30/08/2005

Un tout petit bout de l'oeuvre de Jules Romains ...

Comme je le disais dans l'avant dernier blog posté, je relis pour l'instant "Les Copains"' de Jules ROMAINS et je ne résiste pas à l'envie de vous faire partager ce petit morceau que j'ai trouvé fort à propos à la veille de notre voyage dans le Nord de l'Italie :
[...]Bénin (c'est le nom d'un des héros de l'histoire) sourit largement, et poussa un cri rauque, qui lui était habituel dans les instants d'enthousiasme. Avant de se recoucher, il voulut tâter une fois encore les pneus de sa bicyclette, vérifier les freins, la selle, la lanterne; il consolida d'un nouveau tour de corde un étrange paquet qui pendait à l'arrière, resserra d'un cran la courroie qui attachait au cadre un petit sac de voyage ventru comme une vache pleine.
Puis il revint au lit, et d'un pied fureteur il chercha un recoin des draps encore frais.
Il était heureux. Son coeur faisait allégrement sa besogne. Une fièvre légère le caressait à fleur de peau. Il anticipait sur la joie du départ, il en pressentait l'entrain et la vaillance. Il entrevoyait des routes longues et droites entre des peupliers, de petites routes torses et fugaces, des montées qui portent une auberge à leur bout. Il escomptait des aventures singulières. Déjà le sommeil de toutes ces espérances commençait à faire des songes."
[...]

Il suffit de remplacer le mot "bicyclette" par "motocyclette" et on s'y croirait, non ??
En plus de ça, quand on sait que leurs facéties ont pour lieu Ambert et Issoire, et quand on sait que Issoire est le siège des usines VOXAN ... la boucle est bouclée, non ?
Reste à boucler les bagages et à prendre le large par des routes étroites ;-)

21:47 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

28/08/2005

Solex ou Ducati ... j'ai choisi !

Aujourd'hui, Henri et François se sont rendus à Chimay pour jouer les commissaires de "piste" pour une course de 68 km en Solex au profit d'une bonne oeuvre ...
Henri m'avait promis de passer à la maison dès le barbecue consommé ...
Ma Josée avait mis la belle nappe sur la table de jardin, balayé la terrasse déjà couverte de feuilles, on s'est dépêchés de manger, vers 14h08' j'allumais la télé pour suivre le MOTO GP de Brno ... et commençais à me poser des questions quant à leur venue. Le temps de voir Valentino ROSSI passer la ligne d'arrivée en vainqueur et en wheeling, suivi par Loris CAPIROSSI (le n°65 de la photo) et Max BIAGGI, (un trio de pâtes en quelque sorte ...) le gsm sonnait : c'était François qui me disait qu'ils se mettaient seulement à table, qu'ils ne m'oubliaient pas et qu'ils viendraient me trouver plus tard ... L'ambiance sur place battait alors son plein.
C'est ma Josse qui m'a dit : va donc faire un tour tout seul pour tester ta résistance à l'effort, aux vibrations, etc ...
Je ne me suis pas fait prier et quelques minutes me suffirent pour enfiler la tenue ad-hoc, sortir la Déelle et prendre la route.
Pourquoi ne pas essayer de retrouver mes potes à Chimay, me dis-je pendant que j'arrivais sur la N5 ? Excellente idée me répondis-je en actionnant le cligno droit ! A 15h47'49", j'arrivais à "La Boulaie" à Chimay, composais le n° de portable de François et lui balançais à l'oreille que j'étais déçu, qu'ils m'avaient lâchement abandonné à mon sort, que je devais bouffer du kilomètre pour affûter ma condition physique, qu'on ne pouvait décidément pas compter sur les copains ... en lui raccrochant presque au nez ... et une minute après je les retrouvais qui finissaient "en toute hâte" leur dessert !! On s'est salués, on a salué la compagnie et on a enfourché nos destriers pour une première étape au bistrot "L'eau Blanche" à Lompret (merci à François pour la ... blanche de Chimay) et ensuite quelques beaux kilomètres autour des barrages de l'Eau d'Heure ...

Jeudi 8,4 km, samedi 68 km, aujour'd'hui 133 km ... step by step, km après km, la réadaptation continue ;-)

Le site belge consacré au SOLEX ...

20:10 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

Minute papillon ...

