pas de combles dans la maison, aucune trappe ne donnant accès à la sous-toiture, mais en compensation, il y a un vide ventilé qui ne manque pas d'air, pfffffffff ...
Ma crainte c'est qu'une chatte ne retrouverait pas ses jeunes dans cette immense demeure, je me demande si je n'ai pas plus de chance de me pointer au plus tôt, Pluto ?, au Consulat d'Italie ...
Je me laisse ce long week-end pour y réfléchir : ça me fait quand même bien ch... car en principe, vu que le plus souvent je traverse les frontières à bord de la Suzon, je garde toujours ce précieux passe-partout dans une poche de la veste Gore-Tex ou du blouson de cuir mais là, rien, nada, schnoll, broque de viole, quequette !!

Ce problème de passeport introuvable, m'a rappelé un épisode vécu avant l'embarquement lors de notre voyage au Pays de Galle ... J'ai dû aller voir sur le site de François pour le resituer chronologiquement, encore un avantage pour un vrai site par rapport à un blog, on peut établir des tables des matières et des plans du site ... C'était donc en mai 2005 et voici un extrait de mon long compte rendu qui court du 3 au 19 mai :
A ... ferry tale !
(ça c'était le titre)
Sea France to see Wales ...
Nous avons d'abord, par tribord, franchi les douanes française et anglaise (attention, les cartes de séjour de ressortissants de membres de la C.E.E. ne sont pas tolérées, se munir absolument d'un passeport international !! Notez au passage que j'ai eu affaire à une charmante "elderly lady" qui s'excusa presque de me demander mon passeport, car elle n'imaginait pas que l'on puisse vouloir entrer en fraude aux Iles Britanniques sur une aussi belle et chère moto, une vrai connaisseuse indeed !)... et, ensuite, le ferry nous avala.

Cela confirme, si besoin était, qu'il faut que je retrouve ce satané passeport !

22:26 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

24/05/2007

Ils vont bien, tout va bien !

Ca n'évoque rien, ce titre pour vous ? Mais si voyons, faites un effort ... Pour vous aider un petit LIEN peut-être ?

Bon ... le lien n'est pas direct, mais pas de panique, on ne se démonte pas pour si peu, on prend sur soi et on respire profondément, c'est le sketch de Dany BOON, La déprime que je vous invite à voir ou à revoir et à revoir encore ! C'est l'avant dernier de la colonne de droite !!!
Alors, un morceau d'anth(rop)ologie, non ?

Oui mais non, le titre était plutôt un prétexte pour donner des nouvelles "en direct live from Portugal, twelve points" de Bernadette et Henri qui mettent un point d'honneur à me donner de leurs nouvelles quotidiennement, tous les jours !, par SMS, ce que j'apprécie au plus au point car ... voilà une attitude devenue rare de nos jours ou domine plutôt le "pas de nouvelles, bonnes nouvelles" et "après moi le déluge" alors qu'autour de soi on a des personnes qui s'inquiètent et qui attendent qu'on se manifeste, même de la façon la plus brève ... comme un Short Message Siouplé !!!
Le 23/05 à 19:12:14 : Tt va bien, (NDLR : je vous le disais !) belle journée ensoleillée, bisous
Ce soir à 21:15:16 alors que nous recevions des amis et que nous avons bu le champagne en terrasse pour fêter un heureux évènement dont je ne vous dirai encore rien ce soir (hé hé !) : Encore une belle journée de splendides routes et un temps sec. Bisous
Pfff, tout ce bonheur alors que d'autres galèrent sur des bilans, des contrôles fiscaux de m.... menés par des agents zélés (nan, pas des anges ailés !), c'est déprimant non ????
Bouuuuuhhhhhhhhhhhh ...
Allons allons : encore une petite coupe !?!?!?!?!

23:50 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

22/05/2007

Quand on parle du loup ... enfin ... du loup ...

Bourriquetet oui ... il a suffit que je m'inquiète du sort de François, qu'on pouvait encore supposer ... en panne ... quoi que ... une DL n'est définitivement pas une CAGIVA ... si vous voyez ce que je veux dire ... quelque part entre la Bretagne et nous ... pour qu'enfin il se manifeste : voyez son compte-rendu et voyez aussi comment il a, justement, la nostalgie de la panne, ah ah ah, au point qu'il la provoque de son propre chef !!!
J'ai toujours pensé que ce François était trop ... réservé, hé hé hé ...
Ouais, je charrie un peu mais bon, ça peut arriver à tout le monde de ... mal jauger, uh uh uh et finalement il s'est encore intelligemment tiré d'affaire car pour penser au 118.712 là, chapeau ! Je dois dire que, "renseignement" pris à l'étage au dessus, aux "abonnés absents" diront les très très mauvaises langues, mon cerveau quoi !, il m'a avoué que ça ne lui aurait jamais traversé l'esprit, même pas dans les clous !!!

Je me demande en l'espèce si une assurance du type "Europe Assistance" interviendrait sans frais ou si elle n'est corvéable qu'en cas de panne "réelle" avec ou sans blessure corporelle ... Cette deuxième hypothèse me paraît beaucoup plus plausible, les compagnies d'assurances ne couvrant généralement que les cas fortuits ! (je rappelle que je préfère le steak saignant plutôt que fortuit, pffffffff, n'importe quoi franchement !!)

PS 1: j'allais oublier le SMS du jour envoyé par H&B qui continuent leur périple sans péril mais non sans gloire à travers le Portugal. Aujourd'hui ils ont fait une boucle de 444 km à partir de Vidigueira et ils ont roulé au sec sur des routes sèches, un temps presque estival pour des petits belges, moins pour les autochtones apparemment habitués à bien mieux en cette saison ...
PS 2 : question à François ? J'ai entendu un "veau braire" qu'en cas de panne sèche, avec l'injection, ça pouvait créer des problèmes ... Qu'en a-t-il été as far as you're concerned, mmmhhh ??

20:55 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

Vidigueira au Portugal, après 771 km ...

VidigueiraPour en finir avec la journée de dimanche, sachez :
- primo, que ma colombe est revenue vers 20H30' avec de bien meilleures intentions;
- twingo, que vu l'heure tardive à laquelle elle est revenue, j'ai dû à nouveau ... m'occuper de l'estomac du fiston qui est revenu à la charge vers 19H30' avec la même question existentielle que le midi, j'ai donc découpé lâchement quelques tranches dans le rôti au filet, que j'ai cuites à l'huile, accompagnées de frites et de tomates, c'est vrai quoi, on ne va tout de même pas se laisser mourir de faim, mêêêêêrde !!
- tripot, qu'à 17H33 je recevais par SMS des nouvelles de mes amis Henri et Bernadette en route pour le Portugal : "Bien arrivés à Guadalaviar à 17H00 après 710 km - Bisous".
Par contre et entre charentaises, à l'heure qu'il est, je ne sais toujours pas si François est bien rentré de Bretagne ... encore des cachotteries sans doute ;-)))))

Aujourd'hui, enfin hier, vu l'heure à laquelle je poste le message, j'ai à nouveau reçu des nouvelles de H&B, à 21H41'03" exactement : "Bien arrivés au Portugal vers 21H00 - Bisous". Très sympa de leur part de nous rassurer quant à l'évolution de leur périple, je ne sais toutefois pas si la météo est de la partie car d'après le dernier message écrit d'Henri, les prévisions sur l'Espagne et le Portugal n'étaient pas très réjouissantes ... et moi de leur répondre qu'on aurait du beau temps en Ecosse, le monde à l'envers en quelque sorte.
Et justement, à propos du voyage en Ecosse, j'ai reçu un appel cet après-midi du Club Moto 80 qui voulait connaître ... mon numéro de plaque ! Cela m'a un peu rassuré car autant Luc PAQUIER avait été prompt à répondre lorsque j'avais posé quelques questions au sujet de l'éventuelle participation de ma chouette colombe ;-), autant après que j'ai infirmé sa présence et payé mon solde, j'étais sans nouvelles ... Ils sont manifestement en train de sérieusement préparé l'organisation du voyage, ce qui est logique dans la mesure où il ne restera bientôt plus que trois semaines avant le prochain GRAND DEPART !!!!!!!!!!!!!!

