31/03/2007

La première balade printanière ...

Vous n'allez pas le croire, depuis que vous l'attendez ce compte-rendu de notre balade de dimanche dernier, et depuis tout ce temps écoulé, autant que d'eau sous les ponts, j'ai pratiquement tout oublié et j'avais eu dans l'idée, pour l'étoffer, de copier/coller les quelques e-mails que nous avions échangés à notre retour ...
Et bien, je l'ai pensé et ... François l'a fait, jugez plutôt, direction son COMPTE-RENDU !!

Je parie que vous n'allez pas le croire non plus mais je n'ajouterai rien ...
Euh ... Enfin ... juste un truc à propos de la tendinite suppositoire de François.
J'ai aussi un peu souffert, mais du bras droit en ce qui me concerne, un début de cancer comme dirait Coluche ...
Non mais sans blague, souvenez-vous, je me suis peté le poignet en juillet 2005 et à mon avis j'en garde des séquelles ... Au point que l'autre jour, alors que je me rendais à l'IMTR pour un scanner - on cherche désespérément ... le cerveau de l'affaire :-) - je suis descendu au sous-sol pour saluer l'équipe qui m'avait à l'époque suivi, de loin à la réflexion, kinés, physio et ergothérapeutes et j'ai revu la sympathique Julie à laquelle, en joignant les gestes à la parole en bon italien que je suis resté quelque part, j'ai expliqué que j'avais encore et toujours des douleurs dans le poignet, douleurs qui remontaient "jusqu'au coude" (comme le doigt dans l'oeil) et elle m'a conseillé d'en parler à mon médecin traitant qui serait peut-être à même de juger quel type d'examen serait le plus approprié pour définir l'origine de ce mal car une simple radio ne révèlera certainement rien ...

Il faudra bien que je fasse le pas car au train où vont les gauches et avec mes deux mains choses (et vice-versa) je ne pourrai plus faire de la moto ni taper du clavier : que me restera-t-il alors, mmmhhh ???

23:37 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Avant que j'oublie définitivement ...

... et alors que j'étais en train de faire le ménage dans ma boîte à e-mails, je suis retombé, sans me refaire mal heureusement, sur le "doux pamphlet" que Jacques avait pondu concernant sa BMW 1200 GS ...
Dans la mesure où il m'a autorisé à le publier à la face du monde, en voici la preuve, d'abord avec ma question :
Cher Jacques,
je n'irai pas de mon commentaire là-dessus ...
La GS est tellement le "sommet" en matière technologique malgré un centre de gravité situé, à l'opposée, c'est-à-dire, "extrêmement bas", qu'il faut faire des concessions ...
Ma question est : puis-je publier ton texte dans mon blog qu'il serve à ces malheureux motards qui risquent de manger des oeufs pendant 5 ans pour s'offrir cette merveille et de déchanter après 15 jours ??
Merci pour ta réponse que je SOUHAITE positive !!
A bientôt
Al

Sa réponse :
Evidemment qu'elle est positive. Le seul dommage, c'est qu'il (le commentaire) n'est pas écrit en allemand. Un ingénieur de BMW pourrait s'en inspirer pour les générations avenir (sorry à venir)
Jacques

Dans l'intro il justifie pourquoi il décline notre invitation à la virée du dimanche 25/03 et puis ... il entre dans le vif du sujet !
Voici "l'ode" en question :
Désolé, nous fêtons le 30 ème anniversaire de notre "Tangy" qui vient de quitter le nid. Je n'aurai qu'un bout d'après-midi disponible.
Dimanche prochain, par contre, ce sera avec plaisir. Affaire à suivre. Y a intérêt à se tanner un peu les fesses avant le WE de Pâques.
J'espère que Francois aura fini de roder...

Autre chose, j'ai compris pourquoi il y a tant de GS1200 à vendre !
D'abord, d'entrée, le garagiste qui a fait l'entretien des 10000km(230€), y compris changé l'huile des circuits de freins, à faire tous les 2 ans paraît-il, me raconte qu'une GS normale consomme 2 litres d'huile aux 10000km. On ne sait pas ou elle part, dit-il ...
Soit, je connais ça avec la GPZ (1 litre aux 1500 après 80000km). Il paraît que ça diminue après 25000 km !
Ensuite, en rentrant de congé et donc après 2 semaines d'inactivité, j'enfourche ma "Reine-des-Alpes" pour aller au boulot. Le demarreur n'enclenche pas et fait un bruit saccadé du plus mauvais effet. Je prends donc la bagnole et râle dans les embouteillages. Je téléphone donc au garagiste pour me plaindre.
Réponse : c'est normal.
La batterie est dimensionnée tellement juste et la surveillance de la tension batterie pour faire fonctionner l'électronique est tellement haute que si la batterie n'est pas chargée à fond, la baisse de tension due au démarreur poussant les grosses gamelles passe sous la limite admissible de l'électronique, qui coupe tout. Et puis, les batteries BMW ne tiennent pas plus de 2 ans (sic). En plus, il y a quelque chose, genre horloge, qui consomme en permanence ...
Puis il me dit que BMW vend, en accessoire, un chargeur de batterie qui se raccorde à une prise prévue à cet effet sur le côté gauche sous la selle (avec capuchon de protection, astabliff). Tout est prévu. Faut pas ouvrir pour accéder à la batterie. Il y a même un emplacement pour le ranger sous la selle au dessus de la batterie.
Bref, les ingénieurs allemands ont tout prévu, sauf une batterie correcte et des circuits électroniques plus tolérants (comme sur les japs, par exemple).
Dont coût pour une batterie et le chargeur (très petit et sophistiqué, même qu'il dit "Papa" "Maman" et s'annonce à l'ordinateur de bord pour avoir accès au circuit de la batterie, avec plein de leds qui s'allument et puis s'éteignent pour raconter une longue histoire) 230€ encore.
Tout ça est confirmé par mon copain Daniel qui a acheté exactement la même il y a 7 mois. Si tu ne roules pas tous les jours, faut charger.
Ca promet ! Y a pas intérêt à rester planté dans le désert.
Notez que BMW vend un cordon de moto à moto pour aider un copain à démarrer. Il faut juste du jus pour l'électronique. Le fil du cordon est tout mince.
Je suis certain que ni Francois ni Alberto n'auront de telles déconvenues avec leur "Princesse-des-Alpes": les japs, c'est des japs.
Hors donc, à la semaine prochaine.
Jacques

Je vous épargnerai les réactions que ce message a engendré, mêlées de sarcasmes et de compassion et n'ajouterai que celle qui les ponctuait, du même auteur et qui prouve qu'après ce mouvement d'humeur, il prend la chose avec philosophie :
C'est pas moi qui ai dit que la GS était la "Reine-des-Alpes", c'est Alberto.
C'est lui qui a dit que la DL650 était la "Princesse-des-Alpes". Je vous concède qu'il vaut mieux une princesse qu'une reine. La princesse est plus jeune ...
Merci pour ton bidon dédicacé, Henri, au cas où je ne l'aurais pas encore fait (mais je pense bien que oui).
Didier, pas besoin de prendre des câbles puisque j'emmène le chargeur. Faut juste une prise 220V dans le garage.
A dans 8 jours, soyez prudent demain.
PS: J'ai acheté chez RAD un casque (Dainese) et un pantalon à Solange. "Ca", c'est la "Reine-des-Alpes".

Encore faudrait-il qu'elle y vienne dans les Alpes, non ??
Cela dit, on ne rend jamais assez hommage à nos tendres compagnes, c'est pas le tout de les honorer ;-))))

10:52 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

29/03/2007

Images et émaux du jour ...

NenupharPermettez que je me repose un peu après ces déboires et ces messages fleuves rédigés ces derniers jours, parfois en rognant sur mon déjà bref temps de repos de midi au bureau ;-)) et que je revienne, par la force des choses, à la chose à deux roues !!!

Dans un décor de Roger HART et des costumes de Donald CARDWELL (ouais, ça c'est pour les vieux habitués des pièces de théâtre de boulevard qu'on nous passait quand j'étais jeune, il y a bien longtemps de ça et en noir et blanc s'il vous plaît, sur les chaînes françaises) voici les IMAGES qui étaient attachées aux e-mails que j'ai reçus aujourd'hui.

Sur les 5 premières photos, gentiment "forwardées" par Didier à la demande de Jacques, vous aurez reconnu l'emblématique MOTO GUZZI V11 Lemans dont l'heureux propriétaire n'est autre que le gendre de Jacques, notre ami qui après avoir usé jusqu'à la corde, et plus si affinités, une KAWAZAKI KLE, s'est récemment offert une BMW 1200 GS ...
Cela me fait penser qu'il m'a autorisé à publier un doux pamphlet, dont il est l'auteur, au sujet de ce joyau de la technologie teutonne, rappelez-moi que voilà encore une chose que je dois faire et qui risque, sinon, de tomber aux oubliettes !
Comme un fait exprès un ARTICLE de Moto-Station traîte justement d'un modèle de la marque MOTO GUZZI dans la newsletter du jour.

Les 3 autres images étaient attachées à un courriel d'Henri (on en attacherait bien deux aux barreaux du lit, non ?) qui a manifestement excité ... la curiosité et suscité des réactions.
Mais trêve de bavardages, cédons la plume à mes amis !
D'abord la demande de Jacques :
Voici les photos de La Donna du gendre.
Pourriez-vous faire suivre à Alberto (un des principaux intéressés), je n’ai pas son adresse ici.