9:17', sur ma messagerie : "Oui, ici Performance Bike, je vous sonne pour vous signaler que votre moto est prête, vous pouvez venir la chercher, il y en a pour 195,18 € avec le pneu avant."
11:00, encore en peignoir et quittant la table du petit déj, je compose le n° du concess : "Oui, c'est Alberto, c'est juste pour vous demander votre heure de fermeture sur le temps de midi ?" Réponse : "De 12h30' à 13h30', le temps de manger une petite soupe pour reprendre des forces."
15:10', après avoir déjeuné, avoir joué les infirmiers de fortune pour refaire le pansement du rejeton, avoir lu quelques pages du roman de Jules Romains intitulé "Les copains" (dont je transcrirai quelques excellents passages incessamment bientôt), j'enfile les pantalons et bottes, charge les casque et veste dans une des poches de laquelle je n'oublie pas de glisser les lunettes de soleil (tout arrive !!), tour de cou et gants dans le coffre de la Bora et m'assied à côté de ma douce, direction le concessionnaire.
Je lui intime (après 25 ans de vie commune, on est intimes n'est-ce pas) l'ordre ... hum ... d'accélérer le mouvement pour ne pas arriver trop tard (fermeture à 16 h' !) et nous arrivons à temps.
Je prend le barda (ar. barda'a, bât d'âne) dans le coffre, entre dans le magasin, "Philippe Du Comptoir" sort la fiche de travail, m'explique les divers points, pneu avant (112 €), huile, pf (petites fournitures), réglage phares, vérification pression chaîne et tension pneus, ou l'inverse + main d'oeuvre, je glisse la carte bancaire, le terminal crépite, le ticket sort ... et moi aussi.
La Déelle est là, avec son nouveau pneu et son nouveau protège-chaîne chromé, elle n'attend plus que moi ...

J'hésite : vais-je, comme annoncé la veille à Henri sur MSN, pousser une pointe jusque chez lui pour voir si on peut envisager
- un échange de top-case (mon 28 litres contre son +/- 40 litres, ce qui me permettrait un calebar et des chaussettes propres tous les jours ;-) et aussi
- le prêt d'une "poignée papillon" qui devrait permettre de soulager la "mimine à Toto" au cours de ce long et périlleux périple dolomitintin ...
Je n'hésite plus : j'enfourche la DL et fonce, à allure modérée, vers la périphérie de Beaumont.
J'ai été accueilli comme un fils (enfin, un beau-fils, vu que Bernadette n'arrêtait pas de m'appeler Salvino, prénom du gars qui a épousé leur charmante fille), ils voulaient même sabrer le Champagne pour fêter mon retour au "deux roues" : trop gentils, vous êtes. Finalement on a juste bu un bon vin blanc frais, on a essayé le top de 40 litres mais les ergots de fixation étaient plus larges et ne "fitaient" pas sur ma platine-support, Bernadette m'a donné une leçon de pragmatisme vestimentaire afin de réduire au minimum les bagages, en clair ça veut dire : "tu prends juste une feuille de vigne ... de petite taille ;-)", Henri a placé la poignée papillon en m'en expliquant le maniement et je suis reparti le coeur léger après qu'on ait déterminé l'heure et l'endroit de rendez-vous pour faire la route ensemble jusqu'au lieu de départ du voyage ...

Quid de la conduite avec un poignet en bois me direz-vous ?
Hum, ça c'est mieux passé qu'espéré mais je dois adopter une conduite "encore plus défensive" qu'à l'accoutumée, vu que j'ai un peu de mal lors des manoeuvres lentes, du lâcher de gazzzzzz suivi d'un freinage, ainsi que lors des changements "éclairs" de vitesse, je suis contraint à décomposer les opérations et ça provoque parfois quelques hésitations et un peu de maladresse digne d'un débutant. Espérons que ça évoluera rapidement car "le Stelvio", d'après les photos, c'est pas de la tarte ... ni du gâteau, alors ... je n'vous raconte pas pour aller chercher la cerise qui est dessus ... !

PS : la poignée papillon peut être assimilée à un "cruise control" et n'est, à mon avis, efficace que sur longs trajets à vitesse stabilisée ... néanmoins elle m'a bien servi pour le retour de Beaumont ... sur le R3, là où on teste la vitesse maximale ;-) ... vous voyez où je veux dire !


00:56 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

26/08/2005

Réactions en chaîne (à joints toriques) au courrier de Moto 80

Avec l'autorisation de la plupart des auteurs, je me permets de poster leurs réactions en ayant pris soin de modifier certains noms, faits, lieux, orthographes ... pour éviter "toute ressemblance avec des personnages, faits, lieux qui serait dès lors purement fort cuite"... ou à point, ou bleu ... suivant les goûts :

Philippe, jeudi 25/08, 15:22, Re : Les Dolomites 3>11/09 : Ce mail n'est pas une réaction directe à celui de M80 mais le sujet en est le même :
En voilà une nouvelle qu'elle est bonne !! Tu nous accompagnes donc. Et en plus, si l'un d'entre nous ne veut pas "user" sa moto, tu lui donnes la tienne pour prendre place dans le camion balai !
Tout ça avec nouveau pneu et entretien OK. T'es un vrai copain toi au moins.
Un seul mot, MERCI !
Bon plus sérieusement, je suis impatient de partir car j'ai un peu(beaucoup) délaissé la moto ces derniers temps. Pour diverses raisons il est vrai, d'abord quand il a fait chaud puis lorsqu'il ne faisait plus trop chaud, j'ai eu l'opportunité de m'adonner un peu à mon autre passion c'est à dire la "voile". Je n'ai donc pas hésité.
Et ça y est, le virus est de retour. A tel point que je me suis inscrit pour une année de cours afin de passer mon brevet de "Yachtman". Et tenez vous bien, pas n'importe où, au "BruxellesRoyal Yacht Club" !! Chicos hein, qu'en pensez-vous?
Donc après mettre les GGGAAAAAAAZZZZZZZ, mettons LES VOILES !!!!
Bon vent à tous et à bientôt

