28/02/2006

Charade ...

... c'était le nom que portait un modèle de la marque Dahiatsu (à vos souhaits) ... c'est aussi " une devinette où l'on doit retrouver un mot de plusieurs syllabes à partir de la définition d'un homonyme de chacune d'entre elles et de la définition du mot entier" .
Un exemple pour clarifier ce langage qui pourrait paraître abscons (c'est celui qui dit qui est !) :
- mon premier est la quinzième lettre de l'alphabet ou le titre d'un chef d'oeuvre de l'érotisme intitulé "Histoire d' ...";
- on ramasse les feuilles mortes avec mon deuxième et dans le langage populaire on peut "en rouler une";
- je compte donner mon troisième à la science ... si elle en veut;
- mon quatrième n'est ni ma ni ta, akounamatata et ...
- mon tout est une marque et un modèle de voiture.

Les habitués auront noté avec sagacité que j'ai déjà proposé cette charade il y a quelque temps ... et ils se demanderont, non sans raison, et en même temps que les lecteurs occasionnels, pourquoi je reviens sur un sujet qui n'intéresse pas au premier chef les motards auxquels je suis sensé m'adresser.
Et bien, oui, il y a une raison, et une bonne raison puisque, pas plus tard qu'hier, malgré un état de santé un peu déficient, consécutif à un bon gueuleton au resto le samedi, à une sortie dans le froid et à moto dimanche entrecoupée, la sortie, par un tagliatelle carbonara qui a laissé des traces, complétée par quelques couques de Dinant qui en ont laissé tout autant, le tout conduisant inexorablement vers une belle grosse indigestion le lundi, (euh ... où veux-je en venir ...) ah oui, au lundi justement, au lundi soir plus exactement, pas plus tard qu'hier donc, je me suis trainé jusque chez le concessionnaire de la marque "...." pour passer commande du modèle "....." qui remplacera avantageusement, au sens purement économique du terme, la grosse "...." que je balade depuis bientôt 8 ans maintenant.
J'ai jeté mon dévolu sur une version 1.3 CDTI de 51 Kw de 7 CV fiscaux ... en remplacement des 100 fougueux chevaux qui piaffent sous le capot de mon actuelle mais néanmoins vieille "....", de quoi économiser + de 250 € par an de taxe de circulation, de quoi aussi économiser +/- 2 litres de précieux or noir au 100.000 mètres, de quoi encore préserver la couche d'ozone et, enfin, de quoi bénéficier d'une petite prime fiscale car au bout de la ficelle pend la carotte sous forme d'un abattement de 3% du prix de la bestiole.
Finalement voilà une démarche éminemment civique (à défaut de la Honda du même nom) dont je me félicite ... Autant elle allégera le budget "voiture" autant, vous l'aurez compris, elle permettra d'utiliser l'excédent ainsi libéré à des fins beaucoup plus ludiques ... si vous voyez ce que je veux dire !!!!!!!!!!!
Surtout, ne faites pas comme un copain qui travaille comme mannequin chez NCAP : il y a des moyens plus doux pour ... réduire son budget voiture :-)))))

22:48 Écrit par Alberto | Commentaires (11)

26/02/2006

Que Diable allaient-ils faire ...

... dans cette galère !!!

Encore une fine allusion culturelle et littéraire pour amener le message du jour !!
"Galère" parce que nous avons, Didier, François et moi, affronté, de face comme de côté, le froid piquant de cette belle journée hivernale;
"Galère" aussi parce que nous avons souvent longé des cours d'eau et que les galères, royales ou pas, en faisaient autant dans le temps;
"Galère" enfin parce que pour manger les fameuses couques de Dinant, nous risquons d'y laisser quelques plumes, enfin ... quelques dents !!
Et le Diable ? Que diable vient-il faire dans cette histoire ? Et bien, encore une fois, quelques photos valant mieux que des mots, elles permettront un raccourci saisissant ...

J'ai vraiment apprécié cette journée de moto entre potos ... Cela dit, comme le dirait Cyrano dans sa célèbre tirade : "C'est un peu court jeune homme ..." En effet, nous nous sommes séparés à Fosses-La-Ville vers 14h30', beaucoup trop tôt pour rentrer au bercail, c'est pourquoi je me suis offert un passage obligé par "Les Barrages" et la splendide route qui va sur Lompret, ce qui a permis de laisser la cavalerie de la Déelle s'exprimer un peu plus : encore 250 bornes engrangées dans le silo du "fun" !

Merci les amis et à la prochaine !!!

