16/05/2007

Pas de précipitations ...

Alors que, de façon assez inattendue et presque rocambolesque, rien n'est moins vrai en fait, j'ai obtenu le visa pour accompagner mes amis sur la route qui doit les mener jusqu'à la première étape du voyage à destination du Portugal pour Henri et Bernadette et, de façon largement détournée, de la Bretagne pour François, départ prévu, pour rappel, demain à 8H30, voilà que la météo s'en mêle et "s'emmêle les pleins seaux" si vous voyez ce que je veux dire !!!
Sur la Belgique et sur la France, ce ne sont que pictogrammes représentant de gros nuages et d'énormes gouttes qui risquent de s'insinuer partout dans la combi, même étanche, et qui en tout cas, s'insinuent dans le cerveau ( +/- étanche aussi) du motard qui ne voit pas cela d'un bon oeil même si au départ la motivation est grande !!
Bah, je mettrai le réveil à une heure indécente pour un jeudi de l'Ascension et j'aviserai demain matin.
Le souvenir est toutefois encore très présent d'une équipée +/- similaire en septembre de l'an dernier au cours de laquelle j'étais descendu avec eux (sans Bernadette et avec Didier) jusqu'à Ligny-en-Barrois au restaurant "Le Cheval Blanc" où j'avais régalé du repas pour fêter mon anniversaire et où ils m'avaient offert de chouettes cadeaux ... Et bien, sur tout le trajet aller il avait plus comme "troupeau de vaches qui pissent" et alors qu'après le gueuleton ils sont repartis plein sud pour leur Tour de France (près de 4.000 bornes), moi, j'étais remonté la queue entre les jambes et le survêtement de pluie au dessus du blouson de cuir, pour affronter le retour vers le ... petit Nord !! Et vous savez ce qu'ils avaient dit les copains ? Non ?? Que je devais être un peu maso, limite débile en quelque sorte : payer le repas, rouler sous la pluie et ne même pas profiter pleinement du voyage ...
Alors ... de là à être prêt à renouveler l'expérience, il n'y a qu'un pas que ... je franchirai peut-être !!

Tout autre chose maintenant bien que cela reste dans le domaine qui m'est ... cher ;-)20070517 VITRY-EN-PORTUGAL 012_640x480
Je commençais à désespérer, le mot est un peu fort j'en conviens, d'être sans nouvelle du fax que j'avais envoyé chez le concessionnaire au sujet du fameux kit pignons-chaîne dont je vous ai entretenu l'autre jour ...
Et bien, tout vient à point, comme le steak, que soit dit en passant je préfère saignant, à qui sait attendre, car aujourd'hui Dominique m'a appelé, en s'excusant de ne pas avoir réagi plus tôt, la faute à une saison moto qui n'arrête pas de battre son plein, pas de trêve hivernale cette année, à priori pas de quoi se plaindre donc, et à un manque de personnel pour cause de maladie, ce qui est de fait plus gênant ... Après s'être justifié et m'avoir expliqué que mes arguments n'étaient pas tous fondés, il m'a dit qu'à titre exceptionnel il allait me consentir un rab' de 20% sur le kit, de quoi me remettre en selle, de bonne humeur et me réconcilier définitivement (enfin, pour l'instant) avec ... la marque et le concessionnaire !
Ca devrait me permettre d'offrir à ma colombe une paire de gants élégants et qui sait, un tour de cou dans le coup !
Au prix où on nous a mis l'euro, il n'y a pas de petit profit !

21:56 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.