Henri, jeudi 25/08/2005, 19:57, Les Dol's
Chers amis,
Reçu ce matin le courrier de Moto 80 avec la liste des participants et c'est avec plaisir et soulagement que j'y vois les noms de Philippe, François, Didier et ... Alberto qui nous accompagnera, ouf le traducteur ne nous laissera pas tomber.
9h00 à B............ (ville wallonne), il s'agira de se lever tôt pour ne pas rater le départ quoique comme on nous a également envoyé le r-b du premier jour il nous sera toujours possible de rattraper le "troupeau" avant la nuit.
J'ai apprécié dans cette liste le fait qu'il n'y a pas trop de BMW. Il y a 9 Honda dont 4 Honda VFR et 2 Pan, 3 Triumph, 1 Suzuki, 1 Yamaha, 2 italiennes et à peine 12 BMW.
Amicalement

François, Jeudi 25/08, 20:01, C'est parti ... ou presque !!
Ce soir, dans ma boîte-aux-lettres, j'ai reçu le courrier tant attendu...
Non, je n'ai pas gagné le gros lot au lotto.
Mieux que ça : j'ai enfin quelques détails du voyage dans les Dolomites:
la liste des participants,
les adresses des hotels
le road-book de la première journée et
l'heure et le lieu du rendez-vous
C'est sur, ça sent le voyage.

François, Jeudi 25/08, 20:15, Re : Les Dol's
Et bien moi, sur 32 motos, je compte:
13 BMW, 10 Honda, 3 Triumph, 2 Yamaha, 1 Suzuki, 1 Ducati et 1 Cagiva
Je sais, cela ne fait pas le compte car Stéphane Raguet (assistance) n'a pas indiqué sur quoi il roule.
En plus, des 7 femmes qui participent, 6 sont passagères (donc "dejà prises") ... La pauvre Anne-Françoise qui roule en Deauville va avoir beaucoup de succès !

Didier, 25/08, 20:18:
A part nous, je ne connais personne, sinon cela a l’air plutôt d’enfants gâtés, à part la Transalp et la Deauville (rem : 10 Honda et 2 Yam)

Didier, 20:21:
L’assistance roule en 4*4 et est chargée de transporter la moto d’Alberto au cas fort probable où aimant être materné il va préférer le siège arrière de la Deauville.

Alberto, 21:20:
Je sens que je vais bien me plaire …
Je saurai où aller dormir … le soir venu ;-) d’autant que, vous l’aurez remarqué, elle n’a pas choisi une « sgl »
A+
Al

Philippe, 26/08, 17:39 :
Aie ! Les jeux sont faits semble t'il ..... Et moi, que me reste t-il , hein, je vous le demande. H se "tapant" vraisemblablement B, A vient de dire qu'il se "tape" F ... enfin avec un petit "e" au bout , F se "tapant" "A" avec aussi un petit "e" ... Moi , me reste plus que "D" sans petit "e" au bout ....
Tout compte fait je me demande si je vais encore vous accompagner... Vraiment je sais pas...

P

Henri, 26/08, 17:45 :
Voila que Philippe se met à fonctionner à voiles et à vapeur !!!!

Et je n'ajouterai plus rien à ces belles joutes oratoires !!!

21:43 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

25/08/2005

Un seul courrier tombe ...

... et la terre se remet à tourner.
Ce midi, alors que j'avais pris congé pour m'occuper de ma petite santé mais aussi de celle de mon rejeton qui devait subir, dans l'après-midi, une petite intervention chirurgicale pour ongle incarné - on débattra de la réincarnation dans une vie future - ainsi que des soins dentaires, ... ce midi donc, je relevai le courrier et, perdu dans la masse des folders, leaflets, catalogues de modes printemps-été-automne-hiver, je remarquai une petite enveloppe marquée du sceau du Club Moto 80 sur laquelle je me précipitai ... impatient d'en connaître le contenu.
Justement le contenu :
1. une lettre de 2 pages qui, outre les formules de politesse d'usage, comporte :
- le lieu de rendez-vous pour le départ
- l'invitation à se munir d'un maillot de bain et de vêtements et équipements motos chauds
- de se prémunir contre les avatars (Achille ?) en prenant une bonne couverture chauffante d'assurance de type "assistance"
- les coordonnées complètes des 4 hôtels qui auront le privilège de nous accueillir au cours du voyage
2. la liste des participants :
- 38 noms et prénoms dont 6 passagères, 1 (une) pilote, 1 "encadreur" à moto et 1 assistant en "4x4" soit
- 31 motos dont 13 BMW (!!!), 10 HONDA (dont la Pan à Philippe), 3 TRIUMPH (dont la Tiger à Henri), 2 YAMAHA (dont la TDM de Didier), 1 CAGIVA (celle à François), 1 DUCATI et ... 1 SUZUKI (ma mienne )!!!
3. le road-book succinct du premier jour qui nous conduira à Mindelheim à l'hôtel Stern réputé pour sa bonne Frühstück et la qualité de ses Zimmer komfortââââbles.
Voilà : il reste à tenter de patienter sans trop montrer son impatience ... la tension monte ... comme les eaux un peu partout en Allemagne, Suisse et Autriche, pays que nous allons soit effleurer soit traverser pour nous rendre dans les Dolomites ...
En plus du maillot il faudrait peut-être songer à prendre les bouées et autres brassards ...