PS1 : une petite rajoute après avoir lu le compte-rendu de François ... En fait, ce matin, Didier, comme François, comme moi, nous avons épié nos "boites à mails" pour voir si le projet tenait toujours la route, si l'un ou l'autre d'entre nous n'avait pas décidé de renoncer à la balade au vu d'un ciel très gris qui lâchait même ses premiers petits flocons ... et vu ... qu'on n'a rien vu ... on a tous trois pris la route vers le "Lunch Garden" de Jambes. Je veux juste souligner, par ce post-scriptum que si nous avions chacun été seuls à devoir faire un choix, nous serions ... chacun resté au chaud dans nos chaumières : comme quoi ça sert d'avoir des amis avec lesquels on partage une passion.
PS2 : le titre est plus que largement inspiré par une tirade plusieurs fois répétée (d'où l'effet comique ... de répétition) de la scène VII de l'acte II de la pièce "Les fourberies de Scapin" de Molière ...
PS3 : pour faire suite au commentaire d'Henri, qu'il sache, qu'en plus de la tenue habituelle, j'avais enfilé un pantalon de pyjama pour ajouter une couche protectrice à mes précieuses ... ridicules ;-) et que je n'ai souffert du froid qu'en toute fin de balade ...

18:38 Écrit par Alberto | Commentaires (6)

24/02/2006

Il fait tellement froid ...

... que même le courrier s'enveloppe ...

Pfffffff ... C'est vraiment n'importe quoi, je le conçois ... Je dois être un peu timbré ... oh oh oh ... C'est sans doute dû à beaucoup de facteurs ... hi hi hi ... notamment le facteur Cheval ... hue hue hue ...

En fait, j'arrive avec mes gros sabots d'étalon (détalons ?!?) italien juste pour signifier un nouveau courrier reçu aujourd'hui : une enveloppe blanche, un timbre oblitéré sur lequel figurent 2 lapins (non, ils ne s'accouplent pas bien qu'ils ... soient collés), à gauche une mappe monde incrustée de la mention "Le Bureau du Voyage" et, à l'endroit où on l'attend, mon adresse exacte ... ce qui a permis qu'il m'arrive.

C'est fou le nombre de mots inutiles que je viens d'aligner, à croire qu'il s'agit juste d'un besoin de s'exprimer ... quitte à ne rien dire mais "C'est pas parce qu'on n'a rien à dire qu'il faut fermer sa gueule" ... C'est probablement du Audiard, ma langue à couper ... Non, ça ferait trop plaisir à certains ;-))) et en frustrait certaines ... Oufti, je dérape encore.

EN FAIT, alors que les balades dominicales en moto ... nous laisse un peu froid pour le moment, ce courrier donne encore envie de s'évader.
Le site à voir ? BIKE TRAVEL On y propose des voyages par la route avec sa propre moto, par la route encore, avec une moto de l'organisation, des découvertes mixtes (miam miam) routes et piste avec une moto de l'organisation ou via les pistes avec sa moto ou encore du pur piste avec une moto de l'organisation, des balades d'un jour, des initiations-tests-stages, des voyages en quad avec son propre quad ou, vous l'aurez deviné, avec un quad Yamaha (bonjour le sponsor) de l'organisation et pour les mécréants, des randos et voyages en 4x4 Touareg ... un programme très varié, de quoi faire son marché (son "roulé ?") et d'y trouver son bonheur.

On en restera là pour ce soir, si vous le voulez bien, d'autres devoirs m'appelant.
Bon week-end à ceux qui n'ont l'internet qu'au bureau et ... à demain pour les autres !!

21:51 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

23/02/2006

Pour rester dans ... les fables ...

... Rien ne sert que vous couriez ...
Ouais encore une facile façon d'amener le contenu du message du jour, et quand je dis "du jour" en fait c'est du jour d'avant puisqu'il s'agit du courrier d'hier ...

Ainsi donc j'ai reçu une missive expédiée par le Club Moto 80 : elle contient plus de détails sur les activités du club cette année, de la Wallançonne en mars aux retrouvailles en octobre ... en passant par le "Loch Ness Tour" en septembre !!!

Les organisateurs invitent d'ores et déjà les intéressés à l'une ou l'autre activité à se soulager de quelque acompte pour réserver leurs balades ou leurs voyages, cela afin assurément d'être fixés le plus tôt possible sur le nombre potentiel de participants. Cette pratique me semble légitime même si le fait de sortir dès maintenant un acompte de 125,00 € pour un voyage à faire en septembre m'interpelle un peu quelque part, moi qui suis plutôt, comme avoué dernièrement, du genre cigale et en même temps jamais certain à cent pour cent de quoi que ce soit ;-))

C'est justement pour cette raison que je m'intéresse actuellement de près à une assurance "annulation" : cette police semble très à la mode pour le moment, toutes les compagnies y vont de leur offre promotionnelle ...
C'est lors de la réservation de notre voyage en Bourgogne que la question s'est posée, l'opérateur proposant cette assurance pour une prime équivalent à 4 % du coût total ...
Ma colombe étant par principe allergique à toute assurance elle m'a appelé pour que nous discutions de ce point précis et nous avons convenu, de façon bilatérale et en plein accord, ce qui arrive très souvent quand j'accepte son argumentation ;-)) ... je plaisante bien sûr ... tout est discuté entre nous et rien n'est décidé que lorsque nous obtenons un large consensus ... mais je m'égare une fois de plus dans des considérations intestines ... Quoi ? ... Qu'est-ce qu'il dit ? ... Sais pas ... il a des problèmes intestinaux ...... nous avons convenu disais-je avant d'être interrompu (!!!) de ne rien convenir ... en fait de ne PAS souscrire cette assurance et que j'allais prendre des renseignements auprès de ma belle courtière, une femme exquise entre charentaises, sur la possibilité de contracter une police annuelle qui couvrirait ainsi tous les voyages à venir car en plus de celui que nous allons faire ensemble avec ma Dulcinée, il y en aura probablement d'autres que nous ferons séparément, moi avec mes potes et elle avec sa copine...