PS : pour ceux qui se demanderaient le pourquoi du titre du message, c'est en fait l'étape du jour et le kilométrage parcouru par le vaillant équipage de la Tiger !

00:05 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

20/05/2007

One day i'll ride away ...

Moulin RougeVite fait car il est très tard et une dure semaine m'attend ...
J'ai fait une marche de 10 kms à partir de Nalinnes-Haies, au pas de gymnastique malgré une topographie fort dénivelée ... J'ai fait un "+30" au minimum et ne me suis fait dépasser que par un seul jeunot qui, profitant justement d'une pente fort escarpée, c'est porté à ma hauteur, et m'entendant ahaner comme un vieil âne, m'a dit "On la sent bien celle-là, hein ? avant de me laisser quasi sur place :-(((
J'ai marché seul, comme Jean-Jacques, pas Rousseau mais Goldman dans sa chanson, parce qu'un petit différend nous a opposé assez "vertement" ma colombe et moi ce matin, au sujet d'un truc, comme d'habitude sans aucune importance, alors qu'au départ ... nous devions être deux à faire cette randonnée.

Cela m'a occupé de 10H30' à 13H15', j'ai juste eu le temps de rentrer, de croiser dans l'escalier de la cave la colombe qui n'avait pas retrouvé le rameau d'olivier en signe de paix dans les ménages, et qui retournait, sans les valises toutefois ;-) chez sa mère, de me rafraîchir et de m'occuper de l'estomac du fiston qui, à peine il m'avait vu arriver me posa la question existentielle "Qu'est-ce qu'on va manger ??????" en roulant des yeux inquiets, et d'enfin pouvoir me caler dans mon fauteuil préféré pour assister au Moto GP se disputant sur le circuit du Mans.

Je ne ferai pas une analyse tour par tour de la course, d'autres, bien plus compétents que moi, s'en sont (et Dalila ?) chargé sur les sites habituels que vous aurez sans doute déjà visités ...
Je dirai juste, d'abord pour faire plaisir aux lecteurs français ;-), que pendant un trop court instant hélas, Randy DE PUNIET et Sylvain GUINTOLI ont brillé en se retrouvant tous deux en tête de la course, ensuite pour me faire plaisir à moi tout seul, que je suis très heureux que Chris VERMEULEN ait mené sa SUZUKIIIIIIII sur la plus haute marche du podium.
En croisant tous les doigts pour conjurer le sort, j'ajouterai qu'on dirait que cette année la marque n'est plus là uniquement pour faire de la figuration ou des "one shot", la preuve avec le holeshot de HOPKINS en Chine ;-) d'ailleurs, et voilà nos Suzuki boy's 5ème et 6ème du championnat et le team RIZLA SUZUKI MOTOGP en 3ème position !!!!!!!

23:58 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

19/05/2007

Sept heures du mat' ... C'est la suite !

20070517 VITRY-EN-PORTUGAL 010_640x480François était dehors, le casque sur la tête (ben oui, c'est le meilleur endroit pour poser un casque !) et la combi pluie par-dessus le cuir. J'en ai profité pour enfiler la veste de pluie également, pas le pantalon car je n'ai qu'un froc en gore-tex qui est (en principe) étanche.
Henri est sorti pour boucler les derniers effets dans le top-case et s'est rappelé que je venais, entre autre, pour prendre possession du pantalon - de seconde main, enfin, de seconde jambe - de Bernadette qu'il m'avait promis pour Josée en échange de l'apéro à offrir en Ecosse à chaque repas du soir : un deal "win-win" suivant l'expression fort à la mode actuellement dans le milieu des affaires ...

Nous sommes partis, sous une fine pluie, François devant, après qu'il m'ait dit qu'Henri aurait ... les 15 prochains jours pour rouler devant, direction Charleville-Mézières via Beaumont, Chimay, Couvin, Revin et Renwez, du classique et du roulant s'agissant pour ... les deux tiers de mes acolytes d'une étape de liaison vers le sud profond !
On a fait un premier arrêt vers 10H45' le temps pour moi d'assouvir ce "nouveau" vice dont je m'étais débarassé pendant plus de 10 ans, et pour tous, de se dégourdir un peu les jambes, car même si on arrive sans problème à s'étirer sur la bécane, en se mettant debout sur les repose-pieds ou bien en se vautrant sur le réservoir en tendant les jambes vers l'arrière, ou encore en lâchant carrément, pour les plus audacieux, le guidon pour quelques instants, certains arrivant même à combiner tous ces mouvements en une seule fois ;-)))))))), rien de tel, malgré tout qu'un petit arrêt, ce qui permet en plus de faire travailler les zygomatiques par exemple !
Nous sommes repartis sans tarder vers Poix-Terron puis les D991 et D977 jusqu'à Vouziers puis la D982 jusqu'à Ste Menehould, Givry-en-Argonne et Vitry-le-François où nous avons fait les pleins à une station Leclercq avant de nous garer sur un emplacement réservé aux motos sur la place de Vitry.
Il était midi et la meilleure chose à faire à cette heure là, c'est de déjeuner si on est français ou bien de dîner si on est belge, et si on a beaucoup d'appétit on peut même envisager de faire les deux simultanément.
Nous nous sommes attablés à la terrasse de "Chez Maxime", la pluie n'était en effet plus de la partie. Nous avons commandé 3 salades et une croque-demoiselle ainsi que les boissons offertes pour l'occasion par ... bibi !
J'ai sorti mon mini atlas routier Michelin au 1 millionnième pour qu'on regarde un peu où j'étais (vous êtes ICI !) et quelle direction je devais prendre pour rejoindre, seul cette fois, mes pénates. Car je n'avais rien préparé et j'avais suivi mes potes jusque là les yeux fermés, en gardant toutefois un oeil sur la route évidemment !!