Autre fait du jour que j'allais passer sous silence alors qu'il s'agit du deuxième évènement le plus important depuis que l'homme a marché sur la Lune ..., ""That's one small step for man, one giant leap for mankind." ... indeed" : j'ai, moi, Alberto, le motard manchot, l'estropié à la patte folle, celui-là même qui rédige les lignes que vous parcourez avidement à l'instant même, j'ai, disais-je, mené ma Déelle, celle-là même qui croupissait, croupe en l'air juchée sur sa béquille centrale, dans le garage depuis le 3 juillet, j'ai donc mené ma Déelle chez le concessionnaire "Performance Bike" de Dampremy : un fabuleux trajet de 8,4 kilomètres qui m'a permis de constater une rigidité certaine du membre "gazeur" générant quelques soubresauts dus également, il faut l'avouer, à l'injection électronique qui n'a pas l'onctuosité des bons vieux carburateurs ... mais grosso moto, ça c'est mieux passé que je ne le craignais au départ (par exemple, pour la débéquiller, je n'ai pas été en mesure de la pousser en la saisissant par le porte-paquet, je suis donc monté dessus et ce n'est qu'après deux ou trois coups de reins qu'elle a daigné mettre "roues à terre", comprenez dès lors mes craintes ...)
Ainsi donc, après l'entretien des 18.000 km, le changement du pneu avant, le réglage des phares et l'installation du pare-chaîne alu - cadeau de la fête des pères - elle sera fin prête pour le Dol's trip !!! Il me restera à mettre à profit, au maximum, les quelques séances de réadaptation avant le samedi 3 ...
Au pire (?), je me ferai transporter par Stéphane, chouchouter par les copains/amis et ... materner par Anne-Françoise ;-)

21:36 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

22/08/2005

Quelques 2 roues, des tas de 4 roues ...

Vu que pour cette balade je me suis "complètement laissé faire" à savoir, que François est venu me chercher à la maison, qu'il m'a conduit "presque à donf de compteur" chez Henri et Bernadette, qui nous ont pris en charge jusqu'à Leuze-en-Hainaut au musée MAHYMOBILES puis à Tournai pour un petit resto, à un jet d'eau de la grand-place, une visite de la ville et un retour à Beaumont, balade ponctuée par un retour en Deuche à la maison ... je vais continuer à "me laisser faire" en ajoutant juste un lien vers le récit de François !!!!

...
...
Pfffffff ... je ne peux pas m'empêcher d'ajouter mon petit grain de sel ...
1. parce que j'aime les plats épicés;
2. parce que, merde, c'est quand même moi qui ai eu l'idée de cette sortie, je suis donc le "cerveau" de l'affaire ;-)
3. parce que je ne peux pas complètement passer sous silence cette expérience de co-pilote en deuche ...voilà une voiture, comment dire, tout le contraire de celles de maintenant, aseptisées, climatisées, caparaçonnées. On est d'entrée impressionné par la surface vitrée qui donne la sensation de se trouver dans une veranda, (au contraire des bunkers actuels), une autre sensation, ne riez pas, est celle de TGV, "très grande vitesse" : à nonante à l'heure on croit croiser à 150 ... alors ... imaginez à quatre-vingt-dix !!!!!
4. parce que le musée "Mahymobiles" vaut vraiment le détour avec ses centaines de véhicules couvrant la production automobile depuis la nuit des temps jusqu'à ... il n'y a pas si longtemps, l'époque de nos tendres années, évoquant inévitablement des souvenirs ... attendrissants
5. parce que je tiens à remercier tout particulièrement les amis de "composer" avec mon handicap actuel en sacrifiant à leur passion du 2 roues pour la multiplier par deux ! ... à vos calculettes !!

J'espère que la prochaine virée qui nous réunira nous verra tous chevaucher à nouveau nos fiers chevaux de fer ...

22:21 Écrit par Alberto | Commentaires (1)

21/08/2005

Des tas de 4 roues, quelques 2 roues, ...

Certains l'aime "show", préférant les images au blabla : pour ceux-là, une seule ADRESSE . 73 photos de notre virée du jour dont les 10 dernières sont l'oeuvre d'Henri et ont été glissées dans l'album avec son autorisation.

Pour tous les amoureux du verbe ... les mots suivront car là je cède le PC à mon fiston, impatient d'en découdre dans la jungle de WOW ...
A plus tard pour le compte-rendu et le verbiage !

21:49 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

20/08/2005

Fuite de gaaaaazzzzzzzzzzzzz ...