Et bien il existe une formule à 139,00 € qui se verrait réduite de 30,00 € si je la globalise avec une "Familis" que je paie actuellement et qui englobe tous les risques usuels pour une prime payable mensuellement ...
Il ne reste plus qu'à faire le pas ... mais le fera-t-on ou pas ...

12:58 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

19/02/2006

Statistiques du jour ...

33,33...% des motards ne se rendent pas assez visibles aux yeux des autres usagers de la route : dans le cas du motard, être franchement "M'as-tu-vu" ne nuit en rien ... surtout la nuit justement;
50,00...% des motards qui roulent par météo incertaine le font en BMW (n'en déplaise à certains !);
16,66...% des motards "restant" sont des Suzukistes !!!
D'où je tiens ces chiffres ????? De source sûre les gars, on ne peut plus sûre puisqu'ils relèvent de mon propre ... relevé, de mon propre vécu, en un mot ... de ma virée du jour !!!!!!!!!! Ca vous en bouche un coin coin ça mes canards !!!!!
Quand on a trop envie ... faut pas trop se poser de questions, faut y aller. C'est ce que j'ai fait cet après-midi. Oooooohh, il était déjà 15 heures depuis pfffffff pratiquement un quart d'heure mais j'ai bouché l'oreille de ma conscience côté "ange gardien" pour écouter le côté ... diabolique : j'ai vite enfilé la tenue, enfourché la DL qui a démarré au huitième de tour et suis parti pour un petit tour de 131,7 km direction les vallées de la Meuse et de la Molignée ... Rien d'original en fait si ce n'est qu'il s'est clôturé par un double tour de la Place Charles II à Charleroi ... tout en wheeling ... façon motard carolo ;-))))) le casque vissé sur le front, le coude à la portière héhé ... avec la sono à donfffffffff

Et c'est donc pendant cette virée que j'ai croisé six (troix fois deux ou deux fois trois c'est selon ...) motards : 3 en BMW, 1 en Suzuki (une Sv 650 N je crois) et ... 2 autres pour lesquels je n'ai pas eu le temps de reconnaitre leurs machines ... d'où les statistiques ci-dessus.

Certains, plus malins que d'autres, auront remarqué une erreur, volontaire je le précise, car ces chiffres ne tiennent pas compte de MA PRESENCE sur les routes car, ce faisant, ils auraient été respectivement de 28,57 %, 42,86 % et encore 28,57 % ... Mais je n'ai pas pour habitude de ... euh ... "compter sur moi" ... question d'humilité sans doute ... d'humidité serait plus de saison, voyez !!

Une dernière chose que je m'en serais voulu de passer sous silence : pendant que je jouais les cigales sur les routes, les amis "fourmis" préparaient les road-books pour notre aller/retour en mai dans l'Aude là ... quelque part dans le sud de l'hexagone ... mais sachez chers amis que :
Je vous paierai avant l'août,
Foi de motard,
Intérêt et pot à boire ...

23:53 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

18/02/2006

Ce soir, au sortir de chez mes parents ...

Ce soir, au sortir de chez mes parents après avoir, comme chaque samedi, joué mon rôle de "bon fils" de 15h30' à 21h15', et pour me détendre un peu, j'ai roulé au hasard et sans but précis dans ma caisse gris métallisé pour un peu décompresser, l'état de santé de ma mère devenant de plus en plus démoralisant alors que le dévouement de mon père semble malheureusement de plus en plus dérisoire ...

J'ai allumé le radio-cd et j'ai écouté le dernier opus du groupe Indochine "Alice et June" à fond la caisse ... et je me suis dit que j'irais bien faire un tour jusque chez le concessionnaire Suzuki pour y lécher la vitrine et voir "s'il y en avait de nouvelles" et comme non loin de là se trouve un concessionnaire automobile Honda et que la nouvelle Civic m'interpelle quelque part par son design, j'allais faire d'une pierre deux coups et non d'une paire de ...

Alors que je pensais que la nouvelle GSR 600 ne serait dans les show-rooms qu'en avril j'ai eu la bonne surprise de voir qu'il y en avait 2 chez le concessionnaire, une grise et une noire. Hélas, alors qu'il s'agit de LA nouveautéSuzuki de l'année, les 2 machines n'étaient pas du tout mises en valeur et tel qu'elles étaient placées, je ne pouvais qu'en deviner les formes ... Curieux ... Sans doute est-ce fait exprès pour obliger le visiteur à franchir le seuil de la porte vitrée ... Cela dit, une fois le pas de ce pas franchi, elles devraient en effet être beaucoup plus accessibles au regard comme au toucher mmmmhhhh mmmmhhhh ... Cela dit aussi, les machines qui s'affichaient en vitrine n'étaient autres que 2 V-Strom ... ça fait plaisir de constater qu'elles tiennent toujours ... l'affiche et les devants de la scène.