Finalement j'aime assez rouler seul, vu mon sens inné de l'orientation, ça me donne tout de suite le sentiment de partir à l'aventure ;-) même si je ne fais que le tour du quartier !!
On m'a dit : "Tu prends vers Châlons-en-Champagne par la N44 et là, tu verras déjà la direction Charleville et le tour est joué !"
C'est c'lââââ, uiiii !
On s'est salué, consignes de prudence à la clé de 12, et j'ai laissé partir mes amis en les gratifiant de grands gestes désordonnés en signe d'aurevoir ;-)

Me voilà enfin seul avec moi-même et le bonhomme Michelin qui me sourit sur l'atlas, une façon pour lui de m'encourager à reprendre la route.
Je contourne la place, atteins un rond-point et vois, ô miracle, le panneau m'indiquant la direction de Châlons, que j'emprunte sans me faire prier. Une bonne trentaine de bornes plus tard sur une N44 dont je respecte +/- à la lettre, ou plutôt "au chiffre", les panneaux qui indiquent les vitesses limitées, N44 assez sympa par ailleurs, car agréablement ondulante et dénivelée, je trouve la sortie vers la RD977 qui va me mener via Suippes jusqu'à Mazagran. Henri m'avait signalé un monument à voir sur cette route et je n'ai pas raté l'occasion de caler la DL devant pour les deux belles photos que vous avez sans doute déjà pu admirer dans l'album du jour ...
Un peu après Mazagran, à hauteur de Coulommes je crois, j'ai vu à droite un panneau indiquant une route touristique, la route "Rambo & Verveine" si je ne m'abuse, et comme on m'a appris à ne pas "rouler idiot", merci à tous et particulièrement à Didier pour cet enseignement, j'ai fait demi-tour et j'ai suivi une toute petite route d'à peine 2 mètres de large qui serpentait dans la campagne et c'est là que j'ai dégoté ce petit pavillon de pierres immergé dans une marre aux eaux vertes ... Cette photo avec une DL que je trouve très belle, n'ayons pas peur des mots, est d'ailleurs devenue mon nouveau fond d'écran !!!
Bon, bon, faut y retourner : Attigny, Poix-Terron, gauche vers Launois-sur-Vence par la D35 sans arrêt à l'ancien relais de poste cette fois, la D27 jusque Signy-l'Abbaye ensuite Rocroi, Couvin et la N5 jusqu'à la maison : 534,8 km ajoutés au compteur avec le sentiment d'avoir fait mon devoir, je m'en serais voulu de laisser partir mes amis sans les avoir accompagnés pour un "modeste" bout de chemin.
Dès mon arrivée, à 16H30', je n'ai pas retendu la chaîne, mais je l'ai bien graissée : je compte faire 36.000 km avec celle-ci même si je dois la porter en bandoulière en hiver !!

PS : ne pas oublier, pour les amateurs comme pour les pros, le MOTO GP de FRANCE demain !
Il y a aussi le BELGIUM MOTO TOUR qui a commencé le 16 et qui se termine demain !!! Contrairement au Moto Tour français, il ne semble pas y avoir de site officiel, il faut glaner l'information de ci de là, chemin faisant ...

21:39 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

17/05/2007

Sept heures du mat'

20070517 VITRY-EN-PORTUGAL 008_640x480J'ai des frissons,
Le réveil sonne
Je coupe le son ...
Plic plac ploc fait la pluie sur les carreaux
Y a pas d'mystère y fait pas beau
J'm'arrache d'la couette
J'fais ma toilette
C'est décidé, p'tit déjeuner et je m'casse vite fait !!!

Vous avez compris, c'est l'amitié qui a pris le quart, j'ai laissé là ma moitié, pour accompagner mes amis motards sur le ruban noir ...
Voici l'album encore tout chaud, enfin, façon de parler, que j'en ai ramené.
Pourtant les amis avaient tout fait pour me décourager la veille, François en envoyant une carte météorologique de France qui ne laissait planer aucun doute sur ce qui allait nous tomber dessus le lendemain et Didier en grinçant "Voilà un temps idéal pour étrenner un nouveau kit chaîne" ... Et ils ont failli ébranler cette volonté ... inébranlable que je m'étais forgée ... J'avais d'ailleurs écrit ceci à 20h41 le mercredi : "Ouais, très "motovant" tout ça ...
Si je ne suis pas là à 8h30 au plus tard, ne m'attendez dès lors pas ...
"
Ne faisant confiance qu'au goutte à goutte en cette science exacte qu'est la météo, j'ai malgré tout réglé le réveil à l'heure indiquée au début du message en me disant qu'il serait toujours temps d'aviser de visu le lendemain matin ...
Finalement, il ne faisait que "pleuviner" insidieusement et comme j'avais trop à coeur de saluer mes amis, particulièrement Bernadette et Henri qui partaient pour un trrrrrrrès long périple, je n'ai fait ni une ni deux, ni trois ni quatre d'ailleurs, ni même ni quoi ni qu'est-ce, la décision est tombée en même temps que j'ai posé le pied droit sur le parquet !!
Je suis donc parti après avoir enfilé le cuir et j'ai fait le plein à la station de Lobbes. Comme je n'avais pas confirmé ma venue et que j'étais à la bourre, je m'arrange en effet toujours pour partir à la dernière minute, on m'a dit que c'était moins cher en "last minute" ;-)), j'ai dû, hum, ouvrir en grand pour arriver pile poil à 8h30' chez Henri. J'ai été soulagé de voir que la DL de François était bien là car je craignais qu'ils aient déjà levé l'ancre, ces deux-là étant des matinaux dans l'âme ...

A suivre

19:06 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

16/05/2007

Pas de précipitations ...

Alors que, de façon assez inattendue et presque rocambolesque, rien n'est moins vrai en fait, j'ai obtenu le visa pour accompagner mes amis sur la route qui doit les mener jusqu'à la première étape du voyage à destination du Portugal pour Henri et Bernadette et, de façon largement détournée, de la Bretagne pour François, départ prévu, pour rappel, demain à 8H30, voilà que la météo s'en mêle et "s'emmêle les pleins seaux" si vous voyez ce que je veux dire !!!
Sur la Belgique et sur la France, ce ne sont que pictogrammes représentant de gros nuages et d'énormes gouttes qui risquent de s'insinuer partout dans la combi, même étanche, et qui en tout cas, s'insinuent dans le cerveau ( +/- étanche aussi) du motard qui ne voit pas cela d'un bon oeil même si au départ la motivation est grande !!
Bah, je mettrai le réveil à une heure indécente pour un jeudi de l'Ascension et j'aviserai demain matin.
Le souvenir est toutefois encore très présent d'une équipée +/- similaire en septembre de l'an dernier au cours de laquelle j'étais descendu avec eux (sans Bernadette et avec Didier) jusqu'à Ligny-en-Barrois au restaurant "Le Cheval Blanc" où j'avais régalé du repas pour fêter mon anniversaire et où ils m'avaient offert de chouettes cadeaux ... Et bien, sur tout le trajet aller il avait plus comme "troupeau de vaches qui pissent" et alors qu'après le gueuleton ils sont repartis plein sud pour leur Tour de France (près de 4.000 bornes), moi, j'étais remonté la queue entre les jambes et le survêtement de pluie au dessus du blouson de cuir, pour affronter le retour vers le ... petit Nord !! Et vous savez ce qu'ils avaient dit les copains ? Non ?? Que je devais être un peu maso, limite débile en quelque sorte : payer le repas, rouler sous la pluie et ne même pas profiter pleinement du voyage ...
Alors ... de là à être prêt à renouveler l'expérience, il n'y a qu'un pas que ... je franchirai peut-être !!