Ensuite Henri qui commente l'envoi des filles très attachantes et qui invitent à ... enfin, j'me comprends
Malheureusement nous ne pourrons pas assister à cet évènement hors du commun ! Nous serons en Normandie
A+

Ensuite encore la prompte réaction de François qui semble ne plus savoir à quel sein saint se vouer :
Ah oui, au fait, la Normandie ... ben, je ne sais pas si je pourrai y aller en fin de compte ...
...
Quelqu'un pourrait m'indiquer le chemin le plus court pour aller à La Louvière ?
François

NenumonetHeureusement il y a Findus Didier pour rappeler à l'ordre cette bande de bachi-bouzouks :
C'est du joli. Moi qui essaie de vous cultiver un peu. Vous n'avez qu'à fantasmer devant les nénuphars de Giverny. Après tout c'est un ornement classique des estampes japonaises.

Facétieux Didier, va !!

J'aurai été complet pour aujourd'hui quand je vous aurai dit que Giverny sera notre première étape lors du voyage en Normandie.
Il me restera à vous souhaiter la bonne nuitée et à fantasmer sur cette douce fleur humide ...

22:49 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

28/03/2007

Allumez ...

Opel corsaUn chaud lien pour mettre le feu !!

J'ai commencé ce message au bureau (pendant midi bien sûr !) après avoir relu l'interminable texte d'hier et ajouté (ben oui, interminable mais pas finalisé !) quelques détails supplémentaires et c'est en écrivant "feu" Ayrton SENNA qu'une petite lampe s'est allumée , pareille à un feu follet, dans mon cervelet de sansonnet !

Je me suis demandé d'où venait ce terme "feu" et, j'ai honte à ... l'écrire, bien qu'il y ait une certaine logique derrière ce parallèle, j'ai pensé à l'INCINERATION. Et d'imaginer le discours de l'officier des pompes funèbres :
Monsieur UNTEL de son vivant était tout feu tout flamme et voilà qu'il s'est éteint ..."ou encore
Madame UNETELLE qui sa vie durant (ou Madame DURANT qui sa vie UNETELLE ?) a toujours eu le feu au derrière, etc ...
Hum ... Si vous avez pris la peine de suivre le lien référencé au début, vous en aurez lues d'autres, d'un niveau tout aussi relevé, n'est-ce pas ?
Sachez quand même que cela vient du latin FATUTUS qui signifie "Qui a accompli sa destinée" ... Tout un programme indeed !

Pour faire la transition vers la suite (et la fin je vous rassure) de l'anecdote relative aux déboires automobiles, je vous dirai qu'il n'y a jamais de feu sans fumée ...
En effet, figurez-vous que le lendemain alors que je m'apprêtais à quitter le logis avec la C4 pour me rendre au bureau, ne voilà-t-il pas que mon "G" me joue l'air de la "Camisa Negra", à ne pas confondre avec l'air de la "Castafiora" et que ma Pepita à l'autre bout du fil (?) me raconte qu'alors qu'elle était dans un embouteillage au sortir de l'A54 en direction de l'aéropole de Charleroi, au south de Brussels, une étrange odeur suivie d'une importante fumée s'est dégagée du capot de la Testa Corsa !!!! Très inquiète, elle a malgré tout continué sa route sans que cela s'aggrave et est arrivée à bon port, en fait au bureau d'où elle m'appelait pour me faire partager son inquiétude.
Après un diagnostic à distance sans imposition des mains et constat d'impuissance nous avons convenu de nous retrouver devant l'agence EUROPCAR vers 16h45' à défaut de quoi je serais allé la rechercher avec la C4, on serait passé chez le concessionnaire VW pour récupérer la Bora , on aurait ramené la Citroën chez EUROPCAR et tant pis, dans un premier temps, pour la Corsa ... Vous suivez toujours ?
Finalement elle a pu rejoindre l'agence de location, nous avons déposé la C4, j'ai ouvert le capot de la Corsa pour me donner une contenance ;-) et j'ai en effet été interpelé par une odeur plutôt âcre qui émanait du moteur. Je vérifiai le niveau d'eau du lave-glace ;-) (n'allez pas "incinérer" que je n'y connais rien en mécanique surtout !) ainsi que celui du vase d'expansion et ne remarquai rien d'anormal.
Nous avons pris la route plus prudemment qu'à l'accoutumée et nous sommes rendus chez VW : la Bora était réparée, (et une soupape de pression, une !!), nous nous sommes acquittés (bons amis malgré tout) de la facture (et 205,40 € SVP !), nous en avons profité pour expliquer au mécanicien la mésaventure vécue le matin avec l'Opel et lui avons demandé de taper un oeil. Il n'avait pas fini de soulever le capot qu'il dit, en roulant des yeux "C'est l'embrayage, ça ! Il a surchauffé. On l'a trop fait patiner, Monsieur !!"
Une leçon de conduite plus tard et malgré quelques sérieux doutes sur la longévité de cet élément de mécanique, faut-il rappeler qu'il s'agit d'une mécanique FIAT sous le capot de l'OPEL ?, nous sommes repartis un peu rassurés : il faudra juste essayer le plus souvent possible de changer de vitesse sans débrayer pour soulager la pédale !

Ca me fait penser à François ça, non pas "la pédale", qu'allez vous imaginer, pardonne-les François !, mais le fait de changer de vitesses sans user l'embrayage : dimanche, il avait quelques soucis avec la main gauche et pour la soulager, il montait les vitesses sans débrayer, aux alentours de 5.000 tr/min en lâchant la poignée de gaz.

Voilà bien un extrait du compte-rendu à venir dans ... quelque temps !!!!

12:42 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

27/03/2007

De l'automobile et de ses déboires ... et à manger !

VW BORAAïe, le titre n'augure rien de bon et de fait, il sera question de bagnole(s) ce soir !
Ceux qui s'attendaient, enfin, au compte-rendu de notre virée motarde et néanmoins dominicale en seront pour leurs frais.
J'aurais aimé pouvoir leur dire, à ces impatients, d'aller consulter le site de François qui, arrêtez-moi si je me trompe mais les photos, sauf s'il s'agit de montages, sont là pour étayer et corroborer mes dires, était de la partie ce jour béni, mais pour y avoir été à plusieurs reprises hier et encore à l'instant, j'ai dû me rendre à l'évidence, il n'a toujours rien relaté.
Tant pis, vous serez obligés d'y revenir pour tout savoir sur cette sortie, une façon de soigner son audimat, visiomat et blogomat !

Non, en effet, aujourd'hui j'ai bien envie de vous raconter mes déboires automobiles, vous pouvez changer de chaîne ... et de pignons dans la foulée !

D'abord la Bora de ma Dulcinée.
Dimanche, pendant que je gigotais sur ma DL, elle, ma Josée, avait sorti la caisse du garage pour ensuite la positionner bien au milieu de celui-ci afin de lui en faciliter l'accès, tout ça dans le but de nettoyer l'intérieur et passer un coup d'aspirateur "tout partout". Au moment de la remettre à sa place, plus rien, malgré moultes tentatives la caisse refuse obstinément de démarrer ...
Vu qu'elle devait partir chez sa mère, pas la caisse mais ma fée, m'enfin faut tout expliquer !, elle m'appelle sur le "G" et étant donné qu'avec les copains on venait juste d'arriver au café "Le fût" de Paliseul, je l'ai senti vibrer au fond de ma poche (en roulant il est impossible de distinguer les vibrations du "G" de celles du "bi", comprenez-vous ?).
Je l'appelle, elle m'explique, je lui dis, sans conviction, que je "mettrai les câbles" au soir pour essayer de relancer la machine et lui confirme que le double des clés de la Testa Corsa sont planquées ... là où elle sait !
J'ai longtemps guetté son retour (elle est restée chez belle-maman pour partager son repas du soir) et dès qu'elle est apparue j'ai été serrer les pinces aux deux caisses (les rouges aux bornes positives, les noires aux bornes négatives) mais rien n'y fit, m'fi ... La Bora resta muette comme une tombe et comme je l'avais pressenti.
On était déjà en train d'élaborer des plans pour le lendemain (j'irais travailler en moto malgré que j'avais quelques classeurs à trimballer) quand je me suis souvenu que j'avais souscrit une assurance "TOP ASSISTANCE" et, en consultant la petite carte mémo, je constatai qu'elle comportait un numéro de téléphone que l'on pouvait composer 24h/24. Le seul moyen de savoir si cette couverture prenait en charge les pannes à domicile était d'appeler. Résultat : on allait m'envoyer un dépanneur le lendemain matin qui, soit parviendrait à la mettre en route, soit la remorquerait jusqu'au garage de mon choix et, cerise sur le gâteau, un véhicule de remplacement serait mis à ma disposition.
Ce qui fut dit fut fait...
Le lendemain matin ...
Arrive d'abord, avec 7 minutes de retard sur l'horaire convenu, un dépanneur à bord d'un Opel Combo. Il sort un chargeur rapide et fait, tout aussi rapidement, le même constat que moi. Il appelle "la base" pour demander une dépanneuse et à coups de démarreur et marche arrière enclenchée, réussi à la sortir du garage pour l'amener au bord de la route pour faciliter la prise en charge par son collègue.