Cela fait, je remonte dans l'Opel, vais jusqu'au rond-point suivant pour faire demi-tour et revenir sur le concessionnaire Honda.
Là aussi, il faut contourner la vitrine principale - curieux non ? - pour apercevoir 2 Civic, la première gris foncé et la deuxième au fond du show-room en gris métallisé. Etonnant le design ... Voilà enfin une voiture Honda qui "ose" en la matière, ça faisait longtemps que leurs modèles étaient beaucoup trop sages ... Mais à force de vouloir marquer le coup (de crayon en l'occurrence), "ils" en ont peut-être fait un peu trop et les ventes risquent de pâtir de ce look avant-gardiste ... Qui vivra verra comme dirait François, ah non lui c'est "Qui virera verra ..."
En ce qui me concerne je la trouve finalement un peu "too much" ou "te veer" et je crois qu'en définitive j'en resterai à ma première idée, me rabattre, avant la fin de l'année, sur un petit diesel éco, un quatorze cents TdCHdi devrait parfaitement faire l'affaire !!!

23:52 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

17/02/2006

J'y pense et puis j'oublie ...

Ouais ... bon ...
Comme j'ai offert mon coeur à ma Valentine avec 2 jours de retard (l'effet de surprise a été d'autant plus grand) ... je ne voudrais pas, en plus, oublier l'anniversaire de ma Déelle.
Demain, pile poil, elle aura deux ans : à peine je rentre que je lui met des bisous sur le saute-vent, les deux flancs de carénage et ... une petite tape sur la croupe. Merci à toi, chère Déelle, de m'avoir fait jouir de tes qualités routières tout au long de ces 23.512 km ... Je nous en souhaite encore au moins deux fois autant ... dans les trois prochaines années !!!!!

12:58 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

15/02/2006

Trop occupé ces derniers soirs ...

... d'une part, le 13, ma colombe et moi, nous étions en chasse d'un lieu de villégiature pour cet été ... et d'autre part, le 14, dois-je vous le rappeler, c'était la fête des amoureux ... et on a beau avoir un siècle à nous deux et plus de 25 ans de mariage ... il y a des choses qu'on ne ... doit pas laisser passer !!!

NON ! je ne retomberai pas dans le piège que me tend, les bras grands ouverts, "ce journal intime plus que ça tu meurs" et passerai sous silence nos activités nocturnes qui, de plus, pour la plupart d'entre vous, sont sans grand intérêt et de pratique très courante : une longue nuit de sommeil ... en somme !!

En fait, rien de bien neuf à vous narrer finalement ... si ce n'est que j'ai un "énorbe gros rhube" auquel je m'étais préparé dans la mesure où il a d'abord atteint de plein fouet ma colombine (antibiotiques à la clé) et ensuite mon fistounet (palettes de kleenex à la clé) : il ne pouvait donc pas me louper.

Ensuite, en ce qui concerne les vacances estivales et néanmoins familiales, sachez que nous avons cette année opté pour un séjour en Bourgogne, une région qui semble pleine de promesses en matière de sites à voir et de départementales à sillonner au milieu des vignobles, de quoi me rappeler, quelque part, les vacances à moto ... c'était un peu le but inavoué en fait ;-)... plutôt que des vacances "en club et all inclusive" à des prix de fous !!!

Pour ce qui est des voyages à moto ... je persiste et signe pour l'Ecosse (bien qu'Henri essaye de me décourager prétendant qu'il y a au moins 50% de probabilité pour que la pluie nous rince du premier au dernier jour ... ce en quoi ... il a probablement raison ... à moitié ... faut dire que, sur ce coup là, il ne se mouille pas de trop) et pour ce qui est du voyage en mai, quelque chose est en train (mais en moto bien sûr) de se dessiner : Henri et Bernadette descendant dans le sud de la France pour retrouver leur fiston, il se pourrait, qu'accompagné également de François, nous y descendions tous ensemble et qu'ensuite je remonte rapidement vers la Belgique avec le même François ... mais "Wet and sea" comme disent les matelots !!

Encore deux choses et puis je vous laisse vâââââquer à vos occupâââââââtions :

- pour les blogueurs qui se prennent pour des auteurs, j'ai vu sur notre chaîne nationale qu'il était possible de faire imprimer son oeuvre pour pas cher (de l'ordre de 15 - 20 €), la seule contrainte étant d'en acheter 10 exemplaires et évidemment, s'agissant d'un livre ... il faut, à un moment donné, figer son écrit une fois pour toute avec le mot "FIN" ... il ne peut donc s'agir d'un blog hyper-actif comme le mien ;-))))) Le site ? Je crois que c'est "monlivre.be" un truc du style. De là à se que l'on retrouve ce chef-d'oeuvre en librairie il y a évidemment un autre pas à franchir ...