D o n n é e s :
Circonférence de la poignée des gaaaaazzzzzzzzzzzzz : 10 cm
Course de la poignée des gaaaaazzzzzzzzzzzzzzzzzzz : 3,4 cm
Angle bras/tendu - guidon : 15°
Angle possible entre avant bras et main si poignet souple : 80° vers le haut comme vers le bas (vous pouvez vérifier ... toutefois "ne pas forcer la main")
Angle possible avec une "patte folle":
- vers le bas : 25°
- vers le haut : 20° (mesures effectuées hier par temps couvert et une température extérieure de 17,5 °C ou 64°F)
Angle de chasse : 26°
Angle de braquage : 40° (à droite et à gauche)
Rapport de démultiplication primaire : 2,068 (71/34)
Rapports de démultiplication,
- 1ère : 2,461 (32/13)
- 2ème : 1,777 (32/18)
- 3ème : 1,380 (29/21)
- 4ème : 1,125 (27/24)
- 5ème : 0,961 (25/26)
- 6ème : 0,851 (23/27)
Rapport de réduction finale : 3,133 (47/15)
Chaîne secondaire : DID 525V8, 116 maillons (attention ... dont 1 faible !)
Taille du pneu avant : 110/80 R19 M/C 59H, tu blesses
Taille du pneu arrière : 150/70 R17 M/C 69H, tu blesses
J'en passe et des meilleures ...

Q u e s t i o n s :

Quelles seront les vitesses théoriques maximales sur chacun des rapports de boîte si :
a) le poignet du pilote a une totale liberté de mouvement;
b) le poignet sinistré est limité aux angles de 20 et 25°;
c) le pilote, propriétaire du poignet sub a) est respectueux des limitations de vitesse ...
Question subsidiaire pour départager les éventuels ex aequo : avez-vous des questions ???

PQ euh ... PS (excusez la faute de frappe) : aucun lot n'est prévu pour ce concours, qu'on court ou qu'on marche d'ailleurs, l'important étant de partir à point comme le disait l'affable Lafontaine !

14:40 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

18/08/2005

Motocops ...

Ca fait plusieurs fois qu'en zappant au hasard des programmes TV, sur la première chaîne nationale, je tombe, sans me faire mal, une fois n'est pas coutume, sur cette série policière allemande dont le titre original est "Die Motorrad-Cops : Hart am Limit". Et même si je n'ai jamais regardé un épisode dans sa totalité j'ai malgré tout pu constater qu'elle mettait en scène des ... motos, ça vous l'auriez deviné, mais à chaque fois j'y ai vu une CAGIVA, a priori une Elefant, vert kaki et une DUCATI, rouge, une "900 SS carenata" si je ne me m'abuse, remplacée par la 1000 DS depuis +/- 2 ans : on se serait attendu à des BMW, non ?
Il doit s'agir de teutons latins dans l'âme !

S'il y a des teutons latins il y a aussi des latins teutons : je me rappelle de mes vacances au Lac de Garde (en Italie - ? ) l'an dernier : le "domaine" était géré par des allemands, les activités étaient animées uniquement en allemand par des allemands, les prospectus et règlement d'ordre intérieur étaient rédigés en allemand, les avertissements au restaurant étaient placardés en allemand ... Nous avons d'ailleurs mon fils et moi retenu la phrase suivante : "Das frühstück bitte Nür im FrühstückRaum Einhemme" (orthographe non garantie) et c'est la serveuse roumaine, un peu caractérielle d'ailleurs mais très jolie, qui nous avait fait la traduction approximative.

Sans transition : demain je contacte le concessionnaire pour arranger un rendez-vous pour fêter les 18.000 km de la Déelle et la préparer au voyage à venir : au moins, ELLE sera prête au cas où ... je le serais aussi !

23:21 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

17/08/2005

Hypocondriaque ...

Non, ce n'est pas le titre d'une tragédie de Racine ...
Encore une fois j'ai fait appel au dico et j'ai lu : "Qui souffre d'hypocondrie" ! "Ah bon ! Et alors ... ces vacances ... ça c'est bien passé ?"
Tssss Tssss Tssss, on ne détourne pas la conversation !
Hypocondrie : "Inquiétude permanente concernant la santé, l'état et le fonctionnement de ses organes, provoquée par un trouble psychique bénin (l'anxiété, par exemple) ou grave (psychose, par exemple) !"

Serait-ce un de mes traits de caractère ? C'est vrai que depuis le 3 juillet s'il y a une chose qui me préoccupe essentiellement, c'est bien ma petite santé, mais j'ai une double raison : l'âge est là, indéniablement, et vous verrez vous aussi en vieillissant, car on vieillit tous n'est-ce pas, chaque matin on se réveille avec une nouvelle douleur, un genou qui coince, un doigt qui dort, et le "pet du matin" n'évacue pas ces douleurs dans la mauvaise odeur et la bonne humeur ;-))
(Allez, gazzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz !!)
La deuxième raison ? Ben, comme une idée fixe, ce voyage dans les Dolomites, conditionné par la récupération de toutes mes facultés motrices, provoque probablement un trouble "Benigni" ...