On parle un peu, il me dit qu'il a aussi fait de la moto (il avait une R6) et qu'il a eu un grave accident en 1999 : il fait un demi-tour sur lui-même tout en montrant du doigt une cicatrice qui lui sillonne le crâne quasi de part en part, glups, un mois et demi d'état semi-comateux, re-glups et quand je lui demande comment c'est arrivé, il me répond, comme souvent quand un motard est victime d'un accident, qu'un con lui a coupé la route. Vous avez remarqué que c'est toujours un con qui vous coupe la route ? Un mec intelligent ne ferait pas ça, non ? Enfin, comme il ne roulait pas trop vite (+/- 90 km/h) il s'en est bien tiré puisque toujours vivant !!!
Il a essayé de se remettre à la moto mais il appréhende trop le trafic maintenant et ne fait plus confiance en personne : pour prendre son pied et se défouler il fait du motocross sur circuit ...
Il voit un autocollant sur la vitre arrière de la Bora et me demande si je suis fan de feu Ayrton SENNA, je réponds que c'est ma soeur qui est membre du club, je me demande si elle l'est toujours d'ailleurs, et que jusqu'il y a 4 ou 5 ans je participais à une sortie avec le club, lorsqu'il organisait un "karting indoor / spaghetti" à GRIVEGNEE. Là-dessus, il me dit que lui aussi est fan du pilote brésilien, qu'il fait du karting avec sa copine et une copine de sa copine et qu'ils participent parfois à des endurances.
Il y en a justement une en mai sur le circuit de Mariembourg et il me dit qu'il passera déposer une invitation dans ma boîte aux lettres, à charge pour moi de trouver au moins 2 équipiers pour former un team ...
Mais j'y pense, on pourrait faire équipe à 4, lui, sa copine, la copine de sa copine qui, avec un peu de chance, est blonde avec une forte poitrine ... et MOI :-)))
4 heures qu'elle dure ... l'endurance, faut bien être quatre, ne croyez-vous pas ?

Bon, bon, arrive la dépanneuse qui "met le grappin" sur la caisse, mon fils qui devait se rendre à l'arrêt de bus et moi, qui devais accompagner le gars jusqu'au garage et jusqu'à la société de location, nous grimpons dans le bahut à l'invitation de son chauffeur.
Encore un gars très sympa qui connait bien le quartier pour y être né, qui me raconte qu'à l'époque il n'y avait que des pâtures dans le coin, comme à Marly-Gomont, et qui me demande des nouvelles de tous les riverains !!! On dépose la caisse au garage, on prend la direction de l'agence EUROPCAR du coin et je repars avec une Citroën C4 flambant neuve qui aurait encore senti le cuir si les sièges n'avaient pas été en tissu ...
Voilà une bonne caisse, un moteur silencieux et coupleux, un bon confort des sièges, je n'en dirai pas autant du confort de marche car j'ai été un peu déçu par les réactions somme toute plutôt "germaniques" du train roulant, par ailleurs au niveau "ergonomie", le moyeu fixe du volant est juste là pour faire original et est bardé de commandes un peu disparates, les cadrans sont trop éparpillés sur le tableau de bord et, là je vais me faire des ennemis c'est sûr, tout cela semble un peu léger, notamment à l'ouverture/fermeture des portières on a l'impression que l'épaisseur des tôles se mesure au nanomètre !
Mais ne faisons pas la fine (extra-fine !) bouche, ce n'est que pour un ou deux jours après tout ;-)

Bon, je viens de me relire (pour les fautes d'orthographe) et me rends compte que j'ai été d'une longueur ... monotone comme les violons de Navaronne (hein ?), je réserve la suite, car il y en a une, si si, à la prochaine édition !!!!!!!

22:00 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

Andante moderamoto !!

C'est le deuxième mouvement de la symphonie en lamineur en hommage à notre bonne vieille sidérurgie ...
Qu'est-ce qu'il dit ?
Bof, rien, il a encore dérapé sur une coulée continue (beurk, qui c'est qu'a encore laissé traîner ça !) et essaye d'être à la fois haut fourneau et au moulin ...
Ah bon, laissons le fer, il en sortira toujours quelque chose
Ok, mais il diffère encore la narration de son récit ...
Certes, mais qui dit fer dit nan, Ferdinand !

Pfffffff, on n'est pas rendu !!
A demain, ça devrait aller mieux, une petite cure de fer et je serai sur pied de guerre et alors, A NOUS chers lecteurs !!!!!!!!!

00:07 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

25/03/2007

Andante con moto !!!

Merci à François, il m'amuse en même temps qu'il est, pour cette fois, ma muse ;-) car il m'a inspiré le titre du jour !!
Il a écouté et regardé un concert symphonique hier et il m'a questionné aujourd'hui sur un passage de l'oeuvre qui était joué "andante con moto".
J'ai regardé au Larousse de poche (édition 1984, cela ne nous rajeuni pas) français/italien que j'ouvre parfois pour correspondre avec ma cousine Lucia, qui demeure quelque part en Lombardie et que je salue au passage, et ... en un mot comme en cent, "moto" signifie "mouvement" : voilà pour l'explication et du titre et de l'expression musicale.

Et tant que j'y suis à ne pas y aller par quatre chemins, ce qui, je l'avoue, ne me ressemble pas, (bon sang, mais c'est bien sûr ! Voilà qui explique ma déficience chronique en matière de sens de l'orientation !) je vais vous livrer, brut de décoffrage, le petit album que j'ai préalablement chargé sur le dos du wistiti de skynet. Je l'ai intitulé 20070325 PREMIERE BALADE PRINTANIERE, en fait c'est ainsi qu'Henri a titré le road-book qu'il nous a remis au départ de chez lui ce matin après nous avoir régalés d'un copieux, délicieux et roboratif petit déjeuner, d'autant plus roboratif que j'en avais déjà pris un avant de ... prendre la route, hum, bonjour la ligne ! Je me suis contenté d'un pistolet (un petit pain rond pour nos amis d'outre Quiévrain) abondamment beurré et nappé d'une excellente confiture de prunes que je n'ai pas eu honte de tremper dans un tout aussi excellent café : un grand MERCI pour cette hospitalité car, même si elle est depuis longtemps devenue habituelle, il n'en reste pas moins qu'il faut la saluer comme elle le mérite !!
Pour tout vous dire, alors que pour une fois et pour soulager ma douce de toutes les corvées qu'une pauvre femme ;-)) doit se taper le week-end venu, j'avais été faire les grosses courses de la semaine avant d'aller, comme chaque samedi saluer le paternel et jouer les garde-malades auprès de ma sainte mère, je suis repassé (nan, je n'ai pas été jusqu'à faire le repassage, faut pas trop pousser le bonhomme quand même !) dans un magasin pour acheter un ballotin de pralines pour mes hôtes du jour, Bernadette et Henri ... J'espère qu'elles sont bonnes ?!?!

A suivre et à déguster avec modération ;-)

23:42 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

24/03/2007

En effet, le cadeau ...

Confitures Bonne MamanL'habitude de tourner autour du pot (ce n'est pas drôle quand on a un besoin urgent héhé !) a fait que je n'ai pas encore dévoilé la nature du CADEAU d'une VALEUR INESTIMAAAAAABLE qui m'a été remis lors de ma visite chez le concessionnaire mardi dernier !!
Seul Didier a relevé cette lacune, ce qui prouve que, contrairement à TOUS LES AUTRES, il lit entre les lignes LUI et qu'il a, LUI, une saine curiosité qui contribue GRANDEMENT au maintien de la jeunesse d'esprit, car si l'on est curieux de rien, je crois l'avoir déjà dit, on devient un béotien !

Avant de clôturer le premier message du jour (il se pourrait qu'en effet il y en ait d'autres ...) en oubliant de lever le voile sur le cadeau, que je vais dorénavant appelé "mon précieux" comme l'aurait fait GOLLUM dans le "Seigneur des Anneaux", je vais vous en préciser précisément la nature ...
Euh ... Si je vous dit qu'il est LA PIERRE ANGULAIRE de la pratique moto ? Qu'il participe énormément à la stabilité de votre destrier en certaines circonstances ?? Qu'il ne se trouve pas sous le sabot d'un cheval ??? Vous êtes sur la piste ????

Pom Popopom Popom Popom ...

Pom Popopom Popom Popom ...

Pom Popopom Popom Popom ...
Vous devez avoir trouvé, non ?????
François, je suis aussi sur le point d'épuiser mon stock de points d'interrogation ;-)

Alors ?????? PIERRE angulaire, STABILITE ...
Voilà, je n'ai plus de "?" !!!
Allez, je lâche le morceau : il s'agit d'une petite plaque de plastic rouge en forme de "S" comme euh, stabilité ou Suzuki :-) peut-être , que tout motard qui sort un peu des routes asphaltées et de la jungle des villes DOIT TOUJOURS avoir dans une des poches non étanche de son équipement et que l'on place sous la béquille latérale lorsqu'on la déploie sur un terrain un peu trop meuble - et pour meubler je suis un spécialiste uh uh ...
Quel est celui d'entre nous qui n'a ja-ja-jamais vécu ce problème de devoir se mettre en chasse d'une pierre, à Chassepierre où ailleurs d'ailleurs, pierre suffisamment plate, pas trop polie (ni trop grossière non plus !) pour qu'elle ne glisse pas et pas trop haute pour qu'elle ne redresse pas trop la machine, mmmhhh ...
Et bien en ce qui me concerne, plus besoin de retourner à l'âge de la pierre et de commencer à frotter les silex pour confectionner le précieux caillou qui fera l'affaire : dorénavant je plongerai ma mimine dégantée dans ma popoche et je sortirai mon jojoker, "mon précieux" quoi !!

Allez, à + et ... PLEIN POT Oh oh oooh !!!

08:54 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

22/03/2007

En attente de titrage ...
Sous-titrage ANTIOPE ...