- la deuxième chose se rapporte à la suite de nos aventures de 2003 (faut bien avancer de ce côté là aussi!).
Après les balades dans le froid de février, j'ai participé à la "BRABANCONNE CALIFORNIENNE" comme l'a baptisée François, encore lui !, sur son site. L'énorme surprise fut qu'il nous bluffa TOUS en se pointant au rendez-vous sur une splendide MOTO GUZZI California qu'il avait achetée en remplacement de la YAMAHA TDM, sans nous en avertir. Alors, vous imaginez, qu'au sortir du troquet où nous avions enlevé les road-books et avalé le café et le croissant, au moment où nous nous dirigions tous vers nos destriers alignés comme à la parade, l'étonnement qui fut le nôtre lorsque nous le vîmes enfourcher cette rutilante machine rouge et noir : le coup du père François, c'est ça !!!
Nous avons tous eu à coeur de nous faire photographier derrière sa haute bulle pour marquer l'évènement et y avons tous été de nos commentaires ... élogieux plus que probablement ;-) ... On est sympa ou on ne l'est pas ! Si je ne me trompe pas, c'est même lui qui a ouvert la route tout au long de cette "Brabançonne" organisée, comme chaque année, par le club MOTO 80 ...
Si je ne me trompe pas non plus, malgré une première vraie sortie, j'ai pour souvenir qu'il a mené bon train (encore ce mot "train", va falloir que je demande des ristournes pour mes tickets de chemin de fer...), la seule chose qui semblait un peu difficile c'était, par moment, de changer de vitesse, en effet il levait la jambe gauche bizarrement pour ce faire, comme s'il voulait saluer un hypothétique motard qu'il aurait croisé alors qu'en principe c'est la jambe droite qu'on utilise pour saluer un motard ... que l'on dépasse ;-)))))))

23:31 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

12/02/2006

La planète se réchauffe ...

Difficile à croire par les temps qui ... ne courrent pas ... figés qu'ils sont dans une torpeur hivernale.

Avec François nous avions un semblant d'ébauche de projet d'intention de faire une balade en 2 roues ce dimanche. Nous nous étions croisés dans la nuit de vendredi à samedi (sur Msn de 23h59' à 00h01'approximativement) et avions tous deux conclu très rapidement à un besoin imminent de se défouler sur nos bécanes mécaniques, à défaut de quoi nous risquions la dépression, non pas centrée sur les Açores comme souvent, mais bien sur nos tristes têtes ... Ainsi donc, si la météo se maintenait, une petite virée était envisagée pour le dimanche après-midi.
Samedi, hier donc, nous recevions un courriel d'Henri qui nous mettait la bave aux babines : il s'était offert un petit tour de 150 km et était passé près de chez moi puisqu'il avait été rendre visite à Bailleux, concessionnaire TRIUMPH afin d'y convenir du rendez-vous pour l'entretien des 40.000 km (sa bécane n'a pas encore 2 ans, vous imaginez !).
Au courriel étaient jointes deux belles photos de la Tiger, dont une qui sert d'illustration au présent message ...
En soirée, François fit part de notre semblant d'ébauche de projet de balade dominicale à Henri qui ... déclina l'offre pour la bonne raison qu'il avait roulé déjà et que la météo s'annonçait dégueulasse. Moi, de sortie chez ma fille pour fêter (à nouveau) son anniversaire, je ne m'étais plus "mouillé" car je n'étais pas convaincu d'être en état, craignant toujours "les lendemains de la veille" ...
De fait, je me suis levé dimanche à 12h30 !!!!!!!!!!!!!!
Après un copieux petit déjeuner, assimilable à un dîner d'ailleurs (dîner assimilable à un déjeuner pour vous les français ... vous y comprenez encore quelque chose vous ?), je me posais plein de questions :
- François roulera-t-il ?
- Va-t-il me faire la surprise de débarquer à la maison ?
- Roulerai-je ?
- Roulerons-nous ?
- Pour aller où ?
- Et ce PC toujours squatté par le fiston, il m'énerve celui-là !
- Peut-être recevrai-je un sms, qui sait ?
Alors que ça fumait ferme dans ma petite tête, ma tendre colombe me roucoula qu'elle aurait aimé que je mette un peu d'allure sur la terrasse extérieure ...
Je dodelinai du chef ... mais ne me fit pas prier ... les températures restaient en effet très en deça des normales estivales ;-))) je m'étais fait une raison ... Je montai donc m'habiller chaudement et entrepris quelques menus travaux de balayage, dépotage et rempotage, remisage, ramassage et ensachage ...
Et qu'arriva-t-il ? Hein ?? Devinez ??? LA NEIGE commença a tomber par myriades de petits flocons : comme quoi, si j'étais parti sur un coup de tête pour une virée en solitaire ... je ne serais peut-être pas rentré à l'heure qu'il est !!!!!!