Tout autre chose maintenant bien que cela reste dans le domaine qui m'est ... cher ;-)20070517 VITRY-EN-PORTUGAL 012_640x480
Je commençais à désespérer, le mot est un peu fort j'en conviens, d'être sans nouvelle du fax que j'avais envoyé chez le concessionnaire au sujet du fameux kit pignons-chaîne dont je vous ai entretenu l'autre jour ...
Et bien, tout vient à point, comme le steak, que soit dit en passant je préfère saignant, à qui sait attendre, car aujourd'hui Dominique m'a appelé, en s'excusant de ne pas avoir réagi plus tôt, la faute à une saison moto qui n'arrête pas de battre son plein, pas de trêve hivernale cette année, à priori pas de quoi se plaindre donc, et à un manque de personnel pour cause de maladie, ce qui est de fait plus gênant ... Après s'être justifié et m'avoir expliqué que mes arguments n'étaient pas tous fondés, il m'a dit qu'à titre exceptionnel il allait me consentir un rab' de 20% sur le kit, de quoi me remettre en selle, de bonne humeur et me réconcilier définitivement (enfin, pour l'instant) avec ... la marque et le concessionnaire !
Ca devrait me permettre d'offrir à ma colombe une paire de gants élégants et qui sait, un tour de cou dans le coup !
Au prix où on nous a mis l'euro, il n'y a pas de petit profit !

21:56 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

15/05/2007

Le kart monde ...

Senna sur son kartEt oui ... je me suis souvenu ce midi qu'un des dépanneurs qui était venu rechercher la VW Bora m'avait parlé d'une endurance de karting sur le circuit de Mariembourg dans le courant du mois de mai ...
Il avait même "promis" qu'il déposerait une invitation dans ma boîte aux lettres et je me voyais déjà comme quatrième pilote dans l'équipe qu'il a constituée avec sa meuf et une copine à sa meuf ...
Et bien, l'endurance c'était le ... 12 mai !
Notez, il y en a une autre le 1er septembre, non loin de ma date anniversaire ...
Quoi qu'il en soit, en surfant sur le sujet, je suis resté scotché sur un article le concernant : LE LIRE SVP !!! . Voilà qui donne envie n'est-ce pas ???

Evidemment, je n'ai jamais essayé un kart de compétition, ni même de loisir, juste de ceux qu'on alloue et qu'on loue aux touristes comme Mr VAN DE PLOTE "de passage à Cajarc" ou ailleurs d'ailleurs ...
Cela dit, même avec ces tondeuses à gazon, on prend déjà un pied monstre et on se prend rapidement au jeu : au fur et à mesure qu'on engrange les tours, on finit par faire corps avec l'engin et on se retrouve dans une espèce de ... quatrième dimension où ne compte plus que la trajectoire, le chrono et ... le podium ! Enfin, moi c'est comme ça que je l'ai vécu les quelques rares fois qu'il m'a été donné de me défouler sur ces espèces de planches à roulettes ...

Planches à roulettes, toi-même, non mais !
En fait, pour être totalement honnête, même si le "pilotage" d'une moto, pratiqué en touriste entendons-nous, et sans jamais avoir essayé des "missiles de la route" comme les YAMAHA R1, SUZUKI GSX-R et autres KAWA ZX-R, apporte son lot de sensations, on est malgré tout assez loin de celles que procure celui d'un kart, même de location à du 60 km/heure à 1 cm du sol, on peut notamment s'essayer aux contre-braquages sans trop se faire peur. Il est vrai aussi qu'on ne le pratique que sur (petits) circuits, par conséquent sur "route fermée" et qu'on peut louper une traj' sans risquer de se retrouver face à un 30 tonnes ou un gros camping-car qui passaient comme par hasard par là ...
C'est moins évident sur route ouverte et la PRUDENCE doit rester le maître mot en toutes circonstances si on veut avoir la même belle et longue barbe blanche que St Pierre le jour où on "knock-knock-knockera on heaven's door" yeah yeah yeah yeah !!!!
Cela dit, depuis la maternelle on nous explique qu'il ne faut pas mélanger les pommes et les poires, sans parler des scoubidou-bidou, donc, je conclurai le chapitre en disant qu'il ne sert à rien de comparer des choses qui, à la base, ne sont pas comparables, voilà une façon comme une autre de mettre tout le monde d'accord ...

Et le coup de gueule me direz-vous ? On veut tout savoir !!
Ok, ok, vous êtes bien sûrs ??
Et bien, les réactions (des potes) ont été diverses.
François était étonné car, sauf erreur ou petite omission et en s'excusant presque, il était convaincu d'avoir fait part de son projet lors de notre sortie. Il a même poussé la gentillesse jusqu'à me proposer de l'accompagner jusqu'à "Le Mayet de Montagne", d'y partager la chambre d'hôtes et de revenir (sic) "tout seul comme un grand pfffffffff" vu que lui remontait par la diagonale inverse jusqu'en Bretagne ...
Henri, Jacques et Didier ont confirmé en choeur ses dires en ajoutant soit que je devais me laver les oreilles, soit qu'il fallait arrêter le mélange LEFFE / SOUPE AU LAIT ;-), soit encore qu'il fallait que je respecte la vie privée des uns et des autres, cette dernière réaction ayant échappé à ma compréhension mais bon, je ne vais pas Paul et Mickey une fois de plus ...
Cela devenait donc évident : le sujet a été abordé à Signy-l'Abbaye lorsque j'étais parti faire pleurer Popaul ou bien alors à Couvin lorsque j'ai été à la caisse pour payer le dernier verre (ça ne sera pas réellement le dernier, rassurez-vous !) après quoi j'ai été faire pleurer Popaul à nouveau (et oui, petit bonhomme, petite vessie, petite lanterne comme dit le proverbe).
Alors là je dis "OUI MAIS NON" car, et là permettez-moi un instant de m'adresser directement aux intéressés, où va-t-on si vous continuez à parler pendant mon absence !!! Vous devez attendre que je revienne sinon comment voulez-vous que je sois au courant de tout et du reste, hein ???
Je compte sur vous dorénavant ... ou bien alors, que l'un d'entre vous me fasse, après chaque absence justifiée, un petit compte-rendu ;-) de la conversation que j'aurais loupée.
Merci de bien vouloir prendre la présente en considération. Veuillez agréer, etc etc ...

12:39 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

14/05/2007

Soupe au lait ...

soupe-au-laitPffffff ...
Tiens, c'est un peu le bruit que pourrait faire le lait dans la casserole qu'on a oubliée sur la cuisinière !
En fait, je dis pfffffff parce que n'ai pas grand chose de neuf à vous livrer ce soir ... si ce n'est un "petit coup de gueule" que j'ai poussé à l'égard des copains motards, coup de gueule totalement injustifié mais j'ai des circonstances "éternuantes" (ben oui, j'ai un "bedi rhube, la faude à une bédéo vort janjeande").
Je sais que ça ne vaut pas la peine d'être raconté mais si je ne raconte pas ça, je n'aurai rien à dire, donc ...

Samedi soir, alors que je bavardais par le biais du PC avec Henri tout en descendant, en canoë, une LEFFE, j'ai appris que François avait convenu de l'accompagner pour la première étape de son voyage au Portugal qui doit le mener, après 585 km de route, jusqu'à ..........
Et c'est là que le mélange LEFFE + "soupe au lait", mélange détonnant s'il en est ;-) m'a fait réagir, comment dire, de façon épidermique et au quart de tour, contrairement à une BMW 1200 GS qui aurait séjourné plus de 5 jours dans un garage ...
J'y suis allé d'une tirade du genre : "Quoi ?!? Alors que je m'étale en long en large et en travers sur TOUTES les petites choses, aussi infîmes soient-elles, qui gravitent autour de la "MOTO" il y en a d'autres qui continuent à faire leurs petits coups en douce et ça m'énerve prodigieusement. La moindre des choses eut été d'en parler non ? et d'en faire éventuellement partager l'idée aux autres ..."
Voilà un mouvement d'humeur qui ne me ressemble pas beaucoup et qui révèle quelque part que je dois être frustré ... au même endroit !