Pendant que Valentino ... Rossi, Giuseppe verdit !!
Osso Nabucco et Youkaïdi Aïda !!!
Oufti, en voilà une qui a mariné quelques nuitées dans un esprit qui en fait voir de toutes les couleurs à son enveloppe charnelle !!
Elle est destinée aux motards mélomanes, les connaisseurs, ceux qui ne se pâment pas uniquement en écoutant le miaulement d'un pot d'échappement ;-)

AccroupiRossiUn week-end chaud s'annonce :
- d'abord au propre car le bulletin météo n'obtient que des bonnes notes, positives en tous cas ... Temps sec avec des températures oscillant (comme le bras, c'est un signe de plus !) entre 2 le matin (là c'est peu j'en conviens) et 13 degrés (voilà qui est bien mieux, m'sieur !)
- ensuite et au figuré parce que Dimanche se court le MOTO GP de JEREZ en Espagne où les Ducati voudront confirmer le résultat du Qatar, où Valentino voudra montrer que la "puissance absolue" n'est pas tout : il n'y a pas comme au Qatar une ligne droite de 1068 mètres pour faire parler la poudre (d'escampette), où les espagnols, PEDROSA en tête voudront faire honneur à leur public attendu en masse (màs y màs tan bien !!) et où tous les outsiders voudront prouver qu'il faut toujours compter sur ... les outsiders.
Rendez-vous devant le petit écran dimanche à 14 heures pour ce qui devrait être un nouveau grand spectacle !

Le dilemme c'est que s'il fait beau la tentation est GRANDE de bouger plutôt que de rester assis sur le bord de son fauteuil en tressaillant à chaque fait de course ;-)) ... et, dilemme dans le dilemme si je puis dire, bouger oui mais bouger comment ?
A pied ou, mieux encore, en moto ??
That is the question
Though I know I can get SATISFACTION
From both solutions
François, help ! C'est correct au moins ?Ah ben, puisque tu es là ;-) ... Rien de prévu, motocyclistiquement parlant s'entend, pour ce week-end ?
Je sais, pour en avoir discuté hier soir avec lui sur "Windows Live Messenger" qu'Henri va au salon du bois et de l'habitat (l'habitat qui ? ça l'histoire ne le dit pas !) à Namur et qu'il ne faut par conséquent pas compter avec lui ...

To be (or not to be) continued ...

23:34 Écrit par Alberto | Commentaires (6)

21/03/2007

Que d'eau, que d'eau Cadeau, cadeau !!

VESTE SUZUKIAujourd'hui, enfin, hier, je suis passé chez le concessionnaire et, en échange de l'invitation aux TEMPTATION DAYS que j'avais eue au courrier, j'ai reçu MON CADEAU !!!!!

Vu que j'avais déposé ma caisse pour lui faire mettre une boule au cul (entendez par là une attache-remorque) et comme j'avais près de 2 heures à tuer (je suis un serial kill heures), le temps que la greffe se fasse, et que, pour le surplus, l'atelier qui devait s'occuper de l'opération se trouvait à un peu plus d'un kilomètre de la concession Suzuki et qu'enfin, pour en terminer avec les subordonnées, vous n'êtes pas sans savoir que la marche ne me rebute plus, j'ai parcouru cette distance et suis allé faire un petit coucou aux gens de chez Performance Bike ...

Comme il y avait une DL "2007" équipée de l'ABS et toute de noir vêtue dans le show-room, j'en ai fait le tour et, la comparant au(x) millésime(s) précédent(s), me suis amusé au jeu des 7 erreurs :
- inscription ABS sur le garde-boue avant;
- cerclage intérieur des freins à disque avec cannelures et câblage supplémentaire;
- sonde à la base du pot d'échappement (pour respecter les normes Euro 3 sans doute);
- le bas du pot justement est plus volumineux et le cache suit cette croissance volumétrique;
- à la base du cadre, près des repose-pieds, des caches en caoutchouc protègent celui-ci des griffes qu'occasionne le frottement des bottes. Un conseil, mettez-y de la "super glu" car elles ne tiennent pratiquement pas et s'enlèvent plus facilement encore qu'une petite culotte à une belle et facile donzelle, même avec les dents grrrrrrrrrrrr; (quelqu'un a dit sale macho ?)
- les autocollants sur le réservoir sont différents et personnellement je les trouve moins réussis que sur le modèle 2006. En plus vu qu'ils sont noirs pour l'essentiel, on ne peut pas dire qu'ils participent à "fluidifier" le design du gros tanker d'une DL ... noire;
- les commodos au guidon sont modifiés et plus ergonomiques : il est vrai qu'avec les anciens, on avait du mal à activer les "warnings" et le peu de fois que je les ai utilisés j'ai souvent commencé par commuter les feux de croisement en feux de route, ce qui fait qu'au lieu de prévenir les usagers qui me suivaient d'un danger potentiel, j'avertissais les usagers qui me précédaient qu'un danger public leur fondait dessus ;-))

J'ai aussi fait les rayons vêtements et plus longuement celui des vestes en textile : il y en avait une, superbe, de marque SUZUKI, à 275 €, hyper complète puisqu'elle intégrait tout ce qu'un motard exigeant attend d'un tel vêtement, car outre les appendices de sécurité habituels (coudes, épaules et dorsale), elle comportait un tour de cou adaptable (scratch), la possibilité d'aérer par l'ouverture de tirettes les manches et le dos, une doublure au matériau bien plus évolué que le "truc matelassé" auquel on a généralement droit, enfin le nec presque plus ultra en la matière quoi ! Cela étant, toutes ces possibilités de "réglage" et toutes ces fermetures-éclair risquent de se gripper et de s'avérer fastidieuses à l'usage et comme un de mes soucis en la matière est la SIMPLICITE, vu que je suis souvent l'avant dernier à être prêt à prendre la route, j'ai renoncé et j'ai questionné Philippe, le grand blond au comptoir, sur l'arrivage dont il m'avait parlé dans un récent e-mail ...
Il attend une première livraison fin mars/début avril de tenues de marque "BERING" dont il m'a vanté le rapport qualité/prix. Quand j'en aurai fini de ce message, j'irai surfé sur le site de la marque ...

Nous avons aussi discuté des DL 650 et 1000 et il en est sorti que, si en général les concessionnaires vendent plus de 650, chez Performance Bike, à l'inverse, ils ont écoulé plus de modèles 1000 et d'ajouter que cette dernière était très économique en tout, consommation, usure et entretien et qu'en effet, elle se destinait aux plus gros rouleurs à fortiori s'ils roulaient en couple ...

Sur ces bonnes paroles, j'ai enlevé mon cadeau (!?!?!?!?) et j'ai fait le chemin à l'envers pour récupérer ma "Testa Corsa" désormais agrémentée d'un gros furoncle sur le derrière !

00:12 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

20/03/2007

Adieu les mille ...

Petit tour sur le site de François en ... ce début de journée :-) et une nouveauté : le coût du premier entretien "des mille" de sa tendre, et non chère, DL !!

Fracture Facture à la clé, celui-ci s'est soldé par un montant de 129,87 €. Au passage il est à noter qu'il ne s'agit pas d'une fracture facture ouverte, puisqu'elle est payée, un ticket bancontact agrafé en faisant foi !

Trouvant la note salée ou, si vous préférez, que le concessionnaire s'était sans doute sucré, je suis allé dans la bibliothèque et j'ai sorti le classeur sur la tranche duquel j'ai indiqué "DL 650" et dans lequel je collationne tout et n'importe quoi sur le sujet ainsi que les factures y afférentes, comme la maréchale !

Mes recherches n'ont pas été vaines et après avoir relu l'un ou l'autre document, j'ai sorti MA facture "des mille" et je l'ai comparée à celle qu'a reçue François ...

Et bien, je me trompais, car en son temps et quand ce fut mon tour, le 25 mars 2004 pour être précis, je déboursai 120,76 €, ce qui, tenant compte du petit coup de pouce de l'index (?), mon auriculaire me dit que certains petits malins auront ajouté "paramètre majeur" s'il en est, ce qui, disais-je, est tout-à-fait comparable.
Toutefois, on peut s'étonner d'importantes disparités, certains postes étant moins chers ou inexistants sur ma facture :

- 2,60 L d'huile à 7,03 € le litre hors TVA contre 3 L à 12,50 €
- pas de poste "nettoyage" 3,69 €
- pas de poste "graissage" 3,69 €
- pas de poste "environnement" 1,98 €

d'autres postes étant plus chers :

- le filtre à huile à 12,80 au lieu de 11,70
- le joint à 0,83 au lieu de 0,65 (ne l'ayant pas fumé je ne puis que préjuger d'une meilleure qualité)
- mais SURTOUT un total "main d'oeuvre" à 67,89 au lieu de 49,46 !!!
De deux choses l'une, soit mon concessionnaire est très consciencieux, soit il l'est plus encore que je ne l'imaginais ;-))))

00:10 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

18/03/2007

Pour l'anec"Todt" ...

F1 GP AUSTRALIE"A défaut de grive on mange du merle" suivant une expression aussi obsolète qu'inusitée de nos jours où on ne parle plus que de fast food, chicken dips et autres wings, big giant cheese burger ... Mmmhhh, ça donne faim : bonne appétit à celles et ceux qui ont la chance, déjà de passer à table !!!

Et bien, pour en revenir aux volatiles qui ont servi à introduire ce message dominical (la bénédiction ça sera pour plus tard ...), sachez qu'ils n'ont en fait rien à voir avec le menu du jour.
Quoique ...
Coïncidence ? Ce soir, si je ne me trompe pas, nous aurons droit à des "oiseaux sans tête" !!!

Je ferme délicieusement les paupiettes
Et imagine déjà ce que sera mon assiette ...