Cela dit, l'histoire se répète, en tout cas météorologiquement parlant car les titres des deux sorties que nous fîmes en février 2003 (il faut bien y revenir !) ont été intitulées par François "L'Ardenne dans la neige" (16/02/2003) et "Belle balade hivernale" (23/02/2003), ce qui signifie clairement qu'en février 2003 ... c'était aussi l'hiver ... et qu'il y avait aussi de la neige !
Je vous invite à lire les comptes-rendus de ces expéditions sur le site de François ... Encore des congères de bons souvenirs !!!

23:44 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

08/02/2006

Comment taire mes impressions ???

Voici donc l'impression de mes commentaires ... Sur quoi me direz-vous, vous qui avez raté l'avant dernier épisode ? Sur la réunion de la Chandeleur, pardi !!!
Avouez, les autres, que vous êtes tous suspendus à mes lèvres purpurines (le masculin étant "pur purin" bien sûr !) !
Et bien, les voici :

- primo, si Henri n'était pas venu me chercher pour me conduire au lieu de rendez-vous ... je n'y serais pas encore (inutile de revenir sur mon légendaire sens de l'orientation je suppose);

- twingo, Henri, encore lui, avait superbement préparé ce rendez-vous car il avait apporté dans sa hotte non seulement sa femme - je pense "direk" à elle à cause du mot "hot" ;-))) - mais aussi des plannings géants, un DVD rempli de photos de voyages, un gros ballotin de pralines et quelques articles d'époque relatant des conditions de travail il y a cent ans dans une vinaigrerie (notre hôte étant affublé du titre de "délégué syndical", sans doute faut-il y voir là un semblant de raillerie;

- tremolo, je vois encore Renata enlever des couverts, en remettre, en enlever à nouveau et en ajouter encore ... le nombre d'invités n'ayant été connu ... qu'une fois tous arrivés (comme lapalissade on pouvait sans doute faire mieux). En effet, Philippe n'avait semble-t-il eu ni confirmation ni infirmation définitive de la part de François et de Jacques, alors que NOUS savions tous que François était "retenu" chez sa "mère-en-loi" et que Jacques nous laisserait la surprise ...

- quasimodo, disons-le tout de go, l'absence de François s'est cruellement faite sentir, encore que cruellement ne soit pas l'adverbe ad hoc, sèchement serait plus à propos dans la mesure où, d'habitude, c'est lui qui apporte le bon cidre de pommes (NA) . Nous nous sommes consolés avec du café et un bon Riesling, apporté par Didier me semble-t-il, alors que la Blanquette de Limoux dont J'étais le porteur est restée au frigo;

- quiproquo, autant le dire aussi, le "petit con" qui sert de fils à Philippe n'a pas daigné ramener sa fraise alors que, par trois fois, son père lui a demandé de venir "Voir, une fois, parce que ta nom di dju de playstation ne lit pas ce foutu DVD qu'Henri a apporté et qu'on sait pas, une fois ... de plus, comment ça marche !?!?". Finalement nous apprendrons, par Renata la médiatrice, que "ça marche pas avec des CD gravés" et nous ne verrons pas la fraise au fils à Phil ni les photos du DVD d'ailleurs et par conséquent;

- sexto (même si je ne suis "pas trop du matin" comme on dit, plutôt sex-tard en somme, pffffff), les crêpes étaient bonnes (meilleures que la fois où elles ressemblaient et avaient plus la consistance du crépi, certains d'entre nous s'en souviennent encore), bonnes donc même si un peu froides, l'ambiance était bonne, pas moins que d'habitude en tous cas, et les propos tenus sont restés politiquement corrects et ont gravité, sans gravité, autour des voyages à moto et à venir ...

- septimo ... ces p'tits mots qui, mis bout à bout, font des phrases qui, misent bout à bout, font des paragraphes, qui eux mêmes mis bout à bout ... etc ... etc ...

Vous connaissez déjà les destinations envisagées si vous avez lu l'avant dernier épisode de nos aventures : "as far as I'm concern" comme on dit de l'autre côté du channel, l'exquise Ecosse semble acquise (bout de phrase à prononcer 10 x le + rapidement possible), restera à caser un trip dans le courant du mois de mai ... mais ... nous en reparlerons probablement prochainement ...

21:48 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Soixante-dix-neuf ...

C'est l'âge que mon père, ce héros, vient d'atteindre ce jourd'hui !
Nous avons passé la soirée autour de deux tartes et un gâteau, nous mêmes entourés par quelques familiers ... le tout arrosé par une bouteille de M&C et d'un bon café. Le cadeau ? Une friteuse, il faut savoir joindre l'utile à l'agréable, parfois !

L'an prochain c'est promis, je lui offre la cotisation de membre au club MOTO Quatre fois 20, ben tiens !!!