A suivre ...

23:34 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

13/05/2007

Message perso ...

Mothers DayBONNE FETE MAMAN !!
Bah, je vais faire de cette pensée un message UNIVERVEL : BONNE FETE A TOUTES LES MERES !!!
Chez nous, en Belgique c'est aujourd'hui et, pas plus tard que tout à l'heure, avec ma petite famille, nous allons lui rendre visite.
Le cadeau ? Ben ... c'est MOI son cadeau, pardi !! Quel plus beau cadeau pour une mère que l'enfant qu'elle a d'abord porté pendant 9 mois ou "moins si prématuré" (et non pas "plus si affinités") et qu'elle doit ensuite supporter pendant toute sa vie, mmmhhh ???

00:39 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

10/05/2007

Voilà ce qu'il en coûte ...

Lhuître, aphrodisiaqueJe voulais juste vous donner le prix, le juste prix, enfin ... "juste" ... ça reste à voir, de l'entretien qui vient d'être effectué pour fêter les 36.000 kms de la DL et ce titre m'a rappelé une fable de LAFONTAINE, L'huître et les plaideurs que je vous invite à lire ... En fait, la phrase aurait dû être "Mettez ce qu'il en coûte", mais bon ... au royaume des "à peu près", Alberto est le fou du roi ;-))

Voyez comme déjà à cette lointaine époque, les conseillers juridiques n'étaient pas en grâce ...

Et cet entretien me direz-vous ? Coût total : quatre cent trente-"huître" € et nonante-sept cents, et contrairement au Perrin Dandin de la fable, je n'ai ni grugé ni surtout gobé l'addition. Non qu'elle soit exagérée en soit : j'ai été voir les sites de François (qui a payé un peu plus de 185 € pour le "kit transmission" sur la Cagiva) et d'Henri (553 € et des poussières pour l'entretien des 40.000 + kit pignons-chaîne), c'est justement le changement TRES PREMATURE de ce kit qui me reste en travers de la (roue à) gorge !!
Oh, bien sûr, Votre Honneur, je suis sans doute coupable d'avoir négligé cet élément mécanique fondamental qu'est la chaîne d'une moto, et c'est vrai que je ne l'ai pas graissée tous les +/- 500 kms et tendue pareillement comme on vient de me le recommander. Mais jusqu'il y a peu, je n'avais JAMAIS retendu une chaîne ! J'ai fait 33.000 kms avec le premier kit de la Freewind, au risque de me répéter, sans JAMAIS retendre quoi que ce soit et quand je l'ai vendue à 53.000 kms, elle n'en était qu'à son deuxième !!
Alors ? Négligence coupable ?? Usure anormale ??? Utilisation de pièces d'origine non contrôlée ou en tout cas "pas d'origine Suzuki" parce que trop chères pour le consommateur lambda ????

Quoi qu'il en soit, j'ai payé sans discuter après qu'on m'ait fait "sniffer des sels" suite à mon évanouissement ;-))))))))) mais là, avec la tête froide et après le commentaire de "ds", j'ai pris ma plus aimable plume et j'ai rédigé un petit courrier que je compte faxer demain matin, courrier qui commence par
"Je n'ai pas pour habitude de rouspeter, généralement je paie et je me tais"
et se clôture par
" J'attends des nouvelles et ... si possible un GESTE COMMERCIAL. Merci d'avance !
Veuillez agréer mes salutations distinguées
"
Si je n'ai pas satisfaction ... va y avoir du crêpage de chignon-peigne et pignon-chaîne, ah ah !!
Voilà qui est dit et qui va sans doute renforcer, aux yeux de certains, mon image de "radin" que je n'assume pas du tout ;-).

Pour en venir à quelque chose de bien plus agréable que ces petits soucis et sous là, et alors que je m'inquiétais un peu d'être quasi sans nouvelles d'Henri qui se fait de plus en plus rare, que ce soit sur MSN ou dans ma boîte à e-mails, j'ai été surfer sur son site et je crois en avoir découvert la raison : son imminent voyage au PORTUGAL ! S'agissant d'une expédition de 15 jours, il est normal que sa préparation accapare toutes ses soirées et le résultat risque d'être brillant !!!
En plus du traditionnel road-book qu'il établi avec Excel mais dans lequel il a inséré, à chaque page, la carte du parcours du jour, il est en train de tracer son itinéraire, jour après jour, sur une carte géographique qui, arrêtez-moi si je me trompe, utilise la technique mise à disposition par "Google" : un petit click valant mieux qu'un grand blog, voici le LIEN vers son travail.
Allez également voir dans "Tiger > Voyages 2007 > Portugal", le road-book et additionnez le nombre de kilomètres qu'il va effectués lors de ce périple : ça fiche le tournis, c'est moi qui vous le dis !

A+

21:42 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

08/05/2007

Qui bene amat, bene castigat !

Avant qu'à notre tour nous prenions le départ ...Bon, je ne savais pas trop comment embrayer après les mots "à suivre" laissés au bout du message d'hier et, pour ne pas perdre mon latin, j'ai feuilleté les pages roses déjà évoquées et me suis arrêté sur ... le titre du jour !
Car en effet, si on taquine un peu Valentino ROSSI c'est parce qu'on l'aime bien, un point c'est tout et le fait que le titre soit, pour l'instant du moins, âprement disputé, ajoute au suspens !!

Au fait, dimanche je me suis levé tôt, 8H00 par là, car nous avions décidé, ma colombe et moi, de faire une marche de 10 km à partir de Sart-Dames-Avelines ... Je savais que le GP de Chine commençait à 9H00 sur Club RTL et je m'étais dit que, si ma poupée d'amour se faisait un peu prier pour quitter la couette douillette, j'en profiterais pour regarder la course avant qu'à notre tour nous prenions le départ ...
C'est un peu ce qui s'est passé, même si elle a dû patienter un peu, le temps que la course se termine.
En ce qui concerne ce Grand Prix, et en mettant un peu de côté le duel STONER-ROSSI, je voulais juste souligner la SUPERBE prestation de John HOPKINS sur la SUZUKI GSV-R : non seulement il s'est offert le "holeshot" mais il a tenu jusqu'au bout le rythme des deux autres. En plus de ça il paraît qu'il est celui qui "angle" le plus, il prend jusqu'à 54 degrés d'inclinaison - ça nous fait 129,2° Fahrenheit ça ;-) c'est dire s'il est ... bouillant ! - il est le seul à mettre LE COUDE au sol en plus du genou : non mais vous imaginez ??
Ca me rappelle une planche de la bande dessinée JOE BAR, où on voit deux types, peinards, accoudés au comptoir du zinc en train de discuter et il y en a un qui se vante en montrant les trous qu'il a dans son jeans, l'autre dans son blouson de cuir et puis on voit un troisième qui ... est déchiré de partout ;-))) Inutile de vous faire un ... dessin !
Espérons que la marque à laquelle je suis fidèle depuis 7 ans continue sur cette voie en MOTO GP et qu'elle se mêle de plus en plus à la lutte pour le podium !!