En fait de grive et de merle (moqueur ?) il fallait voir une allusion à la Formule 1 à défaut de Moto GP car c'est aujourd'hui que débutait la saison.
Pour assister à l'évènement en direct et à moins d'habiter à l'autre bout du monde, il fallait se lever avant 4 heures du matin, la course se déroulant en "Host Rallye", ce que je n'ai pas fait. Cela prouve d'une part que je vieilli, tout le monde me le dit, et d'autre part que, contrairement à il y a une dizaine d'années, ma passion (le mot est un peu fort) s'est déplacée et s'est quelque part restreinte vu que je suis passé du 4 au 2 roues, sans évoquer ici ma passion du tricycle qui remonte, elle, a ... bien plus longtemps, un temps que les moins de 45 ans ne peuvent pas connaître.

Reste qu'avec la gueguerre que notre David d'RTBF tente de livrer à Goliath TF1, j'ai raté le départ (de la rediffusion) : annoncé à 9H30' chez nous et à 9H00' sur TF1, le retransmission a finalement débuté à 8H45' sur la RTBF.
Vu que je me suis levé à 8H55' et que j'ai quand même pris le temps de "lancer" le café d'une main, de me servir un désormais traditionnel bol de céréales/fruits rouges de l'autre, tout en préparant, de la troisième, la tambouille pour les 5 chats qui faisaient le pied de grue devant la baie vitrée de la cuisine, en me disant que si je ratais le départ sur l'une, je regarderais un quelconque reportage avant le départ sur l'autre, la conséquence en fut que je ratai le départ.
A propos de cette même gueguerre, il y a sûrement un type à la RTBF qui regarde TF1 car, dès que cette dernière entrecoupe son reportage par cette plaie qu'est la publicité, la RTBF lance simultanément l'un ou l'autre message et Gaëtan VIGNERON de dire : "Allez, 33 secondes de publicité et on revient, restez avec nous !!"
Cela dit, ces pubs peuvent devenir ... euh ... un espace de liberté ... car elles permettent de "dériver" les yeux du petit écran, le temps de se beurrer et confiturer 2 tartines par exemple, ou d'assouvir un besoin devenu de plus en plus pressant : finalement "je pisse sur les pubs comme Jacques Brel pleurait sur les femmes infidèles" :-))

Et alors ? Ce grand prix me direz-vous ?
Et bien, comme toujours, il ne s'est pratiquement rien passé, très peu de dépassements, un ou deux tête-à-queue, COULTHARD qui, malgré qu'il soit le moins jeune du plateau (36 ans), a voulu jouer les filles de l'air, normal avec une REDBULL qui vous donne des ailes, en venant survoler la Williams de WURZ qui ne l'avait pas vu arriver dans ses rétros, ALONSO qui a pris le meilleur sur son tout jeune coéquipier HAMILTON à la faveur du dernier pit-stop, MASSA qui, parti dernier et des stands suite à des problèmes mécaniques lors de la séance de qualification et au remplacement de son moteur, a été l'auteur d'une très belle remontée pour finir 6ème dans les échappements d'un FISICHELLA trop discret à bord de la voiture championne du monde l'an dernier, et un RAIKKONEN impérial dans la Ferrari, qui dans son meilleur tour, a roulé 1 seconde 2 plus vite que tout le monde ...
Reste de belles images de caméras embarquées qui rendent beaucoup mieux l'impression des vitesses atteintes : il n'y a pas de doute, les pilotes sont très sollicités physiquement, je me demande dans quelle mesure ils ne sont pas plus sollicités d'ailleurs que les pilotes moto au niveau encaissement des forces "G" par exemple ...
S'il y a des spécialistes du point "G" qu'ils lèvent le doigt et/ou qu'ils le pointent là où il faut !!!
Aïe, me voilà aussi parti en tête-à-queue ...

12:10 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

16/03/2007

Clair obscur ...

Petit passage d'avant soirée juste pour signaler que je viens d'écouter et regarder le bulletin météo sur notre RTBF ... Il se confirme qu'un dimanche pourri se profile à l'horizon !
Seule consolation pour ce week-end, et là je jure que je n'invente rien, nous aurons de belles éclaircies cette nuit !!!!!

20:25 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

15/03/2007

Bravitude ...

nuage019Ce n'est pas "Sé-Sé-Sé-Ségolène" qui va me contredire, il va falloir en faire preuve ce dimanche pour mettre le nez dehors ... à en juger par les prévisions météorologiques :
Une perturbation active traversera le pays durant la journée. A l'arrière, l'air froid s'engouffrera rapidement et les premières giboulées débouleront déjà durant la nuit suivante. Le vent gagnera encore en intensité.
Alors que nous sommes confinés dans nos bureaux, comme de la "vulgaire" volaille, pardon ma poule ;-), en temps de grippe aviaire, on était tous à soupirer et à se languir, en se disant "Vivement le week-end" qu'on puisse sortir, s'aérer, respirer, alors que soit dit entre charentaises, des pics de pollution viennent d'être atteints au point que du côté flamand du pays, la vitesse a été délibérément limitée à nonante, voire par endroits quatre-vingt-dix sur nos éblouissantes autoroutes ...  Il est à noter que de ce côté-ci de la frontière linguistique, les mêmes mesures n'ont pas été prises, sans doute le fait de la plus haute altitude qui nous permet, nous wallons, de prendre de la hauteur par rapport à ce genre de problème : il est évident que ces "pics" nous impressionnent moins que ceux qui vivent dans la partie ... la plus plate de notre ... plat pays ! 
En attendant voilà la Flandre à traîne et une Belgique à deux vitesses !

Ouais, on ne va pas non plus en faire un plat !

En attendant, voilà également qui doit contrarier quelques plans :
j'avais personnellement l'intention de me consacrer entièrement à des travaux de jardin et d'entretien extérieur;
Jacques avait laissé entendre qu'il ferait bien la "wallançonne", traditionnelle balade organisée par le club Moto 80 en ouverture de saison;
quant à Henri, François et Didier, rien n'a encore filtré quant à leurs intentions dominicales ... Cela dit, question filtrage, ce qui semble acquit c'est que la pluie va s'infiltrer partout et qu'elle sera un facteur avec lequel il faudra composer ...

Facteur -> courrier, transition extraite au forceps ;-))
En fait j'ai reçu un courrier de SUZUKI "Way of life !", une invitation au "SUZUKI TEMPTATION DAYS" qui se tiennent du 19 au 25/03/2007 :
Rendez-vous chez votre concessionnaire exclusif SUZUKI durant les TEMPTATION DAYS pour y découvrir nos différentes offres plus séduisantes les unes que les autres ! (NDLR : on veut des hôtesses !!!!!!) Lors de la remise de cette invitation, vous recevrez également un joli gadget SUZUKI.
Nul doute que j'honorerai mon concessionnaire exclusif de ma modeste présence d'autant que je voudrais qu'il vérifie si j'ai bien retendu ma chaîne : hier soir, il devait être autour de "double zéro deux points double zéro heure", j'en ai à nouveau vérifié la tension. Je l'ai trouvée beaucoup plus détendue que moi et j'ai sorti les outils pour procéder au retendage (oui, c'est français, je l'ai trouvé dans le "Labrune Illustre" à ne pas confondre avec le "Larousse Illustré"). Reste que je ne suis pas totalement convaincu sur mon intervention d'où mon intention de faire un crochet chez "Perf Bike". J'en profiterai pour demander un check up visuel, avant notre minitrip en Normandie, en espérant qu'il fera ça à l'oeil :-)

22:10 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

14/03/2007

Encore une phrase du jour ...

"Spéciale comptables" ce matin ...
Il arrive souvent qu'on lettre des chiffres !

C'est peut-être de là que m'est venu le goût de l'écriture ?!?!

Il nous arrive aussi d'apurer ... mais ce n'est pas pour autant qu'on gagne des centaines de patates par mois ...
Cent patates, cent patates ...
Salut les frères !!!!

09:09 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

11/03/2007

Balade de Rêves ...

De retour de ma randonnée pédestre (c'est celui qui dit qui est !) au départ de l'Institut Ste Marie de Rêves.
Au programme 5, 10 ou 20 km alors que j'avais prévu d'en faire 15 ... Il ne tient qu'à vous d'en faire 10 + 5, les deux randonnées n'ayant aucun mètre en commun ! me dit un brave homme chargé de l'accueil ...
L'idée me plut (nan, il n'a pas plu, vous le faites exprès ou quoi ?) et j'entrepris la première boucle de 10 bornes : parti à 10H20' (j'ai fait mine d'attendre François qui avait manifesté, très pacifiquement il faut bien le dire, un certain intérêt pour se joindre à moi), parti à 10H20' disais-je, j'étais de retour à midi pile.
Je crois avoir tenu un bon rythme et si les premiers hectomètres furent un peu difficiles, une fois les articulations bien huilées j'ai pu accélérer le pas en allongeant la foulée. Pour les "connaisseurs" sachez que j'ai fait un " + 21 " et aucun moins ;-))

A midi j'ai acheté 2 sandwiches et un coca (pas de "light" disponible, un comble non ?), que j'ai mangés et bu assis sur les marches qui menaient à la salle, ensuite j'ai été ranger mon manteau dans le coffre de la Corsa (trop lourd pour la saison !) et je suis reparti vers 12H25' pour la boucle de 5 km que j'ai terminée à 13H17' (là j'ai fait un "+ 7") : restait à rentrer non sans avoir au préalable récupéré le carnet avec les 3 précieuses cases supplémentaires cachetées : ça me fait 85 km maintenant, bientôt la révision des 100 !
Est-il nécessaire de dire que j'ai marché sous un soleil éclatant et un ciel "plus bleu que le bleu de tes yeux", zébré par les vapeurs blanches laissées par les nombreux petits avions et autres U.L.M. qui l'ont traversé ...
Ca m'a fait penser à notre ami Jacques, grand amateur d'aviation devant l'Eternel et je me suis demandé s'il ne pouvait pas nous organiser, une fois, une sorte de baptême de l'air ! Certes j'ai déjà pris l'avion et j'ai même une fois été en hélicoptère mais ... sur la banquette arrière. Quel spectacle ça doit être d'être assis à côté du pilote et quelles sensations cela doit procurer : Jacques, si tu lis ces lignes, pense à nous ! Personnellement, je suis presque prêt :-) à payer une participation aux frais que ce baptême occasionnerait !!!