La transition est plus que parfaite puisque ce matin j'ai reçu ma nouvelle carte de membre ainsi qu'un courrier de bienvenue et divers prospectus concernant la TRANS TUNISIA TISSOT, une assurance voyages, le centre de maîtrise de la route ainsi que des VACANCES VIVANTES pour nos ados désoeuvrés ;-) comprenant un programme d'initiation et/ou de perfectionnement à la moto, le passage du permis de conduire théorique et pratique et, au niveau 4, le "Fun On Wheels - Moto, Karting & Quad ... VIVEMENT QUE JE SOIS ADO ;-))))))))))

00:07 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

06/02/2006

Les friends à la Chandler ...

Certains me reprochent de prendre de plus en plus l'habitude de faire des copier/coller au lieu de livrer des mots de mon cru ... A ceux-là je ne puis répondre que par des mots tout aussi crus ;-) ... que la morale réprouve et que je ne puis décemment reproduire ici sous peine de censure ou pire, d'excommunication ;-)

Dans le cas présent, j'ai demandé, au préalable et par avance, l'autorisation de publier in extenso, in situ, in vivo, in vitro, in medias res, in naturalibus et in tempore opportuno, le compte-rendu que nous a livré Henri, compte-rendu relatif à et relatant de notre réunion annuelle autour d'une bonne crêpe. Le voici, le voilà !!!

Comme convenu avec Alberto c'est vers 14h30 que nous nous trouvons devant chez lui pour le prendre en charge et le conduire ainsi que la charmante Josée à Bruxelles chez notre ami Philippe. Peu avant 15h30 nous nous garons devant chez lui à Uccle. Nous sommes attendus car dès le premier coup de sonnette la porte s'ouvre et nous sommes accueillis par Philippe et une excellente odeur de crêpes suzettes. Dans la cuisine nouvellement installée (la vieille était en pièces détachées devant la maison) nous saluons la belle Renata toute occupée à nous cuire les crêpes.
Un peu plus tard arrivent Gabrielle et Didier puis alors que plus personne ne l'attendait, arrive notre ami Jacques. François étant chez Jolie-Maman il ne restait plus qu'à se mettre à table afin de déguster les délicieuses crêpes et lancer les premières idées de voyages...
Et pendant que les femmes discutaient de leur côté les hommes lançaient : "On pourrait aller dans le Jura...en Alsace...en Ecosse...dans le Mercantour...dans les Pyrénées espagnoles...en Bretagne...au Luxembourg...en Lozère...au Maroc..."
Au bout du compte il fut décidé de s'arrêter aux voyages suivants :
- A Pâques, du 15 au 23 avril Didier nous prépare un long w-e (15,16et 17)au Luxembourg prolongé (18, 19, 20, 21 et22) pour ceux qui le souhaitent une virée dans le Jura.
- En mai, à l'Ascension Jacques compte descendre la KLE à Bagnols, Henri et Bernadette souhaitent aller saluer leur fiston à Armissan et les autres souhaitent revisiter les Pyrénées côté français mais surtout espagnol (souvenir d'un voyage) il y aurait moyen de combiner le tout du 20 au 28 mai.
- En juin à la Pentecôte Didier nous propose (et Gabrielle est d'accord) de nous héberger à Lorgues au bord de l'Argens afin de parcourir le Mercantour et ceci du 3 au 11 juin.
- En juillet, la semaine du 21 juillet ne semble avoir inspiré personne. Personnellement je compte me rendre chez un ami ayant un gîte en Bretagne.
- En août du 12 au 20 j'envisage de prendre contact avec notre ami Eric Depardieu afin de voir s'il est toujours d'accord de se joindre à nous pour quelques belles balades en Lozère.
- En septembre plusieurs d'entre nous sont séduits par l'idée d'aller en Ecosse (Didier, Alberto et Henri) sauf Jacques qui refuse de réitérer l'expérience ayant bien failli se tuer lors de son dernier voyage sur l'île. Ce voyage étant organisé par Moto 80 il est question de se faire membre et de payer sa cotisation. Le voyage aura lieu du 15 au 20 et coûtera la modique somme de 595,00€.
- En octobre je suis le seul avec Jacques à souhaiter visiter la Toscane. La période du 30 septembre au 8 octobre a été choisie pour éviter la cohue touristique.
- Reste encore le long w-e du premier mai pour s'offrir une belle balade de 2 ou 3 jours en Alsace ou dans le Morvan.
Ce programme très complet est ainsi constitué, chacun y fera un choix suivant ses possibilités et ses envies et comme toujours tout peut encore être appelé à modification.
Je me dois de remercier Renata et Philippe pour leur hospitalité et toutes et tous pour la sympathique après-midi.
Amicalement
Il me reste à vous transmettre le lien vers le petit ALBUM PHOTO et vous faire part de mes commentaires ...

Mais il est déjà bien tard, ça sera donc pour ... plus tard encore ;-)
Je remercie, toutefois et d'ores et déjà, Henri pour le co-voiturage, le compte-rendu et les photos ainsi que Renata et Philippe pour leur hospitalité !!!!!!!!!

00:09 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

04/02/2006

C'est juste pour faire avancer...