Hier encore je bassinais les copains en disant qu'on allait devoir soit m'opérer à nouveau, soit me replâtrer parce que, lors de certains mouvements, j'entendais des "klong" comme si Cubitus voulait se faire la malle sans demander son reste à Radius ... et voilà qu'aujourd'hui, le kiné me triture la main sans problème, l'ergothérapeute me soumet aux jeux habituels que je réalise presque "haut la main" (c'est un demi hold-up !), que la physio me glace et m'élèctrise agréablement et que la radiographie ainsi que les propos du médecin sont rassurants ...

Radius, Cubitus, Remus et Romulus, ils sont tous là, à leur place (enfin, presque, une tolérance de 3 à 4 mm semble normale d'après le dossier médical que j'ai eu le temps de lire en attendant le toubib) et ces "klong" seraient dus à la sclérose de tous les muscles et autres tendons qui doivent retrouver leur élasticité d'antan, oui j'entend Doc ! Conseil du médecin : essayer de mettre l'attelle de côté le plus souvent possible et continuer absolument la réadaptation. Pour le prochain rendez-vous j'avais le choix du 9/09 ou 14/09 ... Inutile de dire que j'ai opté pour le 14 ;-) Cela dit, autre médecin (c'est le 3ème qui analyse les radios), même question :

"Est-ce que vous pensez qu'il est raisonnable d'envisager un voyage de 9 jours à moto à partir du 3 ?"
Quoi ? Neuf jours d'affilée ?
Oui ...
De longs trajets ? A moto ?
Euh ... oui ... dans les montaaaaaaagnes italieeeeeeennes :-)))))))
Non ! Je vous le déconseille vivement, attendez l'année prochaine ...

Voilà un type que je trouvais assez sympathique jusque là et qui ... quelques secondes plus tard ... aurait mérité des baffes !!! Comme les gens sont changeants ... hypocriaques ? apocryphes ? hypocrites, peut-être ?

Va falloir que je me pointe dans les divers services avec un referendum : Ira / Ira pas dans les "Dols" ... mais quelle que soit la majorité, je serai toujours maître de mon choix, enfin ... j'espère ...
Alors, de grâce, les tendons, détendez-vous et les nerfs ... un peu de nerf !!!!!!!!!!

Une dernière chose : rendez-vous sur le site de François et le compte-rendu de la dernière balade du 15 août, les paroles sont de lui et la musique est de Henri, là ça parle moto au moins, ça parle ET ça ROULE POUR VOUS !!!!!!!!!!

21:46 Écrit par Alberto | Commentaires (5)

09/08/2005

Bonnes vacances ...

2 séances de réadaptation, faites d'ergothérapie, de physiothérapie et de kinésithérapie et voilà déjà que je me sens pousser des ailes ... "Thérapide" à guérir m'a-t-on dit ...
Au fait, rien n'est moins vrai, je dirais même plus, rien n'est plus faux : quand on compare l'amplitude et la diversité des mouvements qu'est capable d'exécuter mon poignet gauche par rapport à ceux que réalise le poignet droit , c'est comme si on comparait une anguille à un "fish-stick" congelé !!
Tout ça me fait une belle jambe pour pronostiquer de l'évolution d'autant que :
- je vais devoir suspendre le traitement, là dites donc, le temps de prendre quelques jours de congés maritimes et nordiques (la Mer du Nord quoi !!), ce qui n'accélèrera pas les choses ...
- justement, à propos d'accélérateur ;-), un des kinés, motard occasionnel, a fait la moue (pas la guewe, bien sûr !) quand j'ai évoqué un départ le 3/09 pour 9 jours et il m'a conseillé d'essayer quelques manoeuvres sur un parking puis un long run sur autoroute ... tout ce que j'abhorre, les manoeuvres et l'autoroute ! Cela dit, il a parfaitement raison et il faudra envisager une sortie avant la fin août ;-))))) en guise de test "grandeur nature" ... va falloir arrêter de jouer les "petites natures" ... encore un peu de patience toutefois, encore quelques séances "plurithérapiques" à jouer avec des ustensiles dignes de poupons de prématernelle ... mais à l'efficacité prouvée !

Le kiné motard roulant occasionnellement possède une SUZUKI Bandit : vous avez vu les promos chez SUZUKI Belgique ??? Une BANDIT 1200 S (K4) neuve à 6.499 € !!!!!!!!!
A ce prix là vous avez une machine ultra-fiable, très performante (98 chevaux - 4 cylindres) et grande voyageuse (Henri en a possédé une et a parcouru plus de 90.000 km sans encombres). D'autres promos à voir sur le site SUZUKI Belgium sont tout aussi alléchantes, par exemple une SV 650 N (Naked) à 5.399 € et une "S" (semi-carénée) à 5.599 €. Alors ? C'est maintenant où jamais non ? It's now or never, no ? Adesso o mai piu, no ?

Bon là dessus, je vous donne congé quelques jours, le temps de vous rendre en concession et de signer le bon de commande qui fera de vous un motard heureux (salut François !) ou une motarde comblée (hélas pas de motarde dans notre mini-club, un manquement cruel, appel de phare et appuyé du pied) , moi je pars dans le nord, vers des rivages et des bastingages qu'oxyde l'eau de mer ...