ZIZIZNOTEPAÏPELà je suis rentré, j'ai avalé un bol de "minestrone", je me suis étendu 1/4 d'heure ... et j'ai bien envie de sortir la DL pour finir la journée en beauté en ajoutant la cerise sur le gâteau ...

Vous l'aviez présumé et pressenti, je l'ai fait : la tentation était trop forte, j'ai sorti la DL !!!!!
J'ai fait le plein à la station TOTAL habituelle (c'est sans doute cela qu'on appelle "faire la totale, mmmhhh ?"), près de 19 litres d'Eurosuper 95 octanes et suis parti par Gerpinnes, puis Mettet par les petites routes traversant Fromiée. Arrivé à Biesme, j'ai pris sur la droite direction Oret, une autre splendide petite route viroleuse à souhait, puis j'ai pris à gauche direction Maredsous et la Molignée : hélas un trafic épouvantable, entendez par là d'innombrables chicanes quasi immobiles qu'on appelle abusivement "automobiles" je crois, sont venues gâcher le plaisir.
Le comble c'est que de nombreux motards restent stoïquement "à l'arrière des Dauphines" comme le chante Alain BASHUNG, de nombreux motards dont, j'ai un peu honte à l'écrire, je ne fais pas partie hélas ... Je ne PEUX PAS, c'est PHYSIQUE, me traîner à ce point, non que je prenne des risques insensés à faire des sauts de puces en doublant une caisse puis une autre, je gère et dose +/- ;-) mon adrénaline, mais IL FAUT que je dépasse, c'est PLUS FORT QUE MOI : un petit nerveux l'Albertino !!!

Bon ... Arrivé au bout de la Molignée, au rond-point, j'ai pris à droite en direction de Dinant.
Je suis passé devant la gare avec une pensée presqu'émue ;-) pour mes amis que j'avais retrouvés là-bas pas plus tard que dimanche dernier, j'ai ensuite longé la Meuse en direction d'Hastière et à hauteur de Heer j'ai pris à gauche pour remonter sur Agimont. Au "T" j'ai repris à gauche vers Dinant à nouveau mais à hauteur du château de Freyr j'ai pris à gauche pour rejoindre, par une sorte de chemin de chèvre, Onhaye, hein bon !
Puis ce fut Hastière-Par-Delà et Hastière et enfin je pris la direction de St Gérard que je laissai pour bifurquer vers Biesmerée, Mettet et Biesme.
J'ai comme la vague impression que tous les patelins cités ne le sont pas dans le bon ordre ... A vous de faire le tri et de recomposer l'itinéraire exact !

Ceux qui me suivent (et oui, certains y parviennent krr krr) depuis plus de deux ans maintenant ne sont pas sans savoir que j'y ai de la belle-famille : mon beau-père étant à l'hôpital (il va mieux merci !) ma Dulcinée avait accompagné sa mère pour lui rendre visite. A l'heure qu'il était, j'ai pensé qu'elles devaient être de retour et je me suis donc pointé chez la belle-doche : ma Josée y était. J'ai été accueilli à l'italienne, c'est-à-dire avec une hospitalité proverbiale autant que légendaire, avec 1 rocher de Ferrero, 2 tasses de café et 3 speculoos. Voilà qui ponctuait à merveille une virée qui, au bout du compte, totalisera 148,9 km.
Je suis rentré vers 18H00 et me suis "direk" fait couler un bon bain plein de mousse ...

Des dimanches comme ça, j'en redemande : il ne manquait plus qu'une bonne pipe ... euh ... mais ... euh ... je n'ai plus de bon tabac dans ma tabatière ;-)))))))))))))

14:51 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

10/03/2007

Démarchage ...

stoner-qatar-z-02_090307Vu le silence radio ou, pour le moins, le peu d'écho doublé du peu de conviction que j'ai obtenu d'une invitation que j'ai lancée aux copains et néanmoins amis motards, je n'en suis pas encore totalement certain, mais il est plus que probable que j'entreprenne une randonnée pédestre demain matin ...
Comme à l'habitude maintenant, sur le site de l'ADEPS, j'ai relevé une marche à partir de Rêves, devant le n° 7 de la Rue de l'Eglise : je compte m'y rendre pour +/- 10 heures pour un circuit de 15 bornes ...
Rendez-vous là-bas ?!
Ah, oui, si vous voulez qu'on fasse enfin connaissance, je serai reconnaissable au fait que j'aurai une SUZUKI DL 650 V-Strom sur le dos, oh oh hissez haut !!
Car s'il paraît que tout bon motard est sensé pouvoir relever sa moto après une chute (ça arrive aux meilleurs croyez-moi) il semble aussi que tout "tout bon motard" doit pouvoir la porter sur son dos pendant au moins 15 bornes jusqu'à la station ou l'atelier le plus proche en cas de panne (sèche ou mécanique), ce qui est un juste retour des choses dans la mesure où ça ne doit pas toujours être elle à nous avoir sur le dos !!!

Alors ? Vous avez regardé le Moto GP du Qatar ? Vous avez vu comment Valentino ROSSI malgré son énorme talent et ses freinages d'anthologie au bout de la ligne droite, s'est fait devancer par le très jeune Casey STONER et le fabuleux moteur de la Ducââââââti ??
J'ai relevé dans les commentaires :
Casey était surnommé "Rolling STONER" car ... il s'est pris, plus souvent qu'à son tour, des gamelles
la Ducati était tellement plus rapide que la Yamaha de ROSSI dans la ligne droite, que Didier de Radiguès craignait le rhume pour "Le Docteur" à cause du courant d'air ;-)) provoqué lors du dépassement !!
A souligner les 4ème et 7ème places des deux SUZUKI, avec une mention toute spéciale pour John HOPKINS qui s'en est tiré "haut la main" !!!

23:50 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

09/03/2007

Qatar Act ...

magasin suzukiOuais, je sais, je l'ai déjà fait ce jeu de mot là ... Vous êtes dès lors priés de ... jeter un voile pudique ou de ... fermer les yeux, c'est vous qui voyez, enfin, façon de parler, vu que si vous fermez les yeux vous ne verrez plus, sur cette redondance ...
A propos de danse, ça y est, celle des motos de Grand Prix est sur le point de redémarrer, alors, tout le monde "en piste" !!!

Pose tes deux pieds ... de motard ... en canard,
C'est le Grand Prix ... du Qatar ... qui redémarre ...

Demain, oui demain, n'oubliez pas de mettre le réveil à 13H00, ça c'est pour les "couche-très-très-tard" car c'est à cette heure là que sera donné le départ du MOTO GP du Qatar !!!
Pour toux TOUT savoir sur les essais et la première pole de la saison, je vous invite à vous rendre sur les sites habituels ... Sachez qu'elle a été arrachée pour 5 millièmes de seconde et ... tant qu'à faire voici la grille de départ :

1ère ligne : Rossi, Stoner, Edwards
2ème ligne : Elias (non, pas trois fois Elias mais ...), Pedrosa, Hopkins
3ème ligne : Capirossi, De Puniet, Hayden
4ème ligne : Melandri, Nakano, Checa
5ème ligne : Vermeulen (!), Jacque, Barros
6ème ligne : Guintoli, Hofman, Robert Jr
6ème ligne : Tamada, McWilliams et Pitt.

Si je ne sais pas encore très bien de quoi sera fait mon week-end (dilemme entre marche et roulage pour dimanche ?) il est une chose sûre, je dirais même plus, il est une paire de choses sûres, c'est que
1°. je serai devant la télé à 13H00 pour vivre, j'espère intensément, ce premier grand prix de la saison
2°. j'irai prendre l'air dimanche, reste à déterminer la vitesse à laquelle j'irai la prendre ;-)

A part ça, j'ai envoyé une petite bafouille à mon cher concessionnaire la "nuit dernière". Je le questionnais sur le prix d'une veste RICHA que j'ai repérée sur le site du même nom ainsi que sur l'existence d'une "sorte de puce" qui permettrait de booster les perfs de la DL (ça c'est pour enrhumer François à l'insu de son plein gré et lui mettre la puce à l'oreille !!) .
J'ai eu l'agréable surprise de recevoir la réponse dès aujourd'hui, ce qui prouve qu'ils sont à l'écoute de leurs clients chez Performance Bike !
La puce en question s'appelle "G PACK", coûte 139 € et procure, semble-t-il, plus de couple.
Si vous en savez un peu plus là-dessus ou si vous connaissez quelqu'un qui connaît quelqu'un qui a installé ou fait installer cette bêbête au cul de sa DL, n'hésitez pas à me faire part de votre expérience ou de celle du quelqu'un qui connaîtrait ce quelqu'un ... Nulle doute qu'elle doit provoquer des démangeaisons dans la ... poignée de gaaaaazzzzzzzzzzzzzzz !!!

P.S. : j'avais aussi signalé au concessionnaire que, sur son excellent site dont je vous rappelle l'URL, les prix des motos d'occasions étaient pratiquement illisibles car en caractères noirs sur fond bleu foncé. Et bien, c'est déjà corrigé, le noir est devenu jaune : bravo pour la ... performance et ... la clarté retrouvée !

19:23 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

08/03/2007

Pour tuer le temps ...