Le Grand Prix terminé, on a comme d'habitude préparé le sac à dos et on est parti à Sart-Dames-Avelines pour la randonnée pédestre dominicale.
Le parcours était moins exigeant que dimanche dernier, plus plat, moins boisé, et tournait autour des éoliennes plantées dans la campagne brabançonne comme l'étaient jadis les moulins à vent que combattait "El ingenioso Hidalgo Don Quijote" dans la Manche espagnole.
Nous avons fait quelques photos avec mon Samsung E330 dont la définition est exécrable mais bon, c'est un téléphone après tout, pas un appareil photo ! C'est fou cette manie actuelle du "tout en un", on ne sait plus "quoi est quoi", what's what !?!

A part ça j'ai déposé la DL chez mon concessionnaire hier midi pour l'entretien des 36.000, alors qu'elle en avait 37,2 le matin ;-), et j'ai fait part de ma relative inquiétude en ce qui concernait la chaîne qui se détendait bizarrement après à peine quelques centaines de kilomètres ... J'avais demandé qu'on m'appelle s'il y avait quoi que ce soit de particulier et avant d'entreprendre "de gros travaux" et, alors que j'assistais à un pseudo-séminaire concernant "les nouvelles technologies au sein des PME" qui s'est résumé finalement à une apologie de WINDOWS VISTA, j'ai senti vibrer mon portable au fond de ma poche : dès que le conférencier a tourné le dos pour pointer un "highlight" de plus sur le nouveau bébé de MICROSOFT, j'ai jeté un oeil sur l'écran et j'ai vu "Perf Bike" ...
Aïe aïe aïe, me suis-je dis : si on m'appelle c'est qu'il y a une bonne raison ! J'ai donc rappelé dès que possible et j'ai eu la confirmation qu'il fallait DEJA changer le kit pignons+chaîne alors qu'ils n'ont égrené que 12.000 km !!!!!!!!! Apparemment j'aurais roulé trop longtemps chaîne détendue ce qui a provoqué un "balourd" !
J'ai regardé au dico : en mécanique industrielle cela signifie un "déséquilibre dans une pièce tournante dont le centre de gravité ne se trouve pas sur l'axe de rotation" ! C'est sûr, ce balourd va peser sur mon centre de gravité, situé au niveau du portefeuille ;-), en l'allégeant de quelque 180 € auxquels il faudra ajouter le coût du gros entretien normal et, à prévoir avant le départ en Ecosse, le changement du pneu avant : aaaahhhhhhhh, chère MOTO !!!! Comme il faut t'aimer pour si peu compter !!!!!!!!!!!

13:27 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

07/05/2007

Sic transit gloria mundi !

Stonerossi en Chine_640x480A l'heure où l'on ne consulte plus ni les pages blanches ni les pages jaunes des annuaires téléphoniques et où l'on se contente de tapoter quelques chiffres sur le clavier (1307 en Belgique francophone ou, entre autres numéros rabâchés par les Véronique et Davina masculins, le 118.218 en France) pour obtenir des renseignements, je n'ai pas eu le réflexe de taper cette locution latine dans "Google" et me suis précipité sur les pages roses celles-là, normalement insérées entre les noms communs et les noms propres des dictionnaires, mais que j'avais extraites d'une vieille édition du Larousse et rangées soigneusement dans ma petite bibliothèque ...

Alors ? Je doute que ça en intéresse beaucoup mais, à supposer qu'il n'y en ait même qu'un, autant satisfaire sa curiosité, car il y a des curiosités qui, comme les colères, sont saines, n'est-ce pas Ségolène ?
Dès lors, que signifie donc cette locution ??
"Ainsi passe la gloire du monde"
Il s'agit de paroles (peut-être tirées de L'Initiation, I, 3, 6) adressées au souverain pontife lors de son élévation, pour lui rappeler la fragilité de toute puissance humaine ...
Et alors me direz-vous, ça nous fait une belle jambe !?!
Et bien, vous répondrai-je, voilà un bon début !!

Bon, bon, j'arrête de tortiller et j'en viens au fait, car l'heure tourne et heure qui tourne n'amasse pas mousse comme dirait Diouf, le pote à Lescaut !
Cette locution m'a été envoyée par Didier suivie, entre charentaises, par la mention "Titre pour le blog d'Alberto". Il sait que je suis friand de culture le bougre ;-) et qu'il m'obligeait, je suis d'ailleurs son obligé, à "pondre un truc" là-dessus en m'envoyant cette formule magique !
Le contexte : dès 9H45' dimanche, Henri envoyait un e-mail avec une photo de Capirossi (?!?) et la légende "Et hop, encore une pour Stoner !", e-mail auquel répondait instantanément François (9H51') "Tu es un rapide, toi !A peine finie que j'ai déjà un email...
La locution de Didier prend tout son sens quand j'aurai précisé qu'elle fait suite à ces quelques mots cruels ;-) "Et voilà Rossi est oublié ..."

Je ne voudrais pas contrarier notre chef vénéré, mais là je crois qu'il va un peu vite en affaire et je suis certain que le Docteur a encore plus d'un tour (de circuit) dans son (sac en) cuir même si pour l'instant son seul immense talent ne suffit pas à compenser l'écrasante supériorité du moteur Ducâââââti et un Stoner qui, il faut bien le dire, maîtrise parfaitement son sujet !!!

A suivre ...

23:51 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

06/05/2007

Balade du 1er mai ... Troisième !!!

Trois hommes de l'ombre ...Ouais, désolé, cette balade n'a duré que quelques heures et non pas trois jours comme on pourrait le croire et le compte-rendu, je m'en rends compte, distillé de cette façon, n'a finalement d'intérêt que pour celui qui le rédige ... et encore ;-)))
Bon, je relis les 2 premiers épisodes et j'embraye (faites-en de même pour vous remémorer les faits saillants des épisodes précédents, à moins que vous vouliez un résumé, hé hé !).

Donc, départ Beaumont, arrêt à Momignies après avoir parcouru 53 kilomètres et traversé Eppe-Sauvage, Moustier-en-Fagne, Bailièvre et Macon avec, en plus des petites routes tor"thureuses", quelques tronçons très très roulants qui permettent de "faire des trajectoires" et d'un peu se déhancher sur la machine ;-)) .
On quitte la belle belle-soeur d'Henri et comme on avait pris du retard sur le planning, au lieu d'aller jusqu'à Tournes comme initialement envisagé, on a fait un arrêt à Signy-l'Abbaye et vu qu'il était midi, les cloches de l'église étaient là pour nous le rappeler de façon intempestive d'ailleurs, nous avons décidé d'y déjeuner. Voilà une adresse à retenir : l'hôtel-restaurant "Le Gibergeon" qui pour 11,50 € offre, le mot est choisi, un menu "entrée, plat et dessert" des plus convenables. Une salade mixte (dont vous pouvez faire un gros plan de la photo sur mon album), suivie par un boeuf bourguigon-frites, suivi lui-même par un dessert au choix (j'ai pris une salade de fruits exotiques) : la patronne qu'Henri avait prise pour la soubrette nous a accueuillis chaleureusement et nous a autorisés à manger en terrasse, le temps étant en effet estival, ce qui devient un lieu commun sur cette chaude planète !
Plus tard, nous avons été rejoints par quelques autres motards mais nous n'avons pas trop "causé avec", comme on dit à Bruxelles parce qu'ils parlaient "l'autre belge" si vous voyez ce que je veux dire ...
Entre charentaises, deux de nos membres des plus éminents, sont "perfect tweetalig" inderdaad !!