... le schmilblog !!
Toujours dans l'attente d'évènements à venir, je me suis souvenu que, pour remplir ces longues soirées d'hiver et ce blog, il ne me restait plus qu'à revenir sur les évènements passés et, si ma mémoire ne défaille pas, j'en étais justement resté à vous énumérer la liste des balades et voyages 2003 ainsi que les coûts y afférents comme disait le maréchal ;-)
Je rappelle que cette liste a été postée ici même dans un message du 30/12/2005 intitulé "Deux mille trois" : vous êtes priés de vous y référer pour avoir une vue globale et d'ensemble de nos aventures motocyclistes.

Entrons dans le détail si vous voulez bien ...
Ainsi donc, le 17 janvier 2003, accompagné de Didier, de François et d'Henri, j'ai visité le salon du 2 roues au Heyzel. Il faisait caillant, la triple couche de pulls, la double couche de chaussettes et le caleçon molletonné étaient de sortie ... Le problème c'est qu'une fois sur place, sauf erreur, rien n'était prévu en matière de vestiaire. Nous avons rangé nos casques dans les top-cases et trimballer les couches devenues superflues tout au long de la visite non guidée, avec les désagréments que vous imaginez ... dont une intense sudation dans le pantalon ;-))
Déjà en 2003 j'étais en quête d'une future remplaçante de la Freewind et "mes pensées" allaient vers :
- la YAMAHA TDM 900 (un peu chère toutefois et moins réussie esthétiquement d'après moi que la 850),
- la HONDA TRANSALP (pas originale pour un sous, un prix surfait et une selle haut perchée),
- la BMW 650 GS (pas donnée non plus - écusson bleu et blanc oblige - pour un simple mono)
et d'autres basiques à bon prix, échaudé que j'étais par les "dégâts collatéraux" qu'engendre l'utilisation d'une moto ...

Dans le plus complet désordre et en faisant fi des choppers, voici l'essentiel des nouveautés et/ou des "relifting" qui sont apparus en 2003 :
-HONDA CBR 600 RR, XL 1000 V Varadero,
KAWAZAKI Z 1000, ZX-6R 636 ET ZX-6 RR,
SUZUKI SV650, SV650 S, SV 1000, SV 1000 S et GSX-R 1000
YAMAHA YZF 600 R6, FJR 1300 ABS,
APRILIA Tuono Fighter, RSV 1000 Evolution,
BENELLI Biposto,
BUELL XB9 S Lightning (it's electrifying ... Remember Grease ???),
BMW R 1200 CL, K 1200 GT, R 1100 S Boxer Cup Replica,
DUCATI Multistrada, 749, ST4 S ABS, 800 et 1000 Monster, 620 S, 800 S et 1000 SS DS,
KTM 950 Adventure,
MOTO GUZZI Breva V 750 I.E.,
MZ 1000 S,
TRIUMPH Speedmaster ...
ainsi que les prototypes KTM 950 Duke et MOTO GUZZI Griso : une année très fertile vous l'aurez remarqué.

Vu que j'étais et suis toujours d'ailleurs, quelque part, attaché à la marque SUZUKI, je dois dire qu'à l'époque, j'ai été déçu par les remplaçantes des SV : autant les premières versions affichaient une bouille sympathique et des rondeurs qui ne l'étaient pas moins, autant les nouvelles versions, malgré des améliorations techniques bienvenues la rendant, toutefois, plus sportive, ce qui n'était peut-être pas une bonne idée, étaient moins réussies esthétiquement, notamment au niveau du cadre et du feu arrière pour le moins étrange ... Voilà donc un modèle qui au départ m'interpellait ;-) mais dont l'évolution le condamnait à mes yeux.

Restait à attendre le salon suivant !!!

00:32 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

02/02/2006

Comme son nom l'indique ...

... voilà un mois qui ... fait vriller !!!!
Et qui dit vriller dit :
"se mouvoir en décrivant une hélice" - sur une moto ... il n'y a pas d'hélice hélas, c'est là qu'est l'os;
"se tordre en se rétrécissant" : pour les esprits étroits cela n'évoque rien mais pour le motard, plus la chaussée se tord et plus il prend son pied ... il aurait tort de s'en priver en faisant gaffe de ne point être épié par la maréchaussée à l'esprit retors ...

Ouais bon ... tout ce tralala pour dire qu'en dehors de ces retrouvailles autour d'une crêpe prévues ce dimanche, il serait de bon ton d'enfin tous ensemble fouler le bitume à grands coups de gaz, non ? Qu'en pensez-vous ? Nous laisserons nous endormir par cet hiver qui n'en fini pas de toiser ce mercure qui n'ose plus relever la tête ?

Debout les gars réveillez-vous
Il va falloir en mettre un coup
de gaaaaaazzzzzzzzzzzz
Debout les gars, réveillez-vous
On va au bout du monde.

Vous vous souvenez de cette vieille chanson de ... Hugues Aufray ... ah ah ah ... "au frais" ... j'aurais voulu que je ne l'aurais pas fait exprès ;-)))

23:17 Écrit par Alberto | Commentaires (1)