Ilnyapapirate... et alors que j'avais lancé un check du pc pour le débarrasser des éventuels "spywares" j'ai été surfer sur un blog, le plus visité de la semaine si je ne m'abuse, (non ce n'est pas le mien !) et je suis tombé sur un lien vers le site suivant : www.deathclock.com.
Inutile de dire que je me suis prêté à ce petit jeu morbide autant que rigolo.
Pour vous éviter de chercher sachez que :
- le "ft" (foot) vaut 30,48 cm
- le "in" (inch) vaut 2,54 cm et que
- la "lb" (livre) vaut 0,45359237 kg,
cela vous permettra de connaître votre "indice de masse corporelle".

J'ai encodé mes données personnelles et j'ai commencé par sélectionner le mode "pessimistic", s'agissant de ma nature profonde ...
Le résultat ? Ma dernière heure devrait sonner le 4 avril 2013 ! Mazette, c'est qu'on y sera vite, de quoi glacer le sang !
Je me suis fait violence en me disant qu'après tout, je mène une vie relativement saine et si "là-haut" ON est attentif à ma petite personne, il se pourrait que je "finisse" de façon normale : là j'ai un sursis jusqu'au 18 juin 2030, ouf, voilà qui est mieux.
Rasséréné, j'ai poussé le bouchon un peu plus loin, comme Maurice le poisson rouge de la pub en optant pour le mode "optimistic" et j'ai obtenu un "rab" de 14 ans : sur ma pierre tombale on devrait pouvoir lire "06/09/1956 > 14/07/2044", et oui un jour de fête nationale française, de lampions, de bals populaires et de feux d'artifices ...
J'veux qu'on rie, j'veux qu'on danse, j'veux qu'on s'amuse comme des fous,
J'veux qu'on rie, j'veux qu'on danse quand c'est qu'on m'mettra dans l'trou !
My name is Bond, Mori Bond ah ah ah !!

Le meilleur pour la fin avec l'option "sadistic", la réponse : 18/06/1993, sorry but your time has expired !!!

Oufti, il est bien tard à nouveau, je vais encore avoir l'air d'un zombie demain ...

00:18 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

06/03/2007

On disait qu'on était parti ...

Ben oui, sinon on n'est pas rendu : c'est la suite !!!
Nous avons quitté le parking de la gare, nous derrière et François devant.
Il était normal qu'il parte devant dans la mesure où il était :
- primo : l'instigateur de cette sortie
- twingo : le confectionneur du road-book.
A ce propos, il nous l'avait envoyé la veille ou l'avant veille, au format excel et sous l'habituelle et excellente forme, à savoir façon "anciens listings", vous vous souvenez, ceux qui étaient bicolores (souvent vert/blanc ou bleu/blanc) pour qu'on repère plus facilement les lignes d'écritures tracées par nos bonnes vieilles imprimantes à marguerite ou à boule aux temps héroïques et à aiguilles un peu plus tard ...
Encore au sujet du road-book, pour que vous le visualisiez sans le voir, vous pouvez même fermer les yeux et laisser libre cours à votre imagination, tout en gardant un oeil sur le texte qui suit (???) sachez en outre que les colonnes se présentent généralement comme suit :
- dans la première, le kilométrage intermédiaire
- dans la deuxième le kilométrage totalisé
- dans la troisième, le lieu
- dans la quatrième, l'orientation (sud, droite, gauche, traverser, tout droit ...)
- dans la cinquième, la direction (vers tel ou tel patelin)
- dans la sixième et dernière la route (N96, D908, D949, N51
S'additionnent à cela des infos pratiques autant qu'utiles du genre, "arrêt pique-nique", "arrêt carbu", "attention radar", "remise à zéro du partiel" : du travail de pro cela va sans dire, mais je le dis malgré tout !

L'itinéraire du jour partait de Dinant pour revenir à Couvin avec une pause déjeuner pique-nique au lac de Bairon, au menu 314 km ...
Contrairement à ce que j'ai laissé entendre, à ceux qui ont l'ouïe fine j'avouerai que j'ai préparé mon pique-nique le matin du départ : il était composé de 2 morceaux de baguettes (du pain français ?) garnis pour l'un de jambon mayo, pour l'autre de jambon serrano, d'une pomme jonagold et d'une bouteille d'eau minérale. Je mis le tout dans le sac de réservoir, y ajoutai l'indispensable CANON et le road-book que je glissai sous le plastique ... transparent du sac. Mon retard au rendez-vous fut dû (quelle plaie cette conjugaison !) au fait que je traînai quelque peu sur le pc, le temps de pondre l'ânerie concernant l'homme de Spy ... DL AU LAC DE BAIRON

Bon, bon ... on y retourne !!

Dinant, Heer-Agimont, Petit Doische, Vireux, Hargnies, Monthermé, Charleville, montée sur l'autoroute A34 ...
Jusque là, nous n'avions aucunement souffert du pseudo rythme "papyesque" dont François s'est excusé dans un e-mail ultérieur. Sa DL étant, du fait du rodage, limitée à 5.000 tr/min ça nous mettait un royal 110 km/heure au compteur en sixième vitesse, mais dans les superbes petites routes empruntées par le r-b, cette vitesse était à la limite ... excessive et donc personne ne s'en plaignit : j'ai même avoué à François, en lui demandant de garder cela pour lui, que par moment, j'ai même eu du mal à le suivre tellement il "anglait" déjà superbement avec son nouveau gros jouet ...
Mais, une fois arrivés sur l'autoroute, ça devenait un peu lassant au point qu'à peine après 2 ou 3 km, Didier, qui s'était bien tenu jusque là en restant sagement en dernière position, position qu'il affectionne tout particulièrement quand il ne roule pas devant, cela dit en passant bien entendu, Didier disais-je ... "lâcha les gaz" et partit devant !
J'hésitai un peu mais cette diablesse de vitesse s'étant insinuée sous mon casque pour me pousser au péché, je ne résistai pas longtemps et "lâchai les gaz" à mon tour ... Je le rattrapai, le dépassai et continuai sur ma lancée sans jeter un oeil au compteur, ma pudeur me l'interdisant : c'est à ce moment que Didier et sa TDM firent parler la poudre et prirent tous deux celle d'escampette ;-))
Et oui, la DL rend plus de 15 chevaux à la TDM, ça ne pardonne pas !
Nous avons pris la sortie 13 et, au rond-point, avons attendu nos amis, pour une première halte et une première séance de photos ...

Nouveau départ vers La Bascule par la D987 et arrivée au lac de Bairon où nous pique-niquâmes. Henri me fit voir les photos de ses vacances à Narbonne, nous discutâmes moto, immobilier, richesse et pauvreté et toutes ces sortes de choses ... après quoi nous soulageâmes abondamment nos vessies et remontâmes sur nos destriers direction Brieulles par les D312, 12 et 977 jusqu'à Germont, Briquenay (Spears ?), La Tricline, St Juvin, Chatel-Chéhéry, Varennes-en Argonne, Vienne-le-Château, Binarville, Autry et Vouziers à l'entrée de laquelle Didier, encore lui, nous dépassa pour se porter à hauteur de François et lui faire un signe sans équivoque qui signifiait un arrêt pour se désaltérer.
Il n'a pas été difficile de choisir l'estaminet ;-), ben oui, faut appeler un chat un chat comme on dit, dans la mesure où il semble qu'il n'y ai qu'un café à Vouziers, le "Carnot" pour ne pas le citer : nous avons commandé 2 grands cafés ("F & A"), une noisette (un petit café au lait en réalité pour "H") et un coca pour "D". Là encore nous ne fûmes pas (non je n'ai pas fumé !) à cours d'idées pour alimenter, en même temps que nous buvions, la conversation !!
Sortis de là, nous avons fait une pause devant la belle église que nous avons prise en photo et sommes repartis par la D946 vers Rethel, Novion Porcien, Signy-l'Abbaye, le contournement de Rocroi par la N51 où j'ai cru que Didier m'invitait à nouveau à la course et où j'ai à nouveau lâché la bride aux 66,6 canassons de la DL pour terminer en tête du peloton à l'arrivée à Couvin !!!
Croyant que ma Dulcinée m'attendait avec un bon gigot pour le dîner (du soir, je précise pour mes "compatriotes"), je n'ai pas voulu effriter mon appétit en commandant, comme François et Henri, un ravier de frites : par précaution j'ai quand même demandé à François d'en prendre un grand ... et ... hum ... il m'a laissé la fourchette pendant que lui se servait avec les doigts ;-)))

Enfin, retour par la N5, moins bondée qu'à l'habitude et arrivée à la maison où personne ne m'attendait ! Madame et "sa" fille étaient chez les beaux-parents et ... j'ai finalement dû préparer des pâtes ("farfalle") à la crème fraîche/jambon pour le fiston affamé et moi qui l'étais un peu moins !

Pour le compte-rendu de François et le road-book, clickez ICI ...