Nous sommes repartus repis ... euh ... repartis repus voulais-je écrire, le "u" et le "i" sont très proches l'un de l'autre sur le clavier vous l'aurez remarqué, il devait être 13H45 par là, et 11 kilomètres plus tard nous nous arrêtions à Launois-sur-Vence où nous avons fait découvrir à Jacques, l'ancien relais de poste.
Nous l'avons visité comme jamais auparavant il nous avait été donné de le faire : un gars qui était dans la cour intérieure nous a appelés et nous a guidés dans pratiquement toutes les salles de l'édifice en nous révélant l'un ou l'autre détail de la vie quotidienne des hommes et des chevaux qui y vivaient et travaillaient ...

Nous avons à nouveau enfourché les nôtres et, par les D27 et D3 sommes arrivés à l'abbaye des Sept Fontaines, dont il ne reste que quelques vestiges mais sur le site de laquelle une belle bâtisse a été construite en 1698 qui sert actuellement de restaurant et d'hôtel, un endroit idéal, d'après Didier, pour y amener sa maîtresse ... Je laisse toute la responsabilité de ces et ses propos à son auteur, mais peut-être sont-ils fondés sur une vérité historique qui m'échappe au moment d'écrire ces quelques lignes, pour peu en outre que Didier fasse d'ores et déjà partie de l'histoire ;-)))
Le site est entouré par un parcours de golf qui lui donne un air propret et impeccablement entretenu.

Après quelques photos, et quelque 14 kilomètres via Fagnon, Clavy-Warby, St Marcel, Tournes et Arreux (Aga aga ...) nous avons atteint Montcornet et son château.
Je ne le connaissais qu'extérieurement avec à l'entrée du site une potence crânement garnie par trois têtes squelettiques. Cette fois nous avons mis la main au portefeuille, sorti chacun 4 €, déposé nos casques et la monnaie au guichet à l'entrée. Une des préposées, sans doute troublée par la venue de 5 superbes chevaliers a enfermé, par mégarde (A moi, les gardes !!!) l'autre dans la guérite qui servait d'accueil et c'est Didier le preux (nan pas le lépreux, pffffffff) qui est allé délivrer la donzelle. Pour le remercier elle lui a tendu un parchemin parfumé (sans doute son numéro de portable devait-il se trouver quelque part dans la marge), parchemin qui livrait tous les secrets des lieux : la visite pouvait dès lors commencer ...
Si vous n'avez jamais fait cette visite, et si vous aimez les vieilles pierres chargées d'histoire, voilà assurément un site à voir !!
Etrangement, il semble toujours vivant et on se surprend à penser qu'on pourrait croiser, au fond d'un escalier ou au détour d'un couloir, dans la pénombre, un soldat d'époque en armure ou, mieux, une princesse à la coiffe voilée ...
D'ailleurs, des jeux de rôles sont parfois organisés dans son enceinte, ceci expliquant peut-être cela ...
Enfin, détail qui avait son importance par cette chaleur estivale, il y règne une très agréable fraîcheur et l'endroit est balayé par des courants d'air (qui a dit des spectres ? le compte-rendu de François appuierait même cette hypoténuse !) qui circulent dans le dédale de pierres ...

Nous avons pris congé des lieux vers 16H30 et c'est par Revin et Rocroi que nous avons regagné notre plat pays qui n'est pas forcément le vôtre si vous ne faites pas partie des 88,4 % de "compatriotes" qui me font le plaisir de lire ces âneries !

A Couvin nous avons eu la surprise d'y trouver une place "sens dessus dessous", au point que nous sommes passés à côté sans la reconnaître !!! D'importants travaux sont en effet en cours d'exécution et ne seraient terminés, d'après la tenancière du café où nous nous sommes attablés, qu'au mois de juillet : un manque à gagner certain pour tous les commerçants du coin d'autant que les places de parking y sont devenues aussi rares que la pluie en Belgique, c'est dire !!!!!
Mis à part Jacques, nous nous sommes tous laissés séduire par une bonne glace (3 boules présentées dans une assiette étroite et rectangulaire) et, la mort dans l'âme ;-)))), j'ai offert le dernier verre, comme je l'avais annoncé.

Didier et Jacques sont repartis ensemble sur Bruxelles et, en ce qui me concerne, pour éviter le retour sur la N5 et encore un peu "taquiner les repose-pieds" je suis rentré avec Henri et François par la route des barrages jusqu'au rond-point à Silenrieux où nous nous sommes quittés.

Encore une belle journée en moto et entre amis à marquer d'une pierre blanche : depuis le temps qu'on accumule les pierres blanches, on va bientôt pouvoir construire une cathédrale dédiée à la sainte moto et à l'amitié !!!!!!!!!

17:38 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

05/05/2007

Balade du 1er mai ... Deuxième !

Cockpit de la GS devant le relais de Launois1ère étape, Momignies donc, où nous attendaient la belle-soeur d'Henri, son époux et leurs deux charmants enfants. Apparemment ils avaient "guinché" jusqu'aux petites heures car ils semblaient tous un peu à côté de leurs pompes !
Très belle demeure au demeurant, pleine de caractère, sauf erreur elle appartenait anciennement au brasseur du village, elle aurait mérité à elle seule un petit reportage et, si ses propriétaires veulent arrondir leurs fins de mois, ce qui paraît peu probable dans la mesure où ils sont tous deux médecins, je leur conseillerais d'organiser des visites guidées payantes ;-)))
Il y avait entre autre, une Triumph Spitfire de, hum, 1974 (?) avec hardtop dans le garage : Henri nous a confié qu'il avait eu plus de mal à s'en extraire qu'à "tomber" dedans lors d'une petite virée qu'il avait faite avec le beau-frère ;-) C'est vrai que cette mignonne est de taille lilliputienne, même si je ne suis pas Gulliver !
Dans la conversation nous avons appris que finalement Henri renonçait à l'achat des 2 terrains juxtaposés qu'il nous avait montrés quelques semaines auparavant, après que l'architecte se soit renseigné auprès de "l'Urbanisme" et que l'endroit ait révélé des contraintes extrêmement lourdes, qui s'opposaient au projet d'Henri ...
Pour en revenir à la moto, il faut savoir que nous avons emprunté jusque là les habituelles petites routes "à trails" qui serpentent comme la Thure, et j'ai remarqué, alors que je me traînais ;-) derrière Jacques, qu'il a commis quelques bévues avec sa GS, en élargissant beaucoup trop quelques virages serrés : sans doute ne l'a-t-il pas encore bien en main d'autant qu'il nous a avoué que le fait d'actionner la manette de freins un peu trop violemment (en cas de surprise) risquait d'avoir pour effet de (sic) "se retrouver la gueule dans le pare-brise" !!!
Prudence donc et circonspection !!!

13:16 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

04/05/2007

Balade du 1er mai ...

Les 7 fontainesHum, même si tous les détails sont tombés dans les oubliettes du Château de Montcornet, je vais tenter un compte-rendu de cette balade déjà lointaine du 1er mai.

Tout d'abord, il faut savoir qu'une fois de plus, c'est à l'instigation de François (qui travaille sans doute secrètement au Federal Bureau of Instigation) que s'est montée cette sortie. Je le dis et je le prouve :
Ce long week-end ensoleillé risque d'être trop chaud pour moi; j'irai marcher avec Christine dimanche (il y a une marche organisée à Ottignies. Avis aux amateurs...).
Peut-êre une balade à moto mardi 1er mai car je crois qu'il va faire moins chaud.
Et je travaille lundi.
François

Le cochonnet était lancé, restait à envoyer les boules !