21:38 Écrit par Alberto | Commentaires (4)

06/08/2005

En trépassant ...

Ouaaaaah ... le titre de la mort qui tue, grave, trop fooooort !!
En fait , ce matin, RAS. Malgré un coucher tardif, environ 1h30', j'me suis réveillé ... bien trop tôt (7h30') avec plein de trucs qui me trottaient dans la tête, ça faisait un boucan d'enfer, et plutôt que de rester à végéter, j'ai pris mon courage à deux mains (enfin, une main et demi), j'ai arraché ma vieille carcasse de canaille du lit, j'ai fait le café, me suis versé un bol de céréales killer /fruits rouge/lait, confectionné deux petites tartines nappées de pâte chocolatée, ... et j'ai avalé tout ça en feuilletant, ne le répétez surtout pas, le Moniteur de l'Automobile !!
Une charentaise à ce propos : j'aurais mieux fait de le laisser au rayon à la librairie car il contient notamment un essai comparatif entre la RANGE Rover Sport V8 S/C, la BMW X5 4.8is et ... la PORSCHE Cayenne Turbo. Cette dernière, dont je vous ai déjà dit ce que je pensais précédemment, possède au départ un V8 de 4 litres 5, un haras(-kiri ?) de 450 chevaux ... mais il existe un kit "500 ch" pour la modique somme de 16.650 € (sans les frais de montage) qui porte son prix à 123.977 €. Pour que vous ne commettiez pas l'erreur de l'acheter demain sur e-bay "tel un chat dans un sac", je vous cite ses défauts : masse excessive et antisportive (bonjour l'image PORSCHE !), consommation gargantuesque (moyenne 21.4 l/100km avec des extrêmes de 18.5 à 25.6 de super), suspension à air floue et très dure, boîte automatique un peu niaise, sièges confort ... manquant de maintien, prix du kit performance 500 ch..., options futiles ou snobs très chères.
Pas mal pour un engin qui dépasse les "5 briques" non ? Ajoutez à ce tableau idyllique un poids de 2.355 kg et une vitesse de pointe de 269 km/h : vous imaginez les dégâts, sur une autoroute allemande et sur une LOGAN qui déboîterait inopinément à 120 ??
Je ferme cette longue charentaise sans intérêt en posant la question aux constructeurs automobiles de l'intérêt et de la justification de ce genre d'engins et qu'on ne me parle pas de loi de l'offre et de la demande !!!

A ce propos, je me demande encore pourquoi j'ai posté ce message ce matin ... mais je vous l'offre malgré tout : avouez que vous faites une affaire ;-)

Les choses qui me trottaient dans la tête, avec leurs gros sabots bruyants (il y avait au moins autant de chevaux que sous le capot des 3 chars d'assaut évoqués ci-dessus), touchaient entre autres à la moto : vu que, si je fais les Dolomites, il va falloir prévoir dans les semaines qui viennent, l'entretien des 18.000 km, le réglage des phares et le changement du pneu avant, je vais devoir déposer la Délle en concession et pour ce faire, je devrai compter une fois de plus sur les amis ... à moins de demander l'enlèvement par le concessionnaire ... Ce n'est de toute façon pas un problème et cela n'aurait pas dû m'empêcher de dormir, au lieu d'être là à taper des conneries ...

---

ADDENDUM du jour
C'était au tour de Henri de venir me rendre une petite visite en cette fin d'après midi.
Je rentrais juste d'avoir été jouer mon rôle de garde malade chez mes parents, je mangeais un morceau de baguette (pain français ?) et un yaourt aux fruits, quand la sonnette ... sonna et que mon fils, sortant la tête de WOW (World of Warcraft) ouvrit la porte à mon ami Henri.
Il était en fin de balade et m'a dit qu'il avait encore découvert un joli petit coin à voir sur les routes blanches de la carte Michelin de France ...
Après un verre d'eau, 2 ou 3 galettes et quelques propos motoresques, il est reparti dans un beau bruit de moteur félin et anglais ... indeed !

A BIENTÔT SUR LES ROUUUUUUUTES !!!!!!!!!! et merci pour la photo qui ressemble à celle publiée dans le M&L de 08/2005 (RBF 5) mais avec une bien plus belle moto ;-) !!!!!!!!!

09:16 Écrit par Alberto | Commentaires (2)

05/08/2005

En repassant ...

En repassant ... ça ne veut pas dire que je suis penché sur la planche avec le fer à la main, hein !
Entre charentaises, et pour ne rien vous cacher, il m'est arrivé de m'y essayer, au repassage, mais, comment dire, ce ne fût pas concluant : à part quelques essuies (belgicisme ?) et quelques loques à reloqueter (wallonisme !!) aux formes franches et disons-le carrément ... carrées, tous les autres vêtements sont d'un compliqué à lisser que je vous raconte pas ...
Où voulais-je en venir au juste ? ...

Aaaah oui, voilà ! En parcourant une des revues que l'ami François a gentiment déposées l'autre jour, je suis tombé, sans rien me casser cette fois, sur un article qui traîtait des Riders for Health , une organisation "auto"risée et "moto"risée qui apporte une aide logistique médicale aux populations qui vivent dans des contrées reculées et peu accessibles d'Afrique : LA MOTO VITALE en quelque sorte ...
A lire aussi l'article concernant la journée des Champions" à Donington à ce sujet.

