07/05/2007

Sic transit gloria mundi !

Stonerossi en Chine_640x480A l'heure où l'on ne consulte plus ni les pages blanches ni les pages jaunes des annuaires téléphoniques et où l'on se contente de tapoter quelques chiffres sur le clavier (1307 en Belgique francophone ou, entre autres numéros rabâchés par les Véronique et Davina masculins, le 118.218 en France) pour obtenir des renseignements, je n'ai pas eu le réflexe de taper cette locution latine dans "Google" et me suis précipité sur les pages roses celles-là, normalement insérées entre les noms communs et les noms propres des dictionnaires, mais que j'avais extraites d'une vieille édition du Larousse et rangées soigneusement dans ma petite bibliothèque ...

Alors ? Je doute que ça en intéresse beaucoup mais, à supposer qu'il n'y en ait même qu'un, autant satisfaire sa curiosité, car il y a des curiosités qui, comme les colères, sont saines, n'est-ce pas Ségolène ?
Dès lors, que signifie donc cette locution ??
"Ainsi passe la gloire du monde"
Il s'agit de paroles (peut-être tirées de L'Initiation, I, 3, 6) adressées au souverain pontife lors de son élévation, pour lui rappeler la fragilité de toute puissance humaine ...
Et alors me direz-vous, ça nous fait une belle jambe !?!
Et bien, vous répondrai-je, voilà un bon début !!

Bon, bon, j'arrête de tortiller et j'en viens au fait, car l'heure tourne et heure qui tourne n'amasse pas mousse comme dirait Diouf, le pote à Lescaut !
Cette locution m'a été envoyée par Didier suivie, entre charentaises, par la mention "Titre pour le blog d'Alberto". Il sait que je suis friand de culture le bougre ;-) et qu'il m'obligeait, je suis d'ailleurs son obligé, à "pondre un truc" là-dessus en m'envoyant cette formule magique !
Le contexte : dès 9H45' dimanche, Henri envoyait un e-mail avec une photo de Capirossi (?!?) et la légende "Et hop, encore une pour Stoner !", e-mail auquel répondait instantanément François (9H51') "Tu es un rapide, toi !A peine finie que j'ai déjà un email...
La locution de Didier prend tout son sens quand j'aurai précisé qu'elle fait suite à ces quelques mots cruels ;-) "Et voilà Rossi est oublié ..."

Je ne voudrais pas contrarier notre chef vénéré, mais là je crois qu'il va un peu vite en affaire et je suis certain que le Docteur a encore plus d'un tour (de circuit) dans son (sac en) cuir même si pour l'instant son seul immense talent ne suffit pas à compenser l'écrasante supériorité du moteur Ducâââââti et un Stoner qui, il faut bien le dire, maîtrise parfaitement son sujet !!!

A suivre ...

23:51 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.