22:56 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

05/03/2007

Back from where we were gone, Argonne ! Le retour ;-)

Chimpanzé à plumeVoici le compte-rendu de notre trip en Argonne !
Le point de ralliement était fixé à Dinant, devant la gare à 10h30 : comme d'habitude je me suis fait attendre.
J'ai cette sale manie d'arriver toujours en retard à mes rendez-vous : je traîne jusqu'au dernier moment et après c'est la course pour finalement me pointer avec au minimum 5 minutes voire plus dans la vue ! C'est comme ça, j'ai déjà essayé de corriger ce travers mais c'est sans espoir et comme l'espoir fait vivre et l'attente fait mourir, il n'y a plus qu'à compter les cadavres !!
Bon, j'arrive, Didier me fait la traditionnelle remarque avec roulement de "r" à la clé : "on a failli attendre" ! On se salue, on se renifle, héhé mais non, ce sont les animaux qui font ça, nous on se contente de grimper sur les compagnes des copains, les compagnes étant ici leurs motos qu'alliez vous imaginer encore ! A ce petit jeu, j'ai pu constater, en grimpant sur la DL de François, combien une V-Strom non rabaissée peut prendre son jockey de pilote de très haut, ce qu'a confirmé l'insatiable Didier qui a escaladé l'une puis l'autre, pour conclure que la bleue rendait au moins 2 centimètres à la noire et dans ce cas précis, la taille ça compte et pas qu'un peu !
Dans la foulée j'ai posé mon noble postérieur sur la non moins noble et classieuse TDM de Didier pour constater qu'en tirant un peu sur les tendons, j'arrivais à poser les 2 pieds bien à plat sur le sol, à la grande suprise du sieur Didier d'ailleurs : je crois que cela est possible du fait d'une part, d'une morphologie de chimpanzé (je le confesse parce qu'il paraît qu'une fois confessé, c'est pardonné !? En plus, je pourrais finir ma carrière de motard dans le panier d'un side, ah ah !) et, d'autre part, d'une selle nettement plus étroite sur la TDM à la ligne autrement plus fluide que qui-vous-savez ! J'ai essayé de convaincre Didier d'un échange de cavalière mais il a opiné latéralement du chef, ce qui en clair signifiait un refus ...
Le commentaire d'Obélix qui vient de tomber, pas Obélix, le commentaire, m'a rappelé qu'il nous a proposé gentiment d'essayer statiquement la Tiger, mais Didier et moi avons poliment refusé, sachant la Triumph très hautaine ...

Pffffff, tout ce laïus et nous ne sommes pas encore partis, c'est vous dire que ça ne sera pas encore aujourd'hui qu'on sera rendu !!!!!!!

23:36 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

04/03/2007

Back from Argonne where we WERE gone ...

Les 3 mousquetairesTout d'abord, une question au "franglais" qu'est François : le titre, ça va ? Je veux dire question syntaxe ?
Ensuite signaler à ceux et surtout celles, nombreuses cela ne fait aucun doute ;-) qui s'inquiéteraient de mon sort, que ... je suis bien revenu d'Argonne après une balade de 418,6 km
Enfin, un petit lien vers les seize photos que j'ai ramenées de là-bas ...

Pour ce qui est du compte-rendu j'espérais juste pouvoir faire le joint avec celui de François mais ... à l'heure qu'il est il n'y a encore rien sur son site !
Je vous raconterai tout cela ultérieurement !

PS : en attendant, j'ai corrigé le titre et changé le "are gone" en "were gone" pour respecter la sacro sainte taxe ;-) et la concordance des temps !

23:43 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

Phrase du jour ou ... politiquement incorrect ?

Les hommes de Spy gueulèrent, ceux de Charleroi se turent ou se terrèrent, c'est vous qui voyez !!
Evidemment il faut être un peu au courant des "affaires" pour apprécier toute la profondeur pffffffff de cette boutade ...
Quant à l'homme de Spy , pas Léon mais tous les autres tologues savent de quoi il retourne ...

Bon, sur ce, je finis de me préparer et je prends la route car je serai sur la route toute la sainte journée :-))))))

A tout à l'heure !!!

09:09 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

03/03/2007

Une vraie sortie motarde ...

Panier_Pique_Nique... serait-elle sur le point de voir le jour ? Allons nous enfin enfanter après de nombreuses semaines d'attente ?
Certes, nous avons fait quelques sorties ces derniers temps mais qui consistaient généralement en une demi-journée et quelque 100 à 150 km, autant dire RIEN en quelque sorte ... A la limite j'en étais arrivé à me dire que toutes ces récentes randonnées pédestres - nan, c'est pas une déviance et de toute façon ça ne vous regarde pas :-) - allaient ... prendre le pas, en terme de kilométrage, sur celui atteint à dos de moto !!

Et voilà que notre ami François vient brusquement réveiller nos jantes engourdies en envoyant, dès hier soir, le message suivant :

Je ne sais pas pour vous mais moi je roule dimanche et, si possible, je dois arriver à dépasser les 600 kms pour voir un peu ce que la DL a dans le ventre...
La météo s'annonce plutôt bonne d'après la radio ce matin (c'est pas comme pour demain samedi où il va pleuvoir) et j'irais bien faire un petit tour en Argonne.
Q'en dites vous ?

Ma réponse d'hier, avec, en intro un lien vers une carte géographique et interactive de la région argonnaise :
Sais pas encore …
Tentant certes …
Vais voir …
A+

C'est que j'avais scruté la météo ces derniers jours et les prévisions étaient pessimistes contrairement à ce qu'affirmait la radio qu'avait écoutée François. Je m'étais à nouveau résolu à marcher plutôt que rouler, une randonnée étant prévue au départ de Gougnies ce dimanche, avec pour objectif 15 bornes de plus ... sous le pied.
C'était sans compter sur une évolution de plus en plus favorable de la météo, il n'y a qu'à voir :

Nous passerons cette journée dans la douceur et sous le soleil, soleil dont l'éclat ne sera atténué que par des nuages de haute et de moyenne altitude sans conséquence. La nébulosité, associée à une perturbation ayant du retard sur les dernières prévisions, n'augmentera réellement que tard dans l'après-midi et les premières pluies ne toucheront le pays qu'en soirée. Le vent de Sud-Est, d'abord faible à modéré, se renforcera.

Certes il s'agit de prévisions concernant notre petite Belgique mais la France est tellement proche et tellement amie :-) qu'elle ne va pas nous faire le coup de la "drache nationale" qui est plus de NOTRE patrimoine culturel que du sien, non ??

Affaire à suivre ...

Faut tout faire, hein, même assurer le suivi !!!
Voilà, rendez-vous est pris pour demain à 10H30' pour une virée en Argonne : l'anticyclone s'étant ancré sur nos riantes contrées, il est même convenu de pique-niquer sur les rives du Lac de Bairon, Bairon, Petit Patapon ... Désolé c'est tellement je suis en joie et j'ai hâte d'être à ... tout à l'heure puisqu'à l'heure où j'ajoute ces quelques lignes il est 00:21 : la fête sera complète vu que Didier a confirmé sa présence et qu'Henri, rentré de sa visite chez son fiston, sera de la partie également !!!!!!!!!

PS : je viens de terminer la préparation de mon frugal pique-nique (voir photo du jour), ça me permettra de me lever un peu plus tard ;-)))

11:08 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

01/03/2007

Géométrie ...

Les enfoirésJ'ai beau me dire
et répéter à qui veut l'entendre qu'il est vain d'acheter des paquets de revues que je ne prends généralement le temps de lire qu'en diagonale, je ne me résous pas à prendre la tangente quand je passe devant une librairie, ce qui tend à démontrer, pas besoin de s'appeler Pythagore pour ça, que je n'ai pas que les sinus bouchés ...
Cela dit, dans l'hypothénuse l'hypothèse où je "passerais mon chemin" comment pourrais-je me tenir au courant de l'actualité des 2 voire, n'ayons pas peur de doubler la mise, des 4 roues, mmmhhh ???
Oh, bien sûr des tas de sites sont là pour combler ce besoin de savoir, mais rien ne remplacera jamais de belles pages de papier glacé ... qui ne peuvent paradoxalement pas laisser froid tout amateur de ... belles pages de papier glacé !

Et bien, pour en venir au fait, puisque fait il y a, au rayon "moteurs" de l'étalage de la librairie du Bultia, je me suis laissé tenter par deux magazines qui me faisaient de l'oeil :
- un spécial "Hors-série" consacré à la saison de Formule 1 qui démarre, comme vous le savez probablement le 18 mars par le GP d'Australie à Melbourne, mais ça, tout le monde s'en moque;
- le Moto & Loisirs de mars sur la couverture duquel j'ai lu "V-STROM 650 & 1000 au Portugal" : celui-là je me devais de l'acquérir, non ? Il y est aussi question de la SUZUKI GSX-R 1000, de la HONDA CB600F HORNET, de la BMW G650 X, d'un comparatif entre la DUCATI SPORT 1000 BIPOSTO et la MOTO GUZZI 1200 SPORT ...
Je me promets solennellement, juré craché, rââkpûûû, de lire toutes les pages, même les slogans publicitaires, mot par mot, lettre par lettre, afin de faire durer le plaisir et aussi d'amortir le prix, somme toute assez coquet de 4,70 €, du beau journal ! A l'heure qu'il est, je dois être arrivé à la page 3 ou 4 : à ce rythme là je vais tenir le mois (il s'agit bien entendu d'un mensuel), je devrais essayer de faire de même avec mon maigre salaire, à savoir, compter chaque euro qui sort du portefeuille ou du compte, c'est selon, en faisant le compte à rebours, un peu comme à Cap Carnaval un jour de mardi gras ;-), vous savez ... Five, four, three, two, one ... Je sens que les commentaires sur mon avarice vont encore ... fuser pfffffffff
Cela dit, contrairement aux fusées justement, mon compte, lui, peut aller au delà du "zeroooooooo" et sombrer dans les profondeurs abyssales de l'océan (c'est ce qu'on appelle un manque de liquidités ?) au lieu de s'élever dans le ciel : un compte à géométrie variable en quelque sorte !!
Enfin, reste à ... positiver n'est-ce pas en s'empressant de le provisionner !!

Bah, au pire j'irai béqueter aux restos du coeur, excellente transition pour vous planter là et aller regarder la fin du spectacle de la bande "DES ENFOIRES" !!!

23:56 Écrit par Alberto | Commentaires (2)