Pour ce qui est de mon "health", et même si ça n'intéresse personne ;-), mais que comme c'est moi qui raconte et que ça vous "keepera aware", je signalerai simplement que je commence la "réadaptation" (ergo, physio et mobilo) à partir de lundi, que ça va me bouffer 2 heures tous les jours (de 9 à 11) sauf week-end et jours fériés, que j'en ai parlé au boss qui, il est vrai à la veille d'un départ en vacances et donc probablement déjà démobilisé, semble considérer la chose avec compréhension.
J'ai questionné le toubib du jour, ni Antonin, ni le motard de l'avant dernière fois, au sujet du voyage du 3 septembre et lui, pas motard dans l'âme du tout, m'a paru plus que sceptique, arguant des chocs dans le guidon et des vibrations ... ce à quoi j'ai rétorqué qu'on ne faisait pas du tout terrain et que la DL avait un bicylindre des plus équilibré et exempt, par conséquent, de vibrations ... propos qui n'eurent que peu d'effet sur son air qui resta stoïquement sceptique.
De grâce, que cela reste évidemment entre nous, car si ses propos tombaient dans l'oreille "de-qui-vous-savez-et-dont-je-ne-prononcerai-pas-le-prénom-ici" ... ça pourrait compromettre ce-dont-vous-aurez-compris-de-quoi-ce-que-je-veux-causer !!

23:53 Écrit par Alberto | Commentaires (0)

04/08/2005

En passant ...

Un nouveau grand couturier est né, il est issu (normal pour un couturier) de la région Pâââârisienne, il a 27 ans et il se nomme LOCHON.

Ses créations sont pleines de style, éthérées, vaporeuses et elles habillent (autant qu'elles déshabillent) de la tête au pied, car LOCHON crée aussi bien des chapeaux que des chaussures, mais là où il se distingue le plus par rapport à ses contemporains de la haute couture, c'est dans ses robes : les désormais fameuses robes LOCHON.
Un critique l'avait écrit il y a déjà quelques temps, lui qui avait pressenti le succès du couturier : "Ce succès, on le sentait venir" !!!

Ouais, je sais ça n'a rien à voir avec le sujet du blog mais ... il faut parfois savoir ... s'écarter du droit chemin, du road-book préimprimé, pour découvrir de nouveaux horizons ...

Allez, cheeze et tot morgen !!

23:17 Écrit par Alberto | Commentaires (3)

02/08/2005

Poignant, poignard, poignarder, poigne, poignée ...

Vous voyez où je veux en venir ?
A mon poignet, bien entendu, poignet qui, pour moi, est devenu le nombril du monde ...
J'avais normalement rendez-vous chez Antonin ce jeudi 4, où ? à l'hosto. Vu les problèmes rencontrés, les fameuses "drinettes" évoquées plus avant, j'ai obtenu de l'avancer à aujoud'hui.
La situation a-t-elle évolué ? On s'y atèle !! Dans quelque temps je pourrai me balancer, tel un atèle, de branches en branches, au point que je n'aurai même plus besoin d'une p.... de b..... de m.... d'échelle branlante pour tailler mes arbres ;-)). Soit dit en passant, et à la réflexion, je ressemble plus à un atèle (longs membres, petit corps, n'est-ce-pas Didier) qu'à un athlète comme je le prétendais il n'y a pas très longtemps ...

Sans rire, et au regard de la photo jointe vous aurez compris que la guérison semble se dérouler normalement, les radios sont bonnes, le toubib est confiant dans son travail ... (pourrait-il en être autrement ?) et le plâtre a fait place à une attelle légère et amovible. Il m'a prescrit 30 (trois fois dix !!) séances de réadaptation et on se revoit dans 15 jours pour faire un nouveau point. Les "drinettes" seraient probablement dues aux broches qui pourraient occasionnellement irriter les nerfs : ça je veux bien le croire, c'est très irritant et ça m'énerve mais ... il semble qu'il y a déjà un léger mieux depuis l'attelle.

Une très agréable suprise est, en Ourthe, venue sonner à ma porte en cette fin d'après-midi : l'ami François, qui n'avait pas pu être présent la fois précédente, est venu me faire un petit bonjour. Il a profité d'une météo un peu plus clémente pour enfourcher la belle Cagiva et venir prendre de mes nouvelles : ça m'a fait grand plaisir et même s'il n'est pas resté très longtemps, nous avons eu l'occasion de faire un topo sur l'essentiel, le futur voyage dans les Dolomites .
Il n'est pas venu les mains vides puisque chargées de 4 revues ... motos que je m'empresserai de lire incessamment bientôt. Je lui ai avoué que je faisais régulièrement "la danse de la pluie" autour des bouleaux pour que la météo soit mauvaise et que je n'aie pas à regretter les dimanches sans moto ;-)

Houm apapa
Houm apapa
Hé hé ...

23:53 Écrit par Alberto | Commentaires (0)