Et c'est Henri qui a pris, comme toujours allais-je écrire, l'initiative, voyez plutôt :
Chers amis,
Je veux bien jouer le poisson pilote à condition que le départ puisse être donné de Montignies et que l'on puisse faire une petite halte chez ma soeur à Momignies, elle nous offrira un coup à boire.
Pour le reste nous irons par monts et par vaux en France, je prépare quelque chose mais il est certain que l'on va repasser sur des routes déjà faites.
Amicalement
Répondre rapidement s'il vous plaît.

Que croyez-vous ? Qu'on s'est fait prier ?? Pfffff, ça serait mal nous connaître : on a tous crier "A l'abordage !!!!" et on s'est tous pointé chez Henri le mardi, entre 9h00 et 9h30 !!!
Comme je ne voulais pas arriver les mains vides j'avais pensé m'arrêter sur la route pour acheter à l'un ou l'autre ambulant un beau brin de muguets pour Bernadette et ce n'est qu'à une centaine de mètres du but que je l'ai trouvé : je ralentis, actionne mon cligno, me gare, me dirige vers le "peï" et, quand je vois les gringalets de brins qu'il expose, je lui en demande deux (au diable l'avarice) en insistant tout de même pour qu'il choisisse les plus beaux !
Le gars en sélectionne TROIS (!) et me les offre pour le prix de DEUX !!! "Sympa" que je lui dis, "les motards sont bien sympas" qu'il me rétorque, encore un connaisseur que je pense dans mon fors intérieur et je pars en le remerciant.
Trois brins pour le prix de deux, voilà de quoi faire plaisir à Bernadette et de ne pas arriver bredouille chez la belle-soeur d'Henri, de trois brins deux coups comme on dit !
Je suis arrivé chez Henri alors que François y était déjà : un café plus tard, arrivaient Jacques et Didier ... Nous étions au complet et il n'y avait plus qu'à prendre la route pour Momignies, première étape du jour !

21:27 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

De l'Ecosse et de son actualité ...

Kilt BillEt oui, elle est doublement sous les feux de la rampe : d'une part, parce que les écossais viennent d'y voter avec pour résultat une montée importante de leur volonté d'indépendance, à l'heure de l'Europe, de l'ouverture des marchés avec un grand M comme "MAKE MONEY", et de la mondialisation, les peuples en général, n'ont semble-t-il jamais autant manifesté leur besoin d'identité propre, une légitime réaction sans doute, mais là est un autre débat, et d'autre part, beaucoup plus prosaïquement et modestement, parce qu'elle est l'objet du voyage à venir (du 16 au 21 juin) organisé par le Club Moto 80, et qu'il fallait payer le solde pour le 30 avril !!
Et finalement, en dernière minute, ma colombe s'est envolée, entendez par là que ma Josée s'est désistée : adieu colombe, bonjour pigeon voyageur !
L'envie de m'accompagner était forte et l'idée, malgré quelques appréhensions, avait, elle, fait son chemin et tout bien pesé, m'enchantait !!!
Mais voilà, un vilain torticolis et quelques "mauvais" souvenirs (trop de bruit dans le casque pour ses oreilles fragilisées et casque secoué par les agressions d'Eole) sont venus enrayer la machine et auront eu raison de cette belle envie ... C'est vrai que pour une première vraie sortie, se taper 6 jours à califourchon sur une selle, n'est pas la meilleure façon d'aborder la pratique de la moto, même en passagère !!
Cela dit, vu que le voyage n'est apparemment pas "overbooké" comme on dit par delà le Channel, il nous reste quelques semaines pour nous exercer et qui sait, peut-être, que la surprise sera au bout du voyage ... euh ... enfin, au début du voyage !!

20:52 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

03/05/2007

Et la mayonnaise, une fois ??

Brice AttitudeBen oui, vous avez eu le cornet qui s'effrite, ne manquait que la mayonnaise, non ?
Enfin, moi je suis plutôt "mayonnaise", maintenant chacun fait fait fait c'qui lui plaît plaît plaît ...
Désolé pour le compte-rendu mais j'ai passé deux soirées devant l'autre écran, celui de télévision pour, hier, regarder, comme 20 millions de françaises et français, ainsi que 500.000 belges et belges, le débat entre Ségolène ROYAL et Nicolas SARKOZY, alors qu'aujourd'hui j'ai vu en "première francophone" sur RTL-TVI, le film culte qu'est "BRICE DE NICE", à prononcer "Braïce de Naïce" évidemment.
Entre charentaises, avec les 2 coupures "pubs" et le "magnéto Serge" qui foirait avec de nombreux arrêts sur image, on peut faire un "standing cassage" à cette chaîne de télé car on n'a même pas eu droit aux excuses de rigueur après la projection : honte à RTL TVI, une fois de plus !!!

Et le compte-rendu alors ? Hum, il est 00:01 là, et je suis ... cassé !
Pourquoi n'iriez vous pas sur le site de François pour en avoir une excellente synthèse et de non moins excellentes photos, mmmhhh ? Ben, allez-y quoi et dites bien que vous venez de ma part, j'ai ma p'tite com' au passage ;-)

23:55 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

01/05/2007

Montcornet s'effrite !!!

20070501 MONTCORNET 001_640x480Et oui, j'ai osé ...
Notez, par deux fois aujourd'hui, alors que nous foulions le sol français, françaises et français, la première fois au restaurant où nous avons déjeuné, la seconde à l'entrée du château de Montcornet, on nous a demandé si nous n'étions pas ... un peu belges une fois ! Il n'y a pas de honte, que je sachet de frites, d'autant qu'en ce qui me concerne, je suis rital et le suis resté !
Rien de méchant là-dedans, bien au contraire en définitive : être motard et belge de surcroît est un double gage de sympathie garantie dans l'hexagone :-)))

Avant d'aller plus loin je vous communique le lien vers l'album d'Henri ainsi que vers LE MIEN et tant pis pour les ressemblances, vous n'avez qu'à jouer au jeu des sept erreurs, ça vous fera un peu d'exercice !!
Oui, euh ... le titre n'est pas juste là pour faire joli, il est un fait que le château de Montcornet , qui sauf erreur remonte au 16ème siècle, fait bien plus que son âge ...
J'y reviens n'en doutez point !

23:45 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Nomandie : le retour ...

Les deux tours et les deux piliers ;-)Et oui, vous croyiez avoir tout vu et tout entendu au sujet de notre trip normand, et vous vous trompiez ...
François et moi, les plus pertinents et parfois impertinents membres du clubounet, avons, en choeur, fait remarquer à Henri qu'il n'avait pas mis, contrairement à son habitude, son album photo en pâture aux "collègues", ce à quoi il argua qu'il n'apportait rien de plus que ceux déjà mis en ligne en ajoutant qu'il avait affiché les photos les plus représentatives sur son site ...
Et bien, excellente nouvelle, comme quoi il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, car ce soir, en même temps qu'il nous a envoyé le lien vers l'album du jour (que je communiquerai plus tard, na !) il a joint celui concernant LA NORMANDIE !!
Et on ne sera "complet de chez complet" que lorsque Jacques fera passer, sous le manteau, un CD-ROM sur le même sujet !!!

21:34 Écrit par Alberto | Commentaires (0)